Le modèle du bilan du carbone

Modèle du bilan du carbone du secteur forestier canadien (MBC-SFC3)Le Modèle du bilan du carbone du secteur forestier canadien (MBC-SFC3) à l’échelle opérationnelle est un cadre de modélisation aspatial, à l’échelle du peuplement et du paysage servant à simuler la dynamique de tous les stocks de carbone forestier requis en vertu du Protocole de Kyoto (biomasse aérienne, biomasse souterraine, litière, bois mort et carbone organique du sol). Le modèle est conforme aux méthodes d’estimation du carbone mentionnées dans le rapport de 2003 du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) intitulé Recommandations en matière de bonnes pratiques pour le secteur de l'utilisation des terres, changements d'affectation des terres et foresterie. (PDF, 60 Ko)

Vidéo - Changements climatiques

Lien à la vidéo

Werner Kurz discute de la façon dont les forêts du Canada contribuent à l’équilibre mondial du carbone et explique comment l’aménagement forestier et l’utilisation des produits du bois peuvent favoriser la séquestration du carbone. Durée : 2:59

Le modèle utilise presque la même information que celle qui est nécessaire à la planification de la gestion forestière (p. ex., inventaire forestier, essences, courbes de croissance et de rendement, information sur les perturbations naturelles et anthropiques, calendrier de récolte forestière et information sur le changement d’affectation des terres), en plus de l’information provenant de bases de données de paramètres écologiques.

À l’aide de cet outil logiciel de pointe, mais tout de même convivial, les utilisateurs utilisent leur propre information sur la gestion forestière à l’échelle du peuplement ou du paysage pour calculer les stocks de carbone et les modifications de ces stocks dans le passé (suivi) ou dans l’avenir (projection). Les utilisateurs peuvent également créer, simuler et comparer différents scénarios afin d’en évaluer les répercussions sur le carbone.

Les outils de ce modèle aident les utilisateurs à importer les données de modèles communs d’approvisionnement forestier comme Remsoft® Spatial Woodstock™, ou de fichiers de données préparés par l’utilisateur.

Le modèle comprend des interfaces graphiques pour aider à préparer les données, établir les scénarios, effectuer les analyses et étudier les résultats. Bien que le modèle comprenne actuellement un ensemble de paramètres écologiques par défaut pour le Canada, les paramètres peuvent être modifiés par l’utilisateur, ce qui permettrait une utilisation du modèle dans d’autres pays. D’autres langues pourraient éventuellement être ajoutées à l’interface utilisateur.

Le MBC-SFC3 peut être téléchargé gratuitement. En permettant aux aménagistes forestiers de prévoir les effets de leurs activités planifiées sur les stocks de carbone forestier et les modifications de stock, appliquer le modèle peut éventuellement contribuer à une stratégie de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

 

Comment le MBC-SFC3 a-t-il été mis au point?

En 2002, le groupe de travail du Service canadien des forêts (Ressources naturelles Canada) chargé de la comptabilisation du carbone, en partenariat avec le Réseau canadien de forêts modèles, a répondu au besoin de l’industrie forestière en mettant au point un outil de comptabilisation du carbone à l’échelle opérationnelle. Cet outil était nécessaire pour l’industrie qui a à produire des rapports sur les exigences en matière de respect des critères et d’indicateurs de gestion durable des forêts et de certification forestière et pour les gestionnaires qui veulent comprendre les effets de leurs actions sur le bilan net de carbone de leur domaine forestier.

L’objectif du partenariat était de mettre au point un outil convivial de comptabilisation du carbone à l’échelle opérationnelle. Dans le cadre de ce projet, l’équipe de comptabilisation du carbone a dirigé la mise au point et la mise à l’essai d’un outil qu’on a appelé Modèle du bilan du carbone du secteur forestier canadien (MBC-SFC3). Deux forêts modèles, la Forêt modèle du lac Abitibi et la Forêt modèle de l'Ouest de Terre-Neuve, ont été choisies comme sites pilotes pour la mise au point et la mise à l’essai du modèle. Pendant la mise au point, d’autres forêts modèles et leurs partenaires à l’échelle du Canada ont participé à la mise au point du modèle en mettant à l’essai la version bêta.

Une version du logiciel a été distribuée gratuitement à la collectivité forestière en 2005, de même qu’un guide de l’utilisateur et des tutoriels.

Comment les résultats du MBC-SFC3 peuvent-ils être utilisés?

Le Modèle du bilan du carbone du secteur forestier canadien (MBC-SFC3) est le modèle central du Système national de surveillance, de comptabilisation et de production de rapports concernant le carbone des forêts du Canada qui est utilisé pour faire un compte rendu à l’échelle internationale du bilan du carbone des forêts aménagées du Canada (Kurz et Apps, 2006). 

Les aménagistes forestiers peuvent utiliser le MBC-SFC3 pour :

  • créer plusieurs projets pour différentes options de gestion forestière, comparer les résultats en termes de carbone et choisir le plan qui répond le mieux à leurs objectifs
  • observer les résultats des actions de gestion en termes de carbone sur des peuplements individuels afin de prendre une décision éclairée à savoir s’ils devraient appliquer ces actions à l’ensemble de leur secteur de gestion
  • modifier les paramètres écologiques et les données climatiques afin d’évaluer les modifications futures possibles des conditions écologiques dans leurs secteurs de gestion.

