Aperçu du Programme de géocartographie de l’énergie et des minéraux (GEM)

Transcription

Narrator: Le programme de géocartographie de l’énergie et des minéraux, ou GEM, contribue à la prise de décision dans le Nord pour guider l’avenir de cette région.

Narrator: Nous découvrons les histoires cachées de ce territoire, comme des anciens volcans, des mers et des glaciers géants qui sont aujourd’hui disparus.

Narrator: Nous nous rendons sur le terrain à la recherche d’indices de ces processus géologiques parce qu’ils peuvent nous indiquer la présence possible de ressources minérales ou énergétiques.

Narrator: La GEM a déjà permis la découverte de 6 régions qui pourraient contenir des ressources, comme l’or, l’argent, le cuivre et le nickel, à l’aide d’analyses scientifiques et de travail sur le terrain.

Narrator: Trouver des régions ayant un potentiel en ressources facilite la prise de décision sur l’avenir.

Narrator: Par exemple, les négociateurs inuits ont tenu compte de données provenant de la GEM lorsqu’ils ont pris des décisions sur les droits fonciers dans le Nord.

Narrator: Dans d’autres cas, des résultats obtenus grâce à la GEM ont été utilisés pour la désignation d’une zone protégée.

Narrator: Ce travail est dirigé par la Commission géologique du Canada, et une équipe composée de membres locaux de la collectivité et d’experts universitaires contribue aux efforts.

Narrator: Nous rapportons des échantillons dans nos laboratoires pour en apprendre davantage au sujet des types de roches que nous avons vus et nous nous servons des renseignements ainsi obtenus pour reconstituer l’histoire de la région.

Narrator: Toute cette histoire est prise en compte dans une carte géologique, permettant ainsi d’ajouter une autre pièce au casse-tête géologique dans le Nord.

Narrator: Parfois, lorsque nous commençons à étudier une région, nous découvrons quelque chose d’entièrement différent.

Narrator: Par exemple, le projet sur l’île de Baffin a été lancé avec l’idée que nous trouverions une région présentant un potentiel en or et en métaux communs.

Narrator: Nous avons plutôt trouvé une région ayant un potentiel en diamants, où, il y a de cela des millions d’années, du magma avait jailli du centre de la Terre, et des diamants s’étaient formés.

Narrator: Dans la foulée de ces nouvelles découvertes, les collectivités locales ont demandé la tenue d’un atelier pour en savoir davantage et pour les aider à orienter leur processus de prise de décision sur l’utilisation des terres.

Narrator: Des membres de l’industrie ont également été en mesure d’accéder aux cartes qui ont été produites et d’utiliser l’information aux fins de jalonnement dans la région.

Narrator: Il ne s’agit que d’un exemple de résultats obtenus grâce à la GEM. Tous les résultats de nos travaux sont rendus publics et sont offerts gratuitement aux utilisateurs.

Narrator: Les géosciences publiques produites grâce à la GEM aident les habitants du Nord et l’industrie à trouver un terrain d’entente.

Narrator: Nous savons que le Nord canadien présente un potentiel élevé en ressources, mais nous devons comprendre le passé et savoir comment il a formé ce territoire pour que des décisions puissent être prises à l’avenir.

Narrator: Pour en savoir plus, consultez: rncan.gc.ca/gem