ARCHIVÉE - Salle des médias

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Ressources naturelles Canada
2010/08
Le 25 février 2010

Le gouvernement du Canada investit 40 millions de dollars dans le projet d’énergie verte de Celgar


CASTLEGAR, C.-B. — Un investissement de 40 millions de dollars du gouvernement du Canada permettra à l’une des plus grandes et des plus modernes usines de pâte kraft du Canada de produire de l’énergie verte et propre avec de la biomasse forestière.

Colin Mayes, député d’Okanagan–Shuswap, a annoncé aujourd’hui que l’usine de pâtes de Zellstoff Celgar à Castlegar, en Colombie-Britannique, est la première usine à recevoir un financement dans le cadre du Programme d’écologisation des pâtes et papiers (PEPP) pour son projet d’énergie verte.

« Ce projet montre que des investissements intelligents accroissent la capacité des usines de pâtes de produire de l’énergie renouvelable à partir de la biomasse forestière tout en procurant à leurs clients d’importants produits forestiers, indique M. Mayes. Le Programme d’écologisation des pâtes et papiers jette les assises d’un avenir plus vert et plus durable pour notre secteur des pâtes et papiers et aidera l’usine de Celgar à maintenir des emplois au sein de la collectivité. »

Trente-huit usines de pâtes et papiers du Canada, représentant 24 entreprises, ont produit des crédits dans le cadre du programme d’un milliard de dollars, selon leurs niveaux de production en 2009 de liqueur noire – un sous-produit liquide du procédé de réduction en pâte utilisé pour produire de la chaleur et de l’énergie. Les entreprises admissibles doivent présenter des propositions de projets concrets de leurs installations et ont jusqu’en 2012 pour appliquer les crédits à des projets d’amélioration environnementale.

Le projet d’énergie verte de Celgar comporte trois volets visant à améliorer le rendement environnemental de l’infrastructure en place à l’usine de pâtes de Celgar. Cet investissement permettra à l’usine de tirer parti de la chaleur résiduelle, de produire davantage de vapeur avec des déchets ligneux et d’accroître sa capacité de production de bioénergie. On prévoit que le projet entraînera d’importants avantages environnementaux, y compris une réduction des émissions de gaz à effet de serre, une hausse de l’efficacité énergétique et la réduction des odeurs et du bruit pour la collectivité.

Le projet d’énergie verte devrait créer 145 emplois à plein temps dans la région au cours des sept prochains mois que durera la construction. En outre, il permettra à l’usine de produire suffisamment d’électricité renouvelable pour répondre à ses propres besoins et fournir de l’énergie au réseau de la Colombie-Britannique d’ici la fin de 2010. Grâce aux fonds obtenus du PEPP, l’usine pourra mener à bien le projet et tirer parti des débouchés dans l’avenir.

Cet investissement vient compléter des initiatives mises en œuvre dans le cadre du Plan d’action économique du Canada pour maintenir et améliorer l’industrie forestière au pays. Le gouvernement du Canada a engagé un montant de 170 millions de dollars pour aider l’industrie forestière à élaborer des produits de bois novateurs et à élargir ses marchés à l’étranger pour nos produits du bois. Il a investi 40 millions de dollars dans des démonstrations expérimentales à l’échelle préindustrielle mises au point dans le cadre du Programme des technologies transformatrices. Enfin, un fonds de 1 milliard de dollars, le Fonds d’adaptation des collectivités, aide à créer et à maintenir des emplois dans les collectivités éprouvées par le ralentissement de l’économie mondiale, en particulier celles tributaires des forêts.


POUR LES DIFFUSEURS :

Le député Colin Mayes a annoncé aujourd’hui que l’usine de pâtes de Zellstoff Celgar à Castlegar, en C.-B., obtiendra 40 millions de dollars dans le cadre du Programme d’écologisation des pâtes et papiers pour un projet d’énergie verte. Ce dernier vise à produire de l’énergie propre à partir de déchets ligneux tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre de l’usine. Il devrait également créer 145 emplois à plein temps dans la région.

Les journalistes peuvent s’adresser à :

Margaux Stastny
Directrice des communications
Cabinet de la ministre
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-996-2007

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public :

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HNE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca

Le précis d’information suivant se trouve à l’adresse www.rncan.gc.ca/media/index-fra.php :

  1. Le gouvernement du Canada appuie les améliorations environnementales à l’usine de pâtes Celgar
  2. Soutien du gouvernement du Canada aux producteurs canadiens de pâtes et papiers

Les communiqués de presse et les précis d'information de RNCan sont diffusés à l'adresse www.rncan.gc.ca/media/index-fra.php.