Demandes en produits forestiers

Les États-Unis et l’Europe de l’Ouest ont constitué longtemps les principaux marchés des produits forestiers canadiens. Au cours des dernières années, le Canada a néanmoins transformé ses marchés d’exportation en s’appuyant sur la force des produits traditionnels de fibre ligneuse de grande qualité. De nos jours, la Chine et certains autres pays d’Asie sont devenus pour ces produits des nouveaux marchés de plus en plus importants. Cette situation a permis de compenser les déclins observés au cours des dernières années dans les marchés traditionnels.

Vidéo qui explique les avantages du bois comme matériau de construction (2 minutes, 19 secondes)

Les avantages du bois comme matériau de construction. Durée : 2:19

Lien à la vidéo

Ressources naturelles Canada, dans le cadre du Programme de développement des marchés, aide les producteurs canadiens à accroître et à diversifier les débouchés d’exportation pour leurs produits dans les marchés émergents de l’Asie et de l’Europe ainsi que dans les marchés non traditionnels de l’Amérique du Nord.

Principales exportations

La valeur des exportations de produits forestiers canadiens exportés contribue à hauteur de 17,1 milliards de dollars aux échanges commerciaux nets. Approximativement 47 % du total de la valeur des exportations de produits forestiers viennent des produits clés suivants, chacun étant autant soumis aux défis que posent les marchés internationaux d’aujourd’hui qu’ouvert à leurs possibilités.

Pâte kraft blanchie de résineux de l'hémisphère nord (pâte NBSK)

Le Canada possède la plus grande part du marché mondial de la pâte NBSK, et cette part représente presque le tiers de la production mondiale et trois quarts de la capacité totale de la pâte NBSK en Amérique du Nord.

Il s'agit là d’une position confortable dans le marché de la pâte, car la pâte NBSK devient une catégorie de pâte de plus en plus importante pour la production de papier et de papier mouchoir. Cependant, la valeur du dollar canadien a une incidence majeure sur le rendement, en raison du caractère planétaire de ce marché.

Cette vidéo illustre les avantages des produits de bois d’ingénierie dans la construction en gros bois d’œuvre. (2 minutes, 01 secondes)

Produits de bois d’ingénierie. Durée : 2:01

Lien à la vidéo

Papier journal

La production mondiale de papier journal est d’environ 32 millions de tonnes, et le Canada en est le plus grand producteur. La capacité de production actuelle au pays est d’environ 4 millions de tonnes, ou 12 % de la capacité mondiale totale. La demande de papier journal en Amérique du Nord a néanmoins baissé de 65 % depuis 2000. Cet effondrement résulte d’importants changements structuraux qui sont survenus dans le marché, les médias électroniques ayant fait chuter radicalement la demande de publicité imprimée.

En même temps, l’augmentation de la valeur du dollar a fait passer les usines canadiennes de la catégorie des producteurs aux coûts les plus faibles en Amérique du Nord à la catégorie des producteurs aux coûts les plus élevés. La demande ne devrait pas redevenir aussi élevée que précédemment, mais plutôt baisser puis demeurer stable.

Bois d’œuvre résineux

Le Canada est l’un des plus grands producteurs et exportateurs au monde de bois d’œuvre résineux, qui représente 20 % de la valeur des exportations de produits forestiers canadiens.

Le principal marché d’exportation des produits canadiens se trouve aux États-Unis, où le bois d’œuvre résineux sert à la construction résidentielle. Lorsque la bulle spéculative du secteur du logement aux États-Unis a éclaté en 2006, la demande de bois d’œuvre résineux a chuté. Le grand nombre de maisons, les forclusions et le chômage vont continuer à faire réduire le nombre de mises en chantier d’habitations aux États-Unis, et la demande de bois d’œuvre résineux ne redeviendra pas aux normales du passé d’ici 2015.

Principales destinations des produits forestiers

Planches de pins

Le Canada

La récession récente a affecté la demande de produits en bois massif au pays. Cependant, le marché national de la construction résidentielle a obtenu de bien meilleurs résultats par rapport à beaucoup d’autres pays, et devrait demeurer une importante source de la demande pour le secteur forestier canadien.

Les États-Unis

Les États-Unis demeurent le principal marché pour le secteur forestier canadien malgré l’impact de l’effondrement du marché domiciliaire et du ralentissement de l’économie dans ce pays.

La Chine

Les exportations de bois d’œuvre vers la Chine ont augmenté de manière remarquable au cours des dernières années, et le marché commence à se développer pour passer du bois d’œuvre de qualité inférieure à des produits à grande valeur. Des associations de produits forestiers et des organismes provinciaux ont créé un partenariat avec le Programme canadien d’exportation des produits du bois afin de stimuler la demande de bois d’œuvre de grande qualité en Chine. La demande de pâte canadienne en Chine a aussi augmenté de manière constante depuis 2000 et représente actuellement jusqu’à 34 % des exportations totales de pâte canadienne.

Le Japon

Le Japon est un important marché pour le Canada. Il est un grand consommateur de produits de bois à grande valeur et de bois de charpente qui sert à la construction résidentielle. La demande du Japon pour les produits canadiens a diminué au cours des dernières années, en raison de la stagnation de la croissance démographique et de l’économie.