Essais

Teneur en eau

La teneur en eau des graines nettoyées est déterminée avant leur entreposage. Pour ce faire, 2 échantillons de jusqu’à 2 grammes sont analysés; les échantillons sont placés dans des contenants d’aluminium, puis chauffés à 103 °C pendant 16 heures dans un four à convection. Ces essais permettent de calculer la teneur en eau des semences, exprimée en pourcentage du poids frais.

Dans le cas de la plupart des espèces, la teneur en eau souhaitée est de 5 à 8 %. Les semences dont la teneur en eau est supérieure sont remises à sécher avant d’être entreposées.

Poids des semences

Pour déterminer le poids des semences (poids de 1 000 graines), 8 lots de 100 graines dûment comptées sont pesés, la moyenne des poids obtenus est calculée, puis ce résultat est multiplié par 10. Ce renseignement permet d’estimer le nombre de semences présentes dans un échantillon pesé ou d’évaluer la variabilité de la grosseur des semences chez une même espèce.

Essais de germination

Les essais de germination visent à évaluer la santé et la viabilité des semences. Ils sont réalisés avant l’entreposage et à intervalles réguliers par la suite (généralement tous les 5 à 10 ans), ce qui permet de suivre l’évolution de leur viabilité.

Les essais de germination sont réalisés au moyen des boîtes de germination mises au point à l’Institut forestier national de Petawawa et du substrat de germination Versa-PakMD. Pour les conifères, les essais comportent 4 répétitions de 50 semences, mises à germer dans le substrat Versa-PakMD; pour les feuillus, dont les semences sont généralement plus grosses, le nombre de graines mises à germer est moins élevé. Les boîtes de germination sont placées dans un germoir à atmosphère contrôlée, où les semences sont soumises à un régime prédéterminé, par exemple 8 heures de lumière à 30 °C et 16 heures d’obscurité à 20 °C, avec une humidité relative maintenue à 85 %.