Introduction - Québec

L'objectif du présent chapitre est de mettre à jour les évaluations existantes (Environnement Canada, 1997; Ouranos, 2004; Lemmen et Warren, 2004) en mati ère de sensibilités, d'impacts et d'adaptation au changement climatique afin de contribuer à la compréhension et à la recherche de pistes de solutions au phénomène, en présentant une synthèse des informations concernant le Québec.

La figure 1 présente la problématique des impacts et montre comment les conditions atmosphériques peuvent toucher directement ou indirectement, subtilement ou subitement les syst èmes naturels et humains. Il est possible de regrouper tous les impacts du changement climatique en trois éléments, qui réagiront et s'adapteront aux nouvelles situations (voir United States Global Change Research Program, 2000). Ces trois " éléments clés " sont la population (les êtres humains), l'environnement naturel et bâti (ce qui l'entoure) ainsi que les activités socio-économiques (la dynamique humaine), lesquelles peuvent subir des impacts directs lors de modifications dans les moyennes de temp ératures, la variabilité et les extrêmes du climat, s'ils y sont exposés et sensibles. Par ailleurs, tout impact sur un élément peut se répercuter sur les deux autres éléments à cause d'impacts indirects, généralement plus difficiles à quantifier et responsables de la complexité des impacts intégrés des changements. Si l'on considère, par exemple, l'effet des précipitations extrêmes devenant plus fréquentes ou intenses : celles-ci agissent directement sur l'hydrosphère et la fréquence des débordements d'égouts et indirectement sur la fréquence des inondations des habitations ainsi que sur la santé des populations, les interruptions de services et l'état de l'économie, générant de nombreux autres impacts en cascade. Étant donné l'ampleur de la problématique, le chapitre du Québec se limite à présenter une synthèse des enjeux envisagés les plus importants, compte tenu de la documentation disponible.

Par ailleurs, la figure 1 soulève l'un des énormes défis d'une telle synthèse, soit celui de choisir une approche afin de catégoriser et de regrouper les nombreux enjeux, tout en abordant les enjeux croisés et cumulatifs. Après l'introduction qui présente quelques généralités et concepts, la section 2 décrit brièvement les caractéristiques actuelles et l'évolution des trois " éléments clés " sous l'influence du changement climatique. La section 3 constitue le cœur de cette mise à jour, abordant l'état des connaissances en fonction des quatre sous-régions du Québec, puis des trois " éléments clés ". Enfin, la section 4 propose une synthèse afin d'orienter le développement d'une science du changement climatique complète, comprenant la recherche sur le climat, l'amélioration des connaissances sur les impacts appréhendés ainsi que l'évolution de tout ce qui a trait à l'adaptation, thème émergent des dernières années. Cette science du changement climatique deviendra de plus en plus nécessaire à la prise de décisions.

FIGURE 1

FIGURE 1: Impacts directs et indirects du climat, de sa variabilité et ses extrêmes sur les trois éléments clés (l'environnement [naturel ou bâti], la population et les activités socio-économiques), illustrant l'importante sphère d'influence et la complexité des impacts climatiques. D'autres enjeux, tels que le développement technologique, les choix de société, le vieillissement des infrastructures, les changements démographiques, se produisent en parallèle et interagissent avec ces changements climatiques. Il est à noter que dans ce document, l'environnement naturel fait référence au regroupement des cinq sous-systèmes climatiques défini par Peixoto and Oort (1992) où l'atmosphère est l'initiateur du changement climatique qui induit ces impacts.

[ image agrandie ]

version textuelle

Figure 1

Diagramme montrant les impacts de l’environnement naturel (atmosphère), comprenant les tendances climatiques (changement à long terme des moyennes), la variabilité (dépassement des seuils, des cycles, de la variance) et les extrêmes climatiques (intensité, durée, fréquence, étendue) sur les systèmes naturel et humain. L’environnement, les populations et l’activité socioéconomique sont directement touchés par l’atmosphère et d’autres éléments connexes. Notre environnement peut être naturel (lithosphère, hydrosphère, cryosphère et biosphère) ou bâti, c’est-à-dire faisant partie du système humain et comprenant le transport, l’énergie, les bâtiments, l’eau ainsi que les infrastructures municipales et de protection. Des populations, ou types de collectivités, côtières, rurales ou urbaines pourraient devenir isolées et dépendantes des ressources naturelles. Les activités socioéconomiques, ou secteurs, comprennent entre autres le transport, l’énergie, les utilisations de l’eau, la foresterie, le tourisme et les loisirs, les services de santé et la sécurité publique, l’agriculture et les pêcheries ainsi que le mode de vie. En tant que parties intégrantes de l’activité humaine, l’environnement, les populations et les activités socioéconomiques interagissent sous l’effet d’impacts indirects de la dynamique socioéconomique et environnementale. Les deux environnements – humain et naturel – font augmenter les émissions de gaz à effet de serre.