Warning message

Cette page Web a été archivée dans le Web. Information archivée dans le Web.

ARCHIVÉE - Ondes de tempête et inondations côtières

Information archivée dans le Web

Information identifiée comme étant archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'a pas été modifiée ni mise à jour depuis la date de son archivage. Les pages Web qui sont archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez la demander sous d'autres formes. Ses coordonnées figurent à la page « Contactez-nous ».


(Photo : Gracieuseté duStorm Surge Forecast System Applied Physics Group, Johns Hopkins University)

Tous les ans, quelques tempêtes intenses s'abattent sur le Canada atlantique. Ce que l'on craint le plus dans les basses régions côtières, ce sont les inondations qui se produisent lorsqu'une dépression et des vents forts du large entraînent une élévation du niveau de la mer de un mètre ou plus par rapport à la normale, provoquant ainsi une ONDE DE TEMPÊTE.


Simulation informatique de l'onde de tempête du 21 janvier 2000, par l'Université Dalhousie. Des niveaux d'eau records ont été enregistrés dans certaines parties de Charlottetown, Î.-P.-É. (les hauts niveaux d'eau sont en rouge).

(Source : Storm Surge Forecast System, Université Dalhousie)

Ondes porteuses

On obtient des niveaux d'eau exceptionnels lorsqu'une onde de tempête survient pendant une très haute marée. Les vagues de tempête qui accompagnent l'onde peuvent alors être dévastatrices. La marée est l'ONDE PORTEUSE de l'onde de tempête; et l'onde de tempête est l'ONDE PORTEUSE des vagues de tempête.

Quels moyens pouvons-nous prendre pour protéger nos collectivités et nos fermes des inondations causées par les ondes de tempête.

À venir : des inondations plus importantes

Des inondations sont survenues à maintes reprises par le passé, alors pourquoi se préoccuper de celles à venir? Pour la bonne raison que le niveau de la mer montera considérablement dans le Canada atlantique au cours du prochain siècle. Les ondes de tempête provoqueront des inondations dans des régions JAMAIS INONDÉES AUPARAVANT.

Un exemple d'ONDE PORTEUSE est la célèbre tempête de SAXBY (ou " Saxby Gale ") qui a provoqué l'inondation des basses terres au fond de la baie de Fundy le 5 octobre 1869 (à droite). L'onde de tempête qui a été soulevée par le passage d'un ouragan a déferlé sur le Nouveau-Brunswick au moment de la marée haute, élevant ainsi le niveau de la mer au-dessus des digues de protection.

Carte

Exemples de régions menacées


La ville de Placentia, à Terre-Neuve, a cessé d'être inondée par les ondes de tempête à partir du moment où on a construit des digues et des ouvrages de protection, qui devront d'ailleurs être renforcés si le niveau de la mer continue de monter.

(Photo : Gracieuseté de G. Parkes)


Lorsque Yarmouth a été touchée par une onde de tempête en février 1976, la majeure partie de de la ville a été inondée, des véhicules et des autobus ont été abandonnés sur place et de nombreux édifices ont été détruits. À l'instar de bien d'autres collectivités du Canada atlantique, Yarmouth connaîtra de plus graves inondations dans l'avenir.

(Photo : Gracieuseté de K. Oxner, The Yarmouth Vanguard)

Un train de marchandises passe le long de la digue de protection située près de Sackville, au Nouveau-Brunswick. La marée monte à seulement quelques pieds du haut de la digue. Une onde de tempête lors d'une très haute marée atteindrait le milieu des wagons du train de marchandises. Comme cette situation s'aggravera avec le temps, il faudra relever les digues actuelles ou abandonner ce tronçon de voie ferrée.

(Photo : Gracieuseté de E. Desplanque)

(Gracieuseté de D.R. Parrott.)

(Gracieuseté de D.R. Parrott.)



Aujourd'hui, la ville de Truro, en Nouvelle-Écosse (en haut, à gauche) pourrait être inondée (en haut, à droite) par une onde de tempête semblable à la tempête de Saxby de 1869. Toutefois, le niveau de la mer s'est élevé de 44 cm depuis 1869, et s'élèvera de 70 cm d'ici 2100. Au passage des ans, Truro connaîtra des inondations plus fréquentes et plus dévastatrices.



Ondes de tempête et inondations côtières