ARCHIVÉE - Le gouvernement du Canada investit dans des améliorations de la production d’énergie propre à l’usine de pâte AV Nackawic

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Ressources naturelles Canada
2010/57
Le 28 juillet 2010


NACKAWIC (NOUVEAU-BRUNSWICK) — Le gouvernement du Canada investit dans deux projets d’amélioration des immobilisations qui appuieront la production d’énergie propre de même que des améliorations environnementales à l’usine de pâte AV Nackawic, située à Nackawic, au Nouveau-Brunswick, a annoncé aujourd’hui le député de Tobique–Mactaquac, Mike Allen. L’investissement, de l’ordre de 2,37 millions de dollars, provient du Programme d’écologisation des pâtes et papiers (PEPP). En plus d’améliorer la performance environnementale de l’usine, il appuiera l’évolution du secteur forestier du Canada.

 « Des projets comme ceux-ci sont un exemple des investissements ciblés de notre gouvernement qui contribuent à transformer le secteur forestier du Canada, a déclaré M. Allen. En soutenant la production d’énergie propre et l’amélioration des performances environnementales, nous jetons les bases d’un avenir plus prospère pour le secteur des pâtes et papiers du Canada et pour les travailleurs de ce secteur. »

AV Nackawic inc. figure parmi les 24 entreprises de pâtes et papiers dans tout le Canada qui réunissent les conditions requises pour bénéficier du programme de 1 milliard de dollars, en fonction de leur niveau de production de liqueur noire en 2009, la liqueur noire étant le liquide issu du procédé de mise en pâte utilisé pour produire de la chaleur et de l’énergie.

Les fonds serviront à financer les mesures de modernisation qui permettront de réduire la consommation d’eau et d’énergie de l’usine par le recyclage du filtrat durant le procédé de blanchiment. En conséquence, l’usine utilisera moins de produits chimiques pour la mise en pâte et diminuera la quantité d’eau consommée.

Le second projet consiste à installer de l’équipement pour broyer les morceaux de bois de façon à en améliorer la combustion. La capacité de traitement d’un volume accru de bois et les améliorations apportées au système de combustion de la chaudière électrique augmenteront la production d’énergie renouvelable de l’usine de 12 039 gigajoules par an. Grâce à cette production accrue, l’usine éliminera une partie de sa consommation actuelle de combustibles fossiles servant à la production de vapeur et réduira ses émissions de gaz à effet de serre de 6 254 tonnes par an, en plus de réduire sa consommation d’eau douce.

 « La consommation d’énergie et les coûts associés sont dans le collimateur d’AV Nackawic depuis des années, a expliqué M. Shankar Ray, président‑directeur général d’AV Nackawic inc. Grâce à des programmes d’investissements intelligents tels que le Programme d’écologisation des pâtes et papiers, nous avons pu financer des projets qui nous permettront de réduire nos coûts de production et notre empreinte écologique. »

Le PEPP s’ajoute aux initiatives mises en œuvre dans le cadre du Plan d’action économique du Canada, visant à soutenir et à écologiser l’industrie forestière du Canada. Le budget de 2010 : Tracer la voie de la croissance et de l’emploi consacrera 100 millions de dollars de plus sur une période de quatre ans pour soutenir le développement, la commercialisation et la mise en œuvre de technologies de pointe dans le secteur forestier — aidant ainsi à créer une industrie de calibre mondial, capable de soutenir la concurrence dans l’économie de l’énergie propre de l’avenir.

En outre, le gouvernement du Canada a engagé 170 millions de dollars pour faciliter le développement de produits forestiers de prochaine génération et ouvrir les marchés mondiaux aux produits forestiers canadiens. Ce financement inclut 40 millions de dollars destinés à mettre sur pied des projets pilotes de démonstration dans le cadre du Programme des technologies transformatrices.


POUR LES DIFFUSEURS :

Le député Mike Allen a annoncé aujourd’hui que l’usine de pâte AV Nackawic, à Nackawic, au Nouveau-Brunswick, recevra 2,37 millions de dollars du Programme d’écologisation des pâtes et papiers pour deux projets d’amélioration des immobilisations. Les projets visent à réduire la consommation d’eau et d’énergie, les émissions de gaz à effet de serre et la quantité d’effluents provenant du procédé de mise en pâte.

Les journalistes peuvent communiquer avec  :

Richard Walker
Directeur des communications
Cabinet du ministre
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-996-2007

Ou

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public :

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HAE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca

Vous trouverez plus de renseignements au www.rncan.gc.ca/media/index-fra.php dans les précis d’information suivants :

  1. Le gouvernement du Canada soutient le renouvellement de l’industrie forestière et la performance environnementale
  2. Aide fédérale aux collectivités et au secteur forestiers canadiens

Les communiqués de presse et les précis d'information de RNCan sont diffusés à l'adresse www.rncan.gc.ca/media/index-fra.php.