Initiative pour le déploiement d’infrastructures pour les véhicules électriques et les carburants de remplacement

Aperçu

Près d’un quart des émissions de gaz à effet de serre (GES) produites au Canada proviennent du transport, qui est principalement alimenté avec des combustibles à forte intensité carbone (l’essence et le diesel). Le Canada doit agir pour soutenir un changement de combustible afin d’atteindre ses objectifs de réduction de GES; les carburants et les technologies déployés aujourd’hui détermineront les technologies qui se trouveront sur la route en 2030.

L’adoption de technologies ayant une intensité carbone réduite dans le domaine du transport a été limitée en raison d’obstacles financiers et non-financiers qui incluent le manque de politiques qui appuient ces technologies, les coûts supplémentaires élevés, un manque de sensibilisation et de confiance auprès des consommateurs, et le manque d’infrastructure de recharge et de ravitaillement.

Des camions au gaz naturel, des voitures électriques et un nombre limité de véhicules électriques à l’hydrogène sont actuellement disponibles sur le marché et la plupart des grands fabricants automobiles ont annoncé leur intention d’augmenter la disponibilité de ces voitures au cours de la prochaine décennie; mais l’incapacité de faire le plein ou de recharger le véhicule le long de principaux corridors de transport est un obstacle majeur à l’adoption par les consommateurs d’options de transport ayant une intensité carbone réduite.

À ces fins, dans le budget 2016, le gouvernement du Canada s’est engagé à appuyer le déploiement d’infrastructures de recharge rapide pour les véhicules électriques et de stations de ravitaillement en gaz naturel et en hydrogène.