ARCHIVÉE - Salle des médias

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

2010/57 (a)

Précis d'information

Le gouvernement du Canada soutient le renouvellement de l’industrie forestière et la performance environnementale


Le Programme d’écologisation des pâtes et papiers (PEPP) du gouvernement du Canada joue un rôle de premier ordre dans le renouvellement de l’industrie des pâtes et papiers du pays en soutenant les investissements judicieux qui améliorent la performance environnementale des usines et aident celles-ci à se placer à l’avant-plan de l’économie de l’énergie propre.

La performance environnementale n’est pas seulement bonne pour la santé des forêts, elle constitue également un important avantage concurrentiel car la forte demande de produits forestiers qui ont un faible impact sur l’environnement et proviennent de sources gérées de façon durable se maintient chez les consommateurs. Ce type d’avantage et de succès sur le marché mondial peut entraîner un renforcement des collectivités du pays et une amélioration de la sécurité d’emploi des travailleurs.

La diversification des produits est également essentielle à la poursuite de l’évolution du secteur forestier et à sa prospérité future. Étant donné que le marché du papier journal et d’autres marchés traditionnels du papier continuent à rétrécir, la nécessité de trouver des façons nouvelles et plus efficaces d’utiliser le bois et ses produits dérivés s’intensifie.

Le PEPP rassemble ces concepts au moyen d’investissements dans des technologies qui améliorent l’efficacité énergétique et la production d’énergie renouvelable. C’est ainsi que les installations actuelles de pâtes et papiers peuvent réduire davantage leurs émissions de gaz à effet de serre tout en produisant et en fournissant efficacement de l’énergie renouvelable provenant de la biomasse forestière.

Le PEPP jette les bases d’un secteur forestier plus écologique et plus compétitif, pour aujourd’hui et pour demain.

Fonctionnement du Programme d’écologisation des pâtes et papiers

Trente-huit usines de pâtes et papiers situées aux quatre coins du pays et représentant 24 entreprises ont obtenu, dans le cadre du PEPP, des crédits calculés en fonction de la quantité de liqueur noire (sous-produit liquide du procédé de mise en pâte utilisé pour produire de la chaleur et de l’énergie) produite en 2009. Les entreprises ayant droit aux crédits doivent soumettre des propositions de projets pour leurs installations et elles auront jusqu’au 31 mars 2012 pour appliquer ces crédits à des projets d’amélioration environnementale. Les responsables du programme collaborent avec les entreprises pendant qu’elles préparent leurs propositions de projets et ceux‑ci sont soumis à une évaluation environnementale.

Les modalités du programme permettent aux entreprises admissibles d’investir les crédits obtenus par une usine dans n’importe laquelle de leurs installations de pâtes et papiers au Canada. Par conséquent, les usines de papier journal et de pâte qui n’auront pas obtenu de crédits pourraient quand même profiter du programme.

Ce programme n’empêche pas les bénéficiaires du financement de demander des subventions provinciales et municipales ou de recourir à d’autres sources de financement pour atteindre leurs objectifs de gérance environnementale.

En investissant dans les technologies d’énergie propre, le PEPP aide l’industrie forestière à contribuer à la croissance d’une industrie nationale de l’énergie propre ainsi qu’à créer et à préserver des emplois de qualité au Canada tout en aidant à protéger et à préserver notre environnement.

On trouvera de plus amples renseignements sur le programme et les critères d’admissibilité dans le site http://scf.rncan.gc.ca/soussite/pates-papiers-ecologisation/accueil.


Les journalistes peuvent s’adresser à :

Richard Walker
Directeur des communications
Cabinet du ministre
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-996-2007

Ou

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Les communiqués de presse et les précis d'information de RNCan sont diffusés à l'adresse www.rncan.gc.ca/media/index-fra.php.