Les groupes de travail, les projets et les produits

Les groupes de travail de la Plateforme d’adaptation réunissent des personnes qui possèdent une expertise ou un intérêt commun pour certains enjeux ou secteurs en particulier. Leurs membres travaillent ensemble à définir des objectifs, puis à les atteindre. Ils peuvent contribuer en fournissant du financement, de l’expertise ou des renseignements provenant de leur organisation; en rédigeant et en revoyant des documents; en participant à des projets à titre de membre du comité consultatif; en organisant des réunions, etc. Ils proviennent des secteurs public et privé, du milieu universitaire et d’associations professionnelles et sont nommés par les membres de la plénière.

Chaque groupe de travail s’est doté de conditions d’utilisation et d’un programme de travail.

Les projets entrepris par chacun des groupes de travail sont énumérés dans les sections qui suivent. Les résultats des projets achevés sont également fournis lorsque disponibles.

Version PDF imprimable (880 Ko)

Table des matières

Groupe de travail sur l’agriculture

(coprésidé par Agriculture et Agroalimentaire Canada et la Fédération canadienne de l’agriculture)

  • Offre une tribune pour réunir l’expertise en adaptation dans le secteur agricole.

Enjeu

Le secteur agricole se caractérise intrinsèquement par son adaptabilité en ce sens qu’il est continuellement appelé à gérer les conséquences des conditions météorologiques et de la variation des marchés. Toutefois, la production agricole se fonde sur des conditions climatiques stables et prévisibles. Dans un contexte de changements climatiques, les conditions météorologiques, qui sont davantage imprévisibles et instables, peuvent entraîner une diminution de la production et des revenus agricoles par l’intermédiaire des facteurs suivants : pertes sur le plan des récoltes et de l’élevage, dégradation des ressources naturelles desquelles le secteur dépend, accroissement des coûts de chauffage et de refroidissement, augmentation de la nécessité d’utiliser des produits comme les pesticides et les nutriments et accroissement du coût des infrastructures agricoles nécessaires pour la protection contre les inondations et les sécheresses.

Même si le secteur agricole sera toujours vulnérable aux conditions météorologiques et climatiques, l’adaptation de la part des agriculteurs et de toute la région peut renforcer la résilience des exploitations agricoles de façon à atténuer les risques associés au climat.

Priorités

  • Cerner les enjeux courants, les lacunes en matière de savoir et les solutions possibles pour favoriser l’adaptation dans le secteur agricole.
  • Établir des réseaux, échanger de l’information et établir des relations pour améliorer la coopération et la collaboration dans le cadre des initiatives d’adaptation agricole en cours et à venir.

Groupe de travail sur la gestion des zones côtières

(coprésidé par la Division des impacts et de l’adaptation liés aux changements climatiques de Ressources naturelles Canada et le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard)

  • Offre une tribune pour aborder les enjeux et les besoins courants liés à l’adaptation dans les zones côtières du Canada.

Enjeu

Les régions côtières sont essentielles pour l’économie nationale, régionale et locale. Le Canada jouit de la plus longue côte du monde, bordant trois grands océans – le Pacifique, l’Arctique et l’Atlantique – et donnant lieu à des échanges commerciaux de plus de 160 milliards de dollars par l’entremise de ses ports.

L’infrastructure, les communautés et les écosystèmes côtiers sont tous extrêmement sensibles aux effets des changements climatiques, notamment les inondations de plus en plus fréquentes, les ondes de tempête, les taux d’érosion et la salinisation des eaux souterraines. Ces effets sont principalement attribuables aux perturbations du niveau de la mer, de la couverture de glace de mer et de l’activité orageuse, qui varient selon la région.

Les possibilités découlant des changements climatiques qui s’offrent aux régions côtières concernent surtout le Nord canadien, où la diminution de l’étendue de la couverture de glace de mer peut améliorer la navigation maritime, ouvrant de nouvelles routes de navigation et donnant accès au potentiel minéral, pétrolier et gazier de l’endroit.

Bien que des mesures d’adaptation soient prises, il subsiste certaines lacunes dans les connaissances. Parmi les nouveaux enjeux, mentionnons la nécessité de renforcer l’analyse de rentabilité et le financement novateur des mesures d’adaptation ainsi que d’évaluer l’efficacité des investissements en matière d’adaptation.

Priorités

Voici les priorités de travail actuelles établies par le Groupe de travail sur la gestion des zones côtières :

  1. Approfondir la compréhension des impacts des changements climatiques sur les écosystèmes côtiers (et les écoservices) et le rôle que ces écosystèmes peuvent jouer sur la résilience côtière à long terme.
  2. Comprendre les impacts des changements climatiques sur les richesses économiques, humaines et culturelles de nos côtes.
  3. Déterminer, évaluer et guider la manière de mettre en œuvre les mesures d’adaptation.
  4. Rassembler les connaissances et accroître la sensibilisation et la participation des intervenants à l’égard des impacts et de l’adaptation liés aux changements climatiques sur les côtes.

Projets

Projets entrepris par le Groupe de travail sur la gestion des zones côtières et résultats obtenus jusqu’à présent :

Écologisation des rivages, renforcement de la résilience : évaluation de l’efficacité des méthodes du projet Green Shores pour l’aménagement du littoral

Objectif : L’objectif de ce projet consiste à faire progresser les politiques et les pratiques en matière de protection du littoral en Colombie-Britannique et, de façon plus générale, au Canada, en évaluant des mesures de stabilisation naturelle des rivages. L’évaluation permettra de comparer la stabilisation naturelle des rives et les méthodes classiques de stabilisation mécanique des rives en portant une attention particulière sur le rendement et le rapport coût-efficacité des mesures de stabilisation naturelle.

Responsable de projet : Stewardship Centre for British Columbia

Personne-ressource : D.G. Blair, Executive Director, Stewardship for British Columbia, E-mail : dg@stewardshpcentre.B.C..ca

Organisations partenaires : B.C. Ministry of Environment, Emergency Management B.C., District of West Vancouver, Town of Qualicum Beach, West Vancouver Shoreline Preservation Society, University of Victoria, Sea Grant Program University of Washington

Région : Colombie-Britannique

Financement de RNCan : 96 160 $

Financement total : 192 508 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Greening Shorelines to Enhance Resilience : An Evaluation of Approaches for Adaptation to Sea Level Rise (en anglais)

http://www.stewardshipcentrebc.ca/PDF_docs/greenshores/Resources/Greening_Shorelines_to_Enhance_Resilience.pdf

  • Ce rapport présente une comparaison de l’efficacité et du coût relatif de plusieurs méthodes « naturelles » et « mécaniques » de stabilisation des rivages en Colombie-Britannique. Il tient compte de l’élévation du niveau de la mer, des inondations et de la résilience économique. Cette information sera utile aux planificateurs des zones côtières, aux ingénieurs et aux décideurs pour l’évaluation des solutions d’adaptation.

AP010

Impacts des changements climatiques et des contraintes physiques sur le réajustement des écosystèmes côtiers de l’estuaire et du golfe du Saint-Laurent et évaluation des mesures d’atténuation de ces impacts

Objectif : L’objectif principal du projet est d’évaluer l’impact conjoint des changements climatiques et de l’activité humaine sur l’évolution des écosystèmes côtiers dans le golfe et l’estuaire du Saint-Laurent, et d’examiner des pistes de solution permettant d’atténuer les impacts.

Responsable de projet : Ouranos

Personne-ressource : Jean Pierre Savard, Oceanographer Email : savard.jean-pierre@ouranos.ca

Organisations partenaires : Université du Québec à Rimouski, Ministère des Ressources naturelles du Nouveau Brunswick, Université de Moncton, Ministère de la sécurité publique du Québec, Ministère du Développement durable et des Parcs du Québec, Ministère des Transports du Québec, Parcs Canada

Région : Quebec

Financement de RNCan 299 725 $

Financement total : 644 336 $

État d’avancement : Terminé

RésultatsImpacts des changements climatiques et des contraintes physiques sur le réajustement des écosystèmes côtiers (coastal squeeze) du golfe et de l’estuaire du Saint-Laurent (GESL) et évaluation des mesures d’atténuation de ces impacts.

https://ouranos.ca/wp-content/uploads/2016/05/RapportBernatchez2016.pdf

  • Le rapport évalue l’impact combiné des changements climatiques et de l’activité humaine sur l’évolution des écosystèmes côtiers (constriction côtière) dans le golfe du Saint-Laurent au cours des 50 dernières années. Il analyse aussi les impacts projetés pour les années 2060 et 2100, et fournit des recommandations d’adaptation axées sur l’avenir.
Évaluation des risques liés aux changements climatiques pour les résidences, les infrastructures et les éléments patrimoniaux situés sur les côtes

Objectif : Le but de ce projet est de procéder à une évaluation quantitative des risques que pose l’érosion côtière liée aux changements climatiques pour les résidences, les infrastructures de la santé et de la sécurité et les éléments patrimoniaux situés sur les côtes de l’Île-du-Prince-Édouard.

Responsable de projet : Université de l’Île-du-Prince-Édouard

Personne-ressource : Adam Fenech, Director, Climate Lab, University of Prince Edward Island, E-mail : afenech@upei.ca

Organisations partenaires : PEI Environment, Labour and Justice, PEI Office of Public Safety, Mi’kmaq Confederacy of PEI, GeoNet Technologies Inc.

Région : Provinces de l’Atlantique

Financement de RNCan : 66 800 $

Financement total : 152 910 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Risk Assessment to Prince Edward Island’s Coastal Residences, Infrastructure and Heritage from Receding Coastlines in 2040, 2070 and 2100 (en anglais)

  • Le rapport présente une évaluation quantitative des risques pour les résidences, les infrastructures et les éléments patrimoniaux situés sur les côtes de l’Île-du-Prince-Édouard, en fonction de projections de l’érosion côtière. Les praticiens et les décideurs peuvent utiliser cette information pour accroître la résilience le long des côtes de l’Île-du-Prince-Édouard.

Prince Edward Island Land Area Changes 1968 – 2010 (en anglais)

  • Ce rapport, accompagné d’une série de cartes, offre de l’information sur la superficie historique et le rythme de transformation du littoral de l’Île-du-Prince-Édouard pour la période de 1968 à 2010. Cette information a servi à évaluer les risques que représente le recul du littoral pour les résidences, les infrastructures et les éléments patrimoniaux situés sur les côtes de l’Île-du-Prince-Édouard, et ce, en fonction de projections pour les années 2040, 2070 et 2100.

Methods for Projecting the 2010 Prince Edward Island Coastline into Future Coastlines for 2040, 2070 and 2100 (en anglais)

  • Ce rapport fait état de la méthode mise au point pour évaluer quantitativement l’état du littoral de l’Île-du-Prince-Édouard en tenant compte des projections de l’élévation future du niveau de la mer. Cette méthode et les leçons apprises permettraient d’éclairer des évaluations similaires dans d’autres régions.

AP011

Cadre d’évaluation des risques pour les aquifères rocheux des zones côtières

Objectif : Le but de ce projet est d’élaborer une méthode d’évaluation des risques pour la protection des sources d’eau dans les aquifères rocheux des zones côtières, qui permettra d’éclairer la prise de décisions sur l’adaptation aux changements climatiques. Les résultats devraient servir à l’aménagement du territoire, à orienter les efforts de surveillance et à mettre au point des programmes de préparation des collectivités.

Responsable de projet : Simon Fraser University

Personne-ressource : Dr. Diana M. Allen, P.Geo., Professor, Department of Earth Sciences, Courriel : dallen@sfu.ca

Organisations partenaires : B.C. Ministry of Forest, Lands and Natural Resource Operations, B.C. Ministry of Environment, Pacific Institute for Climate Solutions

Région : Colombie-Britannique

Financement de RNCan : 116 610 $

Financement total : 233 845 $

État d’avancement :Terminé

Résultats : Hydrogeological Characterization (en anglais)

https://www.sfu.ca/personal/dallen/Chemical%20Indicators%20of%20SWI_Final.pdf

https://www.sfu.ca/personal/dallen/SFU%20Final%20Report%20Research%20Monitoring%20Well%20on%20Salt%20Spring%20Island_2015.pdf

https://www.sfu.ca/personal/dallen/SFU%20Final%20Report%20the%20Hydrogeology%20of%20Salt%20Spring%20Island.pdf

  • Ce rapport documente la caractérisation hydrogéologique des aquifères des îles du Golfe fondée sur nos recherches précédentes. La caractérisation hydrogéologique comprenait une évaluation du cadre géologique, des propriétés hydrauliques des aquifères, de la chimie des eaux souterraines et de la modélisation numérique.
Évaluation des risques d’inondation pour la ville de Vancouver

Objectif : Les résultats du projet contribuent à la mise en œuvre de la stratégie d’adaptation aux changements climatiques de Vancouver et soutiennent les travaux immédiats sur les aménagements à venir, les projets d’infrastructures de transport et les politiques de protection contre les inondations. Ils permettront également d’éclairer le processus de planification à long terme des immobilisations et des infrastructures.

Responsable de projet : Ville de Vancouver

Personne-ressource : Tamsin Mills, Climate Change Adaptation Planner, Sustainability Group, City of Vancouver, E-mail : Tamsin.mills@vancouver.ca

Organisations partenaires : Simon Fraser University; University of British Columbia; City of Vancouver

Région : Colombie-Britannique

Financement de RNCan : 145 000 $

Financement total : 592 500 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : City of Vancouver Coastal Flood Risk Assessment  - Final Report (en anglais)

http://vancouver.ca/files/cov/CFRA-Phase-1-Final_Report.pdf

  •  Le rapport évalue les possibilités d’inondations actuelles et futures le long des quatre zones du littoral, compte tenu de l’élévation prévue du niveau de la mer. Il simule l’hypothèse de base (2013), et ensuite les conditions en 2100 et en 2200. Les recommandations stratégiques prônent l’intégration de l’adaptation comme facteur à examiner ou comme facteur déterminant dans les projets actuels et prévus.
Élaboration des meilleures pratiques de gestion pour lutter contre les épisodes de pluies extrêmes qui touchent les régions côtières du Canada

Objectif : Le projet permettra de combler les lacunes dans les connaissances actuelles concernant les incidences sur les côtes des épisodes de précipitations extrêmes telles que les rivières atmosphériques (épisodes de fortes précipitations et de courte durée) sur les infrastructures de transport en Colombie-Britannique. Le projet permettra également de faire une synthèse des résultats des études de cas sur les routes de la Colombie-Britannique et d’autres évaluations, en vue d’élaborer une approche cohérente à l’égard de ces questions pour l’ensemble du réseau routier de la Colombie-Britannique.

Responsable de projet : B.C. Ministry of Transport and Infrastructure

Personne-ressource : Dirk Nyland, P.Eng., E-mail : Dirk.Nyland@gov.B.C..ca

Organisations partenaires : Nodelcorp Consulting Inc., Pacific Climate Impacts Consortium, B.C. Ministry of Environment, Engineers Canada

Région : Colombie-Britannique

Financement de RNCan : 96 800 $

Financement total : 209 269 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Considerations for Addressing Climate Change for Water Handling Infrastructure In Highway Management, Design, Operation and Maintenance in British Columbia - Best Practices Document (en anglais)

  • Ce document sur les « pratiques exemplaires » offre au ministère des Transports et de l’Infrastructure de la Colombie-Britannique une orientation pour l’intégration de considérations relatives au changement climatique dans la gestion des infrastructures de traitement des eaux du réseau routier, y compris les activités de planification, d’ingénierie et d’exploitation. Les principes généraux de l’adaptation des pratiques, décrits dans le document, seront utiles pour les spécialistes des autres régions du Canada.

Developing Effective Dialogue between Practitioners Of Climate Change Vulnerability-­-Risk Assessments A Primer for Understanding Concepts, Principles and Language Use Across Disciplines (en anglais)

  • Dans ce document, nous décrivons les principes, les concepts et le langage utilisés dans les domaines des sciences climatiques et du génie visant à faciliter une communication efficace en matière d’évaluation de la vulnérabilité de l’ingénierie au changement climatique. Le rapport pourrait susciter l’intérêt des praticiens de partout au Canada.

Analysis of climate change projections for the Ministry of Transportation and Infrastructure highways risk assessment (en anglais)

  • Ce rapport contient de l’information sur des projections du changement climatique pour des évaluations des risques concernant certaines infrastructures en Colombie-Britannique.

Engineering Analysis Report for the Climate Change Engineering Vulnerability Assessment (en anglais)

  • Dans ce rapport, nous décrivons l’analyse technique détaillée de plusieurs exemples d’infrastructures hydrauliques en utilisant des projections du changement climatique, notamment dans le cas de précipitations extrêmes, ainsi que le protocole du CVIIP.

Review and Analysis of Climate Change Vulnerability Assessments of Canadian Water Management and Drainage Infrastructure (en anglais)

  • Ce rapport présente les résultats d’un examen des évaluations de la vulnérabilité au changement climatique à travers le Canada et souligne également les risques courants en matière de gestion des eaux ainsi que les normes sur les infrastructures de drainage. Ces évaluations utilisaient le protocole d’ingénierie du CVIIP sur l’évaluation de la vulnérabilité des infrastructures et l’adaptation au changement climatique. Cette information devrait intéresser les propriétaires d’infrastructures et les professionnels en génie.

Climate Change Engineering Vulnerability Assessment of Three British Columbia Highway Segments : Highway 20 in the Bella Coola Region; Highway 37A in the Stewart Region; Highway 97 in the Pine Pass Region (en anglais)

  • Ce rapport présente les résultats détaillés des évaluations des risques liés au changement climatique pour trois tronçons de route en Colombie-Britannique, pour lesquels le protocole d’ingénierie du CVIIP sur l’évaluation de la vulnérabilité des infrastructures et l’adaptation au changement climatique a été utilisé. Cette information devrait intéresser les praticiens et les décideurs qui procèdent à des évaluations similaires.
Rivières atmosphériques : évaluation multi-agences des risques pour la Colombie-Britannique

Objectif : Le projet portera sur la réalisation d’une évaluation des risques élevés liés aux rivières atmosphériques (systèmes météorologiques associés à des épisodes de précipitations intenses qui peuvent mener à des inondations et des glissements de terrain) en Colombie-Britannique. Le projet permettra également d’évaluer les options en matière de systèmes de détection et d’alerte en Colombie-Britannique, d’engager des professionnels de la gestion des inondations et de transmettre les résultats aux communautés des professionnels de la planification et de la gestion des inondations.

Responsable de projet : B.C. Ministry of Environment

Personne-ressource : Jennifer Pouliotte, Jennifer.Pouliotte@gov.B.C..ca

Organisations partenaires : B.C. Ministry of Environment, Pacific Institute for Climate Solutions, B.C. Ministry of Justice, B.C. Ministry of Community, Sport and Cultural Development, B.C. Ministry of Forests, Lands and Natural Resource Operations, B.C. Ministry of Transportation and Infrastructure

Région : Colombie-Britannique

Financement de RNCan : 57 000 $

Financement total : 173 500 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Atmospheric Rivers State of Knowledge Report (en anglais)

  • Ce rapport résume l’état des connaissances sur les risques causés et les réactions provoquées par les rivières atmosphériques (systèmes météorologiques associés à des épisodes de pluie intense et à des glissements de terrain) en Colombie-Britannique. Il sera utile aux communautés d’intervention en cas d’urgence, de gestion des inondations, de planification et du génie de cette province.

The Future of Atmospheric Rivers and Actions to Reduce Impacts on British Columbians : A Multi-Agency Qualitative Risk Exploration (en anglais)

  • Ce rapport résume un atelier multidisciplinaire au cours duquel on a exploré les risques de répercussions graves à partir de projections d’événements extrêmes dans l’avenir. Il sera utile aux communautés d’intervention en cas d’urgence, de gestion des inondations, de planification et du génie en Colombie-Britannique.
Coastal Sea-Level Rise Risk Assessment

Objectif : Ce projet procéder à une évaluation des risques côtiers de l'élévation du niveau de la mer pour le District régional de la capitale de la Colombie-Britannique, afin de comprendre les vulnérabilités côtières dues à l'élévation du niveau de la mer, et d'explorer les risques économiques potentiels pour les agences gouvernementales dans le sud de l'île de Vancouver.

Responsable de projet : Capital Regional District, Victoria

Personne-ressource : Sarah Webb, Climate Action Program Manager, E-mail : scwebb@crd.B.C..ca

Organisations partenaires : City of Victoria, City of Saanich, Tides Canada

Région : British Colombia

Financement de RNCan : 27 500$

Financement total : 64 150$

État d’avancement : Terminé

Résultats: Évaluation des risques de hausse du niveau de la mer sur la côte et approches de planification
https://www.crd.bc.ca/docs/default-source/climate-action-pdf/sea-level-rise-planning-approaches-project-report.pdf?sfvrsn=0

  • Le rapport présente les résultats d’un examen de la documentation scientifique et d’un atelier des autorités locales. On y décrit et évalue les options stratégiques et outils de planification pour composer avec les dangers entourant l’élévation du niveau de la mer le long de la côte sud de l’île de Vancouver.
Évaluation ciblée des risques pour les ressources archéologiques des zones côtières

Objectif : Le projet s’inscrira dans un plan plus vaste visant à contrer les effets des changements climatiques sur les ressources patrimoniales et archéologiques de Terre-Neuve-et-Labrador qui sont situées dans les régions côtières de la province. On s’attend à ce que les résultats soient pertinents pour les ressources archéologiques des zones côtières du Canada atlantique, et qu’ils puissent s’appliquer à d’autres régions du Canada.

Responsable de projet : Memorial University of Newfoundland

Personne-ressource : Trevor Bell, Professor, Departments of Geography and Archaeology, E-mail : tbell@mun.ca

Organisations partenaires : Department of Tourism, Culture and Recreation and Department of Environment and Conservation, Government of Newfoundland and Labrador; Heritage Conservation and Commemoration Directorate, Parks Canada; Geological Survey of Newfoundland and Labrador.

Région : Provinces de l’Atlantique

Financement de RNCan : 139 900 $

Financement total : 472 801 $

État d’avancement : En cours

Interactive Atlas of the Likelihood of Sea-Ice Hazard for Marine and Coastal infrastructure in a Changing Climate

Objectif : L’objectif de ce projet et de développer un outil d’aide à la décision, sous forme d’un atlas interactif en ligne des conditions des glaces marines et des aléas qui en découlent. Ceci pourrait comprendre les conditions de glace actuelles, les données historiques (locales et régionales) et les cartes de probabilité aussi bien à l’échelle locale et régionale qu’à l’échelle journalière et saisonnière.

Responsable de projet : Institut National de la Recherche Scientifique, Centre Eau Terre Environnement

Personne-ressource : Dr. Monique Bernier, Ph.D, email : monique_bernier@ete.inrs.ca

Organisations partenaires : Ministère des transports du Québec, Ouranos

Région : Quebec

Financement de RNCan : 133 412 $

Financement total : 270 237 $

État d’avancement : Terminé

Résultats :  Interface IcePAC : un atlas interactif de la glace de mer de la baie d’Hudson

http://icepac.ete.inrs.ca./#

  • Le projet IcePAC offre des cartes informatives et des données sur les conditions de glace de mer passées, actuelles et futures dans la baie d’Hudson, lesquelles sont fondées sur la télédétection et des méthodes statistiques de prédiction. Les outils et les résultats évolueront et seront régulièrement mis à jour pour répondre aux besoins et aux attentes des utilisateurs.

