ARCHIVÉE - Programmes du projet Réduire la vulnérabilité de l'eau au Canada – Projets du programme RVCCC

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Eau douce : le rôle et la contribution de Ressources naturelles Canada

Le projet Sciences de la Terre au service d'une action nationale face au changement climatique génère de nouvelles connaissances dans des domaines clés où des lacunes ont été repérées par le Programme canadien des changements climatiques ou par le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC). En ce qui a trait à la ressource en eau, les activités de recherche portent sur les modifications dans la cryosphère : les glaciers et le pergélisol, les modifications des zones côtières, les impacts sur les écosystèmes, la disponibilité des eaux de surface, et la réponse de la masse terrestre du Canada au changement climatique, tirée d'enregistrements satellitaires.

Le projet Impacts régionaux des changements climatiques : Information géoscientifique pour les autres ministères met l'accent sur le développement de relations avec des clients clés, dont des organismes fédéraux, provinciaux et territoriaux responsables des transports, des gouvernements territoriaux, et des organismes responsables de l'environnement et des ressources en eau. Une activité particulière reliée à la ressource en eau s'intitule « Impact du changement climatique sur l'approvisionnement régional en eau alimentée par la neige/glace ».

Le projet Études de cas de municipalités : le processus de planification et le changement climatique a entrepris un nombre limité d'études de cas, qui examineront un échantillonnage représentatif des principaux problèmes découlant du changement climatique que devra affronter le Canada (appauvrissement des ressources en eau, érosion des côtes due à l'élévation du niveau de la mer et fonte du pergélisol). Des planificateurs et intervenants municipaux seront impliqués dans les études de cas individuelles, et les résultats seront communiqués en collaboration avec l'Institut canadien des urbanistes, des organismes provinciaux d'urbanisme et la Fédération canadienne des municipalités. Une de ces études reliées à l'eau est l'étude de cas de la Ville de Calgary : approvisionnement en eau municipal.

L'objectif du projet Perspectives paléoenvironnementales sur les changements climatiques consiste à fournir des données paléoclimatiques, paléoenvironnementales et paléogéographiques dont ont besoin les scientifiques et les responsables de politiques pour définir ou employer des scénarios réalistes en vue d'évaluer les effets éventuels à venir des changements climatiques. La clientèle de ces données est aussi constituée de scientifiques qui élaborent des modèles numériques sur les changements climatiques passés (évolution des nappes glaciaires, hydrologie, mouvement de la croûte terrestre et modifications du paléobiome) et qui ont besoin de paléodonnées pour vérifier et mettre au point leurs modèles. Le projet livrera des paléoscénarios pour évaluer la réaction éventuelle de régions ou d'environnements particuliers aux changements climatiques et aidera à délimiter ou à valider des simulations sur l'évolution passée du climat. Trois activités de ce projet sont spécifiquement reliées à l'eau : Perspectives paléoenvironnementales sur les changements climatiques; Reconstitutions régionales à haute résolution de la variabilité du climat et Seuils des processus d'après les changements climatiques passés.

Finalement, le projet Impacts économiques et sociaux du changement climatique et de l'adaptation a pour objectif d'examiner la question des coûts en liant à une dynamique socio-économique les évaluations scientifiques de la vulnérabilité au changement climatique, ce qui permettra de mieux comprendre la vulnérabilité et les coûts socio-économiques. À partir d'études de cas, on produira des estimations régionales et locales, dont celles des impacts de l'érosion côtière et des phénomènes extrêmes sur certaines collectivités des côtes Est et Ouest; des coûts de la dégradation du pergélisol pour les collectivités nordiques; et des coûts du déclin des ressources en eau pour les collectivités des Prairies.


PrécédentTable des matièresSuivant