ARCHIVÉE - Salle des médias

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Ressources naturelles Canada
2010/64
Le 10 août 2010

Inauguration de la première station-relais pour satellites du Canada dans l’Arctique


INUVIK (TERRITOIRES-DU-NORD-OUEST) — Ressources naturelles Canada, en partenariat avec le Centre aérospatial allemand DLR et PrioraNet Canada, a célébré aujourd’hui l’inauguration de la station-relais pour satellites d’Inuvik. Cette nouvelle station-relais permettra d’effectuer la collecte de données scientifiques en temps quasi-réel provenant des satellites qui orbitent d’un océan à l’autre au-dessus du Canada.

Comme le Canada possède la deuxième masse continentale en importance de la planète et la ligne de côte la plus longue du monde, la souveraineté du Canada dépend de l’efficacité de la surveillance de notre territoire et de nos frontières. L’observation spatiale de l’Arctique canadien est un puissant outil rentable qui permet de traiter des problèmes de menaces environnementales ainsi que de sécurité et de protection de la population.

« Le Canada est le Nord véritable, fort et libre, et notre gouvernement demeure engagé à exercer la souveraineté de l’Arctique canadien, a déclaré l’honorable Christian Paradis, ministre des Ressources naturelles. Cette installation d’observation ultra-moderne dans l’Arctique renforcera la capacité du Canada de surveiller notre zone arctique, nous aidera à accroître nos progrès économiques et sociaux dans le Nord, et à renforcer notre avantage concurrentiel dans les domaines des sciences et de la technologie. »

Ce partenariat comprend des membres aussi bien du secteur public que du secteur privé, notamment les ministères et organismes du gouvernement du Canada, le Centre aérospatial allemand DLR et PrioraNet Canada, de Lethbridge, en Alberta. Les installations d’Inuvik sont équipées d’une antenne fournie par le Centre aérospatial allemand qui donnera accès à des satellites comme le satellite radar TanDEM-X lancé le 21 juin dernier, qui orbite autour du monde au-dessus de l’Extrême-Arctique.

« Nous avons signé plusieurs ententes de coopération pour recevoir des données provenant des satellites d’observation de la Terre au Canada. Ces ententes ouvrent la voie à l’exploitation de la première station-relais pour satellites au sol de DLR en territoire canadien et amorcent un nouveau chapitre de coopération germano-canadienne dans l’espace, a dit le professeur Johann‑Dietrich Woerner, président de DLR. Pour la première fois, des entités nationales allemandes et canadiennes fusionnent leurs capacités pour recevoir des données d’observation de la Terre à un même endroit au Canada. »

« Nous serons heureux de continuer à investir dans le Nord avec nos partenaires et à construire des stations-relais de calibre mondial à Inuvik. Cette entreprise doit créer des débouchés dès maintenant et dans l’avenir, dit Ryan Johnson, président du conseil d’administration de PrioraNet Canada.

La station-relais pour satellites d’Inuvik, qui sera mise au point davantage dans les prochaines années, fera partie d’un réseau de stations‑relais nordiques en Suède, en Norvège et en Alaska. Cette station‑relais de pointe aide non seulement le Canada à surveiller ses frontières, mais aussi à fournir des renseignements scientifiques fiables aux chercheurs et aux universités, tant au Canada que dans le monde entier.


POUR DIFFUSION :

Aujourd’hui, le Canada a célébré l’inauguration de sa première station-relais pour satellites dans l’Arctique, à Inuvik, dans les Territoires du Nord-Ouest. Le ministre des Ressources naturelles, Christian Paradis, déclare que cette installation d’observation ultra-moderne rehaussera la capacité du Canada de surveiller notre Arctique, nous aidera à accroître nos progrès économiques et sociaux dans le Nord, et à renforcer notre avantage concurrentiel dans les domaines des sciences et de la technologie.  

Les journalistes peuvent communiquer avec :

Richard Walker
Directeur des communications
Cabinet du ministre
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-996-2007

Ou

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Andreas Schuetz
Chef des relations avec les médias
Centre aérospatial allemand DLR
+49-171-3126466

Brett Michelson
Vice-président – Expansion commerciale
PrioraNet Canada Inc.
(780) 915-7146

Renseignements pour le grand public :

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HAE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca

Vous trouverez de plus amples renseignements au www.nrcan.gc.ca/media/index-eng.php dans les précis d’information suivants :

  1. Station-relais pour satellites d’Inuvik
  2. Antenne DLR

Les communiqués de presse et les précis d'information de RNCan sont diffusés à l'adresse www.rncan.gc.ca/media/index-fra.php.