Interface IcePAC : guide d’utilisateur

http://icepac.ete.inrs.ca/ICEPAC_USERGUIDE_V1.pdf

•     Le guide présente les fonctions offertes par l’interface IcePAC.

L’adaptation en zone côtière : de la parole aux actes

Objectif : L’objectif du projet est de contribuer à travers l’étude des présentations sociales à une meilleure compréhension des pratiques territoriales en termes d’adaptation pour observer les interactions existantes entre les différentes échelles d’acteurs, d’identifier et analyser des divergences et convergences, les éventuels blocages, et ainsi contribuer à la réflexion sur les systèmes de gestion intégrée, adaptifs et participatifs de la zone côtière.

Responsable de projet : Université de Moncton

Personne-ressource : Omer Chouinard, Courriel :omer.chouinard@umoncton.ca

Organisations partenaires : Commission d’aménagement du district de Kent; Commission d’aménagement de Beaubassin; Groupe de développement durable du pays de Cocagne

Région : Provinces de l’Atlantique

Financement de RNCan : 27 754 $

Financement total : 55 254 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : L’adaptation en zone côtière : de la parole aux actes (en anglais)

  • Ce projet a pour objectif de favoriser une meilleure compréhension des pratiques locales en matière d’adaptation en évaluant les interactions entre les différents acteurs, ainsi qu’en déterminant les risques de saturation.
Meilleures pratiques en matière de politiques d’accessibilité de l’information visant l’adaptation des zones côtières aux changements climatiques

Objectif : Le projet favorisera l’adoption des meilleures pratiques pour la collecte, la gestion et la diffusion des données et de l’information qui soutiennent l’adaptation aux changements climatiques, en offrant un inventaire complet des pratiques actuelles et en constituant une référence pour les meilleures pratiques. Les organisations peuvent utiliser les résultats pour modifier leurs politiques et leurs procédures opérationnelles.

Responsable de projet : Atlantic Coastal Zone Information Steering Committee

Personne-ressource : Andrew Sherin, Atlantic Coastal Zone Information Steering Committee (ACZISC) Secretariat, Dalhousie University, Courriel : a.sherin@dal.ca

Organisations partenaires : Department of Environment and Conservation, Government of Newfoundland and Labrador; Department of Fisheries and Aquaculture, Government of Newfoundland and Labrador; Department of Environment, Energy and Forestry, Province of Prince Edward Island; Department of Fisheries and Aquaculture, Province of Nova Scotia; Memorial University of Newfoundland; Dalhousie University; University of Prince Edward Island

Région : Provinces de l’Atlantique

Financement de RNCan : 35 500 $

Financement total : 92 015 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Data Accessibility Organizational Self-Assessment Tool (en anglais)

http://coinatlantic.ca/index.php/coinatlantic/data-accessibility-benchmark-tool

  • L’outil d’autoévaluation permet aux organisations de mesurer l’amélioration de l’efficacité et de la facilité avec lesquelles les utilisateurs internes et externes peuvent accéder à leurs informations. Dans un premier temps, l’outil établit un point de référence, et il est ensuite utilisé pour suivre les progrès de façon répétée.
Évaluation du degré de réussite des politiques sur les inondations de la Colombie-Britannique pour les régions côtières, en lien avec les changements climatiques

Objectif : Le but de ce projet est de déterminer les politiques et les programmes du gouvernement provincial qui soutiennent la mise en œuvre de mesures d’adaptation aux changements climatiques dans les zones côtières et ceux qui, au contraire, y font obstacle. Le projet proposera également d’autres solutions possibles en vue d’inclure des considérations relatives aux changements climatiques dans les politiques et les programmes sur la gestion des inondations afin de promouvoir l’intégration de mesures d’adaptation aux changements climatiques.

Responsable de projet : B.C. Ministry of Environment

Personne-ressource : Tina Neale, British Columbia Ministry of Environment E-mail : tina.neale@gov.B.C..ca

Organisations partenaires : B.C. Ministry of Justice; B.C. Ministry of Community, Sport and Cultural Development; B.C. Ministry of Forests, Lands and Natural Resource Operations; B.C. Ministry of Transportation and Infrastructure

Région : Colombie-Britannique

Financement de RNCan : 40 000 $

Financement total : 109 000 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Evaluation of B.C. flood policy for Coastal Areas in a Changing Climate (en anglais)

http://www2.gov.bc.ca/assets/gov/environment/climate-change/policy-legislation-and-responses/adaptation/sea-level-rise/evaluation_of_bc_flood_policy_-_final.pdf

  • Dans ce rapport, nous évaluons les politiques sur les inondations et les programmes pour les régions côtières et indiquons celles qui soutiennent les mesures d’adaptation au changement climatique et celles qui y font obstacle. Ce rapport intéressera les gestionnaires des eaux, les responsables politiques et les décideurs.
Comprendre les facteurs habilitants et les obstacles des politiques pour la gestion adaptée et la résilience des collectivités côtières dans la région de la mer intérieure de la baie d’Hudson

Objectif : L’objectif de ce projet consiste à effectuer une analyse des politiques et des pratiques actuelles en matière de gestion des zones côtières dans la région de la mer intérieure de la baie d’Hudson, afin de déterminer les facteurs habilitants et les obstacles pour l’adaptation tant à l’échelle de la collectivité qu’au niveau régional. Le projet permettra d’orienter les futures méthodes de gouvernance dans la région, dans le but de prévoir et de gérer les risques et les possibilités associés au changement climatique.

Responsable de projet : Northern Sustainable Prosperity Initiative

Personne-ressource : Terry Duguid, Director, E-mail : tduguid@mymts.net

Organisations partenaires : University of Winnipeg; International Institute for Sustainable Development (IISD); Manitoba Conservation and Water Stewardship; Nunavut Tunngavik Incorporated; Government of Nunavut - Department of Executive and Intergovernmental Affairs; Ontario Centre for Climate Impacts and Adaptation Resources OCCIAR MIRARCO/Laurentian University.

Région : Manitoba, Nunavut

Financement de RNCan : 65 600 $

Financement total : 131 200 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Understanding Policy Enablers and Barriers for the Adaptive Management and Resilience of Coastal Communities in the Hudson Bay Inland (en anglais)

https://www.iisd.org/sites/default/files/publications/adaptive-management-resilience-coastal-communities-hudson-bay-region.pdf

  • Dans ce rapport, nous décrivons les résultats de l’utilisation de ADAPTool pour analyser certaines politiques pertinentes au transport côtier dans la région de la mer intérieure de la baie d’Hudson afin de découvrir celles qui facilitent ou font obstacle à l’adaptation au changement climatique.
District régional de la capitale

Objectif : Le projet vise, d’une part, à mieux comprendre les vulnérabilités dues à l’élévation du niveau de la mer dans la zone côtière du District régional de la capitale de la Colombie-Britannique et, d’autre part, à créer un outil (un règlement type) qui sera utilisé tant dans le District régional de la capitale que dans d’autres collectivités côtières pour gérer les défis liés à l’élévation du niveau de la mer.

Responsable de projet : Capital Regional District, Victoria, B.C.

Personne-ressource : Sarah Webb, Climate Action Manager, Courriel : scwebb@crd.B.C..ca

Organisations partenaires : City of Victoria; District of Saanich; B.C. Ministry of the Environment

Région : Colombie-Britannique

Financement de RNCan : 22 500 $

Financement total : 45 054$

État d’avancement : Terminé

Résultats :  Sea Level Rise Planning Approaches Project Report (en anglais)

https://www.crd.bc.ca/docs/default-source/climate-action-pdf/sea-level-rise-planning-approaches-project-report.pdf?sfvrsn=0

  • Ce rapport présente une approche générale de l’adaptation à l'élévation du niveau de la mer le long de la côte sud de l'île de Vancouver, ce qui comprend l'identification et l'évaluation des options stratégiques liées aux risques résultant de l'élévation du niveau de la mer, et les outils d'adaptation possibles.
Élaboration d’une clé de décision sur les orientations en matière de planification et sur les aspects techniques pour la sélection de stratégies durables d’adaptation des zones côtières aux changements climatiques dans les collectivités rurales

Objectif : Le projet a pour but d’élaborer un outil d’aide à la décision sur le Web qui fournira des conseils en matière de planification et sur les aspects techniques pour la sélection de stratégies et de mesures durables d’adaptation des zones côtières à l’intention des collectivités rurales de la région de l’Atlantique.

Responsable de projet : University of Prince Edward Island

Personne-ressource : Adam Fenech, Director, Climate Research Lab, E-mail : afenech@upei.ca

Organisations partenaires : Saint Mary’s University; Dalhousie University; Nova Scotia Sustainability and Innovation; PEI Environment, Labour and Justice; PEI Transportation and Infrastructure; PEI Department of Finance, Energy and Municipal Affairs; PEI Transportation and Infrastructure, Land and Environment; Newfoundland and Labrador Environment and Conservation; Service Nova Scotia and Municipal Relations; Nova Scotia Transportation and Infrastructure; Nova Scotia Department of Natural Resources; New Brunswick Environment; Newfoundland and Labrador Municipalities; NEXUS Coastal Resource Management; Engineers PEI; Risk Sciences International; CB.C.L Limited; Ecology Action Centre; Union of Nova Scotia Municipalities; Municipality of Shelbourne

Région : Provinces de l’Atlantique

Financement de RNCan : 360 387 $

Financement total : 866 707 $

État d’avancement : Terminé

Résultats :  Outils décisionnels de solutions d’adaptation aux changements climatiques pour l’Atlantique

Adresse URL (ouverture de session requise) :

https://wet.researchspaces.ca/fr/contenu/orientation-sur-ladaptation-aux-inondations-et-lerosion-cotieres

  • L’arbre de décision pour l’Atlantique est une série d’outils destinée à fournir des orientations et des stratégies pour gérer l’élévation du niveau de la, les inondations côtières et l’érosion mer résultant des changements climatiques. Il est constitué de documents d’orientation, de vingt-quatre outils techniques et de plus de 50 outils de planification de l’utilisation des terres. Un nom d’utilisateur est requis pour accéder au produit. Contactez Don Jardine < dejardine[AT]upei.ca >, gestionnaire du projet de Solutions d’adaptation aux changements climatiques pour l’Atlantique, Laboratoire de recherche climatique de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard (UPEI), pour obtenir un nom d’utilisateur et un mot de passe.
Élaboration de meilleures pratiques de gestion pour lutter contre les pluies extrêmes qui touchent les régions côtières du Canada

Objectif : Ce projet vise à combler les lacunes dans les connaissances actuelles concernant les répercussions côtières des précipitations extrêmes sur les infrastructures de transport en Colombie-Britannique attribuables à des incidents tels que les rivières atmosphériques (dépression en provenance d’Hawaï, etc.) [ce sont essentiellement de fortes précipitations de courte durée], ainsi qu’à résumer les résultats des études de cas sur les routes de la Colombie Britannique et d’autres évaluations afin d’élaborer une approche cohésive de la gestion de ces questions pour l’ensemble du réseau routier de la Colombie Britannique.

Responsable de projet : Ministère des Transports et de l’Infrastructure de la Colombie-Britannique

Personne-ressource : Dirk Nyland, ingénieur en chef, ministère des Transports et de l’Infrastructure de la Colombie Britannique; courriel : Dirk.Nyland@gov.B.C..ca

Organisations partenaires : Pacific Climate Impacts Consortium, Nodelcorp Consulting Inc., Ingénieurs Canada, Ministère de l’Environnement de la Colombie-Britannique, Ministère des Transports et de l’Infrastructure de la Colombie-Britannique

Région : Colombie-Britannique

Financement de RNCan : 96 800 $

Financement total : 866 707 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Developing Effective Dialogue between Practitioners Of Climate Change Vulnerability-­-Risk Assessments: A Primer for Understanding Concepts, Principles and Language Use Across Disciplines (en anglais)
http://www.th.gov.B.C..ca/climate_action/documents/Climate_Data_Discussion_Primer.pdf (PDF, 907 Ko)

  • Ce document présente les concepts, les principes et le langage utilisés dans les disciplines des sciences climatiques et de l’ingénierie afin de favoriser une communication efficace dans les évaluations des vulnérabilités des infrastructures aux changements climatiques. Ce rapport pourrait susciter l’intérêt des praticiens dans l’ensemble du Canada.

Review and Analysis of Climate Change Vulnerability Assessments of Canadian Water Management and Drainage Infrastructure (en anglais)
http://www.th.gov.B.C..ca/climate_action/documents/hwy_Risk_Assessments_from_Climate_Changes_Review.pdf(PDF, 527 Ko)

  • Ce rapport présente les résultats d’un examen des évaluations des vulnérabilités aux changements climatiques dans l’ensemble du Canada et l’on y relève les risques communs associés aux normes relatives à l’infrastructure de gestion et d’assainissement de l’eau. Dans le cadre de ces évaluations, l’on a fait appel au protocole d’ingénierie du Comité sur la vulnérabilité de l’ingénierie des infrastructures publiques (CVIIP) relatif à l’évaluation des vulnérabilités des infrastructures et à l’adaptation à un climat changeant. Ces informations intéresseront les propriétaires d’infrastructures et des professionnels de l’ingénierie.

Climate Change Engineering Vulnerability Assessment of Three British ColumbiaHighway Segments: Highway 20 in the Bella Coola Region; Highway 37A in the Stewart Region; Highway 97 in the Pine Pass Region (en anglais)
http://www.th.gov.B.C..ca/climate_action/documents/hwy20_bella_coola-hwy37A_Stewart-hwy97_Pine%20Pass.pdf (PDF, 2,5 Mo)

  • Ce rapport présente les résultats des évaluations des risques liés aux changements climatiques pour trois tronçons de route en Colombie-Britannique, dans le cadre desquelles l’on a fait appel au protocole d’ingénierie du CVIIP relatif à l’évaluation de la vulnérabilité des infrastructures publiques et à l’adaptation à un climat changeant. Ces informations présenteront un intérêt certain pour les praticiens et les décideurs qui procèdent à des évaluations semblables.

Considerations for Addressing Climate Change for Water Handling Infrastructure in Highway Management, Design, Operation and Maintenance in British Columbia – Best Practices Document (en anglais)
http://www.th.gov.B.C..ca/climate_action/documents/MoTI-Climate%20Adaptation_Best%20Practices.pdf (PDF, 622 Ko)

  • Ce document sur les « meilleures pratiques » fournit au ministère des Transports et de l’Infrastructure de la Colombie-Britannique une orientation relativement à l’intégration de considérations liées aux changements climatiques à la gestion des infrastructures de traitement des eaux du réseau routier, notamment les activités de planification, d’ingénierie et d’exploitation. Les approches générales proposées dans le document concernant l’adaptation des pratiques se révéleront utiles pour les praticiens au sein d’autres régions du Canada.

Engineering Analysis Report for the Climate Change Engineering Vulnerability Assessment (en anglais)

  • Ce rapport présente une analyse technique détaillée de plusieurs exemples d’infrastructures hydrauliques en utilisant des prévisions de changements climatiques liés aux précipitations extrêmes, ainsi que le protocole d’ingénierie du CVIIP relatif à l’évaluation de la vulnérabilité des infrastructures et à l’adaptation à un climat changeant.

Analysis of Climate Change Projections for the Ministry of Transportation and Infrastructure Highways Risk Assessment (en anglais)

  • Ce rapport présente de l’information sur les prévisions associées aux changements climatiques liées à des évaluations des risques concernant certaines infrastructures en Colombie-Britannique.
Écologisation des littoraux, renforcement de la résilience dans un climat qui change : développement et prestation de la formation Green ShoresMD pour les décideurs des littoraux

Objectif : Projet visant à faire progresser les pratiques écologiques de protection du littoral en fournissant du matériel de formation et d’orientation. Les ressources et les outils disponibles sont destinés aux décideurs.
 
Responsable du projet : Stewardship Centre for B.C. (SCB.C.)  

Personne-ressource : D.G. Blair, Executive Director, E-mail: dg@stewardshpcentre.B.C..ca

Organisations
partenaires : Powell River Regional District; Thetis Island Trust Committee; Cowichan Valley Regional District; Capital Regional District; British Columbia Institute of Technology (B.C.IT); University of Victoria; Modus Consulting; Climate Action Secretariat

Région: Colombie-Britannique

Financement de RNCan: 52,200 $
Financement total : 106,570 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Development and Delivery of Green Shores Education and Training Formative Evaluation and Training Results (en anglais)

http://stewardshipcentrebc.ca/PDF_docs/greenshores/Resources/GSEducation_TrainingFormativeEvaluationReport2016.pdf

  • Pour ce rapport, on a eu recours à un processus d’évaluation participatif au moment de concevoir et de mettre en œuvre l’évaluation formative de la formation Green Shores. L’évaluation a été réalisée en trois étapes : 1) détermination des indicateurs de référence avec l’aide d’un comité consultatif sur les programmes d’étude, 2) mesure des progrès en fonction de ces indicateurs et 3) réalisation des recommandations relatives à la prestation des cours futurs.
Adaptation aux changements climatiques sur la côte de la Colombie-Britannique : série de vidéos et d’ateliers pour mobiliser les autorités locales et les promoteurs immobiliers

Objectif : Projet visant à accroître la compréhension, la motivation et la mobilisation chez les autorités locales et les promoteurs immobiliers concernant les mesures d’adaptation aux changements climatiques, par la création d’une série de vidéos informatives décrivant le bien-fondé et les méthodes des mesures d’adaptation.

Responsable du projet : Golder Associates Ltd.
Personne-ressource : David Reid, FCSLA, Principal, Environmental Planning /Design Practice Lead, E-mail: David_Reid2@golder.com
Organisations partenaires : British Columbia Ministry of Environment; Metro Vancouver; City of  Vancouver; City of Burnaby; City of Nanaimo / Regional District of Nanaimo; British Columbia Ministry of Environment; Capital Regional District

Région: Colombie-Britannique

Financement de RNCan: 79,000  $
Financement total : 160,000 $

État d’avancement :  Terminé

Résultats : Adapting to Climate Change on the British Columbia Coast : Video Series (en anglais)

https://www.youtube.com/playlist?list=PLbER4Sxdn0R4RKkJN5sKGzM0CdkOjUQs1

  • La série de vidéos fournit une introduction aux conditions de vie dans le contexte des changements climatiques sur la côte de la Colombie-Britannique, en accordant une attention particulière à trois domaines : gestion des inondations côtières – exemples d’adaptation à l’élévation du niveau de la mer; gestion des eaux pluviales – exemples d’adaptation aux modèles de précipitations et d’eaux pluviales; conservation de l’eau – exemples d’adaptation aux sécheresses saisonnières.

Groupe de travail sur la dimension économique de l’adaptation

(présidé par la Division des impacts et de l’adaptation liés aux changements climatiques de Ressources naturelles Canada)

  • Crée des connaissances et des outils économiques pour aider les décideurs des secteurs public et privé à faire de meilleurs choix d’investissement en matière d’adaptation et à prendre de meilleures décisions stratégiques.

Enjeu

Pour s’adapter aux changements climatiques, les entreprises, les communautés et tous les paliers de gouvernement canadiens (fédéral, provincial, territorial, municipal) doivent être mieux informés des répercussions économiques des changements climatiques, ainsi que des coûts et avantages des options d’adaptation. À ce jour, l’analyse économique des changements climatiques au Canada a surtout porté sur les impacts à l’échelle nationale et n’a pas permis de bien connaître les impacts et les options d’adaptation à l’échelle locale et régionale, où il y a le plus besoin de données précises pour prendre des décisions éclairées.

Pour combler ce besoin, le Groupe de travail sur la dimension économique de l’adaptation suit un programme de travail axé sur la création de connaissances et d’outils économiques pour aider les décideurs des secteurs public et privé à faire de meilleurs choix d’investissement en matière d’adaptation et à prendre de meilleures décisions stratégiques.

Priorités

Les secteurs prioritaires d’intervention du Groupe de travail sur la dimension économique de l’adaptation sont présentement les suivants :

  1. Mieux comprendre les répercussions économiques propres aux régions et aux secteurs que risquent d’entraîner les changements climatiques, ainsi que générer des connaissances sur les coûts relatifs et les avantages des mesures d’adaptation possibles.
  2. Démontrer qu’il est avantageux d’investir dans les mesures d’adaptation pour accroître la résilience économique des régions, des secteurs ou des organisations, et aider à identifier des possibilités spécifiques d’adaptation.
  3. Comprendre où et comment les instruments économiques, dans les domaines public et privé, peuvent entraîner des changements de manière à rendre les secteurs plus résilients.
  4. Travailler avec le secteur financier et des décideurs ciblés pour renforcer les capacités et intégrer les impacts des changements climatiques et les options d’adaptation au processus décisionnel en assurant le transfert des connaissances économiques, financières et techniques en matière d’adaptation.

Projets

Projets entrepris par le Groupe de travail sur la dimension économique de l’adaptation :

Communication des instruments économiques pour l’adaptation

Objectif : Projet visant à communiquer les conclusions de recherche sur les instruments économiques pour l’adaptation dans un cadre stratégique élargi sur les changements climatiques à l’intention des chefs de file en matière de politique et de réflexion. Ce travail est entrepris pour soutenir l’utilisation des instruments économiques dans un contexte d’adaptation.

Responsable de projet : Sustainable Prosperity

Personne-ressource : Michelle Brownlee, Senior Manager, Policy, Courriel: mbrownlee@sustainableprosperity.ca

Organisations partenaires : Ontario Ministry of the Environment and Climate Change

Région : Échelle Nationale

Financement de RNCan : 74,000 $

Financement total : 157,550 $

État d’avancement : Terminé

Résultats :  S’outiller face aux changements climatiques: des instruments économiques pour l’adaptation

http://www.sustainableprosperity.ca/adaptation/

  • Le site Web présente les conclusions de la recherche ainsi que les conséquences stratégiques pour les instruments économiques servant à l’adaptation, en fonction de quatre projets de plateforme d’adaptation. Il héberge une série d’articles et de produits de communication expliquant comment les divers ordres de gouvernement et les autres décideurs peuvent utiliser les instruments économiques pour favoriser le recours à des mesures d’adaptation dans quatre secteurs : l’exploitation forestière, les infrastructures, l’immobilier et les services écosystémiques.
Outils économiques pour encourager l’intégration de l’adaptation aux changements climatiques dans les décisions d’aménagement du territoire par des acteurs privés

Objectif : Le projet vise non seulement à déterminer les points de décision en matière d’aménagement du territoire par des acteurs privés, qui pourraient mener à des solutions bien adaptées aux risques liés aux changements climatiques, mais également à évaluer la façon dont les politiques provinciales interagissent avec ces décisions. Le projet comprend également l’élaboration de recommandations sur des outils économiques qui peuvent suscité (non pas financer) des choix d’adaptation.

