Forêts expérimentales nationales

Table des matières

Laboratoires vivants

L'industrie forestière et les collectivités qui dépendent de la forêt doivent composer avec tout un éventail de changements sociaux, économiques et environnementaux. Pour aider à répondre aux questions de l'industrie, des propriétaires de boisés et de la communauté scientifique, Ressources naturelles Canada (RNCan) gère deux forêts expérimentales nationales : la forêt expérimentale Acadia et la forêt expérimentale de Petawawa. Ces laboratoires vivants renferment un vaste fonds de données scientifiques qui renseignent chercheurs et praticiens sur les tendances à long terme en foresterie, afin de régler les enjeux actuels et futurs dans ce domaine.

Aujourd'hui, les forêts expérimentales Acadia et de Petawawa sont utilisées pour de nombreuses études importantes sur divers sujets, depuis la sylviculture jusqu'à la génétique des arbres, en passant par le feu et les techniques de télédétection. Ces études mettent en lumière les pratiques exemplaires à adopter en gestion des forêts. Grâce à leur histoire, à leurs parcelles expérimentales et à leurs données, la forêt expérimentale Acadia et la forêt expérimentale de Petawawa offrent des possibilités exceptionnelles de recherche à court et à long terme.

Programmes de recherche

Plusieurs programmes de recherche voient le jour dans les forêts expérimentales nationales. Certains sont même en cours depuis plusieurs décennies. Voici une liste partielle des domaines de recherche en cours et des possibilités de collaboration :

  • amélioration de la productivité des forêts par des traitements sylvicoles
  • évaluation biologique de nouvelles méthodes de récolte
  • santé des forêts
  • nouvelles méthodes de gestion de la végétation forestière
  • diversité des forêts et succession naturelle
  • biodiversité
  • essais de provenance au moyen de semences issues de différentes régions géographiques
  • études clonales, notamment sur l'embryogenèse somatique
  • changements climatiques

Les recherches menées à Acadia et à Petawawa permettent d'acquérir des connaissances qui améliorent les pratiques de gestion forestière partout à travers le monde et contribuent à la prise de décisions relatives aux politiques forestières. RNCan est résolu à régler les enjeux forestiers actuels tout en donnant aux chercheurs la possibilité de répondre, dans des conditions sûres, aux questions à venir.

Forêt expérimentale Acadia

La forêt expérimentale Acadia, située au cœur de la forêt acadienne, a été officiellement fondée en 1933. C'est là qu'ont eu lieu certaines des premières recherches documentées sur les forêts au Canada, notamment des expériences d'ensemencement direct réalisées au début des années 1920. Ancrée dans l'histoire, cette forêt de 9 000 hectares a abrité un camp d'assistance aux chômeurs et un camp d'internement des Juifs et des Allemands du début des années 1930 jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale. En fait, c'est à cette époque qu'ont été mises en place la majeure partie des bâtiments actuels à la forêt expérimentale Acadia ainsi que les travaux d'éclaircies commerciales. La forêt Acadia fait également partie de l'Unité d'aménagement de la faune de Burpee.

Contact
John McMullen
Gestionnaire des opérations, Forêt expérimentale Acadia
Noonan (N.-B.)
506-472-6928
John.mcmullen@canada.ca

Forêt expérimentale de Petawawa

Située à Chalk River, en Ontario, la Forêt expérimentale de Petawawa (FEP) est un laboratoire de recherche unique établi depuis de nombreuses années tout près de la ville d’Ottawa, la capitale du pays.

Créée en 1918 par le Service canadien des forêts (SCF) de Ressources naturelles Canada (RNCan), la FEP rassemble les chercheurs fédéraux, provinciaux et de l’industrie dont les travaux ont contribué de façon appréciable à la protection et à l’utilisation durable des abondantes ressources forestières du Canada.

Cette forêt expérimentale sert de laboratoire vivant pour des activités de recherche forestière en cours, permettant ainsi de créer un héritage historique et scientifique d’une valeur inestimable. La recherche forestière et les techniques de gestion appliquées réalisées à la FEP permettent aujourd’hui d’éclairer et de faire avancer les pratiques de gestion forestière dans l’ensemble du Canada, tout comme il l’a été au cours du dernier siècle.

Vue aérienne de la Forêt expérimentale de Petawawa, lacs dispersés et forêts verdoyantes.

