ARCHIVÉE - Le gouvernement du Canada investit dans l’énergie propre au Canada atlantique

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Ressources naturelles Canada
2010/58
Le 23 juillet 2010


FREDERICTON — Aujourd’hui, le gouvernement du Canada a poursuivi son travail de positionnement du pays comme superpuissance de l’énergie propre par un appui à un projet innovateur de réseau intelligent auquel participent les trois provinces maritimes et un certain nombre de localités. L’honorable Keith Ashfield, ministre du Revenu national, ministre de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique et ministre de la porte d’entrée de l’Atlantique, a annoncé que le projet de démonstration du contrôle de la charge électrique, PowerShift Atlantic, piloté par la Société d’Énergie du Nouveau-Brunswick, pourrait recevoir jusqu’à 15,9 millions de dollars du Fonds pour l’énergie propre créé par le gouvernement du Canada.

Le ministre était accompagné par l’honorable Jack Keir, ministre de l’Énergie du Nouveau-Brunswick, Gaëtan Thomas, PDG de la Société d’Énergie du Nouveau-Brunswick, Alan Richardson, président de PowerShift Atlantic et vice-président du Integrated Customer Service, Nova Scotia Power et Liuchen Chang, professeur et chercheur à l’Université du Nouveau-Brunswick, pour annoncer un investissement qui pourrait atteindre au total 32 millions de dollars dans un projet de démonstration qui fait appel à la technologie des réseaux intelligents.

« Les investissements dans les technologies d’énergie propre sont un pivot de notre approche équilibrée en vue de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de positionner le Canada au tout premier rang de la technologie de l’énergie propre, a dit le ministre Ashfield. Notre gouvernement investit dans ce projet de réseau intelligent pour encourager l’innovation dans le domaine de l’énergie propre et pour favoriser la création d’emplois de qualité au Canada atlantique. »

« La technologie dite “Smart Grid” est très prometteuse au Nouveau-Brunswick, a déclaré le ministre Jack Keir. Énergie NB et l’industrie provinciale des technologies de l’information et des communications se montrent particulièrement innovateurs dans ce secteur, et je suis absolument ravi que la province alloue plus de 2 millions de dollars à l’appui de cette initiative. »

Ce projet aidera à combiner la plus récente technologie numérique de réseau intelligent à la gestion de l’acheminement de l’électricité de sources renouvelables vers diverses collectivités de la Nouvelle-Écosse, de l’Île-du-Prince-Édouard et du Nouveau-Brunswick. Les services publics pourront ainsi mieux comprendre la réaction des clients aux technologies de réseau intelligent et quelles sont les charges électriques qui peuvent être les mieux gérées en fonction de la demande en temps réel. Ce projet aidera aussi ces services publics à savoir comment mieux tirer parti des ressources en énergies renouvelables dans la région. Quelque 2 000 clients disposeront de nouvelles données sur leur consommation, ce qui leur permettra de modifier leurs comportements et d’économiser. En outre, les services publics pourraient avoir de nouvelles options sur le plan des systèmes énergétiques et ainsi réduire les frais d’exploitation et créer des avantages environnementaux.

 « Il s’agit d’un projet important pour Énergie NB et pour nos clients, a fait remarquer Gaëtan Thomas, PDG d’Énergie NB. Notre collaboration nous permettra de nous appuyer sur les points forts les uns des autres tout en développant un savoir-faire ici même, dans les Maritimes. »

Dans le cadre du Plan d’action économique du Canada, le Fonds pour l’énergie propre investit 795 millions de dollars sur cinq ans dans la mise au point et la démonstration de technologies d’énergie propre. L’appui du gouvernement du Canada aidera à lancer une vingtaine de projets dans le cadre du volet énergies renouvelables et propres du Fonds pour l’énergie propre, avec un total de 146 millions de dollars. Trois projets de captage et stockage du CO2 totalisant 466 millions de dollars provenant du Fonds ont également été annoncés.


POUR LES DIFFUSEURS :

Le gouvernement du Canada investit 15,9 millions de dollars du Fonds pour l’énergie propre dans le projet de démonstration du contrôle de la charge électrique que pilote la Société d’Énergie du Nouveau-Brunswick. Ce projet d’une durée de 4 ans permettra de voir comment une modification des habitudes de consommation d’énergie peut aider les services publics à transformer leur production d’énergie pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Les journalistes peuvent communiquer avec  :

Richard Walker
Directeur des communications
Cabinet du ministre
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-996-2007

Ou

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Melissa Morton
Gestionnaire p.i., Relations avec les médias
Relations d’entreprise et Communications
Énergie NB
506-458-3327

Bonnie Doyle Creber
Communications
Ministère de l’Énergie du Nouveau‑Brunswick
506-658-2410

Renseignements pour le grand public :

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HAE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca

Vous trouverez de plus amples renseignements au www.nrcan.gc.ca/media/index-eng.php dans le précis d’information suivant :

Les communiqués de presse et les précis d'information de RNCan sont diffusés à l'adresse www.rncan.gc.ca/media/index-fra.php.