Responsable de projet : B.C. Ministry of Environment

Personne-ressource : Jenny Fraser, Senior Policy Analyst - Adaptation, Climate Action Secretariat, E-mail : jenny.fraser@gov.B.C..ca

Organisations partenaires : Western University; Insurance Bureau of Canada

Région : À l’échelle nationale

Financement de RNCan : 35 000 $

Financement total : 70 200 $

État d’avancement : Terminé

Résultats: Economic Tools for Climate Change Adaptation – Private Real Estate Decisions (en anglais)
http://www2.gov.B.C..ca/assets/gov/environment/climate-change/policy-legislation-and-responses/adaptation/aos_economic_tools_adaptation.pdf

  • Le rapport présente l’étude des obstacles aux décisions efficaces concernant les mesures d’adaptation aux changements climatiques à prendre par les particuliers et les entreprises du secteur des biens immobiliers. Il détermine les instruments économiques que les autorités locales et provinciales pourraient utiliser pour les surmonter. Parmi les instruments étudiés : frais de conception révisés pour favoriser la résilience des constructions aux changements climatiques dès leur planification, programmes de mise à niveau des biens favorisant leur valorisation et crédits d’aménagement transférables favorisant la construction à l’écart des zones à risque élevé d’inondation. Des recommandations sont formulées à l’intention des autorités locales et provinciales.
Instruments économiques permettant de faire avancer l’adaptation dans la gestion des ressources naturelles : applications en foresterie

Objectif : Le projet a pour but de déterminer des instruments économiques (financiers, comportementaux, informationnels et gouvernementaux) actuellement utilisés en agriculture, en foresterie et en aménagement du territoire qui ont eu du succès ou qui sont prometteurs pour faciliter l’adaptation aux changements climatiques. Le projet visera à établir des critères permettant d’évaluer le potentiel de ces instruments pour assurer l’adaptation dans le domaine de la foresterie. En outre, il utilisera des études de cas pour montrer comment des instruments choisis peuvent faire progresser l’adaptation et indiquera des situations où l’on pourrait introduire et mettre en œuvre de nouveaux instruments.

Responsable de projet : University of British Columbia

Personne-ressource : Dr. Harry Nelson, Faculty of Forestry, E-mail : harry.nelson@uB.C..ca

Organisations partenaires : B.C. Ministry of Forests, Lands and Natural Resource Operations; B.C. Ministry of Environment

Région : À l’échelle nationale

Financement de RNCan : 69 978 $

Financement total : 171 378 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Economic Instruments for Adaptation to Climate Change in Forestry – Final Report (en anglais)

http://harry-w-nelson-forestry.sites.olt.ubc.ca/files/2015/06/Final-Report-Economic-Instruments-for-Adaptation-to-Climate-Change-June-2-2015.pdf

  • Le rapport évalue la façon dont divers instruments pourraient être adoptés pour aider les aménagistes forestiers, les titulaires de permis et les collectivités à faire face aux risques que posent les changements climatiques pour les forêts du Canada. Trois études de cas portant sur des risques précis des changements climatiques ont été menées : 1) risques d’incendie de forêt pour le paysage; 2) incendies de forêt en milieu périurbain; et 3) effet de l’inadaptation et de la moindre résistance des forêts futures. Des recommandations sont faites aux différents ordres de gouvernement, en particulier aux autorités provinciales.
Analyse des instruments économiques actuels et potentiels visant à faciliter des mesures d’adaptation au Canada

Objectif : L’objectif du projet consiste à examiner les instruments économiques actuellement utilisés dans les secteurs public, privé ou sans but lucratif canadiens et internationaux, et à étudier comment ces instruments pourraient être modifiés et adaptés pour soutenir financièrement les mesures d’adaptation au Canada, particulièrement dans le contexte des administrations locales. Le projet entreprendra une analyse appliquée pour la ville de Vancouver afin d'aider cette ville à adopter des instruments économiques qui favorisent l'adaptation.

Responsable de projet : Simon Fraser University

Personne-ressource : Deborah Harford, Executive Director, ACT (Adaptation to Climate Change Team) Association, E-mail : adapt@sfu.ca

Organisations partenaires : West Coast Environmental Law; City of Vancouver

Région : À l’échelle nationale

Financement de RNCan : 60 000 $

Financement total : 120 000 $

État d’avancement : Terminé

Résultats: Paying for Urban Infrastructure Adaptation in Canada: An Analysis of Existing and Potential Economic Instruments for Local Governments (en anglais)

http://act-adapt.org/paying-for-urban-infrastructure-adaptation-in-canada-an-analysis-of-existing-and-potential-economic-instruments-for-local-gove/

  • Le rapport présente l’analyse des instruments financiers qui peuvent aider les municipalités canadiennes à effectuer les investissements dans les infrastructures urbaines nécessaires pour s’adapter à un climat qui change. Les critères d’évaluation des instruments sont notamment l’efficacité, la facilité de mise en œuvre, l’acceptation par le public, l’équité et la souplesse. Des recommandations sont formulées pour les administrations municipales et les ordres de gouvernement supérieurs.
Évaluation comparative de paiements pour les services écosystémiques et autres incitatifs économiques pour encourager l’adaptation aux changements climatiques – Études de cas dans l’OCDE

Objectif : L’objectif de ce projet est d’analyser les avantages et les inconvénients de différents incitatifs économiques en lien avec les deux enjeux suivants : 1) la lutte à l’imperméabilisation en milieu urbain; et (2) le maintien de milieux humides/plaines inondables en milieu rural et urbain. Cette analyse contribuera à augmenter les compétences et capacités de la Ville de Montréal (et autres municipalités) et le gouvernement du Québec pour utiliser les incitatifs économiques afin de mettre en œuvre des mesures d’adaptation au changement climatique.

Responsable de projet : Groupe AGÉCO

Personne-ressource : Jean-Pierre Revéret, Groupe AGÉCO Courriel : jean-pierre.reveret@groupeageco.ca

Organisations partenaires : Ouranos

Région : À l’échelle nationale

Financement de RNCan : 51 800 $

Financement total : 107 100 $

État d’avancement : Terminé

Résultats: Évaluation comparative de paiements pour les services écosystémiques et autres incitatifs économiques pour encourager l’adaptation aux changements climatiques

http://www.groupeageco.ca/IncitatifsEconAdaptChgmentsClimatiques.pdf

  • Le rapport présente l’évaluation des incitatifs économiques destinés à appuyer l’adaptation de la gestion des écoservices en milieu urbain et rural, comme les milieux humides et les plaines inondables, les eaux de ruissellement et les « îlots thermiques » urbains. Dix études de cas sont évaluées selon des critères d’efficacité, d’efficience et d’équité, et on présente les facteurs à considérer désormais dans la conception de politiques et programmes. Les études de cas proviennent du Canada, des États-Unis et de la France.
Habiliter les Comptables professionnels agréés du Canada à s’adapter aux changements climatiques et à l’environnement opérationnel de demain

Objectif : Le but de ce projet est d’intégrer l’adaptation aux changements climatiques au processus de certification professionnelle des comptables professionnels agréés canadiens, aux exigences en matière formation professionnelle continue, aux programmes d’enseignement supérieur et aux communautés de pratique professionnelles. Cela permettra d’augmenter la capacité des comptables et de leurs clients commerciaux de gérer les risques et les possibilités liés aux changements climatiques, ainsi qu’à fournir à ses membres une optique supplémentaire leur permettant de déterminer la gestion des risques et les possibilités de protection et de création de valeur pour leurs organisations ou leurs clients. En instaurant le courant dominant de l'adaptation dans le secteur financier, le projet contribuera à réduire les coûts du changement climatique pour l'industrie canadienne des affaires et à accroître la compétitivité économique

Responsable de projet : Comptables Professionnels Agréés Canada

Personne-ressource : Todd Scaletta, E-mail : tscaletta@cpacanada.ca

Région : À l’échelle nationale

Financement de RNCan : 374 375 $

Financement total : 803 750 $

État d’avancement : Terminé

Résultats: Trois articles ont été créés en vue de fournir aux comptables des renseignements sur les changements climatiques :

Un guide sur l’atténuation des changements climatiques et l’adaptation à ceux-ci (article 1)

https://www.cpacanada.ca/fr/ressources-en-comptabilite-et-en-affaires/domaines-connexes/durabilite/publications/changements-climatiques-et-entreprises-trois-incontournables

Quatre impacts des changements climatiques sur votre entreprise… Et quatre façons de réagir (article 2)

https://www.cpacanada.ca/fr/ressources-en-comptabilite-et-en-affaires/domaines-connexes/durabilite/publications/quatre-impacts-des-changements-climatiques-sur-votre-entreprise

Les cinq étapes de l’adaptation aux changements climatiques et le rôle des comptables (article 3)

https://www.cpacanada.ca/fr/ressources-en-comptabilite-et-en-affaires/domaines-connexes/durabilite/publications/adaptation-aux-changements-climatiques-et-role-des-comptables

Cinq études de cas ont également été rédigées afin de montrer l’adaptation en action pour les comptables:

Étude de cas d’adaptation no1: Frontiers North Adventures

https://cpacanada.ca/en/business-and-accounting-resources/other-general-business-topics/sustainability/publications/frontiers-north-adventures-long-case-study-1

  • FrontiersNorthAdventures est une entreprise touristique située à Churchill, au Manitoba. L’étude de cas montre en quoi les changements climatiques touchent ses activités et comment elle y réagit. Les comptables participent au processus de planification et de prise de décision de l’entreprise pour qu’elle s’adapte aux effets des changements climatiques. Des comptables spécialisés contribuent à la planification des scénarios, aux analyses coûts-avantages et à l’interprétation du rendement du capital investi de différentes options. Le rapport d’étude de cas est disponible sur supports vidéo et écrit.

Étude de cas d’adaptation no2: TransLink (rapport et vidéo de l’étude de cas)

https://cpacanada.ca/fr/business-and-accounting-resources/other-general-business-topics/sustainability/publications/translink-climate-change-case-study-2

  • L’étude de cas montre comment Translink, du Grand Vancouver, fournisseur de transports en commun et de l’infrastructure de transport en commun, voit l’incidence des changements climatiques sur la prestation de ses services, sur l’entretien et sur l’aménagement d’infrastructures. Elle porte également sur la contribution des comptables de Translink aux décisions touchant l’adaptation par la gestion des risques, la planification des immobilisations et la communication des informations. Le rapport d’étude de cas est disponible sur supports vidéo et écrit.

Étude de cas d’adaptation no3: Mountain Equipment Co-op (MEC) (rapport et vidéo de l’étude de cas)

https://cpacanada.ca/fr/business-and-accounting-resources/other-general-business-topics/sustainability/publications/mountain-equipment-coop-adapting-to-climate-change

  • L’étude de cas montre comment Mountain Equipment Coop(MEC), entreprise canadienne de commerce de détail, compose avec les conséquences des changements climatiques sur ses ventes et sa chaîne d’approvisionnement. Les comptables de MEC participent à la prise de décision de l’entreprise pour qu’elle soit en mesure de s’adapter aux effets des changements climatiques. Le rapport d’étude de cas est disponible sur supports vidéo et écrit.

The Co-operators: Adapting to Climate Change (Case study 4)

https://www.cpacanada.ca/en/business-and-accounting-resources/other-general-business-topics/sustainability/publications/the-cooperators-adapting-to-climate-change

  • L’étude de cas montre comment Co-operators, compagnie d’assurance canadienne, fait face au risque que pose l’augmentation des conditions météorologiques exceptionnelles au Canada et aide les Canadiens et les collectivités à mieux s’y préparer. L’étude de cas explique comment les comptables collaborent aux efforts de la compagnie pour déterminer les risques et trouver les débouchés que peuvent procurer les changements climatiques. Le rapport est disponible sur supports vidéo et écrit.

Horizon Utilities: Adapting to Climate Change (Case study 5)

https://www.cpacanada.ca/en/business-and-accounting-resources/other-general-business-topics/sustainability/publications/horizon-utilities-climate-change-case-study

Horizon Utilities Corporation est un distributeur d’électricité du sud de l’Ontario. L’étude de cas montre comment l’entreprise réagit aux répercussions physiques des changements climatiques. Elle explique comment ses comptables emploient leur objectivité et leur vaste expérience des affaires pour aider Horizon à gérer les risques afin d’atténuer les répercussions et mener à bien la planification à long terme en tenant compte des changements climatiques. Le rapport d’étude de cas est disponible sur supports vidéo et écrit.

Infrastructures et propriétés côtières dans les provinces de l’Atlantique

Objectif : Le projet portera sur les impacts des changements climatiques sur les industries et les secteurs essentiels de l’économie du Canada atlantique. Il sera le reflet des connaissances actuelles et apportera une vision propre au secteur dans un cadre régional intégré. Le projet apportera des estimations économiques des dommages causés par le changement climatique aux infrastructures et aux propriétés côtières, ainsi qu'une analyse coûts-avantages des options d'adaptation pour six études de cas d'emplacements :

  1. Isthme de Chignecto (N.-B/N.-É.) – Pont continental et corridor de transport stratégique avec infrastructures de route, rail, électricité et gaz;
  2. Port de Halifax – Infrastructures d'expédition, de route et de rail;
  3. Port de Tracadie (Î.-P.-É.) – Flotte de pêche et mytiliculture;
  4. Route du littoral de North Cape (Î.-P.-É.) – Attraction touristique clé;
  5. Bay Bulls – Witless Bay (T.-N.) – Port de services pour l'industrie pétrolière de transport et en mer;
  6. Marystown (T.-N.) – Installation de construction de navires; l'un des ports abrités et libres de glace les plus profonds.

Responsable de projet : University of Prince Edward Island

Personne-ressource : Adam Fenech, Director, Climate Research Lab, E-mail : afenech@upei.ca

Organisations partenaires : Nova Scotia Department of Environment, New Brunswick Department of Environment and Local Government, New Brunswick Department of Transportation and Infrastructure, New Brunswick Power Corp, Newfoundland Environment and Conservation, Newfoundland and Labrador Office of Climate Change and Energy Efficiency, Halifax Regional Municipality, Prince Edward Island Department of Environment, Labour and Justice, Prince Edward Island Department of Transportation and Infrastructure Renewal, Prince Edward Island Department of Fisheries, Aquaculture and Rural Development, Prince Edward Island Department of Tourism and Culture, St. Francis Xavier University, Northeast Avalon Atlantic Coastal Action Program, Town of Marystown, Newfoundland

Région : Provinces de l’Atlantique

Financement de RNCan : 473 160 $

Financement total : 1 025 160 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Using Cost-Benefit Analysis to Evaluate Climate Change Options in Atlantic Canada – Land Use Planning and Engineering and Natural Approaches (en anglais)

https://wet.researchspaces.ca/fr/islandora/object/acasa%3A779

  • Le rapport présente les coûts des impacts de l’élévation du niveau de la mer et des inondations côtières, et les rapports coûts-avantages des options d’adaptation pour six emplacements au Canada atlantique : Isthme de Chignecto, Port d’Halifax, Route du littoral de North Cape, Port de Tracadie, Bay Bulls–Witless Bay et Marystown. Il contient des renseignements détaillés sur la méthode d’établissement des coûts, une analyse en profondeur pour chaque site, les constatations intégrées et les leçons apprises de l’application de l’analyse coûts-avantages dans le contexte des changements climatiques au Canada atlantique.

Rapport synthèse de l’analyse coûts-avantages des options d’adaptation en zone côtière au Québec et dans les provinces atlantiques

https://www.ouranos.ca/publication-scientifique/Rapport-Synth%C3%A8se_Qc.pdf

  • Un rapport synthèse combinant les résultats du projet et d’un projet connexe en zone côtière au Québec a également été établi.
Évaluation Économique des Répercussions des changements climatiques et analyses coûts-avantages d’options d’adaptation en zone côtière au Québec

Objectif : Le projet vise globalement l’atteinte de trois objectifs principaux :

  1. Une évaluation économique globale des répercussions des changements climatiques sur la région maritime du Québec;
  2. Cinq analyses coûts-avantages associées à la réalisation d’options d’adaptation aux changements climatiques dans des localités représentatives en zones côtières au Québec;
  3. L’intégration des résultats obtenus dans le cadre des différentes analyses coûts-avantages réalisées au Québec et ceux des évaluations économiques effectuées dans les provinces atlantiques.

Le projet entreprendra cinq études de cas :

  • Îles-de-la-Madeleine, Pointe de Grande-Entrée – un port de pêche clé ;
  • Îles-de-la-Madeleine, Cap-aux-Meules – port avec infrastructures économiques clés;
  • Percé, Gaspésie – site touristique clé;
  • Carleton-Maria, Gaspésie – site touristique clé et centre administratif régional;
  • MRC de la Mitis – zone côtière souvent submergée du Bas-Saint-Laurent

Responsable de projet : Ouranos

Personne-ressource : Claude Desjarlais, Directeur de l’analyse économique, Courriel : desjarlais.claude@ouranos.ca

Organisations partenaires : Université du Québec à Rimouski; Gouvernement du Québec; Carleton-sur-mer; Ville de Percé; Iles-de-la-Madeleine; et municipalités de la MRC de la Mitis.

Région : Québec

Financement de RNCan : 841 159 $

Financement total : 1 682 342 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Évaluation économique des impacts potentiels de l’érosion des côtes du Québec maritime dans un contexte de changements climatiques

https://www.ouranos.ca/en/programs/economic-evaluation/

  • L’étude présente l’évaluation initiale des coûts possibles des répercussions de l’érosion des côtes sur les biens et infrastructures maritimes du Québec dans le contexte des changements climatiques. La zone à l’étude s’étend sur 3220km de côte, comprend 16municipalités régionales de comté et se répartit entre le Bas-Saint-Laurent, la Côte-Nord, la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine. Les résultats de l’étude mettent en évidence l’importance d’une gestion préventive des risques côtiers, qui permettrait de limiter grandement les coûts associés à l’érosion côtière. La perte économique potentielle sur les 50prochaines années est estimée à 1,5milliard de dollars.
  • Les études de cas régionales individuelles et le rapport technique sont également disponibles au : https://www.ouranos.ca/en/programs/economic-evaluation/

Rapport synthèse de l’analyse coûts-avantages des options d’adaptation en zone côtière au Québec et dans les provinces atlantiques

https://www.ouranos.ca/publication-scientifique/Rapport-Synth%C3%A8se_Atl-Qc.pdf

  • Un rapport synthèse combinant les résultats du projet et d’un projet connexe en zone côtière au Canada atlantique a également été établi.
Stratégies d’adaptation aux faibles niveaux d’eau induits dans le bassin des Grands Lacs par les changements climatiques : une analyse coûts-avantages

Objectif : Le projet vise l’atteinte des objectifs suivants :

  • Fournir une analyse détaillée des coûts économiques (au niveau de la région, de la sous­région et par secteur) de la baisse des niveaux d’eau dans le réseau hydrographique des Grands Lacs et du Saint-Laurent;
  • Analyser les coûts et les avantages économiques des mesures d’adaptation et d’atténuation proposées pour faire face à cette baisse;
  • Fournir aux décideurs des secteurs public et privé l’analyse économique dont ils ont besoin pour prendre de meilleures décisions en matière de politiques et faire des choix d’investissement efficaces en réponse à la baisse des niveaux d’eau dans le bassin.
  • Le projet entreprendra des études de cas des secteurs suivants : expéditions et ports commerciaux, tourisme et loisirs, propriétés riveraines, production hydroélectrique, pêche commerciale, et utilisation domestique, municipale et industrielle des ressources hydrauliques.

Responsable de projet : Council of the Great Lakes Region

Personne-ressource : Mark Fisher, Chief Executive Officer, E-mail : info@councilgreatlakesregion.org

Organisations partenaires : Georgian Bay Forever

Région : Ontario

Financement de RNCan : 244 995 $

Financement total : 500 035 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Restoring Water Levels on Lake Michigan-Huron – A Cost-Benefit Analysis (en anglais)

https://councilgreatlakesregion.org/restoring-water-levels-on-lake-michigan-huron/

  • Le rapport propose des stratégies d’adaptation aux faibles niveaux d’eau résultant des changements climatiques dans le bassin des Grands Lacs. Il présente aussi une analyse coûts-avantages des retombées économiques liées à la fluctuation des niveaux d’eau des lacs Michigan et Huron et des conséquences économiques de la régularisation multilac et de la gestion de l’adaptation. L’étude examine les effets des faibles niveaux d’eau de quatre secteurs : 1) navigation commerciale et ports; 2) tourisme et activités nautiques récréatives; 3) propriétés riveraines; 4) production d’hydroélectricité.
Étude économique régionale des impacts et de l’adaptation liés aux changements climatiques : le fleuve Saint-Laurent

Objectif :  Le projet vise à atteindre trois objectifs principaux : 

1. Produire une évaluation économique du coût des répercussions du changement climatique, en particulier celles qui sont liées à de faibles niveaux d'eau dans des zones clés liées au fleuve Saint-Laurent;
2. Effectuer une analyse des coûts et avantages des options d'adaptation pour les différents secteurs étudiés;
3. Effectuer une analyse intégrée du travail du secteur économique.

Responsable de projet : Ouranos

Personne-ressource : Claude Desjarlais, Directeur de l’analyse économique , Courriel : desjarlais.claude@ouranos.ca

Organisations partenaires : Centre interuniversitaire de recherché sur les réseaux d’entreprise, la logistique et le transport (CIRRELT) ; Université de Sherbrooke; AECOM; Chaire en tourisme Transat-Université du Québec à Montréal; Gouvernement du Québec; Hydro-Québec

Région : Québec

Financement de RNCan : 530 059 $

Financement total : 1 081 197 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Étude économique régionale des impacts potentiels des bas niveaux d’eau du fleuve Saint-Laurent dus aux changements climatiques et des options d’adaptation. Synthèse des résultats de six études sectorielles

https://www.ouranos.ca/programme/gestion-de-leau/ (bas de la page)

  • Le rapport contient une analyse intégrale des coûts économiques des impacts éventuels des changements climatiques sur le niveau d’étiage ainsi qu’une analyse coûts-avantages des diverses options d’adaptation de six secteurs d’activité directement liés au fleuve Saint-Laurent : 1) le transport maritime, 2) l’approvisionnement en eau des villes et le traitement des eaux usées, 3) les services écologiques et la pêche, 4) la navigation de plaisance et le tourisme, 5) la production d’énergie hydraulique et 6) la valeur des propriétés en bord de mer. La zone d’étude englobait le fleuve Saint-Laurent, de la frontière séparant l’Ontario et le Québec à Trois-Rivières

Le même lien (ci-dessus) permet d’accéder aux études de cas individuelles.

