Centre canadien sur la fibre de bois

Qui sommes-nous

Le Centre canadien sur la fibre de bois (CCFB) est une direction générale au sein du Service canadien des forêts de Ressources naturelles Canada (SCF–RNCan), dont les employés sont répartis à la grandeur du pays. Une partie du mandat du CCFB consiste à fournir les connaissances de recherche forestière portant sur la fibre ligneuse à FPInnovations, un chef de fil dans le secteur de la recherche forestière.

Établir des liens de cette façon entre ces trois organismes – CCFB, SCF et FPInnovations – permet de faire correspondre les priorités du gouvernement fédéral avec les besoins du secteur canadien de recherche forestière. Dans cette structure de gestion, l'objectif du CCFB est de trouver des solutions ciblées, efficaces et respectueuses de l'environnement aux défis auxquels les industries du secteur forestier canadien ont à faire face.

Nos projets

Le travail de recherche de nos employés du CCFB s’aligne en grande partie sur le Programme d’évaluation des ressources de FPInnovations, qui mène des recherches dans deux domaines :  

  1. Caractérisation de la ressource – Systèmes d’inventaires forestiers améliorés (forêts actuelles)
    La recherche sur la caractérisation de la ressource cible le développement de l'inventaire forestier et d'outils et techniques d'évaluation permettant de mieux mesurer, évaluer et comprendre les attributs de la fibre de bois des forêts canadiennes.

    La collaboration entre les gouvernements provinciaux, les universités, les experts-conseils et les entreprises forestières assure que l'on tire profit au maximum des fonds à des fins de recherche de solutions pratiques capables de répondre aux importants besoins du secteur forestier. Les activités de recherche comprennent : la mise au point d'outils permettant l'identification semi-automatique des espèces d'arbres; l'amélioration de la résolution dans les inventaires forestiers améliorés; l'élaboration de modèles de prévisions de la productivité; l'amélioration de notre compréhension des attributs de la fibre de bois; la caractérisation des résidus ligneux à des fins de rentabilisation de leur récolte, de leur conversion et de leur utilisation.

  2. Production de ressources – Technologies innovatrices pour produire de la fibre de bois ayant des attributs souhaitables (forêts du futur)
    La recherche sur la production de ressources est axée sur l'élaboration et la mise en œuvre d'une technologie innovatrice, ce qui permettra de produire de la fibre de bois ayant des attributs souhaitables. La recherche en cours est active au sein de trois domaines principaux : (1) la génomique forestière : la mise au point d’outils d’identification de marqueurs génétiques; (2) la foresterie multivariétale : l’élaboration et le perfectionnement de systèmes d’embryogénèse somatique des conifères et leur utilisation. (3) l’aménagement des forêts : mise au point d’outils et de régimes de gestion des récoltes à courte rotation d’origine forestière. Ce domaine de recherche compte sur la forte collaboration entre les gouvernements provinciaux et le secteur industriel afin que les innovations soient adoptées rapidement tout en tirant profit au maximum des fonds.

    Exemples d'initiatives de recherche en cours :

Notre lien avec le Programme d'innovation forestière

Le travail du CCFB est directement soutenu par le Programme d'innovation forestière (PIF), ce dernier ayant été établi pour l'avancement des activités de recherche, de développement et de transfert de la technologie dans le secteur forestier du Canada. Ensemble, ces activités visent à aider le secteur à poursuivre sa transformation en cours grâce à l'adoption de nouvelles technologies qui sont prêtes à être commercialisées.

Le Programme d'innovation forestière (PIF) et le Centre canadien de la fibre de bois (CCFB) lancent un appel de demandes de financement de projets de recherche qui répondent aux objectifs du CCFB.

Déposer une demande remplie dans la boîte aux lettres des projets du CCBF. Si vous avez de la difficulté avec l'envoi par ce courriel, veuillez envoyer votre demande et vos questions directement à Ann Marie Hussar-Lucas.

 
 
Questions et réponses concernant le processus de demande

Il est question, dans la demande, de « lettres d’appui » (section 2.3). Combien de lettres faut-il?

Aucune lettre n’est nécessaire et il n’y a pas un nombre prescrit de lettres. Cela signifie que les propositions ne seront pas rejetées sommairement en raison de l’absence de lettres d’appui.

Cela dit, afin de déterminer l’importance et l’applicabilité du projet de recherche dans le cadre des propositions, toutes les recommandations contenues dans des lettres d’appui seront prises en considération au moment d’évaluer les demandes.

Quelle devrait être la longueur des lettres?

Les lettres d’appui ne devraient pas faire plus d’une page.

Quels sont les renseignements qui devraient-être contenus dans les lettres d’appui?

Les lettres visent à refléter la pertinence des travaux proposés par rapport aux buts et aux objectifs du Centre canadien sur la fibre de bois et à faire en sorte qu’ils répondent aux besoins existants des utilisateurs finaux ou des intervenants. Elles devraient également témoigner d’une confiance en la capacité du promoteur à réaliser les travaux proposés.

Ces renseignements seront utilisés, à leur tour, afin d’évaluer l’avantage du projet recherche proposée de manière à ce que les évaluateurs puissent déterminer facilement, en prenant ensemble la demande et les lettres, l’avantage que ce projet devrait apporter pour quel public et décider si cet avantage sera bien accueilli au sein du secteur forestier.

Nous travaillons en étroite collaboration avec FPInnovations et le Centre canadien sur la fibre de bois. Pouvons-nous leur demander des lettres d’appui?

Il n’y a pas de restrictions quant aux auteurs des lettres d’appui. Les lettres d’appui du Centre canadien sur la fibre de bois et de FPInnovations seront considérées au même titre que celles qui seront rédigées par d’autres intervenants.

Est-ce que je peux annexer une proposition détaillée à ma demande? Si je n’ai pas besoin de la joindre maintenant, est-ce que je pourrai le faire à une date ultérieure?

Les seuls renseignements qui sont requis et à l’aide desquels les projets seront évalués sont ceux qui sont exigés dans la demande. Il est déconseillé de joindre une proposition détaillée; les renseignements qui s’y trouvent pourraient ne pas être évalués.

Si une proposition détaillée a déjà été rédigée pour les travaux, il est recommandé de transférer les renseignements qu’elle contient dans la demande, dans la mesure où il sera pertinent de le faire.

La date d’échéance qui figure sur votre site Web est le 11 avril, mais la date d’échéance indiquée dans ma demande est le 28 mars. Est-ce que je peux encore présenter une demande?

La date d’échéance initiale pour le programme a été fixée au 28 mars. Elle a été reportée au 11 avril en raison des demandes. Certains documents peuvent contenir l’ancienne date, dont vous ne devez pas tenir compte. Nous allons désormais accepter les propositions jusqu’au 11 avril.

Les promoteurs qui ont acheminé des documents avant la date d’échéance initiale peuvent, s’ils le désirent, faire parvenir leurs propositions à nouveau jusqu’au 11 avril, et ce, sans pénalité.

Quelles seront les incidences de la prolongation du processus lié aux demandes sur les dates du début et de la fin du projet?

Le Centre canadien sur la fibre de bois prévoit que les sélections seront terminées d’ici la fin du mois d’avril. Comme nous sommes conscients que le délai d’exécution est serré compte tenu de la saison de travail, nous allons tâcher de procéder le plus rapidement possible.