Warning message

Cette page Web a été archivée dans le Web. Information archivée dans le Web.

ARCHIVÉE - Élévation du niveau de la mer et érosion littorale

Information archivée dans le Web

Information identifiée comme étant archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'a pas été modifiée ni mise à jour depuis la date de son archivage. Les pages Web qui sont archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez la demander sous d'autres formes. Ses coordonnées figurent à la page « Contactez-nous ».


Élévation du niveau de la mer

(Photo : Gracieuseté de Parcs Canada, Louisbourg, Nouvelle-Écosse)

graphique




Malheureusement, dans le Canada atlantique (exception faite du Labrador), le niveau de la mer monte déjà depuis des milliers d'années, principalement en raison d'un enfoncement de l'écorce terrestre dans cette région. Cette situation est illustrée par les positions des anneaux d'amarrage à la forteresse de Louisbourg, dans l'île du Cap-Breton (en haut, à gauche). L'élévation prévue du niveau de la mer viendra S'AJOUTER à celle qui se produit déjà. On voit ici un enregistrement marégraphique montrant l'élévation du niveau de la mer survenue à Halifax (36 cm/siècle) et celle qui y est prévue d'ici 2100.

L'île disparue

La côte de l'inlet Chezzetcook, près de Halifax, a changé de façon spectaculaire depuis les années 1950. La photo aérienne prise en 1992 (à gauche) ne montre aucun signe de l'île Misener's, qui a été emportée par l'érosion dans les années 1970. La photo des années 1920 (ci-dessous) a été prise sur l'île en direction du continent. Dans tout le Canada atlantique, les côtes connaîtront dans l'avenir des changements de cet ordre, voire plus importants encore.

(Photo : Gracieuseté de J. Hawkins)

Le Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat prédit que le niveau moyen de la mer à l'échelle planétaire pourrait s'élever de 50 cm d'ici 2100 en raison du réchauffement des océans, de la fonte des glaciers et d'autres effets.

Une grande partie de la côte atlantique du Canada est très sensible aux effets de l'élévation du niveau de la mer. Les zones les plus sensibles (en rouge sur la carte) sont en général des basses terres où l'on observe des marais salés, des cordons littoraux et des lagunes. On y verra une érosion accrue, une migration rapide des plages et l'inondation des marais d'eau douce littoraux.


Le saviez-vous?

L'érosion n'est pas nécessairement une mauvaise chose! Les matériaux emportés peuvent aider des plages à ne pas être noyées à mesure que le niveau de la mer monte.

?

Pourquoi le littoral canadien figure-t-il dans le livre des records Guinness?

Érosion

L'élévation du niveau de la mer accroîtra l'énergie des vagues sur le littoral, ce qui accélérera les changements. On verra de plus en plus de spectacles comme celui qu'offre la route de Rustico, à l'Île-du-Prince-Édouard (ci-dessous). Il faudra peut-être choisir entre abandonner des structures comme celle-ci, ou investir dans des ouvrages de protection du littoral. Les falaises littorales du Canada atlantique ont déjà commencé à reculer, certaines de 12 m dans une seule année. L'érosion comme celle qui menace le phare de Pointe Verde, à Terre-Neuve, (à gauche) constituera un facteur de changements encore plus important dans l'avenir.

(Photo : D.L. Forbes. GSC 2001-010)

Phare de Pointe Verde
(Photo : J. Shaw. GSC 2001-009)


Élévation du niveau de la mer et érosion littorale