Étude des incidences économiques des effets météorologiques des changements climatiques sur les collectivités vulnérables

Objectif : L’objectif de ce projet consiste à effectuer une analyse économique des incidences des changements climatiques à l’échelle de la collectivité. Le projet fournira :

  • Une analyse économique des coûts nets du changement climatique à l'échelle locale pour des études de cas (collectivités de Halifax et de Mississauga);
  • Une analyse qui aidera à exposer la situation commerciale aux gouvernements, aux entreprises et aux propriétaires dont les investissements dans des mesures d'adaptation réduisent les coûts à long terme;
  • Une méthode pratique pour prévoir l'impact économique des effets météorologiques du changement climatique, adaptable selon l'utilisation des collectivités

Responsable de projet : Bureau d’assurance du Canada

Personne-ressource : Chris Rol, Senior Policy Advisor, E-mail : crol@iB.C..ca

Région : À l’échelle nationale

Financement de RNCan : 200 000 $

Financement total : 425 587 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Les effets météorologiques des changements climatiques et leurs incidences économiques sur les collectivités

Résultats : The Economic Impacts of the Weather Effects of Climate Change on Communities (en anglais)

http://assets.ibc.ca/Documents/Studies/IBC-The-Economic-Impacts.pdf

  • Le rapport évalue les coûts que les villes d’Halifax et de Mississauga devront engager à cause de phénomènes météorologiques extrêmes. Pour Halifax, l’étude examine le cas des tempêtes extrêmes et des inondations causées par les ondes de tempête. Pour Mississauga, elle porte sur les tempêtes de verglas et les inondations dues aux eaux de ruissellement. Ces estimations tiennent compte des coûts économiques dus à ces phénomènes météorologiques pour la municipalité en 2020 et en 2040, et de l’effet supplémentaire des scénarios modérés et supérieurs des changements climatiques. L’étude comprend également des détails sur la méthodologie.
Évaluation Économique des Répercussions des changements climatiques et analyses coûts-avantages d’options d’adaptation en zone côtière au Québec

Objectif : Le projet vise globalement l’atteinte de trois objectifs principaux :

  1. Une évaluation économique globale des répercussions des changements climatiques sur la région maritime du Québec;
  2. Cinq analyses coûts-avantages associées à la réalisation d’options d’adaptation aux changements climatiques dans des localités représentatives en zones côtières au Québec;
  3. L’intégration des résultats obtenus dans le cadre des différentes analyses coûts-avantages réalisées au Québec et ceux des évaluations économiques effectuées dans les provinces atlantiques.

Le projet entreprendra cinq études de cas:

  • Îles-de-la-Madeleine, Pointe de Grande-Entrée – un port de pêche clé ;
  • Îles-de-la-Madeleine, Cap-aux-Meules – port avec infrastructures économiques clés;
  • Percé, Gaspésie – site touristique clé;
  • Carleton-Maria, Gaspésie – site touristique clé et centre administratif régional;
  • MRC de la Mitis – zone côtière souvent submergée du Bas-Saint-Laurent

Responsable de projet : Ouranos
Personne-ressource : Claude Desjarlais, Directeur de l’analyse économique,  Courriel :  desjarlais.claude@ouranos.ca

Organisations
partenaires : Université du Québec à Rimouski; Gouvernement du Québec; Carleton-sur-mer; Ville de Percé; Iles-de-la-Madeleine; et municipalités de la MRC de la Mitis.

Région : Québec

Financement de RNCan : 841 159 $
Financement total : 1 682 342 $

État d’avancement : En cours

Résultats: Évaluation économique des impacts potentiels de l’érosion des côtes du Québec maritime dans un contexte de changements climatiques
http://www.ouranos.ca/media/publication/409_Bernatchez_etal_2015_FINAL_EN.pdf

  • L’étude présente l’évaluation initiale des coûts possibles des répercussions de l’érosion des côtes sur les biens et infrastructures maritimes du Québec dans le contexte des changements climatiques. La zone à l’étude s’étend sur 3 220 km de côte, comprend 16 municipalités régionales de comté et se répartit entre le Bas-Saint-Laurent, la Côte-Nord, la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine. Les résultats de l’étude mettent en évidence l’importance d’une gestion préventive des risques côtiers, qui permettrait de limiter grandement les coûts associés à l’érosion côtière. La perte économique potentielle sur les 50 prochaines années est estimée à 1,5 milliard de dollars.

Groupe de travail sur l’énergie

(présidé par la Division des impacts et de l’adaptation liés aux changements climatiques de Ressources naturelles Canada)

  • Offre une tribune pour aborder plus facilement les enjeux communs liés à l’adaptation dans le secteur de l’énergie.

Enjeu

Le Canada possède une gamme appréciable et diversifiée de ressources énergétiques qui en fait l’un des plus grands producteurs d’énergie au monde. Au sein du secteur de l’énergie, la question de l’atténuation des changements climatiques (réduire les gaz à effet de serre) attire beaucoup l’attention, mais l’évaluation des impacts des changements climatiques sur la résilience du secteur et l’élaboration de méthodes d’adaptation revêtent de plus en plus d’importance.

Les changements climatiques peuvent toucher toutes les sources d’énergie et tous les maillons de la chaîne de valeur. Bon nombre des défis auxquels est déjà confronté le secteur canadien de l’énergie pourraient être aggravés par les changements climatiques extrêmes, comme les vagues de chaleur, les inondations, les sécheresses, les feux de friches et les tempêtes. Ces changements peuvent perturber la production d’énergie, nuire à sa transmission et à sa distribution, altérer la fiabilité des réseaux de transport, mettre en péril l’intégrité des actifs et des infrastructures énergétiques et influencer la demande d’énergie des utilisateurs finaux. Dans certains cas, les changements climatiques peuvent offrir des possibilités, comme de nouveaux marchés pour l’électricité qui découle d’une hausse de la demande en énergie liée à la climatisation de l’air en raison des températures plus chaudes et des vagues de chaleurs plus intenses. Les changements climatiques présentent donc à la fois des risques et des occasions pour le secteur de l’énergie, lesquels varieront dans l’ensemble du pays en fonction du profil énergétique régional et des effets des changements climatiques.

Priorités

Le Groupe de travail sur l’énergie met l’accent sur les secteurs prioritaires d’intervention suivants :

  • Améliorer la compréhension du secteur à l’égard des données sur le changement climatique à venir et des scénarios hydrologiques.
  • Comprendre les effets des changements climatiques sur le secteur de l’énergie.
  • Fournir des ressources, des outils et de l’information pour évaluer et planifier les risques et les possibilités découlant des changements climatiques et pour intégrer l’adaptation à la planification, à la gestion, aux activités, aux infrastructures, etc.
  • Établir une analyse de rentabilité pour investir dans l’adaptation.
    • Cerner les obstacles, les catalyseurs et les vecteurs qui influencent les politiques et les mesures d’adaptation.
    • Déterminer les interdépendances entre l’atténuation et l’adaptation dans le secteur de l’énergie.
    • Rassembler les connaissances ainsi que favoriser la sensibilisation et la participation des intervenants pour que les risques et les possibilités soient mieux compris et que des mesures d’adaptation soient mises en œuvre.

Projets

Projets entrepris par le Groupe de travail sur l’énergie et résultats obtenus jusqu’à présent :

L’impact des changements climatiques sur la demande d’énergie au Québec et les solutions d’adaptation.

Objectif : This project will update a 2006 study in light of new climate forecasts and considering the most recent socio-economic data and assessment methodologies. Particular focus will be put on climate change impacts on peak demand.

L’objectif principal de ce projet est de mettre à jour une étude de 2006 en tenant compte des nouvelles prévisions climatiques et en considérant les plus récentes données socio-économiques et techniques.

Responsable de projet : Ouranos

Personne-ressource : M. Gaétan Lafrance, PH. D, professeur honoraire, INRS-ÉMT, email : lafrance@emt.inrs.ca; M. Claude Desjarlais, M.A., Directeur de l’analyse économique, Ouranos, email : desjarlais.claude@ouranos.ca

Organisations partenaires : Ministère des Ressources naturelles, Ouranos, Hydro-Québec

Région : Québec

Financement de RNCan : 30 000 $

Financement total : 101 025 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Impacts des changements climatiques sur la demande d’énergie

https://www.ouranos.ca/publication-scientifique/RapportLafrance2015_FR.pdf

L’étude évalue le coût des répercussions des différents scénarios de changements climatiques sur la demande en énergie au Québec jusqu’en 2030 et 2050. Elle porte sur toutes les formes de demande d’énergie et sur tous les groupes de consommateurs à ces horizons.

Évaluation de l’évolution possible de la température d’après des scénarios sur les changements climatiques, et incidences sur la demande d’énergie au Manitoba

Objectif : Le projet a pour but d’étudier les incidences possibles des changements climatiques sur la demande d’énergie au Manitoba.

Responsable de projet : Manitoba Hydro

Personne-ressource : Michael J.F. Vieira, Water Resources Engineering Department, E-mail : mvieira@hydro.mb.ca

Région : Manitoba

Financement de RNCan : 30 000 $

Financement total : 64 750 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Projected Climate Impacts on Energy and Peak Demand in Manitoba (en anglais)

https://www.hydro.mb.ca/corporate/research_and_development/projected_climate_change_impacts.pdf

Le rapport résume les pratiques de prévision actuelles et les projections des effets futurs des conditions météorologiques sur l’énergie (électricité et gaz naturel) et la demande de pointe en électricité au Manitoba. Les résultats du rapport seront utiles dans les efforts d’adaptation, la planification des ressources et l’établissement des occasions et des risques.

Évaluation des risques et des possibilités : répercussions des changements climatiques sur la demande d’électricité en Colombie-Britannique

Objectif : Le projet a pour but d’étudier les risques et les possibilités, d’après les projections sur l’évolution de la température proposées dans des scénarios sur les changements climatiques, ainsi que les répercussions sur la demande d’électricité en Colombie-Britannique.

Responsable de projet : B.C. Ministry of Environment

Personne-ressource : Jennifer Pouliotte, Emial : Jennifer.Pouliotte@gov.B.C..ca

Organisations partenaires : Pacific Climate Impacts Consortium; Government of B.C.; B.C. Hydro

Région : Colombie-Britannique

Financement de RNCan : 30 000 $

Financement total : 65 230 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Forecasted Impacts of Climate Change on B.C. Hydro Electricity Demand (en anglais)

http://www.env.gov.bc.ca/soe/indicators/climate-change/heating-cooling-days.html

  • Le rapport est le fruit d’une collaboration entre B.C. Hydro et le Pacific Climate Impacts Consortium visant à établir les indicateurs de changement du climat de la Colombie-Britannique qui pourraient influer sur le secteur de l’électricité. Le rapport étudie également la façon dont la demande de pointe peut varier en fonction de la température estimative future des divers scénarios de changements climatiques.
Évaluation de l’évolution possible de la température d’après des scénarios sur les changements climatiques, et incidences sur la demande d’énergie au Yukon

Objectif : Le projet a pour but d’étudier les incidences possibles des changements climatiques sur la gestion de la demande d’énergie afin de déterminer les risques et les possibilités pour le secteur de l’énergie du Yukon.

Responsable de projet : Government of Yukon

Personne-ressource : Ryan Hennessey, Energy Mines and Resources, E-mail : ryan.hennessey@gov.yk.ca

Organisations partenaires : Energy Solutions Centre; Yukon Energy Corporation

Région : Yukon

Financement de RNCan : 6 700 $

Financement total : 17 845 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Embracing Energy Efficiency: Ensuring Yukon Benefits from Climate Moderated Heating Demand (en anglais)

http://www.energy.gov.yk.ca/pdf/Embracing-Energy-Efficiency-Climate-Moderated-Heating-Demand-Assessment.pdf

Le rapport décrit la vérification de trois hypothèses d’économies nettes au Yukon afin d’évaluer leur validité et de déterminer les risques et les occasions pouvant découler d’une demande en énergie modérée. Il examine les effets particuliers de cette demande sur le marché de l’énergie au Yukon. Le rapport serait utile aux gouvernements et aux planificateurs d’énergie.

Évaluation des risques liés aux changements climatiques pour les infrastructures de distribution d’électricité

Objectif : L’objectif de ce projet consiste à évaluer les risques liés aux changements climatiques pour les infrastructures de distribution d’électricité, en s’appuyant sur une étude de cas réalisée par Toronto Hydro.

Responsable de projet : Clean Air Partnership

Personne-ressource : Kevin Behan, Deputy Director, E-mail : kbehan@cleanairpartnership.org

Organisations partenaires : Toronto Hydro; Hydro One; Ontario Power Generation; Engineers Canada; City of Toronto; Ontario Power Authority

Région : Ontario

Financement de RNCan : 142 610 $

Financement total : 286 870 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Toronto Hydro-Electric System Limited Climate Change Vulnerability Assessment (en anglais)

https://www.pievc.ca/fr/toronto-hydro-electric-system-limited-climate-change-vulnerability-assessment-distribution-sector

  • Le rapport évalue la vulnérabilité du réseau de distribution d’électricité de Toronto Hydro aux changements climatiques. Il présente une analyse d’examen préalable de haut niveau afin de localiser les vulnérabilités de l’infrastructure, propose des façons d’adapter l’infrastructure et établit les points pouvant faire l’objet d’une étude approfondie. Les constatations peuvent s’avérer utiles pour la planification énergétique ainsi que la recherche et la planification relative aux infrastructures.
Conséquences des changements climatiques pour les petites installations hydroélectriques – Une approche par bassin versant

Objectif : Le projet vise à réaliser une évaluation des risques et des possibilités liés aux changements climatiques pour les petites installations hydroélectriques, ainsi qu’à déterminer et évaluer les options d’adaptation et formuler des recommandations.

Responsable de projet : Mississippi Valley Conservation Authority

Personne-ressource : Paul Lehman, P. Eng., General Manager, E-mail : plehman@mvc.on.ca

Organisations partenaires : Bonnechere River Watershed Project; TransAlta; Mississippi River Power Corporation; Ontario Power Generation; Ontario Ministry of Natural Resources

Région : Ontario

Financement de RNCan : 102 390 $

Financement total : 267 537 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Climate Change Implications for Small Waterpower Facilities – A Watershed Perspective (en anglais)

http://mvc.on.ca/wp-content/uploads/2015/07/Climate-Change-Implications-for-Small-Waterpower-Facilities.pdf

  • Le rapport examine l’écoulement du fleuve Mississippi en établissant des projections sur les changements climatiques, sur une période de 90 ans. Il expose quatre options d’adaptation et détaille les effets possibles des changements climatiques prévus dans le bassin versant sur les processus hydrologiques. Les recommandations mettent l’accent sur les aspects à étudier et à prendre en compte dans un contexte de planification plus large mettant en jeu de multiples intervenants.

Future Water Budget Projections in Mississippi Rideau Watershed Region (en anglais)

http://mvc.on.ca/wp-content/uploads/2015/07/Future-Water-Budget-Projections-in-Mississippi-Rideau-Watershed-Region.pdf

  • Le rapport est un sous-projet de l’évaluation de la vulnérabilité aux changements climatiques des bassins des rivières Mississippi et Rideau. On y étudie les différents scénarios du modèle climatique mondial et on prévoit les bilans hydrologiques futurs dans la région. On cherche à comprendre les incertitudes de la prise de décision en matière d’adaptation à partir de différentes projections de changements climatiques.
Risques et possibilités de développement pour le secteur pétrolier et gazier dans le contexte des changements climatiques, dans le nord-est de la Colombie-Britannique

Objectif : Le but de ce projet est d’accroître la prise de conscience sur les incidences possibles des changements climatiques sur le secteur de l’énergie dans le nord-est de la Colombie-Britannique et de déterminer les vulnérabilités, les capacités d’adaptation, les risques et les possibilités.

Responsable de projet : Fraser Basin Council

Personne-ressource : Jim Vanderwal, Senior Manager, E-mail : jvanderwal@fraserbasin.B.C..ca

Organisations partenaires : Treaty 8 Tribal Association; Resources North Association; B.C. Government; B.C. Oil and Gas Commission; Peace River Regional District; Northern Rockies Regional District

Région : Colombie-Britannique

Financement de RNCan : 129 850 $

Financement total : 259 740 $

État d’avancement :Terminé

Résultats :  Northeastern British Columbia - Climate Risk Assessment for the Oil & Gas Sector (en anglais)

http://www.retooling.ca/_Library/docs/Climate_Assessment_NEBC_2015_web.pdf

  • Les résultats du projet présentent un inventaire de haut niveau des répercussions des changements climatiques dans le secteur du pétrole et du gaz dans le nord-est de la Colombie-Britannique et les mesures d’adaptation possibles. Ce travail est fondé sur des projections climatiques ciblées et sur des consultations menées avec les parties prenantes.
Renforcement de la résilience face aux conditions météorologiques extrêmes et aux changements climatiques : évaluation des risques et des possibilités pour les éléments clés du réseau de transport d’électricité de l’Ontario

Objectif : Le projet vise à réaliser une évaluation des risques et des possibilités liés aux changements climatiques, ainsi que d’élaborer des mesures d’adaptation pour le secteur du transport d’électricité en Ontario, en vue de soutenir la planification des mesures d’adaptation et de renforcer la résilience du réseau électrique.

Responsable de projet : Toronto Region Conservation Authority

Personne-ressource : Chandra Sharma, Watershed Specialist & Senior Manager, E-mail : csharma@trca.on.ca

Organisations partenaires : Risk Sciences International; Nodelcorp Consulting Inc.; Engineers Canada; Consulting Engineers of Canada; Western University; York University; Public Infrastructure Engineering Vulnerability Committee; Ontario Ministry of Energy

Région : Ontario

Financement de RNCan : 130 000 $

Financement total : 260 582 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Climate Change Vulnerability Assessment of Ontario’s Electrical Transmission Sector (en anglais)

http://www.pievc.ca/ontarios-electrical-transmission-sector-climate-change-vulnerability-assessment

  • Le rapport, utile aux planificateurs et pour le renforcement des capacités, porte sur les répercussions des changements climatiques sur le réseau électrique en Ontario. Les mesures d’adaptation proposées se concentrent sur les réseaux de transport à haute tension.
Outil d’aide à la décision relatif à l’adaptation et à la remise en état des sites d’exploitation des sables bitumineux et tenant compte des risques liés aux changements climatiques

Objectif : Le projet visera à mettre au point un outil et une méthode applicables à l’échelle régionale, dans lesquels seront intégrées des considérations relatives aux changements climatiques, en vue d’une utilisation dans la remise en état des sites d’exploitation des sables bitumineux. Ce projet permettra d’améliorer la cohérence entre les exploitants et d’évaluer les meilleures pratiques actuelles en matière de gestion.

Responsable de projet : University of British Columbia

Personne-ressource : Dr. Harry Nelson, Assistant Professor, Forestry Economics, Faculty of Forestry, E-mail : harry.nelson@uB.C..ca

Organisations partenaires : Oil Sands Research Information Network; Cumulative Environmental Management Association; Canadian Natural Resources Ltd.; Fort McKay First Nation; Alberta Environment and Sustainable Resource Development

Région : Alberta

Financement de RNCan : 193 019 $

Financement total : 493 719 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : A tool for Adaptation Decision-Making in Oil Sands Reclamation Under Risk of Climate Change Final Report (en anglais)

http://library.cemaonline.ca/ckan/dataset/2013-0031/resource/89a7b1bd-6f43-4b94-8131-a43d7e4ec431

  • Le rapport porte sur la façon d’intégrer le risque et le doute découlant des changements climatiques dans la planification de la remise en état. Il décrit deux approches de remise en état et souligne l’importance, dans le secteur énergétique, de comprendre comment les organisations traitent les risques et s’adaptent aux conditions climatiques actuelles. Le rapport peut permettre aux exploitants du secteur énergétique d’évaluer les options de prise de décision en adaptation.
Une Protocole des  Décision Avancée, De scénarios des changements climatiques aux décisions sur les investissements hydroélectriques

Objectif : L'objectif de ce projet est de répondre aux besoins d'adaptation émergents dans le secteur de l'énergie du Canada afin d'améliorer la résilience aux impacts des changements climatique s en identifiant les risques et les opportunités, et l'élaboration d'études de planification de l'adaptation et des outils de prise de décision cas pour évaluer les options d'adaptation.

Responsable de projet : Ouranos

Personne-ressource : René Roy, Ph.D. Hydro-Québec Research Institute/Ouranos, email : roy.rene@ouranos.ca / roy.rene@ireq.ca

Organisations partenaires : Univerist é Concordia University, University of British Colombia, Hydro Québec, Manitoba Hydro

Région : Québec

Financement de RNCan : 150 225 $

Financement total : 336 300 $

État d’avancement : Terminé

Résultats: A Testbed for an Advanced Decision Making Protocol, From Climate Change Scenarios to Decisions on Hydropower Investments (en anglais)

http://scenarios-decision.ouranos.ca/fr

  • Ce projet fait l'objet de deux études de sensibilité à grande échelle qui combinent des variables climatiques et économiques. Ces études portent sur deux scénarios, l'un où l'entreprise prévoit de moderniser l'équipement d'une station existante, et l'autre où il étudie les options pour une nouvelle centrale.
Précipitations maximales probables et crue maximale probable dans des conditions climatiques changeantes : évaluation de la sécurité du barrage résistantes aux changements climatiques

Objectif : Ce projet vise à fournir aux gestionnaires de barrages canadiens avec des estimations crédibles de précipitations maximisé l'aide de simulations numériques du climat qui représentent les changements climatiques.

Responsable de projet : Ouranos

Personne-ressource : Anne Frigon, M.Sc. – Climate Simulation and Analysis Head; Email : frigon.anne@ouranos.ca

Organisations partenaires : Hydro Québec, Manitoba Hydro, Rio Tinto Alcan, Ontario Power Generation

Région : National

Financement de RNCan : 150 000 $

Financement total : 465 725 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Crues maximales probables et sécurité des barrages dans le 21e siècle

https://www.ouranos.ca/publication-scientifique/RapportFrigonKoenig2015_FR.pdf

  • Le rapport porte sur les méthodes utilisées afin d’évaluer le risque de crue pour la conception des barrages. On y applique une méthode intégrant les effets des changements climatiques projetés au risque d’inondation, puis on propose des mesures d’adaptation possibles pour cinq bassins versants canadiens.
Risques pour le secteur de l’énergie dans le contexte d’événements climatiques extrêmes : Études de cas sur les mesures d’adaptation portant sur les bassins versants du cours supérieur et du cours inférieur de la rivière Souris

Objectif : Le projet a pour objectif de mieux comprendre les risques pour le secteur de l’énergie et les mesures d’adaptation dans des conditions climatiques extrêmes d’humidité et de sécheresse, en utilisant le bassin versant de la rivière Souris comme zone d’étude.

Responsable de projet : Environmental Systems Assessment Canada Ltd.