Les résultats des analyses effectuées par le MBC-SFC3 peuvent servir à répondre aux différentes exigences de déclaration du carbone de l’écosystème forestier. Au Canada, par exemple, les aménagistes forestiers peuvent utiliser le modèle pour déclarer les contributions du carbone forestier aux cycles globaux afin de se conformer aux directives de gestion durable des forêts. Les résultats du MBC-SFC3 peuvent également être utilisés pour faire un compte rendu sur le carbone en cas de souscription à une certification forestière ou à son maintien (p. ex., dans le cadre du Programme d’aménagement forestier durable de l’Association canadienne de normalisation).

Instructions de téléchargement

Le Modèle du bilan du carbone du secteur forestier canadien (MBC-SFC3) à l'échelle opérationnelle peut maintenant être téléchargé gratuitement à partir d'un site Web sécurisé. (Communiquez avec Stephen Kull pour obtenir de l’information supplémentaire.)

Les informations que vous fournirez à partir de ce site ne pourront être vues par personne d’autre que l’administrateur du site Web.

Vous devrez lancer une session sur le Système national d’information forestière (SNIF) en sélectionnant votre compétence, votre nom d’utilisateur et votre mot de passe. Si vous n’avez pas de compte, veuillez choisir le bouton « Inscription » sous l’en-tête « Nouveau à SNIF », créer un compte et ouvrir une session sur le site à l’aide de l’information sur votre nouveau compte.

Les paramètres de votre session et le langage choisi seront mémorisés sous la forme de témoins informatiques. Ces témoins sont de petits fichiers texte qui seront sauvegardés sur votre disque dur, qui faciliteront votre navigation sur le site Web et qui vous éviteront d’avoir à entrer constamment votre nom, votre mot de passe et votre langage de préférence.

Une fois que vous aurez ouvert une session, la page de téléchargement du « Modèle du bilan du carbone du secteur forestier canadien (MBC-SFC3) à l’échelle opérationnelle » s’affichera et vous y trouverez deux liens, l’un menant vers la Version 1.2 du MBC-SFC3 (la dernière version du modèle et la documentation la plus à jour) et l’autre lien menant vers les versions archivées du MBC-SFC3 (d’anciennes versions du modèle et de documentation qui n’est plus à jour). Le lien « Version 1.2 du MBC-SFC3 » mène à un dossier qui contient des fichiers à télécharger, incluant deux produits logiciels de Microsoft qui sont nécessaires pour exécuter le MBC-SFC3, le fichier d’installation du MBC-SFC3 et le guide de l’utilisateur du MBC-SFC3. Tous ces fichiers sont offerts gratuitement. Il suffit de cliquer sur un fichier pour le télécharger.

Le chapitre 2 du Modèle du bilan du carbone du secteur forestier canadien (MBC-SFC3) à l’échelle opérationnelle Version 1.2 : Guide de l’utilisateur contient les spécifications de l’ordinateur qui sont nécessaires pour l’utilisation du modèle. Les tutoriels se trouvent dans le menu « Aide » à la page principale du MBC-SFC3.

Base de données

Les dynamiques de biomasse racinaire par défaut du Modèle du bilan du carbone du secteur forestier canadien (MBC-SFC3) sont basées sur l’article de Li, Apps and Beukema (2003).*

Les auteurs ont utilisé une base de données source  (235 kb XLS) contenant des compilations de données provenant de publications d’études effectuées au Canada, dans le Nord et le Centre de l’Europe, dans l’ancienne URSS, aux États-Unis, au Japon, et en Nouvelle-Zélande. (Les principales sources de documentation sont présentées au tableau 2 de l’article).

La base de données consiste en 635 paires de données qui peuvent être groupées en trois ensembles. Le premier ensemble contient 443 paires du total des données de la biomasse aérienne et souterraine d’essences résineuses (340) et feuillues (103); le deuxième ensemble englobe 90 paires du total des données de biomasse des racines et des racines fines; le troisième ensemble contient 102 paires de données de biomasse de racines fines et de données de production de racines fines.

La base de données source est fournie aux utilisateurs du MBC-SFC3 intéressés à en savoir plus sur les sources de données du MBC-SFC3 portant sur les paramètres des racines. Les utilisateurs de ces données sont tenus de citer l’article. (La référence bibliographique complète est indiquée ci-dessous.)

Bien que nous nous soyons efforcés de garantir l’exactitude des données compilées, nous ne saurions être tenus responsables de ces dernières. En cas de problème ou si vous avez des questions, veuillez nous contacter.

*Li, Z.; Kurz, W.A.; Apps, M.J.; Beukema, S.J. 2003. Below ground biomass dynamics in the Carbon Budget Model of the Canadian Forest Sector: recent improvement and implications for the estimation of NPP and NEP. Journal canadien de la recherche forestière 33:126-136.

Ateliers de formation

Le groupe de travail chargé de la comptabilisation du carbone du Service canadien des forêts de Ressources naturelles Canada, en partenariat avec le Réseau canadien de forêts modèles (RCFM) organise, tous les ans, plusieurs ateliers de formation technique sur le MBC-SFC3. Communiquez avec Stephen Kull pour obtenir de l'information sur les ateliers à venir.