Warning message

Cette page Web a été archivée dans le Web. Information archivée dans le Web.

ARCHIVÉE - Glace de mer et... icebergs

Information archivée dans le Web

Information identifiée comme étant archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'a pas été modifiée ni mise à jour depuis la date de son archivage. Les pages Web qui sont archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez la demander sous d'autres formes. Ses coordonnées figurent à la page « Contactez-nous ».

Extension des glaces de mer

Carte

Carte

Devrait-on s'en préoccuper?

Un changement des conditions glacielles pourrait influer sur nos vies de diverses façons.

De la glace de mer se forme chaque année dans le Canada atlantique, et atteint une extension maximale en février et en mars. La glace s'entasse souvent le long des côtes en raison du vent et de la marée, endommageant parfois des quais et des bâtiments.

(Photo : D.L. Forbes. GSC 2001-008)

(Photo : D.L. Forbes. GSC 2001-008)

(Photo : Gracieuseté de F. Zemlyak, Circulation océanographique, I. O. B.)

(Photo : Gracieuseté de F. Zemlyak, Circulation océanographique, I. O. B.)

Les glaces de mer pourraient devenir plus minces et moins étendues avec les changements climatiques planétaires.

De la glace de mer se forme chaque année dans le Canada atlantique, et atteint une extension maximale en février et en mars. La glace s'entasse souvent le long des côtes en raison du vent et de la marée, endommageant parfois des quais et des bâtiments.

Dans l'avenir, la saison de transport maritime pourrait s'allonger et, dans certaines régions, on pourrait ne plus devoir recourir aux brise-glaces.

S'il y a moins de glace de mer dans le golfe du Saint-Laurent, cependant, les plages seront exposées aux vagues de tempête d'hiver plus souvent qu'aujourd'hui et il y aura alors une intensification de l'érosion littorale et une augmentation des dommages aux structures d'origine humaine.


Limite des icebergs

Carte

Carte

Les icebergs dérivent vers le sud sous l'action du courant du Labrador et fondent lorsqu'ils atteignent des eaux plus chaudes près de la pointe sud des Grands Bancs de Terre-Neuve. Cette limite méridionale pourrait remonter plus au nord dans l'avenir.

Pour éviter les collisions avec les icebergs, les plates-formes de forage font appel à une technologie industrielle coûteuse. Ainsi, si le nombre d'icebergs diminue, les risques de collision seront moins grands, ce qui pourrait réduire les coûts d'exploitation sur les Grands Bancs de Terre-Neuve.

(Photo : J. Shaw (GSC 2001-011))

(Photo : J. Shaw (GSC 2001-011))

Une fabrique d'icebergs! De la glace provenant des glaciers du Groenland et de l'Arctique canadien dérive vers le sud sous l'action des courants océaniques. L'apport de glace disponible pourrait demeurer le même dans le contexte des changements climatiques à l'échelle planétaire.


(Source : toile de J. Shaw)

(Source : toile de J. Shaw)

Depuis le naufrage du Titanic, en 1912, les collisions avec des icebergs ont été rares, principalement parce que, depuis 1940, les bateaux sont munis de radars.




(Photo : Gracieuseté de la Société d'exploitation et de développement d'Hibernia ltée)

(Photo : Gracieuseté de la Société d'exploitation et de développement d'Hibernia ltée)

?

Pourquoi les icebergs sont-ils composés d'eau douce?



Glace de mer et... icebergs