Personne-ressource : Dennis Sherratt, E-mail : sherratt@sasktel.net

Organisations partenaires : Government of Manitoba; Saskatchewan Research Council; International Institute for Sustainable Development; Saskatchewan Ministry of the Environment; Saskatchewan Ministry of Economy; Government of Manitoba; SaskPower

Région : Saskatchewan, Manitoba

Financement de RNCan : 84 000 $

Financement total : 168 300 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Climatic Extremes and the Energy Sector’s Vulnerability: Now and in the Future – Focus on Canadian Portion of the Souris River Watershed: A Literature Review (en anglais)

http://www.climateontario.ca/doc/p_ECCC/3-AP261-LiteratureReview-FINAL.PDF

http://www.src.sk.ca/resource%20files/2016%20souris%20river%20watershed%20fact%20sheet.pdf

http://www.src.sk.ca/resource%20files/future%20flood%20and%20drought%20risk%20assessment%20-%20souris%20river%20watershed.pdf

  • Le rapport décrit les mesures d’adaptation que le secteur énergétique peut prendre sur le plan local et national afin de miser sur les éventuelles occasions et de réduire les risques d’un climat en pleine évolution. En s’appuyant sur les ouvrages déjà publiés, on y examine les changements climatiques extrêmes projetés. Le rapport est utile pour la planification et pour la réduction des risques.
Études de cas d'adaptation dans le secteur de l'énergie, surmonter les obstacles à l'adaptation

Objectif : L'objectif principal du projet est de documenter efforts réussis d'adaptation aux changements climatiques à travers le secteur de l'énergie au niveau mondial pour mettre en évidence les obstacles à l'adaptation et comment ils peuvent être surmontés.

Responsable de projet : Ouranos

Personne-ressource : Marco Braun, PhD – Hydrology specialist, Email : Braun.Marco@ouranos.ca

Organisations partenaires : Deloitte Canada, Rio Tinto Alcan,

Région : nationale

Financement de RNCan : 99 400 $

Financement total : 266 275 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Études de cas en adaptation dans le secteur de l’énergie

https://www.ouranos.ca/programmes/etudes-de-cas-adaptation-energie/

  • On rassemble 11 études de cas dans le monde pour souligner les obstacles à l’adaptation dans le secteur énergétique et montrer comment les surmonter.
Infrastructures résilientes : évaluation des politiques comme facteurs et obstacles dans l’intégration de l’adaptation à la planification et aux opérations du sous-secteur de distribution de l’énergie

Objectif : L’objectif de ce projet consiste à établir des politiques pertinentes pour l’intégration de mesures d’adaptation aux changements climatiques dans la planification et les opérations du secteur canadien de distribution de l’énergie, afin de documenter comment ces politiques agissent comme des facteurs habilitants ou des obstacles aux mesures d’adaptation, et de faire des recommandations sur la façon de contrer les obstacles et de tirer avantage des facteurs habilitants.

Responsable de projet : QUEST

Personne-ressource : Richard Laszlo, Director of Research and Education, E-mail : rlaszlo@questcanada.org

Organisations partenaires : Canadian Gas Association; Canadian Electricity Association; International District Energy Association

Région : À l’échelle nationale

Financement de RNCan : 75 000 $

Financement total : 150 000 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Resilient Pipes and Wires – Adaptation Awareness, Actions and Policies in the Energy Distribution Sector (en anglais)

http://www.questcanada.org/rpw (page d’accueil)

http://www.questcanada.org/files/download/f0d858d953eda43 (PDF)

  • Le rapport met l’accent sur les distributeurs d’énergie, notamment sous forme d’électricité, de gaz naturel et d’énergie thermique. Il porte sur la manière dont les distributeurs peuvent améliorer la résilience des services face aux risques liés aux changements climatiques. L’influence des responsables fédéraux, provinciaux et locaux en matière de politiques dans la mise en application de la résilience à l’échelle du secteur de la distribution est également examinée.
Examen approfondi des facteurs favorables et des obstacles des politiques à l’égard des mesures d’adaptation dans le secteur pétrolier et gazier en Alberta

Objectif : L’objectif du projet consiste à évaluer les politiques qui ont une incidence sur les activités du secteur canadien du pétrole et du gaz en ce qui a trait à leur pertinence comme facteurs favorables ou comme obstacles pour l’adaptation aux changements climatiques. La recherche et l’analyse fourniront aux décideurs des secteurs public et privé de l’information et des recommandations pertinentes.

Responsable de projet : MIRARCO, Laurentian University

Personne-ressource : Al Douglas, E-mail : adouglas@mirarco.org

Organisations partenaires : Dr. John Stone; JE & M Consulting; Canadian Association of Petroleum Producers; Government of Alberta

Région : Alberta

Financement de RNCan : 78 600 $

Financement total : 157 200 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Role of Policy in Climate Change Adaptation – An Analysis of Policy Drivers and Barriers in the Alberta Oil and Gas Sector (en anglais)

http://www.climateontario.ca/doc/reports/RoleOfPolicyInClimateChangeAdaptation_FINAL_2015.pdf

  • Le rapport permet une compréhension générale des politiques comme facteurs favorables ou obstacles sur la production pétrolière et gazière en Alberta. Il offre un contexte plus riche aux responsables des politiques et aux experts de l’industrie qui œuvrent dans le domaine des risques et de l’adaptation liés aux changements climatiques dans le secteur pétrolier et gazier canadien, en mettant l’accent sur les politiques régissant les activités d’exploration et de production en Alberta.
Évaluation des possibilités et des conséquences de l’intégration de programmes d’adaptation et d’atténuation dans le secteur de l’énergie. Leçons tirées du secteur de l’énergie en Colombie-Britannique, en Alberta, en Saskatchewan, en Ontario et au Yukon

Objectif : L’objectif de ce projet consiste à évaluer les synergies entre l’atténuation et l’adaptation dans le secteur canadien de l’énergie, afin de tirer le maximum d’avantages des investissements tout en tenant compte des changements climatiques et en améliorant la compétitivité du secteur de l’énergie.

Responsable de projet : MIRARCO, Laurentian University

Personne-ressource : Al Douglas, E-mail : adouglas@mirarco.org

Organisations partenaires : Government of Yukon; Government of Saskatchewan; Government of B.C.

Région : Régions diverses

Financement de RNCan : 80 110 $

Financement total : 160 910 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Linking Mitigation and Adaptation Goals in the Energy Sector – A Case Study Synthesis Report (en anglais)

http://www.climateontario.ca/doc/reports/Adaptation-MitigationSynthesisReport-FINAL.pdf

  • Le rapport présente les répercussions des changements climatiques sur le secteur énergétique canadien et explique les synergies et les mesures liées à l’adaptation et à l’atténuation. Il vise à améliorer la capacité du secteur à maximiser les avantages des investissements et de la compétitivité en réaction aux changements climatiques. Les résultats seront utiles aux planificateurs, aux ingénieurs et aux responsables des politiques du secteur.
Comprendre l’état actuel de la sensibilisation et de l’instauration de mesures d’adaptation dans le secteur de la production, du transport et de la distribution locale d’électricité

Objectif : Le projet vise à déterminer l’état actuel de l’information, de la planification et des mesures relatives à l’adaptation aux changements climatiques dans les secteurs de la production et du transport d’électricité au Canada, afin d’éclairer le processus de prise de décisions et de réduire les risques liés aux changements climatiques.

Responsable de projet : Zizzo Allan Professional Corporation

Personne-ressource : Laura Zizzo, E-mail : laura@zizzostrategy.com

Organisations partenaires : University of Waterloo; Horizon Utilities; New Brunswick Power Holding Corporation

Région : À l’échelle nationale

Financement de RNCan : 60 000 $

Financement total : 144 500 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Understanding Canadian Electricity Generation and Transmission Sectors’ Action and Awareness on Climate Change and the Need to Adapt (en Anglais)

http://zizzostrategy.com/1361/understanding-canadian-electricity-generation-and-transmission-sectors-action-and-awareness-on-climate-change-and-the-need-to-adapt/

  • Dans ce rapport, l’on résume les recherches menées en collaboration avec des cadres et des gestionnaires représentant les secteurs des transports et de la production énergétique afin de déterminer l’état actuel des mesures d’adaptation aux changements climatiques dans leur secteur afin de faciliter la mise au point de la meilleure approche à adopter à l’égard de l’élaboration de politiques et de pratiques d’adaptation.
Effets des changements climatiques dans le secteur pétrolier et gazier – Sommes-nous prêts?

Objectif : Ce projet permettra de déterminer l’état actuel de l’information, de la planification et des mesures relatives à l’adaptation aux changements climatiques au sein des compagnies pétrolières et gazières actives dans l’Ouest canadien. On mettra l’accent sur les industries pétrolières et gazières qui travaillent en amont et dans la distribution en Colombie-Britannique, en Alberta et en Saskatchewan, et qui se sont engagées à améliorer la coordination du développement économique dans ce secteur.

Responsable de projet : Resources North Association

Personne-ressource : Melanie Karjala, Business Development Strategist, E-mail : Melanie@resourcesnorth.org

Organisations partenaires : Science and Community Environmental Knowledge; Canadian Association of Petroleum Producers; B.C. Ministry of Environment; Saskatchewan Ministry of Environment; Canadian Energy Pipeline Association; Alberta Environment and Sustainable Resource Development; B.C. Oil and Gas Commission

Région : À l’échelle nationale

Financement de RNCan : 50 000 $

Financement total : 100 750 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Climate Change Impacts to the Oil and Gas Sector in Western Canada – How are we Preparing? (en anglais)

http://www.bcogris.ca/sites/default/files/cc-2014-01-climate-change-impacts-oil-and-gas-sector-british-columbia-final-report-revised-mar-1715.pdf

  • Ce rapport présente les résultats d’un examen de l’état actuel de l’information, de la planification et des mesures relatives à l’adaptation aux changements climatiques au sein des compagnies pétrolières et gazières menant leurs activités dans l’Ouest canadien. Ces recherches étaient axées sur les industries pétrolière et gazière en amont et l’industrie du transport du pétrole et du gaz en Colombie‑Britannique, en Alberta et en Saskatchewan. Ce rapport peut se révéler utile pour les organismes gouvernementaux, les producteurs, les associations et d’autres acteurs.
Infrastructures résilientes : étude de l’état de la sensibilisation et de l’instauration de mesures d’adaptation dans le sous-secteur de la distribution d’énergie

Objectif : Le projet vise à déterminer l’état actuel de l’information, de la planification et des mesures relatives à l’adaptation aux changements climatiques dans le secteur de la distribution d’électricité au Canada, afin d’éclairer le processus de prise de décisions et de réduire les risques liés aux changements climatiques.

Responsable de projet : QUEST

Personne-ressource : Richard Laszlo, Director of Research and Education, E-mail : rlaszlo@questcanada.org

Organisations partenaires : Canadian Gas Association; Canadian Electricity Association; International District Energy Association; International Council for Local Environment Initiatives - Canada

Région : À l’échelle nationale

Financement de RNCan : 50 000 $

Financement total : 100 000 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Resilient Pipes and Wires – Adaptation Awareness, Actions and Policies in the Energy Distribution Sector (en anglais)

http://www.questcanada.org/rpw (page d’accueil)

http://www.questcanada.org/files/download/f0d858d953eda43 (PDF)

  • Le rapport met l’accent sur les distributeurs d’énergie, notamment sous forme d’électricité, de gaz naturel et d’énergie thermique. Il porte sur la manière dont les distributeurs peuvent améliorer la résilience des services face aux risques liés aux changements climatiques. L’influence des responsables fédéraux, provinciaux et locaux en matière de politiques dans la mise en application de la résilience à l’échelle du secteur de la distribution est également examinée.
Incidences des changements climatiques sur les investissements dans les infrastructures d’électricité : perspective nationale

Objectif : Le but de ce projet est de déterminer des moyens d’améliorer les investissements prévus dans les infrastructures d’électricité afin de tenir compte de l’adaptation aux changements climatiques dans les projections des investissements.

Responsable de projet : Canadian Electricity Association

Personne-ressource : Michelle Turner, Director, Generation and Environment, E-mail : turner@electricity.ca

Organisations partenaires : Conference Board of Canada; University of Waterloo; Ouranos; Toronto Hydro; New Brunswick Power Corporation; Manitoba Hydro; Ontario Power Generation

Région : À l’échelle nationale

Financement de RNCan : 163 500 $

Financement total : 354 200 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Adaptation aux changements climatiques : Bilan de la situation et recommandations pour le secteur de l’électricité au Canada

http://www.electricity.ca/media/reportspublications/adaptation_aux_changements_climatiques-bilan_de_la_situation_et_recomman.pdf

  • Le rapport présente la première analyse canadienne à l’échelle nationale de l’adaptation pour la production, la transmission et la distribution d’électricité. Il traite des risques et des possibilités dans le secteur de l’électricité selon divers scénarios climatiques et formule des recommandations pour permettre d’intégrer les considérations liées aux changements climatiques dans les décisions d’investissement et de gestion.

Groupe de travail sur la foresterie

(présidé par le Service canadien des forêts de Ressources naturelles Canada)

  • Aborde l’adaptation de la gestion durable des forêts en fonction des conditions climatiques en pleine évolution.

Enjeu

Les effets des changements climatiques se constatent déjà dans les forêts, les industries forestières et les communautés du Canada. Ainsi, on observe une modification des conditions de croissance, un plus grand nombre de perturbations et des répercussions opérationnelles. Une adaptation faite de prévoyance comprenant un investissement et un engagement à long terme est essentielle pour composer avec ces effets. En l’absence d’adaptation, le risque d’une dégradation écologique, d’une défaillance industrielle et d’un déclin communautaire s’accroît.

Priorités

  • Continuer de sensibiliser les membres du secteur forestier canadien à l’importance et aux avantages de l’adaptation.
  • Créer des réseaux, échanger de l’information et établir des relations pour améliorer la coopération et la collaboration dans le cadre des initiatives d’adaptation forestière en cours et à venir.
  • Cerner les enjeux courants et les lacunes en matière de savoir en ce qui concerne l’adaptation dans le secteur forestier au Canada.
  • Documenter et diffuser les meilleures pratiques d’adaptation et les leçons apprises afin de mettre l’adaptation au cœur des activités de gestion durable des forêts.

Projets et activités

Recueil des initiatives d’adaptation des forêts au Canada
  • Ce rapport présente un recueil centralisé d’information sur les initiatives en cours ou les initiatives récentes en matière d’adaptation des forêts au Canada. On y décrit les projets, les initiatives stratégiques et les pratiques de gestion de l’environnement forestier mis en œuvre pour lutter contre les futurs changements climatique. Ce recueil se veut une première étape dans le catalogage des initiatives en cours ou des initiatives récemment terminées en matière d’adaptation des forêts.
https://www.ccadaptation.ca/fr/facop

 

Groupe de travail sur les infrastructures et bâtiments

(coprésidé par Ingénieurs Canada et l’Institut de prévention des sinistres catastrophiques)

  • Renforce les capacités, génère des données probantes et fait de la sensibilisation afin de rendre les gestionnaires d’infrastructures, les municipalités, les constructeurs, les assureurs, les ingénieurs et tout autre intervenant concerné plus aptes à s’adapter aux changements climatiques.

Enjeu

Chaque année, les phénomènes météorologiques violents et les événements climatiques à évolution lente causent des milliards de dollars de dommages aux infrastructures et aux bâtiments au Canada.

Les changements climatiques menacent de multiplier les risques de dommages aux infrastructures et aux bâtiments qui n’ont pas été conçus en fonction du climat à venir. Ces dommages peuvent à leur tour provoquer des pertes de vie et des blessures et perturber considérablement l’activité économique. Il est possible de prévenir une bonne partie des pertes et des dommages aux infrastructures et aux bâtiments en adoptant des stratégies de conception, de construction et d’entretien appropriées.

Priorités

  • Renforcer les capacités des professionnels de l’infrastructure publique et municipale ainsi que des professionnels du secteur de la construction à gérer les risques de catastrophe et à mettre en œuvre des stratégies d’adaptation aux changements climatiques pour les infrastructures et les bâtiments.
  • Sensibiliser les professionnels de l’infrastructure et des bâtiments, le public et les intervenants pour accroître leurs connaissances et les faire participer aux stratégies de réduction des risques de catastrophe et d’adaptation aux changements climatiques.
  • Recueillir des données probantes pour appuyer l’adaptation de l’infrastructure publique et des bâtiments aux changements climatiques.

Projets

Projets entrepris par le Groupe de travail sur les infrastructures et bâtiments et résultats obtenus jusqu’à présent :

Programme d’intervention rapide

Objectif : Fournir du financement aux chercheurs en sciences sociales afin d’étudier les effets immédiats des catastrophes au Canada.

Responsable de projet : Paul Kovacs, Executive Director, Institute for Catastrophic Loss Reduction

Personne-ressource : Sophie Guilbault, Research Coordinator, Institute for Catastrophic Loss Reduction : sguilbault@iclr.org.

Organisations partenaires : Institute for Catastrophic Loss Reduction, Natural Hazards Center, University of Colorado

Région : Canada

Financement de RNCan  : $0

Financement total : $125,000

État d’avancement : En cours

Les villes s’adaptent aux pluies extrêmes

Objectif : Fournir un financement aux chercheurs en sciences sociales pour étudier les répercussions immédiates des catastrophes au Canada.

Responsable de projet : Paul Kovacs, directeur général, Institut de prévention des sinistres catastrophiques.

Personne ressource : Sophie Guilbault, coordonnatrice de recherche, Institut de prévention des sinistres catastrophiques : sguilbault@iclr.org.

Organisations partenaires : Institut de prévention des sinistres catastrophiques, Natural Hazards Center, Université du Colorado.

Région : Canada.

Financement de RNCan : 0 $.

Financement total : 125 000 $

État : Terminé

Résultats: Cities Adapt to Extreme Rainfall (en anglais)

http://www.iclr.org/citiesadaptrain.html

  • Les villes s’adaptent aux pluies extrêmes est un ouvrage qui présente 20 études de cas des meilleures pratiques très accessibles qui concernent les mesures concrètes appliquées par des municipalités canadiennes afin d’adapter les résidences et les infrastructures aux conséquences des pluies extrêmes.
Best Practices for Management of Inflow/Infiltration in New Urban Developments (en Anglais)

État : En cours d’élaboration

Résultats : Best Practices Guide: Management of Inflow and Infiltration in New Urban Developments (en anglais)

http://www.iclr.org/images/I_I_Best_Practices_Guidelines.pdf

  • Le guide de pratiques exemplaires destinées aux municipalités et aux industries de l’aménagement et de la construction résidentielle. Le guide détaillera les approches qu’on peut appliquer au cours des phases de planification et de construction pour limiter les flux entrants et les infiltrations dans les réseaux d’assainissement des eaux usées tout au long de la durée de vie des infrastructures qui desservent les nouveaux aménagements au niveau du lotissement.
IDF CC Tool : Updating IDF Curves to Account for Climate Change Impacts>/span> (en anglais)

http://www.idf-cc-uwo.ca/

  • L’outil IDFCC est un outil en ligne accessible au public qui permet aux responsables de la gestion des eaux et à d’autres acteur intéressés d’appliquer les extrants des modèles climatique mondiaux (MCM) aux courbes intensité-durée-fréquence (IDF) locales afin de produire des courbes IDF mises à jour qui tiennent compte des répercussions des changement climatiques. Cet outil permet d’accéder aux extrants de 22 MCM et comporte déjà des données sur la surveillance des pluies (p.ex. événements de précipitation annuels maximaux) recueillies par près de 700 stations de surveillance des pluies d’Environnement Canada. Les utilisateurs peuvent également créer et entrer des données pour leurs propre stations de surveillance des pluies.

Groupe de travail sur la mesure des progrès

(présidé par la Division des impacts et de l’adaptation liés aux changements climatiques de Ressources naturelles Canada).

  • Communique les leçons apprises, les pratiques exemplaires, les outils et les méthodes pour mesurer les progrès réalisés en matière d’adaptation aux changements climatiques.

Enjeu

Une mesure efficace permet de déterminer si les ressources ont été bien attribuées ainsi de concevoir de meilleurs programmes, politiques et actions d’adaptation avantageux pour les utilisateurs finaux.

Avec la hausse des investissements dans l’adaptation aux changements climatiques, bon nombre d’organisations et de gouvernements s’intéressent de plus en plus à ce qui se fait de mieux en matière d’outils, de processus et de techniques pour mesurer les progrès et l’efficacité de l’adaptation.

Priorités

Le Groupe de travail sur la mesure des progrès a établi les objectifs stratégiques suivants :

  1. Renforcer la capacité de mesurer les progrès pour donner suite aux actions en matière d’adaptation et à leurs résultats.
  2. Déterminer la disponibilité et la pertinence des outils, des techniques et des données existants qui pourraient servir à mesurer l’adaptation au Canada.

Projets

Projets entrepris par le Groupe de travail sur la mesure des progrès :

Mesurer les progrès de l’adaptation aux changements climatiques : leçons tirées d’une approche analogue sur le bien-être des collectivités

Objectif : L’objectif de ce projet consiste à évaluer les méthodes de mesure du bien-être des collectivités afin de déterminer les leçons tirées qui pourraient s’appliquer à la mesure de l’adaptation aux changements climatiques.

Responsable de projet : Wilfrid Laurier University

Personne-ressource : Dr. Brenda L. Murphy, Associate Professor, E-mail : bmurphy@wlu.ca

Organisations partenaires : Ontario Ministry of Agriculture, Food and Rural Affairs

Région : À l’échelle nationale

Financement de RNCan : 17 137 $

Financement total : 78 387 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Measuring Progress on Climate Change Adaptation: Lessons from the Community Well-Being Analogue (en anglais)

http://idrimjournal.com/index.php/idrim/article/view/110

  • L’article analyse la mesure du bien-être des collectivités pour mieux comprendre la façon de mesurer l’adaptation. Il inclut un aperçu des fondements et des indicateurs de la notion de bien-être de la collectivité, les résultats d’entrevues de personnes qui mènent des initiatives de bien-être des collectivités et les leçons apprises qui seraient utiles pour l’élaboration d’approches de mesure dans le cadre de l’adaptation.
Apprentissage par l’entremise d’approches analogues d’une méthodologie pour la mesure du progrès de l’adaptation aux changements climatiques

Objectif : L’objectif du projet est de documenter deux approches analogues à la mesure du progrès en adaptation aux changements climatiques, soit i) la politique de prévention de l’herbe à poux et ii) l’approche de gestion adaptative des débits réservés écologiques.

Responsable de projet : Ouranos

Personne-ressource : Caroline Larrivée, Larrivee.Caroline@ouranos.ca

Organisations partenaires : Hydro-Québec; Direction de la santé publique de Montérégie

Région : À l’échelle nationale

Financement de RNCan : 61 250 $

Financement total : 134 175 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Developing Knowledge on Monitoring and Evaluation Through the study of Analogues for Climate Change Adaptation Measurement (en anglais)

https://www.ouranos.ca/publications/ (mot-clé de recherche : analogue)

  • Le rapport examine les méthodes de surveillance et d’évaluation d’une initiative en santé publique et en matière d’énergie afin de tirer des leçons qui pourraient s’appliquer à la mesure des progrès de l’adaptation aux changements climatiques. L’information sera utile pour les personnes qui projettent de faire un suivi et une évaluation des programmes et des mesures d’adaptation.
Recherche et analyse des programmes de mesure et d’évaluation dans des études analogues à l’adaptation aux changements climatiques

Objectif : L’objectif de ce projet consiste à évaluer les méthodes de mesure des progrès et du succès obtenu pour d’autres enjeux stratégiques afin de déterminer les leçons qui peuvent s’appliquer à la mesure de l’adaptation aux changements climatiques.

