Fondement scientifique du Programme de géocartographie de l’énergie et des minéraux (GEM)

Transcription

Narrator: Le Nord canadien est l’une des régions frontalières les plus difficiles au monde pour ce qui est de l’exploration des ressources.

Narrator: Dans la plupart des régions, la géologie n’est pas bien connue, et il n’y a pas assez d’information pour corroborer la prise de décision sur les investissements dans les ressources.

Narrator: Le programme de géocartographie de l’énergie et des minéraux, ou GEM, aide le Nord à réaliser son plein potentiel économique et social en fournissant les géosciences publiques nécessaires à la réalisation de sa géocartographie régionale moderne.

Narrator: Les activités de GEM visent à cibler des zones dans le Nord où il existe d’importantes lacunes en matière de connaissances géoscientifiques.

Narrator: Dans le cadre de la GEM, des recherches sont réalisées selon des questions scientifiques pour produire des cartes à l’échelle régionale des zones qui présentent le potentiel le plus élevé en ressources dans les trois territoires et dans les parties septentrionales des provinces.

Narrator: Dans chaque région, nous utilisons un ensemble personnalisé d’outils pour harmoniser nos connaissances géoscientifiques sur le Nord aux normes modernes.

Narrator: Par exemple, dans les chaînes côtières, des chercheurs ont avancé l’hypothèse selon laquelle l’un des terranes importants dans la région est un ancien complexe océanique.

Narrator: En vérifiant cette hypothèse, nous pourrons mieux comprendre les contrôles sur la minéralisation dans la région.

Narrator: Dans les Territoires du Nord-Ouest, de meilleures interprétations tectoniques nous aideront à comprendre le potentiel en ressources énergétiques dans la vaste région située entre le Bouclier canadien et le bassin de Selwyn, dans les monts Mackenzie actuels.

Narrator: Au large des côtes, des chercheurs de la GEM étudient des éléments de preuve dans l’océan Arctique pour mieux comprendre lequel parmi trois modèles concurrents permet de mieux expliquer l’ouverture du bassin Canada – et chaque modèle a des implications distinctes en ce qui concerne le potentiel en minéraux et en hydrocarbures.

Narrator: Ailleurs, des scientifiques tentent d’établir les frontières entre le domaine de l’Esclave et le domaine Rae pour produire le cadre géologique nécessaire pour cibler les régions présentant un potentiel en diamants et en or.

Narrator: Nous sommes en train d’élaborer un modèle tectonique novateur qui est basé sur la récente découverte de roches faiblement métamorphisées présentant des conditions indiquant un potentiel en or dans le Nord du Québec et du Labrador, région qui avait déjà été reconnue pour son potentiel en minerai de fer.

Narrator: Sur l’île de Baffin, des chercheurs sont à la recherche de systèmes minéralisés qui n’avaient auparavant jamais été reconnus, en se penchant sur la manière dont des événements anciens ont façonné l’architecture précambrienne, contrôlant la répartition des ressources minérales, comme les diamants et le nickel.

Narrator: Ce travail est dirigé par la Commission géologique du Canada, mais il ne peut être entièrement accompli qu’à l’aide de collaborations avec les gouvernements territoriaux et provinciaux, des experts et des étudiants universitaires, les peuples autochtones, des membres de l’industrie et des membres des collectivités locales qui nous aident dans le cadre de nos activités sur le terrain.

Narrator: Les occasions de formation offertes par la GEM permettent de transmettre aux participants des connaissances et des compétences qui augmenteront la capacité géoscientifique dans le Nord.

Narrator: Une fois les travaux terminés, les résultats scientifiques obtenus grâce à la GEM sont rendus publics en ligne et sont offerts gratuitement aux utilisateurs.

Narrator: Les géosciences publiques produites grâce à la GEM aident les habitants du Nord et l’industrie à trouver un terrain d’entente et à prendre des décisions éclairées concernant les investissements dans les ressources dans le Nord.

Narrator: Nous savons que le Nord canadien présente un potentiel élevé en ressources, et la GEM continue de fournir des connaissances géoscientifiques régionales modernes qui sont indispensables à l’exploitation durable des ressources à l’avenir.

Narrator: Pour en savoir davantage au sujet des activités de GEM ou pour consulter nos données, visitez: rncan.gc.ca/gem