La Forêt expérimentale de Petawawa est non seulement la forêt expérimentale en continuelle fonction la plus ancienne du Canada, elle demeure également à l’avant-garde de la recherche liée aux changements climatiques. Elle contribue ainsi à la transition du pays vers une bioéconomie novatrice axée sur les ressources forestières.

La Forêt expérimentale de Petawawa s’étale sur 10 000 hectares dans la région forestière des Grands Lacs et du Saint-Laurent

Cette forêt expérimentale est située dans la partie septentrionale de la garnison de Petawawa du ministère de la Défense nationale (MDN). En vertu d’un protocole d’entente signé avec le MDN, le SCF de RNCan est responsable de la gestion de l’établissement depuis sa création. Aujourd’hui encore, le SCF gère cet établissement par l’intermédiaire du Centre canadien sur la fibre de bois.

Cette vaste forêt est principalement composée de peuplements mixtes, dont des conifères et des feuillus, notamment des pins blancs et des érables à sucre.

Gestion conforme aux principes d’aménagement forestier durable

Les activités d’aménagement forestier réalisées à la FEP visent à reproduire des perturbations naturelles tout en préservant les valeurs écologiques, économiques et sociales des forêts.

Les pratiques sont orientées par un plan de gestion stratégique fondé sur de solides ensembles de données, y compris un inventaire forestier amélioré, des bioindicateurs et de vastes inventaires au sol. Il s’agit du seul plan d’aménagement forestier spatial de la région forestière des Grands Lacs et du Saint-Laurent.

Le mandat de la FEP vise à :

  • faciliter la recherche forestière en cours et conserver les dispositifs expérimentaux à long terme;
  • faire connaître les résultats des essais expérimentaux aux usagers éventuels et à d’autres chercheurs;
  • mettre en œuvre des pratiques d’aménagement forestier durable en vue de réaliser le plein potentiel en recherche de la forêt.

Gérée par le Centre canadien sur la fibre de bois, la FEP est accessible aux chercheurs du SCF et à leurs collaborateurs dans l’ensemble des ministères fédéraux, provinciaux et de l’industrie. Des chercheurs y viennent pour mener de nouvelles études de recherche ou pour utiliser les recherches en cours.

L’établissement offre les avantages suivants :

  • une sécurité fournie par un site établi
  • un inventaire forestier de pointe
  • de l’accessibilité financière (Petawawa figure parmi les sites les plus économiques pour effectuer des travaux sur le terrain au Canada)
  • un soutien logistique, tactique et administratif sur place
  • une facilité d’accès (réseau routier entretenu) et la proximité des sites de recherche
  • un accès à une forêt représentative de la région forestière des Grands Lacs et du Saint-Laurent, abritant aussi des espèces boréales
  • d’excellentes occasions de transfert des connaissances, y compris par l’intermédiaire de visites guidées et de présentations
  • un accès à un recueil de données sur les forêts bien établi
  • du prestige (la FEP est un lieu de recherche de renommée internationale)

La valeur des études à long terme

Récolte hivernale à la Forêt expérimentale de Petawawa, machinerie lourde et piles de bois de sciage.

De nombreuses études de recherche à long terme ont été menées à la FEP, couvrant des domaines variés tels que la sylviculture, les feux de forêt, l’écologie forestière et la génétique des arbres.

Ces études ont mené à la création d’environ 2 000 zones de recherche expérimentale, et elles continuent d’avoir des répercussions importantes sur les pratiques d’aménagement forestier à l’échelle régionale, nationale et mondiale.

Nouveaux domaines d’intérêt

La FEP joue un rôle important dans l’orientation de l’avenir du Canada en ce qui a trait à la santé des forêts, aux pratiques de gestion et aux perspectives qui s’offrent aux industries forestières. La FEP est également le lieu de plusieurs études portant sur la recherche forestière marquante axée sur de nouveaux domaines de recherche scientifique notamment :

  • la prochaine génération d’inventaire forestier amélioré
  • les changements climatiques
  • les techniques sylvicoles novatrices
  • les bioindicateurs
  • la bioénergie axée sur les ressources forestières

Pour obtenir de plus amples renseignements concernant la FEP, veuillez communiquer avec le Centre canadien sur la fibre de bois.