Responsable de projet : MIRARCO, Laurentian University

Personne-ressource : Al Douglas, E-mail : adouglas@mirarco.org

Organisations partenaires : Risk Sciences International

Région : À l’échelle nationale

Financement de RNCan : 140 366 $

Financement total : 281 045 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Research and Analysis of Monitoring and Evaluation Programs as Analogues for Climate Change Adaptation Measurement (en anglais)

http://www.climateontario.ca/doc/p_ECCC/AP048-Executive_Summary_FINAL-MIRARCO.pdf (PDF, 709 Ko)

  • Le rapport tire des leçons pertinentes en matière de suivi et d’évaluation pour la mesure de l’adaptation aux changements climatiques, à partir de deux programmes différents : le projet FREP (Forest and Range Evaluation Program), un projet de la Colombie-Britannique sur les pratiques forestières, et le programme SHAPES (School Health Action, Planning and Evaluation System) portant sur un système d’intervention, de planification et d’évaluation de la santé dans les écoles.

Research and Analysis of Monitoring and Evaluation Programs as Analogues for Climate Change Adaptation Measurement – Executive Summary. (en anglais)
http://www.climateontario.ca/doc/p_ECCC/AP048-Executive_Summary_FINAL-MIRARCO.pdf (PDF, 709 Ko)

Transférabilité dans le contexte canadien des indicateurs d’adaptation choisis et rapportés au Royaume-Uni

Objectif : L’objectif de ce projet consiste à étudier la sélection et l’utilisation d’indicateurs au Royaume-Uni pour mesurer les progrès et l’efficacité de l’adaptation aux changements climatiques, ainsi que d’en tirer des leçons qui pourraient s’appliquer à la mesure de l’adaptation au Canada.

Responsable de projet : Ernst & Young LLP

Personne-ressource : Cathy Cobey, Associate Partner, E-mail : cathy.r.cobey@ca.ey.com

Organisations partenaires : United Kingdom Adaptation Sub-committee

Région : À l’échelle nationale

Financement de RNCan : 75 000 $

Financement total : 150 000 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : An assessment of the transferability of the UK’s approach to monitoring and evaluating climate adaptation progress to the Canadian context (en anglais)
http://www.ey.com/Publication/vwLUAssets/EY-Research-Study_UK-approach-to-adaptation-measurement-May2015/$FILE/EY-Research-Study_UK-approach-to-adaptation-measurement-May2015.pdf

  • Dans le cadre de cette étude, l’on a examiné l’approche antérieure et actuelle du Royaume-Uni à l’égard de l’évaluation de l’adaptation et formulé des recommandations visant l’adoption de cette approche au Canada.
Analyse des indicateurs d’adaptation aux changements climatiques utilisés dans les pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE): le cas de la gestion du littoral

Objectif : L'objectif de ce projet est de procéder à un examen des initiatives internationales qui utilisent des indicateurs pour mesurer les progrès en matière d'adaptation dans les zones littorales.

Responsable de projet : École nationale d'administration publique (ÉNAP)

Personne-ressource : Moktar Lamari, Ph. D., Professeur et Directeur, Centre de recherche et d'expertise en évaluation (CREXE), Courriel : moktar.lamari@enap.ca

Organisations
partenaires : Ouranos

Région : Nationale

Financement de RNCan : 92 943$

Financement tota l: 22 7987$

État d’avancement : Terminé

Résultats : S'adapter aux changements climatiques, acclimater les politiques publiques : mesures et démesures de l'adaptation aux changements climatiques en zones côtières dans les principaux pays de l'OCDE

http://archives.enap.ca/bibliotheques/2016/05/031118381.pdf

  • Le rapport examine les indicateurs utilisés par l'Australie, le Canada, les États-Unis, la France, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas et le Royaume-Uni pour mesurer l'adaptation. Des exemples d'indicateurs sont inclus dans les annexes.
Utilisation d’indicateurs d’état du bassin du Columbia pour mesurer l'adaptation au climat

Objectif : L'objectif de ce projet est d'examiner l’état actuel des indicateurs du bassin du Columbia afin d'évaluer leur capacité à mesurer l'efficacité de l'adaptation au changement climatique.

Responsable de projet : Columbia Basin Trust

Personne-ressource : Tim Hicks, Manager, Water and Environment, courriel: thicks@cbt.org

Organisations
partenaires: West Coast Environmental Law, Rural Development Institute – Selkirk College, Ingénieurs Canada, British Columbia Ministry of Environment, British Columbia Ministry of Communities, Sport and Culture, Emergency Management British Columbia, Pacific Climate Impacts Consortium

Région : Nationale

Financement de RNCan : 74600$

Financement total : 150129$

État d’avancement : Terminé

Résultats: Indicators of Climate Adaptation in the Columbia Basin. How “State of the Basin” Indicators can be used to Measure Climate Change (en anglais)

http://adaptationresourcekit.squarespace.com/storage/Final%20Report%2015-03-15%20Web%20.pdf

  • Ce rapport analyse comment les indicateurs de l’état actuel du bassin du Columbia pourraient être utilisés pour mesurer l'adaptation au changement climatique et il identifie de nouveaux indicateurs qui seraient utiles.

Climate Resilience Indicator Literature Review (en anglais)

http://adaptationresourcekit.squarespace.com/storage/Review%2015-03-15%20Web%20.pdf

  • Cet examen de la littérature passe en revue les documents et décrit les types d'indicateurs qui sont actuellement utilisés ou qui ont été proposés pour le suivi des changements climatique, de leurs répercussions et de l’adaptation connexe.

Measuring Progress on Climate Adaptation in the Columbia Basin. Indicators and Pathways to Chart the Course – A Summary Report (en anglais)

http://adaptationresourcekit.squarespace.com/storage/Summary%2011-03-15%20Web.pdf

  • Ce rapport donne un aperçu du processus appliqué pour examiner et élaborer des indicateurs pour mesurer les progrès en matière d'adaptation, y compris le développement de processus d'adaptation pour cinq sujets clés (agriculture, conditions météorologiques extrêmes et interventions en cas d'urgence, inondations, approvisionnement en eau et incendies de forêt).

Introducing State of Climate Adaptation and Resilience Indicators in the Basin: Using Indicators to Measure Progress on Adaptation in the Basin (en anglais)

https://www.youtube.com/watch?v=hDp6orvPkRo&feature=youtu.be

  • Cette vidéo de style tableau blanc présente l'utilisation d'indicateurs pour mesurer l'adaptation et la résilience dans la partie canadienne du bassin du Columbia.
Meilleures pratiques relatives à l’utilisation d’enquêtes pour évaluer l’adaptation aux changements climatiques.

Objectif : Ce document d’orientation porte sur le recours aux enquêtes pour évaluer les progrès réalisés en matière d’adaptation et l’efficacité des mesures d’adaptation. On entend par « enquêtes », la conception d’enquêtes, la détermination de la population visée par l’enquête et l’accès à cette dernière, la réalisation d’enquêtes ainsi que de l’analyse et l’interprétation des résultats.

Responsable de projet : Ressources naturelles Canada

Région : Nationale

Financement de RNCan : 30 744$

État d’avancement : Terminé

Résultats: Meilleures pratiques relatives à l’utilisation d’enquêtes pour évaluer l’adaptation aux changements climatiques

  • Ce document d’orientation porte sur le recours aux enquêtes pour évaluer les progrès réalisés en matière d’adaptation et l’efficacité des mesures d’adaptation.
Évaluation des progrès : Une analyse des indicateurs utilisés dans quatre secteurs du Canada ainsi que de leur application à l’évaluation de l’adaptation

Objectif : L’objectif de ce projet consiste à examiner les indicateurs de la durabilité afin d’en déterminer l’utilité pour l’évaluation de l’adaptation au Canada.

Responsable de projet : Clean Air Organisations Partnership

Personne-ressource : Kevin Behan, Deputy Director, Courriel : kbehan@ cleanairpartnership.org

Organisations partenaires
Organisations: ICLEI Canada, Institute for Catastrophic Loss Reductions, Mining Innovation Rehabilitation and Applied Research Corporation, Université de l’île-du-Prince-Édouard, Greater Toronto Area Clean Air Council

Région : Nationale, internationale

Financement de RNCan : 126350 $

Financement total: 253800$

État d’avancement : Terminé

Résultats: Are we there yet? Applying Sustainability Indicators to Measure Adaptation (en anglais)

http://www.icleicanada.org/programs/adaptation/item/233-are-we-there-yet-applying-sustainability-indicators-to-measure-progress-on-adaptation

  • Ce rapport répertorie quarante indicateurs utilisés dans quatre secteurs (gestion côtière, gestion des inondations, infrastructures et santé) qui peuvent être utilisés pour mesurer l'adaptation. Le rapport examine le contexte, les limites et les sources potentielles de données pour chaque indicateur.
Recherche sur l'utilisation des indicateurs de changements d'adaptation climatique dans les pays de l'OCDE. Leçons pour les organismes publics

Objectif : Le but de ce projet est d'examiner la sélection et l'utilisation d'indicateurs pour mesurer les progrès et l'efficacité de l'adaptation au changement climatique dans les pays de l'OCDE et de relever des leçons pour la mesure de l'adaptation au Canada.

Responsable de projet : International Council for Local Environment Initiatives – Canada

Personne-ressource: Ewa Jackson, Courriel : ewa.jackson@iclei.org

Organisations partenaires
Organisations: Université Simon Fraser, ICLEI – USA, ICLEI – Corée, ICLEI – Europe, ICLEI World Secretariat

Région : Nationale

Financement de RNCan : 100 350$

Financement total: 210 150$

État d’avancement : Terminé

Résultats: Les indicateurs d’adaptation aux changements climatiques dans les pays de l’OCDE: leçons pour le Canada (seulement les résumés des projets sont disponibles en français)

http://www.icleicanada.org/resources/item/234-climate-change-adaptation-indicators-in-oecd-countries-lessons-for-canada

  • Ce projet documente une «matrice» de trois cent cinquante-cinq indicateurs d'adaptation provenant de neuf pays.

Groupe de travail sur l’exploitation minière

(présidé par la Division des impacts et de l’adaptation liés aux changements climatiques de Ressources naturelles Canada)

  • Contribue à rendre le secteur minier plus résilient et plus viable dans des conditions climatiques changeantes.

Enjeu

Les changements climatiques pourraient représenter des risques physiques importants pour les activités minières en plus d’avoir des répercussions indirectes sur les systèmes sociaux, économiques et environnementaux.

Le type de risques climatiques et leur intensité varient selon les régions. Le Nord canadien devrait subir des changements particulièrement radicaux : alors que le réchauffement rapide de la région et la dégradation du pergélisol peuvent compliquer la conception des immobilisations et l’accès aux ressources, une saison de glace de mer écourtée peut amener l’occasion d’expédier les matériaux à l’année. Les précipitations constituent un risque plus important pour les activités minières en Colombie-Britannique, où la topographie montagneuse peut rendre l’exploitation minière vulnérable aux coulées de boue et de débris déclenchées par d’intenses chutes de pluie et où les routes de transport risquent d’être emportées par les eaux, surtout durant la fonte printanière. Les activités minières menées dans les Prairies sont plus susceptibles d’être affectées par les inondations et les sécheresses et compliquées par la concurrence accrue pour l’eau. Finalement, les communautés et les écosystèmes n’ont pas tous la même vulnérabilité aux changements climatiques ni la même capacité de s’y adapter.

Priorités

Le Groupe de travail sur l’exploitation minière a établi les objectifs stratégiques suivants :

  1. Déterminer les occasions d’intégrer l’adaptation aux changements climatiques dans les politiques, les structures de gestion et les processus existants du gouvernement et dans les initiatives de l’industrie.
  2. Comprendre les effets transsectoriels (p. ex. exploitation minière et transports, exploitation minière et ressources en eau, exploitation minière et énergie) des changements climatiques et déceler les possibilités d’une adaptation collaborative.
  3. Mieux comprendre les progrès du secteur minier (industrie et gouvernements) dans l’adaptation aux changements climatiques.

Projets

Projets entrepris par le Groupe de travail sur l’exploitation minière :

Comprendre les facteurs habilitants et les obstacles liés aux politiques en vue d’intégrer l’adaptation dans le secteur minier, dans les Prairies

Objectif : L’objectif du projet est d’évaluer les politiques et les programmes des gouvernements provinciaux de la Saskatchewan et du Manitoba dans des domaines prioritaires liés au secteur minier et ciblés pour leur aptitude à soutenir ou à freiner l’adaptation dans le contexte des changements climatiques.

Responsable de projet : Saskatchewan Watershed Authority

Personne-ressource : Tom Harrison, Director, E-mail : Tom.Harrison@wsask.ca

Organisations partenaires : Government of Saskatchewan; Government of Manitoba

Région : Manitoba, Saskatchewan

Financement de RNCan : 52 00 $

Financement total : 104 000 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Adaptive Policy Analysis of Mining Policies in Manitoba (en anglais)

http://www.iisd.org/sites/default/files/publications/adaptool_manitoba_mining.pdf (PDF, 809 Ko)

  • Le rapport résume les résultats d’une étude portant sur six politiques provinciales liées au secteur minier. Dans cette étude, on examinait leur capacité à favoriser ou à freiner les mesures d’adaptation dans le secteur. L’examen des politiques portait notamment sur la Loi sur les mines du Manitoba ainsi que sur les règlements concernant la fermeture des mines.

Adaptive Policy Analysis of Mining Policies in Saskatchewan (en anglais)

http://www.iisd.org/sites/default/files/publications/adaptool_saskatchewan_mining.pdf (PDF, 709 Ko)

  • Le rapport résume les résultats d’une étude portant sur neuf politiques et programmes provinciaux liés au secteur minier. Dans cette étude, on examinait leur capacité à favoriser ou à freiner les mesures d’adaptation dans le secteur. L’examen des politiques portait notamment sur les lignes directrices pour le déclassement des mines dans le Nord (Guidelines for Northern Mine Decommissioning) et sur le processus d’approbation des travaux de drainage.

Strengthening Adaptive Capacity in Two Canadian Provinces : ADAPTool analysis of selected mining policies in Manitoba and Saskatchewan : A synthesis report (en anglais)

http://www.iisd.org/sites/default/files/publications/adaptool_mining_synthesis.pdf (PDF, 719 Ko)

Facteurs habilitants et obstacles à l’adaptation liés aux politiques, pour le secteur minier de la Colombie-Britannique

Objectif : Le but du projet est d’évaluer les politiques et les programmes du gouvernement de la Colombie-Britannique qui concernent le secteur minier, à l’égard de leur capacité à soutenir l’adaptation dans le contexte actuel des risques climatiques, des phénomènes météorologiques extrêmes et des futurs changements climatiques.

Responsable de projet : B.C. Ministry of Environment

Personne-ressource :  Jennifer Pouliotte, Jennifer.Pouliotte@gov.B.C..ca

Région : Colombie-Britannique

Financement de RNCan : 40 000 $

Financement total : 91 500 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Policy Issues and Barriers to Climate Change Adaptation for the B.C. Mining Sector  (en anglais)

  • Le rapport est une analyse des politiques et des programmes gouvernementaux touchant l’adaptation aux changements climatiques dans le secteur minier de la Colombie-Britannique. Il examine leur capacité à favoriser ou à freiner l’adaptation. Le rapport contient des renseignements détaillés sur des lois particulières du gouvernement et sur la façon dont elles s’appliquent à l’adaptation, de même que des recommandations sur les mesures à prendre.
Comprendre les facteurs habilitants et les obstacles liés aux politiques dans le contexte des incidences des changements climatiques et de l’adaptation à ces changements

Objectif : Le but du projet est d’analyser les politiques et les programmes du gouvernement de l’Ontario concernant le secteur minier, en ce qui a trait à leur capacité à soutenir ou à freiner l’adaptation aux changements climatiques.

Responsable de projet : MIRARCO

Personne-ressource : Al Douglas, E-mail : adouglas@mirarco.org

Organisations partenaires : Centre of Excellence in Mining Innovation

Région : Ontario

Financement de RNCan : 70 000 $

Financement total : 140 400 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Understanding Mining Policy Drivers and Barriers in the Context of Climate Change Impacts and Adaptation (en anglais)

http ://www.climateontario.ca/doc/p_ECCC/AP049_MIRARCO_RSI_Mining_Policy_Report-Final.pdf (PDF, 909 Ko)

  • L’étude évalue la capacité à soutenir l’adaptation aux changements climatiques de dix mécanismes d’intervention contenus dans les politiques actuelles d’exploitation minière de l’Ontario. Elle met l’accent sur les instruments de politique portant sur la conception et la gestion des installations d’entreposage des résidus miniers et sur la planification de la fermeture des mines.
Intégration des changements climatiques dans les évaluations environnementales de projets miniers

Objectif : Le but du projet est de fournir des indications sur les mesures recommandées ou appliquées en vue de remédier aux risques liés aux changements climatiques, en s’appuyant sur un examen des évaluations environnementales antérieures.

Responsable de projet : MIRARCO

Personne-ressource : Al Douglas, E-mail : adouglas@mirarco.org

Organisations partenaires : Centre for Excellence in Mining Innovation; Golder Associates; Risk Sciences International

Région : À l’échelle nationale

Financement de RNCan : 103 000 $

Financement total : 206 000 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Les incidences économiques des changements climatiques sur les sites miniers du Canada – évaluation des investissements dans l’adaptation proactive comparativement aux coûts estimatifs d’interventions réactives
http://www.ey.com/Publication/vwLUAssets/EY-NRCan-climate-change-adaptation-analysis-report-Mining/$FILE/NRCan%20climate%20change%20adaptation%20analysis%20report_mining.pdf

  • Un outil de modélisation a été conçu pour évaluer les coûts et les avantages d’investir dans des mesures d’adaptation proactives aux sites miniers plutôt que de réagir après coup aux effets des changements climatiques. Le rapport présente les résultats de l’utilisation de l’outil pour effectuer cette évaluation comparative à quatre sites miniers en Ontario et au Québec. Les résultats montrent que l’outil peut aider les gestionnaires à déterminer les sites miniers plus susceptibles de subir les impacts des changements climatiques et la viabilité financière des éventuels investissements dans les mesures d’adaptation.
Études de cas sur l’adaptation aux changements climatiques dans le secteur minier canadien

Objectif : L’objectif de ce projet consiste à entreprendre des études de cas sur les mesures d’adaptation aux changements climatiques prises par des sociétés minières de partout au Canada et à partager cette information avec le secteur minier canadien.

Responsable de projet : Arctic North Consulting

Personne-ressource : Dr. Tristan Pearce, Partner, E-mail : tristanpearce@gmail.com

Organisations partenaires : Northern Climate ExChange; Pittman Sustainability Consulting; Frank Duerden Consulting

Région : Saskatchewan, Yukon

Financement de RNCan : 80 600 $

Financement total : 167 910 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Adaptation to Climate Change and Potash Mining in Saskatchewan (en anglais)

http://testing.arctic-north.com/wp-content/uploads/2012/09/saskatchewan_web.pdf (PDF, 609 Ko)

  • Cette étude de cas contribue à documenter la façon dont six exploitations minières dans le bassin versant de la rivière Qu’Appelle s’adaptent aux risques liés à la pénurie d’eau, aux inondations et aux conditions météorologiques extrêmes en investissant dans les infrastructures, les méthodes novatrices d’approvisionnement en eau, la réutilisation de l’eau et la planification proactive. Les leçons tirées de cette étude de cas peuvent être utiles pour les intervenants dans le secteur minier.

Case Studies of Adaptation to Climate Change in the Yukon Mining Sector (en anglais)

http://testing.arctic-north.com/wp-content/uploads/2012/09/yukon-web.pdf (PDF, 409 Ko)

  • Ce rapport porte sur les risques liés aux changements climatiques et sur les stratégies d’adaptation utilisées dans des mines du Yukon qui pourraient s’appliquer à la gestion de ces risques, et ce, à trois étapes du cycle de vie d’une mine : planification, exploitation et remise en état. Les leçons tirées de cette étude de cas peuvent être utiles pour les intervenants dans le secteur minier.
Risques liés aux phénomènes climatiques extrêmes pour les sociétés minières : études de cas sur les mesures d’adaptation dans les bassins versants de la rivière Qu’Appelle

Objectif : L’objectif de ce projet consiste à entreprendre des études de cas sur les mesures d’adaptation aux changements climatiques prises par des sociétés minières dans le bassin versant de la rivière Qu’Appelle et à partager cette information avec le secteur minier canadien.

Responsable de projet : Saskatchewan Water Authority

Personne-ressource : Tom Harrison, Director, Partnerships and Plan Implementation, E-mail : Tom.harrison@swa.ca

Organisations partenaires : Saskatchewan Research Council; Watershed Implementation Fund; WUQWATR; Lower Qu’Appelle Watershed Stewardship; Saskatchewan Mining Association; Elaine Wheaton (consultant); Government of Saskatchewan

Région : Saskatchewan

Financement de RNCan : 80 000 $

Financement total : 179 200 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Past, Present and Future Vulnerability and Risk Assessment to Climate Extremes for Potash Mines in the Qu’Appelle River Watershed : Literature Review (en anglais)

  • Le rapport présente un examen des risques climatiques historiques concernant l’industrie de la potasse, des estimations des répercussions futures des changements climatiques, des propositions sur des solutions possibles et une analyse coûts-avantages préliminaire pour les stratégies d’adaptation.

Characterization of Historical Drought and Excess Moisture in the Qu’Appelle River Watershed (en anglais)

 

http://www.parc.ca/rac/fileManagement/upload/1TLandofExtremesDEM report 2011-12 v2.pdf

  • Cette étude donne un aperçu du climat dans le bassin versant de la rivière Qu’Appelle au cours des 110 dernières années, et contient des renseignements notamment sur la température, les précipitations, les sécheresses et l’évapotranspiration. Les données sur les extrêmes historiques du climat permettent d’éclairer le processus décisionnel sur les mesures d’adaptation visant à réduire les incidences des futurs phénomènes météorologiques.

Risks of Dry and Wet Extremes in Southeast Saskatchewan : From the Past into the Future  (en anglais)

  • Ce bref aperçu porte sur les aspects fondamentaux des changements climatiques et des incidences des conditions météorologiques extrêmes dans le sud de la Saskatchewan, une région qui détient des records pour certaines des conditions les plus extrêmes d’humidité et de chaleur au Canada.

Future Possible Dry and Wet Extremes in Saskatchewan (en anglais)

  • Cette analyse documentaire caractérise les projections de futurs événements météorologiques graves et indique les scénarios de la pire éventualité pour la sécheresse et les précipitations dans la haute et la basse vallée de la rivière Qu’Appelle, en Saskatchewan. Bien qu’il ait été rédigé pour appuyer les études de cas dans le secteur minier, le rapport sera utile pour les planificateurs concernés par les futurs changements climatiques dans la région.

