ARCHIVÉE - Salle des médias

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Ressources naturelles Canada
2010/28
Le 16 mai 2010

L’expertise du Canada dans la construction en bois sera mise en vitrine lors de l’Expo 2010 de Shanghai


SHANGHAI (CHINE) — L’expertise canadienne dans le domaine de la construction en bois sera montrée au monde entier aujourd’hui lors de l’ouverture du Pavillon du Canada à l’Exposition universelle de 2010 à Shanghai.

L’honorable Stockwell Day, président du Conseil du Trésor du Canada et ministre de la porte d’entrée de l’Asie­Pacifique, de même que le premier ministre de la Colombie­Britannique, Gordon Campbell, et d’autres dirigeants canadiens ont assisté, aujourd’hui, à la cérémonie d’inauguration.

Le gouvernement du Canada a investi 2,5 millions de dollars dans la construction du Pavillon de Vancouver, l’un des six projets de démonstration entrepris dans les marchés d’outre­mer dans le but de promouvoir l’utilisation du bois canadien dans le domaine de la construction. Cette initiative est financée au moyen de l’investissement de 170 millions de dollars consacré à l’innovation et au développement de marchés dans le cadre du Plan d’action économique.

« Le Pavillon de Vancouver à l’Expo 2010 de Shanghai constitue une excellente occasion de présenter les techniques de construction et les produits de bois canadiens sur la scène internationale », a déclaré le ministre Stockwell Day. « L’investissement de 2,5 millions de dollars effectué par le gouvernement du Canada pour la construction du Pavillon permet de démontrer la qualité et les avantages des constructions à ossature en bois, ce qui est important pour renforcer la position du Canada dans cet important marché. »

« Le Pavillon du Canada présente le développement de la ville de Vancouver à la suite de l’Expo 86 ainsi que la valeur du bois de la Colombie­Britannique en tant que matériau de construction », a indiqué le premier ministre Gordon Campbell. « Ce projet a été rendu possible grâce à un important partenariat entre les gouvernements fédéral et provinciaux ainsi que les administrations municipales, et il aidera à promouvoir le secteur de la transformation du bois de calibre international et l’industrie forestière de la Colombie­Britannique auprès de milliers d’acheteurs potentiels. »

« Comme plus de 70 millions de visiteurs sont attendus à l’Expo de Shanghai, nous désirons présenter Vancouver comme un chef de file dans l’économie verte – qu’il s’agisse de l’utilisation de technologies propres ou de la construction de bâtiments écologiques », a affirmé le maire de Vancouver, M. Gregor Robertson. « Les visiteurs de partout dans le monde pourront constater qu’à Vancouver, le virage écologique est avantageux, tant pour la qualité de vie que pour l’environnement et le commerce. »

Le Pavillon de Vancouver est né d’une collaboration entre le gouvernement du Canada, la province de la Colombie­Britannique et la Ville de Vancouver. Vancouver est l’une des quatre villes nord­américaines qui ont été sélectionnées pour faire partie de l’aire consacrée aux pratiques urbaines exemplaires de l’Expo, laquelle constitue une plateforme permettant aux villes participantes d’échanger sur leurs expériences dans le domaine de la construction et du développement urbains.

Le pavillon de trois étages couvre une superficie de 900 mètres carrés. Le premier étage est consacré à l’histoire du développement de la région du nord de False Creek, plus particulièrement à la transformation qui s’est opérée depuis l’Expo 86 jusqu’aux Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de 2010. Au deuxième étage sont présentées des expositions visant à promouvoir le bois en tant que matériau de construction durable et naturel, ainsi que la technologie à ossature de bois comme une technologie éconergétique, antisismique et concurrentielle sur le plan des coûts. Enfin, au troisième étage se trouvent des salles de réunion qui seront utilisées pour accueillir les promoteurs, les ingénieurs, les architectes et les représentants du gouvernement de la Chine dans le cadre du programme de commercialisation des produits du bois du Canada et de promotion de la technologie du bois à l’intention de la Chine. Le site comprend également un espace aménagé de 300 mètres carrés où sont présentés les produits du bois canadien.

L’Exposition universelle, d’une durée de six mois, a débuté le 1er mai et prendra fin le 31 octobre. Environ 70 millions de visiteurs, y compris plusieurs millions de visiteurs internationaux, sont attendus à l’Expo 2010 de Shanghai. La vaste couverture médiatique, la participation de tous les ordres de gouvernement et la présence de constructeurs importants et de grands acheteurs de matériaux de construction font de l’Expo 2010 de Shanghai l’événement commercial le plus important de l’année en Chine.

La Chine est rapidement devenue l’un des marchés d’exportation les plus importants pour le bois d’œuvre canadien. La valeur des exportations de produits du bois du Canada vers la Chine s’est multipliée par 11, car elle est passée de 32 millions de dollars en 2001 à 385 millions de dollars en 2009. En 2009, le Canada a exporté une quantité record de 2,6 millions de mètres cubes de produits de bois d’œuvre vers la Chine, ce qui équivaut à plus de deux fois la quantité qui a été exportée l’année précédente, soit 1,2 million de mètres cubes.

Le Canada est un chef de file mondial en matière de gestion forestière durable et d’exportation de bois d’œuvre résineux, de pâtes et papiers, et de produits bioénergétiques.


POUR LES DIFFUSEURS :

Le gouvernement du Canada investit 2,5 millions de dollars dans la construction et l’exploitation du Pavillon de Vancouver à l’Expo 2010. Des dirigeants ont assisté, aujourd’hui, à la cérémonie d’inauguration à Shanghai, en Chine. Ce projet est l’un des six projets de démonstration entrepris dans les marchés d’outre­mer afin de promouvoir l’utilisation du bois canadien comme matériau de construction. Il a été financé grâce à l’investissement de 170 millions de dollars consacré à l’innovation et au développement de marchés dans le cadre du Plan d’action économique.

Les journalistes peuvent s’adresser à :

Margaux Stastny
Directrice des communications
Cabinet du ministre
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-996-2007        

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447       

Ville de Vancouver
Communications intégrées
604-871-6336
media@vancouver.ca       

Bridgitte Anderson
Attachée de presse
Bureau du premier ministre de la Colombie­Britannique
604-307-7177

Renseignements pour le grand public :

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HAE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca

Vous trouverez plus de renseignements au www.rncan.gc.ca/media/index-fra.php dans le précis d’information suivant :

  1. Le gouvernement du Canada soutient l’innovation en matière de conception et de construction en bois

Les communiqués de presse et les précis d'information de RNCan sont diffusés à l'adresse www.rncan.gc.ca/media/index-fra.php.