Effets des explosions

Pour venir en aide à l’industrie privée et à d’autres organismes gouvernementaux, le Groupe des effets des explosions fait des recherches sur une large gamme de sujets ayant trait aux explosifs. Nous faisons des recherches et des simulations ayant trait aux matières énergétiques utilisées en quantités allant de quelques grammes à 20 000 kilogrammes.

Le CanmetLCRE constitue la principale ressource de l’Inspecteur en chef des explosifs, et dans ce cadre le Groupe des effets des explosions conduit des recherches pour informer et apporter son soutien aux responsables de la réglementation sur les explosifs. Par exemple, les tests que nous avons réalisés sur les barrières conçues pour séparer les détonateurs des explosifs ont conduit au développement de l’Annexe IV sur les coffres et compartiments destinés au transport d’explosifs. Dans le domaine de la pyrotechnie, nous avons testé des centaines de mortiers pour pièce pyrotechnique et déterminé leur sécurité nominale basée sur la fragmentation et la distance de projection. Nous avons aussi étudié des bâtis à mortiers pour évaluer leur sécurité en cas d’explosion violente dans le mortier. Nous avons analysé le processus dans un atelier de fabrication de perforateurs afin de déterminer les risques posés dans les aires de chargement et de déchargement.

Nous faisons aussi des travaux sur l’équipement destiné à une manipulation sécuritaire des explosifs. Comme exemple, citons le développement de contenants pour l’unité de neutralisation des bombes de la GRC, le développement de tests pour évaluer la performance de combinaisons antibombes, la conception d’un prototype pour des mortiers pour pièce pyrotechnique et sa fabrication et la conception de procédés commandés par robot pour des matières énergétiques et leur mise en oeuvre.

Le Groupe des effets des explosions fait aussi des recherches sur l’interaction des ondes de souffle avec les structures afin d’établir la résistance au souffle de matériaux, de prédire les dommages et de concevoir des manières pour atténuer les effets destructeurs. Nos recherches portent entre autres sur les dommages résultant d’autres effets des explosions (autres que le souffle) comme les boules de feu, la fragmentation, le mouvement du sol et la création de cratères. Parmi les exemples de tels travaux, on retrouve : une étude sur la réponse au souffle d’ancrages de fenêtre ; le développement d’une application rapide d’écran anti-souffle rapide conçue pour évaluer rapidement la vulnérabilité d’immeubles subissant une attaque aux explosifs. Nous avons récemment commencé à faire des évaluations d’infrastructures énergétiques critiques (comme des pipelines et des installations de production ou de distribution d’énergie électrique, y compris les barrages) afin de déterminer leur vulnérabilité à des charges explosives.

Lorsque cela est possible, notre groupe fait des tests à petite échelle au CanmetLCRE afin d’éviter les coûts élevés de tests sur le terrain avec de grandes quantités d’explosifs. Par exemple, nous avons réalisé des tests à petite échelle pour caractériser l’infiltration de l’onde de souffle dans un immeuble par des fenêtres brisées, le chemin suivi par l’onde de souffle, la propagation de l’onde de souffle autour de l’immeuble et les propriétés des ondes de souffle dans des tunnels. Nous avons aussi fait des tests à grande échelle sur des terrains militaires, à la BFC Petawawa (Ontario) et à la BFC Suffield (Alberta), sur lesquels on peut faire exploser de manière sécuritaire jusqu’à 10 000 kilogrammes d’explosif détonant. Parmi ces tests, on retrouvait des tests dans le cadre d’enquêtes sur des accidents et des tests sur l’évaluation de fenêtres, de portes et de petites structures soumis à des explosions. Ces derniers tests sont typiquement réalisés en suivant des procédures établies comme celles de la General Services Administration (GSA) des États-Unis ou de l’American Society for Testing and Materials (ASTM).

Le Groupe des effets des explosions participe à divers comités d’élaboration de code pour la National Fire Prevention Association (pièces pyrotechniques et explosifs; ventilation des explosifs) et de l’Organisation international de normalisation (tests sur les fenêtres).

Clients

Parmi nos clients on retrouve : fabricants, importateurs et distributeurs d’explosifs, de pièces pyrotechniques, de pièces pyrotechniques à l’usage des consommateurs, de munitions, d’agents propulsifs et d’accessoires, ainsi que des organismes gouvernementaux et d’application de la loi de divers niveaux.