What Risks to Potash Mining are Posed by Droughts? (en anglais)

  • Cette présentation indique les risques associés aux changements climatiques pour l’exploitation de la potasse en Saskatchewan. Elle contient de l’information sur différents types de sécheresses ainsi que sur leurs répercussions en ce qui a trait à l’activité minière industrielle.
L’adaptation dans le secteur minier au Canada : compilation des études de cas

Objectif : L’objectif de ce projet consiste à entreprendre des études de cas sur les mesures d’adaptation aux changements climatiques prises par des sociétés minières de partout au Canada, afin de fournir de l’information sur ce que ces sociétés font déjà en matière d’adaptation et de partager cette information avec le secteur minier canadien.

Responsable de projet : Fraser Basin Council

Personne-ressource : Bob Purdy, Director, External Relations & Corporate Development, Courriel : bpurdy@fraserbasin.B.C..ca

Organisations partenaires : Mining Innovations Rehabilitation and Applied Research Corporation; Centre for Excellence in Mining Innovation; Golder Associates

Région : Colombie-Britannique, Ontario

Financement de RNCan : 100 000 $

Financement total : 244 508 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Climate Change Planning at Glencore in Sudbury, Ontario (en anglais)

http://www.retooling.ca/_Library/Mining_Essentials/mining_case_study_glencore.pdf (PDF, 539 Ko)

  • L’étude de cas décrit la planification et les mesures d’adaptation aux changements climatiques qui sont en cours au site de production intégrée de nickel de Glencore, à Sudbury. Cette étude se veut une source d’information pour d’autres sociétés minières au Canada qui cherchent à comprendre comment leur entreprise sera touchée par les changements climatiques.

Enhancing Weather Resiliency at Nyrstar Myra Falls (en anglais)

http://www.retooling.ca/_Library/Mining_Essentials/mining_case_study_glencore.pdf (PDF, 539 Ko)

  • Cette étude de cas décrit les efforts de Nyrstar pour faire face aux défis liés aux conditions météorologiques à son exploitation de Myra Falls sur l’île de Vancouver. Cette étude se veut une source d’information pour d’autres sociétés minières au Canada qui cherchent à comprendre comment leur entreprise sera touchée par les changements climatiques.

Addressing Weather Related Challenges at the Galore Creek Project, Northwestern British Columbia. (en anglais)
http://www.retooling.ca/_Library/Mining_Essentials/fB.C._mining_case_study_galore_creek.pdf (PDF, 1,0 Mo)

  • Cette étude de cas est axée sur les travaux entrepris à la Galore Creek Mining Corporation relativement aux pluies extrêmes survenues en 2011, et vise à prendre des mesures à l’égard des futures difficultés météorologiques et climatiques. Cette étude se veut une source d’information pour d’autres sociétés minières au Canada qui cherchent à comprendre comment leur entreprise sera touchée par les changements climatiques.
Incidences économiques des changements climatiques sur les activités d’exploitation et de remise en état des mines : comparaison des approches proactives et réactives

Objectif : L’objectif de ce projet consiste à préparer quatre études de cas afin d’examiner les incidences économiques des changements climatiques sur le secteur minier et les mesures d’adaptation qui peuvent être utilisées pour y remédier.

Responsable de projet : Ernst & Young LLP

Personne-ressource : Cathy Cobey, Associate Partner, E-mail : cathy.r.cobey@ca.ey.com

Région : Colombie-Britannique, Québec

Financement de RNCan : 100 000 $

Financement total : 215 000 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Economic Impacts of a Changing Climate on Mine Sites in Canada: Assessing Proactive Adaptation Investments Against Estimated Reactive Costs (en anglais)

http://www.ey.com/Publication/vwLUAssets/EY-NRCan-climate-change-adaptation-analysis-report-Mining/$File/NRCan%20climate%20change%20adaptation%20analysis%20report_mining.pdf

  • Le rapport décrit les répercussions des changements climatiques sur l’exploitation, le transport et la remise en état dans le secteur minier en Ontario et au Québec. Il inclut un outil de modélisation à l’intention des décideurs du secteur minier pour évaluer la valeur actualisée nette d’entreprendre des mesures d’adaptation au lieu de réagir aux répercussions lorsque celles-ci surviennent.
Conséquences économiques des mesures d’adaptation aux changements climatiques pour les routes d’accès aux mines dans le Nord canadien

Objectif : L’objectif de ce projet consiste à préparer une étude de cas traitant des incidences économiques des changements climatiques sur une route saisonnière d’accès à une mine dans le Nord canadien et des mesures d’adaptation qui peuvent servir à en contrer les effets.

Responsable de projet : Northern Climate ExChange

Personne-ressource : Lacia Kinnear, Manager, E-mail : lkinnear@yukoncollege.yk.ca

Organisations

partenaires : Risk Sciences International; International Institute for Sustainable Development; Government of Northwest Territories

Région : Nord canadien

Financement de RNCan : 122 500 $

Financement total : 287 002 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Economic implications of climate change adaptations for mine access roads in Northern Canada. A Case Study of the Tibbitt to Contwoyto Winter Road (en Anglais)
http://www.yukoncollege.yk.ca/downloads/Economic_Implications_TCWR_FINAL_web3.pdf (PDF, 3,4 Mo)

  • Ce rapport présente les résultats d’une analyse coûts-avantages de diverses options en matière d’adaptation pour la route d’hiver entre Tibbitt et Contwoyto. Cette route donne accès à quatre mines, en plus d’être la route de glace pour transport lourd ayant le trafic le plus dense dans le monde.
Sondage auprès des sociétés minières sur les incidences des changements climatiques et sur les mesures d’adaptation

Objectif : L’objectif de ce projet consiste à faire un sondage auprès des sociétés minières canadiennes afin de déterminer l’état actuel des activités d’adaptation.

Responsable de projet : L’association minière du Canada

Personne-ressource : Ben Chalmers, Vice President, Sustainable Development, courriel : B.C.halmers@mining.ca

Organisations partenaires : Members of the Mining Association of Canada

Région : À l’échelle nationale

Financement de RNCan : 20 000 $

Financement total : 42 300 $

État d’avancement : Terminé

Résultat : Climate Adaptation in the Canadian Mining Sector (en Anglais)
http://mining.ca/sites/default/files/documents/Climate_Adaptation_in_the_Canadian_Mining_Sector_2014.pdf (PDF, 1,9 Mo)

  • Ce rapport présente les résultats d’une enquête menée auprès de 26 sociétés minières canadiennes menant des activités partout au Canada relativement aux mesures d’adaptation qu’elles s’emploient actuellement à prendre.
Élaboration d’analyses économiques sur les changements climatiques pour le secteur minier

Objectif : Ce projet vise à élaborer quatre études de cas traitant des incidences économiques des changements climatiques sur le secteur minier et des mesures d’adaptation qui peuvent servir à en contrer les effets.

Responsable de projet : MIRARCO

Personne-ressource : Al Douglas, E-mail : adouglas@mirarco.org

Organisations

partenaires : Centre for Excellence in Mining Innovation; Golder Associates; Province of Manitoba; Province of British Colombia

Région : Manitoba, Ontario

Financement de RNCan : 95 000 $

Financement total : 190 500 $

État d’avancement : Terminé

Résultats: Cost Benefit Analysis of Climate Change Impacts and Adaptation Measures for Canadian Mines – Final Report (en anglais)

http://www.climateontario.ca/doc/p_ECCC/1-AP261-FinalReport-FINAL.PDF

http://www.climateontario.ca/casestudies.php

  • Ce rapport présente les activités d’élaboration et d’application d’analyses coûts‑avantages en vue de la prise d’éventuelles mesures d’adaptation au sein de deuxsites miniers canadiens.

Case Study: Economic Case Analysis of Climate Change Impacts and Adaptation Measures: Sudbury Integrated Nickel Operations (en Anglais)

  • Cette étude de cas présente un résumé des résultats d’une analyse coûts‑avantages des répercussions des changements climatiques et des éventuelles mesures d’adaptation liées à la gestion des eaux pour Sudbury Integrated Nickel Operations de Glencore.

http://www.climateontario.ca/doc/p_ECCC/4-AP261-SINO-CasesStudy-FINAL.PDF

Cost Benefit Analysis of Climate Change Impacts and Adaptation Measures for Canadian Mines – Literature Review (en Anglais)

http://www.climateontario.ca/doc/p_ECCC/3-AP261-LiteratureReview-FINAL.PDF

  • Dans cette recension des écrits, laquelle est propre au secteur minier, l’on examine les outils et les ressources en place qui sont à la disposition des décideurs afin de les aider à évaluer les coûts et les avantages de l’adaptation.

http://climateontario.ca/reports.php

Developing Climate Change Economic Case Analysis: A Guide to Using the Climate Change Cost-benefit Analysis Tool (en anglais)

  • Dans ce rapport, l’on offre une orientation relativement à l’utilisation de l’approche en matière d’analyse coûts‑avantages qui a été élaborée en vue d’évaluer les mesures d’adaptation éventuelles au sein de deux sites miniers canadiens.

http://www.climateontario.ca/doc/p_ECCC/2-AP261-Guidebook-FINAL.PDF

Répercussions économiques des changements climatiques sur les activités d’exploitation et de restauration des mines : Une comparaison des approches proactives et réactives

Objectif : Ce projet consiste à préparer quatre études de cas afin d’examiner les répercussions économiques des changements climatiques sur le secteur minier et les mesures d’adaptation pouvant être prises pour y faire face.

Responsable de projet : Ernst & Young s.r.l.

Personne-ressource : Cathy Cobey, partenaire associée, E-mail: cathy.r.cobey@ca.ey.com

Organisations partenaires : Glencore; Golder Associates; Fraser Basin Council; Manitoba Department of Innovation, Energy and Mines

Région : Échelle National

Financement de RNCan : 100 000 $

Financement total : 215 000 $

État d’avancement : Terminé

Résultat : Economic Impacts of a Changing Climate on Mine Sites in Canada: Assessing Proactive Adaptation Investments Against Estimated Reactive Costs (en anglais)

http://www.ey.com/Publication/vwLUAssets/EY-NRCan-climate-change-adaptation-analysis-report-Mining/$File/NRCan%20climate%20change%20adaptation%20analysis%20report_mining.pdf

  • Le rapport présente les résultats d’une étude dans laquelle on examine les coûts et les avantages d’investir dans les mesures d’adaptation proactives par opposition à un scénario où aucune mesure n’est prise et qui ne comprend que les coûts associés aux mesures correctives. On a utilisé les données de quatre sites miniers canadiens pour mener l’étude.

Groupe de travail sur le Nord

(actuellement coprésidé par Affaires autochtones et Développement du Nord Canada (AADNC) et le Nunavut)

  • Offre une tribune où sont déterminées les priorités en matière d’adaptation et où est établi un programme de travail pour aborder les enjeux et les besoins courants liés à l’adaptation dans le Nord canadien.

Enjeu

Les organisations du Nord, qu’elles soient publiques ou privées, cherchent davantage à mieux comprendre les effets des changements climatiques actuels et à venir sur leurs plans, activités et biens ainsi qu’à les atténuer. À l’heure actuelle, chacun des territoires dispose d’un plan ou d’une stratégie d’adaptation qui lui est propre.

La Stratégie pour le Nord du gouvernement fédéral considère les changements climatiques comme l’un des principaux facteurs de changement d’envergure sur le plan environnemental et, par conséquent, sur les plans économique et culturel. De plus, les secteurs industriels qui mènent des activités dans le Nord examinent de plus près les répercussions possibles des changements climatiques.

Priorités

Le Groupe de travail sur le Nord a établi les objectifs stratégiques et transsectoriels suivants :

  1. Réduire la vulnérabilité aux changements climatiques et accroître les possibilités liées à la disponibilité, à l’accessibilité, à la qualité et à l’utilisation des aliments dans les collectivités du Nord.
  2. Évaluer les vulnérabilités de la cryosphère, des terres et de l’infrastructure actuelle (milieu bâti) aux changements climatiques.
  3. Soutenir le développement durable des ressources en effectuant des évaluations fondées sur les risques.
  4. Définir et mettre au point une base de connaissances sur les changements climatiques et l’adaptation et la rendre accessible aux décideurs.
  5. Intégrer l’adaptation aux changements climatiques à la planification et à la prise de décisions.

Projets

Projets entrepris par le Groupe de travail sur le Nord :

Examen systématique de la cartographie des risques associés aux changements climatiques et des évaluations de la vulnérabilité du milieu bâti dans le Nord canadien visant à éclairer le processus d’adaptation

Objectif : Le projet décrira et évaluera la cartographie des risques climatiques ainsi que les évaluations de la vulnérabilité du milieu bâti dans le Nord canadien dans le but d’orienter les futurs travaux de cartographie des risques et d’évaluation de la vulnérabilité relatifs au milieu bâti dans le Nord canadien.

Responsable de projet : McGill University and Risk Sciences International

Personne-ressource : Dr James D. Ford, Asst. Professor, Climate Change Adaptation Research Group, Dept. of Geography, McGill University, Courriel : james.ford@mcgill.ca; Mr Erik Sparling, Director, Climate Risk Decision Support, Risk Sciences International (RSI), esparling@risksciencesint.com

Organisations partenaires : Ouranos; Memorial University

Région : Nord canadien

Financement de RNCan : 129 490 $

Financement total : 261 005 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Adapting the Built Environment in a Changing Northern Climate (en anglais)

http://www.jamesford.ca/archives/2266

  • Le rapport passe en revue les évaluations des risques et de la vulnérabilité associés au climat dans le Nord canadien, et examine la possibilité de les appliquer aux activités d’adaptation. Dans ce document, on décrit les vulnérabilités, évalue les activités actuelles d’adaptation, détermine les priorités et formule des recommandations visant à faire progresser la détermination des risques dans le Nord.

Adapting the Built Environment in a Changing Northern Climate : Searchable Database  (en anglais)

http://www.jamesford.ca/archives/2266

  • Cette base de données en ligne fournit une liste consultable de documents d’information sur l’adaptation aux changements climatiques touchant le Nord canadien. Les rapports inclus dans la liste ont été publiés au cours de la période de 2007 à 2012 et couvrent l’ensemble des territoires : le Yukon, les Territoires du Nord-Ouest et le Nunavut.
Améliorer le transfert aux décideurs des connaissances sur les répercussions des changements climatiques sur la cryosphère

Objectif : Le projet vise à évaluer les signes manifestes des changements en cours dans le pergélisol et les conditions d’enneigement, de même que l’information sur les changements prévus. Le projet a également permis d’élaborer et d’éprouver des produits d’information et de communication destinés à éclairer le processus de décision sur l’adaptation aux changements climatiques dans les secteurs de l’exploitation minière et des transports terrestres dans le Nord.

Responsable de projet : Yukon College

Personne-ressource : Lacia Kinnear, E-mail : lkinnear@yukoncollege.yk.ca

Organisations partenaires : Risk Sciences International; Mining Innovation Rehabilitation and Applied Research Corporation; Government of Northwest Territories Department of Transportation

Région : Nord canadien

Financement de RNCan : 99 832 $

Financement total : 239 952 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Enhancing Knowledge Transfer to Decision Makers with Respect to Climate Change Impacts on the Cryosphere : Literature Review Report (en anglais)

http://yukoncollege.yk.ca/research/abstracts/Knowledge_transfer_final_report

http://www.yukoncollege.yk.ca//downloads/Resilience_of_Mining_and_Transportation_Sectors_Final_Report.pdf

  • Cette analyse documentaire est axée sur les incidences des changements dans les conditions d’enneigement et le pergélisol sur les transports et l’exploitation minière au Yukon et dans les Territoires du Nord-Ouest.
Analyse de référence de l’intégration de l’adaptation aux activités d’exploitation des ressources naturelles dans la région de la mer intérieure de la baie d’Hudson

Objectif : Le projet vise à décrire comment le secteur public et les sociétés d’exploitation des ressources naturelles qui travaillent dans le Nord canadien (particulièrement dans la région de la mer intérieure de la baie d’Hudson) intègrent actuellement les changements climatiques à leurs activités. Il vise également à déterminer comment les risques associés aux futurs changements climatiques sont pris en compte dans la planification de l’exploitation des ressources du Nord canadien, et à élaborer des recommandations à prendre en considération en vue de soutenir le développement durable des ressources dans le contexte des changements climatiques.

Responsable de projet : International Institute for Sustainable Development

Personne-ressource : Darren Swanson, Deputy Director, Natural and Social Capital Program, E-mail : dswanson@iisd.ca

Organisations partenaires : Hydro Quebec; Manitoba Hydro; University of Winnipeg; Centre for the North; Government of Manitoba; Government of Nunavut; Government of Ontario

Région : Manitoba, Ontario

Financement de RNCan : 52 000 $

Financement total : 104 000 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Baseline Analysis of Mainstreaming Adaptation into Natural Resource Development Activities in the Hudson Bay Inland Sea Region  (en anglais)

  • Le rapport constitue une référence sur l’intégration de l’adaptation aux changements climatiques dans les plans de développement des gouvernements et de l’industrie dans le contexte de la capacité d’adaptation à l’échelle des collectivités, dans la région de la mer intérieure de la baie d’Hudson.
Évaluation des risques liés aux changements climatiques par rapport aux besoins en transport pour la chaîne d’approvisionnement Manitoba-Nunavut

Objectif : Le projet vise à réaliser une évaluation de la vulnérabilité aux conditions climatiques des infrastructures de transport qui soutiennent la chaîne d’approvisionnement entre le Manitoba et le Nunavut. Les résultats du projet permettront d’accroître la sensibilisation aux vulnérabilités liées au climat des décideurs politiques et des planificateurs au sein des gouvernements du Manitoba et du Nunavut, ainsi que des principaux intervenants du secteur privé qui comptent sur les transports pour le développement et l’expansion de leurs activités dans la région.

Responsable de projet : University of Winnipeg

Personne-ressource : Terry Duguid, Director, Northern Sustainable Prosperity Initiative, E-mail : tduguid@mymts.net

Organisations partenaires : Calm Air; Centre Port Canada; Engineers Canada; Gardewine Group; International Institute for Sustainable Development; Kivalliq Inuit Association; Mining Association of Manitoba; North West Company; Omni Trax Inc.; Winnipeg Airport Authority; Stantec Consulting Ltd.; Government of Manitoba; Government of Nunavut; City of Thompson; Town of Churchill

Région : Nord canadien

Financement de RNCan : 125 000 $

Financement total : 267 500 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Climate Risk Assessment of Transportation Infrastructure Requirements Supporting the MB-NU Supply Chain (en anglais)

  • Le présent rapport se concentre sur la fourniture de biens et de services entre le nord du Manitoba et la région de Kivalliq au Nunavut, améliorant ainsi notre compréhension de l'infrastructure de transport et des vulnérabilités face au changement climatique et au nord.
Évaluation des risques liés à la dégradation du pergélisol pour les infrastructures et les bâtiments importants à Ross River (Yukon)

Objectif : L’objectif de ce projet consiste à évaluer les risques liés à la dégradation du pergélisol à Ross River, qui pèsent sur les infrastructures publiques gérées par la Division de la gestion des biens du gouvernement du Yukon, et à soutenir le développement économique actuel et futur. Les résultats de ce projet permettront de guider les travaux d’entretien et de conception des infrastructures existantes et nouvelles dans les collectivités du Nord à l’appui de l’extraction de ressources non renouvelables, tout en assurant une contribution continue à l’économie du Nord canadien.

Responsable de projet : Northern Climate ExChange Yukon College

Personne-ressource : Dr. Fabrice Calmels, Research Associate, E-mail : fcalmels@yukoncollege.yk.ca

Organisations partenaires : Government of Yukon; Yukon Geological Society

Région : Yukon

Financement de RNCan : 186 499 $

Financement total : 401 546 $

État d’avancement : En cours

Impacts des changements climatiques sur la fréquence des tempêtes et des ondes de tempête sur les infrastructures côtières de la baie d'Hudson et la baie James

Objectif : Ce Projet permettra l’amélioration de la compréhension de l'impact des tempêtes sur les niveaux d'eau actuels et futurs, et ce, basé sur une douzaine de sites sélectionnés situés le long des côtes de la baie James et la baie d'Hudson. Ces données seront cruciales pour évaluer les risques des infrastructures côtières existantes et futures dans le Nord du Canada.

Project Lead : Ouranos

Contact : Jean Pierre Savard, Courriel : savard.jean-pierre@ouranos.ca

Partner organisations : Ministère des transport du Québec

Region : Quebec, Ontario, Manitoba

NRCan funding : 131 400 $

Total funding : 263 900 $

Status : Terminé

Résultats : Impacts des changements climatiques sur le régime des tempêtes et les niveaux d’eau extrêmes dans la baie d’Hudson, la baie James et le détroit d’Hudson.

https://www.ouranos.ca/publication-scientifique/RapportSavard2016.pdf

Portail d’information du Conseil de l’Arctique

Objectif : L’objectif de ce projet consiste à mettre au point un portail d’information en ligne sur l’adaptation aux changements climatiques pour la région circumpolaire du Nord, qui permettra d’améliorer sa capacité d’adaptation, de favoriser l’innovation et l’apprentissage par la pratique et de faciliter l’élaboration des meilleures pratiques en matière d’adaptation aux changements climatiques pour les gouvernements, l’industrie et les peuples autochtones de l’Arctique.

Responsable de projet : Yukon Government

Personne-ressource : Stephen Roddick, Adaptation and Outreach Coordinator, Climate Change Secretariat, Department of Environment, E-mail : Stephen.Roddick@gov.yk.ca

Organisations partenaires : University of Alaska Fairbanks

Région : Nord canadien

Financement de RNCan : 113 000 $

Financement total : 332 000 $

État d’avancement : Terminé

État d’avancement : The Arctic Adaptation Exchange(L’Arctic Adaptation Exchange)

http://arcticadaptationexchange.com/

  • L’Arctic Adaptation Exchange facilite l’échange de connaissances sur l’adaptation aux changements climatiques dans l’Arctique circumpolaire et fait office de centre d’information pour les collectivités, les chercheurs et les décideurs dans les secteurs public et privé. Ce projet constituait un élément livrable dans le cadre de la présidence du Canada au Conseil de l’Arctique.

Groupe de travail sur la synthèse des Initiatives de collaboration pour l’adaptation régionale (ICAR) et outils d’adaptation

(Travaux achevés)

  • S’inspire des produits et des activités réalisés ou prévus du programme d’Initiatives de collaboration pour l’adaptation régionale afin de faire progresser la prise de décisions sur l’adaptation au Canada.

Enjeu

Le lancement de la Plateforme d’adaptation en 2012 a été une bonne occasion de mettre à profit les résultats des programmes d’Initiatives de collaboration pour l’adaptation régionale (ICAR) et d’outils d’adaptation obtenus entre 2008 et 2012. Ces programmes ont permis de générer quelque 400 produits pour faciliter l’intégration de l’adaptation à la prise de décisions dans certains secteurs ciblés. Pour maximiser l’impact et l’héritage de ces programmes à l’échelle du Canada, un groupe de travail a été chargé de définir et d’élaborer des produits à valeur ajoutée faisant la synthèse des résultats et dont l’importance transcende la région où ils se sont produits. Il s’agit notamment de recueils de ressources, de pratiques exemplaires, de documents d’orientation et d’études de cas.

