Les produits du bois : partout et pour tous

La plupart des Canadiens connaissent les produits forestiers conventionnels comme le bois de sciage, les panneaux de construction, le papier journal, la pâte, le papier, le papier hygiénique et les matériaux d’emballage; il existe aussi une grande variété d’autres produits à base de bois que les Canadiens utilisent tous les jours. L’extraction des principales composantes du bois — la cellulose, l’hémicellulose et la lignine — permet de produire une gamme de produits ménagers courants.

Les produits ménagers courants suivants sont fabriqués à partir des composantes du bois :


Serviettes de bain

Serviette de bain

Certaines serviettes de bain sont en rayonne, qui est produite à partir de la cellulose, une des composantes du bois. En raison de sa grande capacité d’absorption, la rayonne convient bien à la fabrication des serviettes de bain. Les tissus à base de rayonne sont doux, confortables et très absorbants et n’isolent pas la chaleur corporelle; ils sont donc idéaux dans les climats chauds et humides. Au toucher, leur texture est semblable à celle de la soie, de la laine, du coton et du lin, et on les utilise dans une vaste gamme de produits, y compris les vêtements, les textiles de décoration et la literie.

La rayonne est fabriquée à partir d’un type de pâte appelée pâte à dissoudre, principalement composée de cellulose. La cellulose constitue le « squelette » de toutes les fibres de bois, et est le polymère organique le plus abondant de la Terre.

Haut de la page
 

Dentifrices

Dentifrice

Les dentifrices peuvent renfermer plusieurs composantes du bois, y compris la carboxyméthylcellulose (CMC), aussi appelée gomme de cellulose, et le xylitol. La CMC est surtout employée parce qu’elle a une viscosité élevée, qu’elle est non toxique et hypoallergénique. On l’ajoute à certains produits alimentaires comme épaississant et pour empêcher la séparation des mélanges durant leur stockage dans des produits comme les préparations sèches pour gâteau, les dîners de macaroni instantané au fromage et les gommes à mâcher. La CMC est utilisée également dans certains produits non alimentaires comme les dentifrices, les laxatifs, les pilules amaigrissantes, les gouttes ophtalmiques et les peintures et détergents à base d’eau.

La CMC est fabriquée par le mélange de cellulose avec l’acide acétique chloré (l’acide acétique est le nom chimique du vinaigre), ce qui la rend soluble et hydrophile — c’est-à-dire qu’elle se lie facilement aux molécules d’eau — et idéale pour la fabrication de liquides et de gels.

Le xylitol est un substitut du sucre présent à l’état naturel qui peut être fabriqué à partir de la xylose, la molécule de sucre provenant de l’hémicellulose. Il est généralement extrait des bouleaux et d’autres bois durs et est principalement utilisé comme un édulcorant dans les produits d’hygiène buccale, comme les dentifrices, les comprimés de fluorure et les rince-bouche.

Haut de la page
 

Vernis à ongles

Vernis à ongles

Certains vernis à ongles contiennent l’une des composantes du bois appelée nitrocellulose. La nitrocellulose provient de la cellulose et est ajoutée au vernis à ongles — ainsi qu’aux apprêts pour cuir, aux vernis pour bois et aux encres d’imprimerie — en raison de sa force et de sa capacité de séchage rapide.

La nitrocellulose est produite par l’exposition de la cellulose à un puissant agent de nitration comme l’acide nitrique. Le procédé est réalisé en milieu très contrôlé, car la nitrocellulose à l’état pur est extrêmement inflammable.

Haut de la page
 

Produits de maquillage

Produits de maquillage

Certains produits de maquillage contiennent la composante du bois appelée carboxyméthylcellulose (CMC), aussi appelée gomme de cellulose. La CMC est ajoutée aux produits de maquillage comme les fonds de teint liquides pour que les composantes dissoutes demeurent dissoutes durant le stockage et l’utilisation des produits. La CMC est surtout employée parce qu’elle a une viscosité élevée, qu’elle est non toxique et hypoallergénique. De telles propriétés la rendent extrêmement importantes pour la fabrication de nombreux produits, y compris les dentifrices, les laxatifs, les pilules amaigrissantes et les peintures et détergents à base d’eau.

La CMC est fabriquée par le mélange de cellulose avec l’acide acétique chloré (l’acide acétique est le nom chimique du vinaigre), ce qui la rend soluble et hydrophile — c’est-à-dire qu’elle se lie facilement aux molécules d’eau — et idéale pour la fabrication de liquides et de gels.

