Développement durable

En 1987, la Commission mondiale sur l'environnement et le développement (Commission Brundtland) a défini le développement durable comme une notion permettant de répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs.

Le développement durable repose sur un consensus selon lequel le développement est essentiel à la satisfaction des besoins humains et à l’amélioration de la qualité de la vie, mais il doit être axé sur l’utilisation efficace et responsable des ressources naturelles, humaines et économiques.

Les communautés canadiennes d’un océan à l’autre se tournent sur le secteur des ressources naturelles pour leurs moyens de subsistance. Dans aucun autre secteur le concept de développement durable n’a une plus grande signification ou ne promet plus de résultats positifs à long terme. Ressources naturelles Canada (RNCan) reconnaît que le développement durable représente l’occasion de mettre en valeur nos connaissances et nos innovations de manière à atteindre des objectifs de l’ensemble de la société et de connaître du succès du point de vue de l’économie.

La vision de RNCan est de chercher à améliorer la qualité de vie des Canadiennes et Canadiens en créant un avantage durables en matières de ressources

La vision de RNCan est soutenue par la prémisse selon laquelle l’environnement et le rendement social propulsent de plus en plus la compétitivité des secteurs des ressources naturelles. RNCan cherche à orienter l’intégration de la durabilité et de la compétitivité de manière à ce qu’ils profitent aux Canadiens à long terme.

Le développement durable et le mandat de RNCan

Le développement durable est au cœur du mandat de RNCan et il est important pour l’avenir du secteur des ressources naturelles. Le ministère a la responsabilité fédérale de s’assurer du développement durable des ressources énergétiques, des minéraux et des métaux, et des ressources forestières, en plus de fournir la base d’information géographique et géologique en appui aux décisions relatives aux ressources continentales et extracôtières du Canada. La Loi sur le ministère des Ressources naturelles indique que « dans le cadre des pouvoirs et fonctions que lui confère l’article 5, le ministre [...] respecte le principe du développement durable en ce qui touche les ressources naturelles du pays et celui de leur gestion intégrée. » Au moyen de la règlementation, le ministre des Ressources naturelles est responsable, entre autres choses, de :

  • Stimuler la gestion intégrée et le développement durable des ressources naturelles du Canada;
  • Encourager l’exploitation et l’utilisation responsable des ressources naturelles du Canada, ainsi que la compétitivité des produits tirés des ressources naturelles du Canada.

Le mandat de RNCan comprend la responsabilité fédérale du commerce international dans le domaine des ressources naturelles et des industries connexes. Le ministère est également responsable de négocier les ententes de Science et technologie avec les partenaires étrangers et de répondre aux questions relatives à l’accès aux marchés. RNCan travaille avec différents partenaires, comme les gouvernements, l’industrie, les universités, les organisations non gouvernementales et des citoyens canadiens, pour s’assurer que les principes du développement durable soient intégrés non seulement ici, au Canada, mais partout autour du monde.