Centre de foresterie des Laurentides

Le Centre de foresterie des Laurentides (CFL) est l’un des cinq centres de recherche faisant partie du Service canadien des forêts. Voici les priorités de recherche du centre.

Parasites des forêts – améliorer les méthodes de contrôle et d’atténuation des insectes et les maladies qui menacent les forêts du Canada. La connaissance de ces parasites et de ces maladies permettra d’effectuer davantage de détection précoce et donnera lieu à des interventions de gestion plus efficaces. Du point de vue de la recherche, les insectes dont on s’intéresse le plus au CFL comprennent la tordeuse des bourgeons de l’épinette, l’agrile du frêne, le dendroctone du pin ponderosa et l’arpenteuse de la pruche. En ce qui concerne les maladies, celles qui suscitent le plus grand intérêt sont la rouille vésiculeuse, le chancre du noyer cendré, l’encre des chênes rouges, la maladie du rond et la carie de la souche.

Dynamique des écosystèmes – parfaire notre compréhension de la dynamique des écosystèmes forestiers pour établir de meilleures pratiques et politiques de gestion des forêts et pour préparer les rapports internationaux. Les domaines prioritaires précis sont les effets du changement climatique sur les feux de forêt, la biodiversité et le cycle du carbone, ainsi que les adaptations des arbres aux nouvelles conditions environnementales.

Ecogénomique – parfaire notre compréhension de la génétique des parasites et de la diversité génétique des espèces d’arbre commerciales afin de maintenir les forêts saines et de soutenir le secteur forestier canadien dans le contexte des changements climatiques et de la compétitivité sur le marché mondial. Les chercheurs cherchent des façons de détecter rapidement 1) les maladies des arbres dotés des caractéristiques de bois souhaitables, 2) comment ils résistent aux parasites ou à la sécheresse et 3) la présence de parasites ou d’imperfections afin de mieux juguler épidémies et invasions.

Productivité des forêts – mieux comprendre la productivité et la dynamique des forêts afin de soutenir les politiques de gestion forestière durables et de maintenir un accès au marché pour les produits forestiers canadiens. En outre, les chercheurs veulent déterminer, dans la chaîne de valeur bioénergétique, la quantité de biomasse qu’il est possible de retirer dans le respect de l’environnement.

Adresse

1055, rue du P.E.P.S.
C.P. 10380, succ. Sainte-Foy
Québec (Qc) Canada
G1V 4C7

Tél. : 418-648-3335
Téléc. : 418-648-5849