Haut de la page
 

Tampons désinfectants

Tampon désinfectant

Les tampons désinfectants sont souvent fabriqués à partir de rayonne, qui est produite avec la composante du bois appelée cellulose, en raison de sa douceur et de sa grande capacité d’absorption. Ces caractéristiques permettent aux feuilles de rayonne d’absorber un liquide désinfectant tout en conservant leur texture et leur forme. La rayonne est utilisée dans une vaste gamme d’autres produits, y compris les vêtements, les textiles de décoration et la literie.

La rayonne est fabriquée à partir d’un type de pâte appelée pâte à dissoudre, principalement composée de cellulose. La cellulose constitue le « squelette » de toutes les fibres de bois, et est le polymère organique le plus abondant de la Terre.

Haut de la page
 

Médicaments

Médicament

Bon nombre des pilules qu’on trouve dans l’armoire à pharmacie des Canadiens contiennent la composante du bois appelée cellulose microcristalline (MCC). L’industrie pharmaceutique utilise la MCC comme un excipient. Les excipients sont des substances inertes utilisées dans les pilules et comprimés pour que les matières actives soient administrées de manière efficace au patient. La MCC est utilisée dans les médicaments parce qu’elle se compacte facilement sous une pression minimale, qu’elle se lie aisément aux matières actives et qu’elle forme des comprimés durs et stables qui peuvent néanmoins être décomposés après avoir été consommés. La MCC étant une composante du bois, elle est inerte sur le plan physiologique, et sa consommation est sans danger. Elle est utilisée aussi dans la fabrication d’aliments et de cosmétiques comme texturant, stabilisant et épaississant — par exemple dans de nombreux yogourts et gels douche.

La MCC est fabriquée à partir de pâte à dissoudre de haute pureté, un type de pâte provenant de la cellulose pure. La cellulose constitue le « squelette » de toutes les fibres de bois, et est le polymère organique le plus abondant de la Terre. La MCC est produite par l’isolation de la portion cristalline de la cellulose, qui est ensuite hydrolysée pour l’obtention d’une structure moléculaire uniforme, puis asséchée.

Haut de la page
 

Peintures

Peinture

Certaines peintures contiennent la composante du bois appelée hydroxyéthylcellulose, un gélifiant et un épaississant utilisé pour l’obtention d’une texture d’un produit liquide en mesure de répondre aux besoins des consommateurs. Par exemple, les fabricants emploient l’hydroxyéthylcellulose pour produire des peintures anti-éclaboussures. L’hydroxyéthylcellulose est aussi largement utilisé dans la fabrication de cosmétiques, d’adhésifs, de détergents et d’autres produits ménagers.

L’hydroxyéthylcellulose est produite par un procédé semblable à celui qui sert à la fabrication de la carboxyméthylcellulose (CMC), qui est l’un des ingrédients des dentifrices et des produits de maquillage. Comme le CMC, l’hydroxyéthylcellulose se lie facilement à l’eau, mais la force de la liaison est relativement plus faible, ce qui le rend très convenable pour la fabrication de liquides moins épais.

Haut de la page
 

Écrans à ACL

Écran à ACL

Les écrans à ACL de nombreux produits électroniques actuels renferment la composante du bois appelée triacétate de cellulose. Le triacétate de cellulose est appliqué comme une couche dans les écrans et sert de film polarisant. Pour fabriquer du triacétate de cellulose, on utilise de la pâte à dissoudre de haute pureté et des linters de coton. La composition chimique du triacétate de cellulose rend possible l’application d’un mince film solide d’une très grande transparence.

L’acétate de cellulose, une composante du bois semblable, est utilisé dans divers produits, allant des filtres de cigarette aux montures de lunettes. Les acétates de cellulose et les triacétates de cellulose sont produits par la réaction de la cellulose avec l’acide acétique (vinaigre).

Haut de la page
 

Balles de ping-pong

Balle de ping-pong

Les balles de ping-pong sont fabriquées à partir de la composante du bois appelée celluloïd, un mélange de nitrocellulose (utilisée dans les vernis à ongles)  et de camphre plastifiant d’origine végétale. Le celluloïd est utilisé dans les balles de ping-pong parce qu’il est facile à mouler et à former et qu’il permet aux balles de rebondir fortement. Dans le passé, le celluloïd était utilisé comme un substitut à l’ivoire dans la fabrication des poupées, des bijoux et des ustensiles. De nos jours, il sert principalement à la fabrication de balles de ping-pong et de médiators.

Haut de la page