Priorités

Les efforts du Groupe de travail sur la synthèse des ICAR et outils d’adaptation ont été orientés par les principes suivants :

  • Résumer les produits, résultats et apprentissages découlant de ces programmes ou y ajouter de la valeur, sans les reproduire.
  • Cerner les résultats qui concernent plus d’une région.
  • Inclure aux produits un plan de diffusion qui énumère clairement les décideurs visés.
  • Concevoir des outils pratiques, rentables et réalisables d’ici le 31 mars 2014 au plus tard.

Projets

Projets entrepris par le Groupe de travail sur la synthèse des ICAR et outils d’adaptation et résultats obtenus jusqu’à présent :

Recueil de ressources en matière d’adaptation liées aux collectivités et directives fondées sur les produits du programme d’outils et les ICAR

Objectif : Le but de ce projet est de créer un recueil des ressources en matière d’adaptation aux changements climatiques, accessible en ligne, qui porte particulièrement sur les enjeux au niveau des collectivités.

Responsable de projet : ICLEI-Canada

Personne-ressource : Megan Meaney, Director, E-mail : megan.meaney@iclei.org

Région : À l’échelle nationale

Financement de RNCan : 116 840 $

Financement total : 235 318 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Bibliothèque d’Adaptation

http ://www.adaptationlibrary.com/

  • La Bibliothèque d’Adaptation est une collection accessible au public et consultable de produits liés aux collectivités qui ont été élaborés dans le cadre des Initiatives de collaboration pour l’adaptation régionale (ICAR) et des programmes des outils d’adaptation. L’objectif de la bibliothèque est de connecter les utilisateurs des collectivités et des municipalités en leur offrant de l’information pertinente sur l’adaptation aux changements climatiques au niveau local.
Version 2 du guide d’introduction à l’élévation du niveau de la mer et documents connexes

Objectif : Les objectifs du projet sont les suivants : mettre à jour le contenu du « Guide d’introduction à l’élévation du niveau de la mer » actuel afin d’inclure des études de cas et les commentaires des intervenants publiés ou recueillis depuis mai 2012; préparer un « Guide d’introduction à l’élévation du niveau de la mer » en ligne; et rédiger des documents d’accompagnement pertinents à l’échelle régionale afin d’aider les décideurs en démontrant les avantages de l’adaptation à l’élévation du niveau de la mer.

Responsable de projet : B.C. Ministry of Environment

Personne-ressource : Jennifer Poullioitte, Courriel : Jennifer.Pouliotte@gov.B.C..ca

Organisations partenaires : Ouranos; Atlantic Climate Adaptation Solutions Association; B.C. Ministry of Environment; B.C. Ministry of Community, Sport and Cultural Development; B.C. Ministry of Forests, Lands and Natural Resource Operation; Nova Scotia Environment

Région : Colombie-Britannique

Financement de RNCan : 60 000 $

Financement total : 123 250 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Sea Level Rise Adaptation Primer : A Toolkit to Build Adaptive Capacity on Canada’s South Coasts (en anglais)

 http://www.env.gov.bc.ca/cas/adaptation/pdf/SLR-Primer.pdf

  • Ce guide est une ressource destinée aux responsables de la gestion des côtes qui aide à déterminer et à évaluer les solutions possibles pour l’adaptation aux incidences de l’élévation du niveau de la mer et aux dangers connexes. Le guide contient une introduction sur le niveau de la mer passé et futur, un aperçu de quatre stratégies d’adaptation, un cadre recommandé pour la prise de décision et 21 outils d’adaptation pour soutenir les mesures d’adaptation à l’échelle locale. Le guide est pertinent pour les régions côtières méridionales du Canada.
Études de cas sur l’Initiative de collaboration pour l’adaptation régionale de la Colombie-Britannique

Objectif : L’objectif du projet consiste à réaliser deux études de cas qui illustrent des projets novateurs de l’Initiative de collaboration pour l’adaptation régionale de la Colombie-Britannique dont sont tirées d’importantes expériences, méthodes et approches d’apprentissage qui pourraient faire l’objet d’une promotion auprès d’autres décideurs et intervenants ciblés dans l’ensemble du Canada.

Responsable de projet : B.C. Ministry of Environment

Personne-ressource : Jennifer Pouliotte, Climate Action Secretariat, E-mail : jennifer.Pouliotte@gov.B.C..ca

Organisations partenaires : B.C. Ministry of Forests, Lands and Natural Resource Operations; B.C. Ministry of Community, Sport and Cultural Development

Région : Colombie-Britannique

Financement de RNCan : 25 000 $

Financement total : 50 000 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Sea Level Rise in British Columbia : Mobilizing Science into Action (en anglais)

htt ://www.retooling.ca/_Library/docs/B.C._sea_level_rise_en.pdf (PDF, 709 Ko)

  • Cette étude de cas traite des conditions qui mènent à une intégration réussie des connaissances scientifiques sur les changements climatiques aux politiques du gouvernement de la Colombie-Britannique et, plus particulièrement, des études sur l’élévation du niveau de la mer et de leurs incidences sur la prise de conscience, dans la province, à l’égard de cet enjeu.

Adaptation Planning : The Local Government Experience in B.C. (en anglais)

http://www.retooling.ca/_Library/docs/B.C._community_adaptation_en.pdf (PDF, 902 Ko)

  • Cette étude de cas porte sur les facteurs qui favorisent ou qui font obstacle à la prise de mesures par les administrations locales dans le contexte des changements climatiques. Les résultats permettent de mieux comprendre ces facteurs et encouragent la coopération et la collaboration entre les administrations locales qui font face à des problèmes liés aux changements climatiques.
Analyse des politiques relatives à l’intégration de l’adaptation dans les quatre provinces qui utilisent le classeur ADAPTool

Objectif : L’objectif de ce projet consiste à produire une version améliorée de l’ADAPTool – pour les politiques existantes avec un manuel d’orientation pour les utilisateurs, ainsi qu’une version bêta de l’ADAPTool – pour la conception de nouvelles politiques.

Responsable de projet : Saskatchewan Watershed Authority

Personne-ressource : Tom Harrison, Director, E-mail : Tom.Harrison@wsask.ca

Organisations partenaires : Government of B.C.; Government of Nova Scotia; Government of Saskatchewan; Government of Manitoba

Région : À l’échelle nationale

Financement de RNCan : 117 650 $

Financement total : 236 300 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : The Adaptive Design and Policy ADAPTool  (en anglais)

  • L’ADAPTool est un outil Web mis au point par l’Institut international du développement durable, qui peut servir à évaluer les politiques gouvernementales sur leur résilience aux changements climatiques. Il y a deux versions de cet outil – l’une pour les nouvelles politiques et l’autre pour les politiques existantes :

The Adaptive Design & Assessment Policy Tool (ADAPTool) for Creating New Policies (en anglais)

http://www.iisd.org/pdf/2014/adaptool_overview.pdf (PDF, 759 Ko)

  • Cette fiche d’information présente un résumé d’une version bêta de l’ADAPTool qui vise à aider les décideurs à créer de nouvelles politiques qui seront mieux adaptées aux futurs changements ou facteurs de stress susceptibles d’avoir une incidence sur l’efficacité des politiques, y compris les changements climatiques.

The Adaptive Design and Policy Tool (ADAPTool) for Existing Policies and Guide (en anglais)

http://www.iisd.org/pdf/2014/adaptool_guidebook.pdf (PDF, 549 Ko)

  • Cet outil a été conçu pour permettre d’évaluer les programmes et politiques existants sur leur capacité d’adaptation et leur résilience aux facteurs de stress, y compris les changements climatiques. Cette version de l’outil a en outre été modifiée pour tenir compte des évaluations de projets pilotes dans les quatre provinces énoncées ci-après. Les résultats des projets pilotes ont permis d’éclairer les décideurs du gouvernement sur la façon dont les politiques encouragent et ne limitent pas les mesures d’adaptation.

Strengthening Adaptive Capacity in Four Canadian Provinces : ADAPTool analysis of selected sectoral policies – a Synthesis Report (en anglais)

http://www.iisd.org/pdf/2014/adaptool_synthesis.pdf (PDF, 509 Ko)

Adaptive Design & Assessment Policy Tool (ADAPTool), Government of B.C. Agriculture Programs (en anglais)

http ://www.iisd.org/pdf/2014/adaptool_B.C._ag.pdf

Adaptive Design & Assessment Policy Tool (ADAPTool), B.C. Ministry of Agriculture, Marine Fisheries and Seafood Program (en anglais)
http://www.iisd.org/pdf/2014/adaptool_B.C._fisheries.pdf (PDF, 734 Ko)

Adaptive Policy Analysis of Nova Scotia : Selected policies and programs of N.S. Environment (water withdrawal and parks and protected areas) (en anglais)
https://www.iisd.org/sites/default/files/publications/adaptool_nova_scotia.pdf

Adaptive Policy Analysis of Saskatchewan’s 25-year Water Security Plan (en anglais)
http://www.iisd.org/sites/default/files/publications/adaptool_saskatchewan_water.pdf

Accroître les connaissances relatives à l’adaptation aux changements climatiques dans le Canada atlantique ainsi que la participation des différents acteurs

Objectif : Ce projet a pour objectif d’élargir la portée de la Plateforme d’adaptation et d’en lier les résultats en établissant des liens avec les secteurs prioritaires dans la région de l’Atlantique dans le cadre d’activités stratégiques ciblant des questions telles que l’érosion côtière, les inondations côtières et fluviales, la conception d’infrastructures, la gestion des eaux et l’évaluation des collectivités. Plus particulièrement, le projet permettra : *de faire mieux connaître les mesures d’adaptation et d’accroître la capacité à cet égard à l’échelle régionale tout en mettant l’accent sur le transfert des produits et des résultats découlant de la Plateforme d’adaptation; et *d’offrir un soutien en vue de la participation régionale et servir de point de référence pour les connaissances, les renseignements, les ressources et l’expertise en matière d’adaptation.

Responsable de projet : University of Prince Edward Island

Personne-ressource : Adam Fenech, Director, Climate Research Lab, email: afenech@upei.ca

Organisations partenaires : Glencore; Golder Associates; Fraser Basin Council; Manitoba Department of Innovation, Energy and Mines

Région : Atlantique

Financement de RNCan : 370 000 $

Financement total : 921 375 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Engaging Small Communities of PEI in Assessing their Vulnerability to Climate Change (en Anglais)

https://atlanticadaptation.ca/en/islandora/object/acasa%3A621

  • Dans cette étude de cas, l’on décrit les diverses approches employées pour solliciter la participation des membres des collectivités de l’Île-du-Prince-Édouard, ainsi que les résultats à cet égard. On a mis l’accent sur la sollicitation de la participation des principaux décideurs aux activités de l’équipe responsable de l’étude; la collecte du savoir à l’échelle locale dans le cadre d’entrevues individuelles, de séances portant sur l’histoire, de séances de narration et de réunions communautaires; de même que l’utilisation de cartes et de photographies.

Helping Newfoundland and Labrador Communities Assess Climate Change Vulnerability (en Anglais)

https://www.atlanticadaptation.ca/en/islandora/object/acasa%3A470

  •  Cette étude de cas fournit des informations sur l’élaboration de sept étapes pour évaluer la vulnérabilité d’une collectivité de l’Île-du-Prince-Édouard aux changements climatiques.

The Contribution of the RAC Atlantic Climate Adaptation Solutions Project towards Building Adaptive Capacity in Nova Scotia (en Anglais)

https://wet.researchspaces.ca/en/islandora/object/acasa%3A574

  • Ce rapport présente les efforts déployés dans le cadre du projet Solutions d’adaptation aux changements climatiques pour l’Atlantique afin de solliciter la participation d’un groupe ciblé d’établissements de la Nouvelle-Écosse à un grand nombre d’activités de renforcement des capacités afin d’améliorer la connaissance et la compréhension des mesures d’adaptation aux changements climatiques en Nouvelle-Écosse. Cette étude de cas présente un aperçu du programme Solutions d’adaptation aux changements climatiques pour l’Atlantique en Nouvelle-Écosse (2007 à 2012) tout en donnant de l’information relativement à la réalisation de l’objectif poursuivi, qui est de créer une capacité d’adaptation dans certains établissements ciblés.
Scénarios climatiques : Un guide pour les décideurs

Objective : L’objectif du Projet est de produire un guide permettant d’accompagner différents groupes d’utilisateurs dans l’utilisation d’information climatique pour la prise de décisions dans un contexte d’incertitude.

Project Lead : Ouranos

Contact : Diane Chaumont, email: chaumont.diane@ouranos.ca

Organisations partenaires : Hydro Quebec, Pacific Climate Impacts Consortium

Region : Échelle Nationale

NRCan funding : 92 400 $

Total funding : 216 265 $

Status : Terminé

Results : Guide sur les scénarios climatiques : utilisation de l’information climatique pour guider la recherche et la prise de décision en matière d’adaptation

https://www.ouranos.ca/publication-scientifique/GuideCharron2014_FR.pdf

  • Ce guide fournit de l’information sur les catégories et les types de produits pour de futurs scénarios climatiques. On y décrit également le type d’informations qui se révéleraient le plus appropriées dans différents genres de situations analytiques et décisionnelles. Ce guide s’avérera utile aux praticiens, aux chercheurs et aux décideurs dans l’ensemble des secteurs.
Études de cas menées dans le cadre du programme d’Initiatives de collaboration pour l’adaptation régionale dans la région des Prairies

Objectif : Ce projet a pour objectif de produire de nouvelles études de cas visant à consigner les projets novateurs réalisés dans le cadre du programme d’Initiatives de collaboration pour l’adaptation régionale dans la région des Prairies qui permettent de faire la promotion des principales expériences en matière d’apprentissage ainsi que des méthodes et des approches adoptées à cet égard auprès d’autres décideurs et praticiens ciblés qui s’intéressent à la question de l’adaptation partout au Canada.

Responsable de projet : NRcan

Personne-ressource : Mary-Ann Wilson, CCIAD, Program Manager, email: mary-ann.wilson@nrcan.gc.ca

Organisations partenaires : Glencore; Golder Associates; Fraser Basin Council; Manitoba Department of Innovation, Energy and Mines

Région : Prairies

Financement de RNCan : 37 000 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Climate Change Adaptation Framework Manual, 2010 (Alberta) [Manuel sur le cadre d’adaptation aux changements climatiques, 2010 (Alberta)]

http://aep.alberta.ca/forms-maps-services/publications/documents/ClimateChangeAdaptationManual-Apr1-2010.pdf

  • Le manuel sur le cadre d’adaptation aux changements climatiques a été élaboré en vue de fournir des instructions claires et simples sur la manière d’amorcer et de mener à bien le processus de planification des mesures d’adaptation au moyen du cadre d’adaptation. Le manuel peut être adapté et modifié afin de faciliter l’atteinte de divers objectifs ou de répondre aux besoins des organisations car le cadre d’adaptation est axé sur des normes généralement reconnues en matière de gestion des risques.

Drought and Excessive Moisture Preparedness Planning in Saskatchewan Watersheds (Planification de mesures d’intervention en cas de sécheresse et d’humidité excessive dans les bassins versants de la Saskatchewan)

http://www.parc.ca/rac/index.php?page=droughtButton

  • Cette étude de cas est axée sur le processus employé par trois groupes de gérance des bassins versants afin d’évaluer la vulnérabilité de leur bassin versant aux changements climatiques et de déterminer l’ordre de priorité des mesures d’intervention. Chaque étude de cas présente un point de vue unique sur la vulnérabilité aux changements climatiques, ainsi que sur la participation des divers acteurs.

Provincial Planning on Adaptation for Excessive Moisture in the Manitoba Interlake Region (Planification provinciale de l’adaptation aux conditions d’humidité excessive dans la région d’Entre-les-Lacs, au Manitoba)

http://www.parc.ca/rac/fileManagement/upload/120329_FINAL_Manitoba%20InterlakeProvincial%20Strategy%20Recommendations-FINAL.pdf

  • Dans cette étude de cas, l’on examine la méthodologie, les résultats et les leçons tirées du rapport Provincial Planning on Adaptation for Excessive Moisture in the Manitoba Interlake Region (Planification provinciale de l’adaptation aux conditions d’humidité excessive dans la région d’Entre-les-Lacs, au Manitoba). L’on s’est appuyé en grande partie sur l’orientation fournie par le Clean Air Partnership pour réaliser cet examen.

Groupe de travail sur l’évaluation scientifique

(présidé par la Division des effets et de l’adaptation liés aux changements climatiques de Ressources naturelles Canada)

  • Facilite l’élaboration et la diffusion de synthèses scientifiques rigoureuses des connaissances existantes concernant les risques, les possibilités et l’adaptation liés aux changements climatiques au Canada. Les évaluations scientifiques comprennent une analyse à valeur ajoutée pertinente du point de vue des politiques, mais non normative.

Enjeu

Le Groupe de travail sur l’évaluation scientifique offre une tribune de concertation pour faciliter l’élaboration et la diffusion de synthèses scientifiques rigoureuses des connaissances existantes concernant les risques, les possibilités et l’adaptation liés aux changements climatiques au Canada. Les évaluations scientifiques comprennent une analyse à valeur ajoutée pertinente du point de vue des politiques, mais non normative.

Priorités

Le groupe de travail sur l’évaluation scientifique a les objectifs suivants :

  • Donner une perspective régionale et sectorielle aux activités d’évaluation scientifique.
  • Faciliter les échanges entre les décideurs, les experts scientifiques et les secteurs de l’industrie afin d’articuler des stratégies visant à mettre au point et à diffuser les produits d’évaluation scientifique.
  • Développer les capacités pour mettre en place un processus d’évaluation scientifique viable.

Projets

Activités entreprises par le Groupe de travail sur l’évaluation scientifique :

  • Élaboration du rapport d’évaluation « Vivre avec les changements climatiques au Canada : perspectives des secteurs relatives aux impacts et à l’adaptation » (complété en juin 2014)
  • Préparer des rapports d’évaluation sur les régions côtières du Canada et le système de transport au Canada
  • Entreprendre une enquête auprès des décideurs afin de mieux comprendre ce qu’ils recherchent dans les évaluations scientifiques
  • Présenter les constats des évaluations par l’intermédiaire de produits destinés à un auditoire particulier.
Vivre avec les changements climatiques au Canada : perspectives des secteurs relatives aux impacts et à l’adaptation

Responsable de projet : Ressources naturelles Canada

http://www.rncan.gc.ca/environnement/ressources/publications/impacts-adaptation/rapports/evaluations/2014/16310

Personne-ressource : Don Lemmen, Division des impacts et de l’adaptation liés aux changements climatiques, gestionnaire de recherche; courriel : don.lemmen@nrcan.gc.ca

  • Ce rapport constitue une mise à jour du rapport d’évaluation scientifique de 2008. On y évalue les progrès réalisés en ce qui touche la compréhension des répercussions des changements climatiques etl’adaptation à ceux-ci sur le plan sectoriel, en s’appuyant essentiellement sur les ouvrages publiés jusqu’à la fin de 2012.
Le littoral maritime du Canada face à l'évolution du climat

Responsable du projet: Ressources naturelles Canada

http://www.rncan.gc.ca/environnement/ressources/publications/impacts-adaptation/rapports/evaluations/2016/18391

  • «Le littoral maritime du Canada face à l'évolution du climat» évalue la sensibilité, les risques et l'adaptation liés aux changements climatiques,le long du littoral maritime du Canada. Ce rapport comprend un aperçu des changements climatiques régionaux, des risques et des opportunités connexes le long des trois littoraux maritimes du Canada, des études de cas d'actions concrètes et une discussion des approches d'adaptation. La préparation du rapport a été dirigée par Ressources naturelles Canada et a nécessité la participation de plus de 60auteurs et de 70examinateurs experts. Le rapport constitue une synthèse de plus de 1300publications récentes.

Groupe de travail sur l’information relative à l’eau et au climat

(coprésidé par Environnement Canada et le gouvernement de la Nouvelle-Écosse)

  • Facilite l’accès à un répertoire de produits d’information et d’outils sur l’eau et le climat pour soutenir l’adaptation au Canada.

Priorités

  • Identifier les besoins actuels et futurs en matière de données en s’appuyant sur les recommandations et les lacunes formulées par les autres groupes de travail sur la Plateforme d’adaptation.
  • Évaluer la communication actuelle de l’information sur l’eau et le climat par la cartographie des services climatologiques et hydrologiques provenant de divers fournisseurs au pays (gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux, universités, consortiums, secteur privé).
  • Étudier et élaborer une stratégie et des outils pour améliorer l’accès aux données sur l’eau et le climat ainsi que mieux les comprendre.
  • Évaluer l’état de la documentation et les besoins à ce chapitre (lignes directrices, manuels, protocoles) ainsi que les outils mis à la disposition des décideurs pour qu’ils appuient leurs activités d’adaptation sur les données relatives à l’eau et au climat.

Projets

Activités entreprises par le Groupe de travail sur l’information relative à l’eau et au climat :

  • Élaboration d’un guide sur les données climatiques aidant à choisir et à utiliser les informations climatiques historiques dans le but de soutenir l’adaptation aux changements climatiques au Canada.
  • Préparation d’une ébauche d’un rapport pour mieux comprendre le statut et les défis des services climatiques au Canada.

Groupe de travail sur l'amélioration d'assimilation et d'utilisation des ressources

Réaliser des avancées en matière d’adaptation des collectivités – utilisation des ressources existantes pour passer de la planification à l’action en matière de changements climatiques

Objectif :  Le principal objectif du projet est d’accroître la collecte et l’utilisation des renseignements et des ressources existantes pour l’adaptation aux changements climatiques dans les collectivités. On a recours à l’échange dirigé des connaissances entre pairs au sujet des ressources existantes, à des outils d’aide à la prise de décision et à d’autres renseignements pertinents concernant l’adaptation.

Responsable de projet : ICLEI-Canada
Personne-ressource : Ewa Jackson, Gérante, E-mail: ewa.jackson@iclei.org

Organisations
partenaires : Adaptation to Climate Change Team (ACT) Simon Fraser University; Toronto Regional Conservation Authority; Registration - Workshop Participants; Adaptation to Climate Change Team (ACT) Simon Fraser University; Advisory Committee Members; Union of Nova Scotia Municipalities; Toronto Regional Conservation Authority;

Région : Nouvelle-Écosse, Ontario, Colombie-Britannique

Financement de RNCan : 78 816 $
Financement total : 174 872 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Making Strides on Community Adapation: Bridging the Implementation Gap (en anglais)

http://www.icleicanada.org/component/k2/item/244-making-strides-on-community-adaptation

  • Le rapport contient sept recommandations pour s’attaquer aux obstacles courants à la mise en œuvre de mesures d’adaptation aux changements climatiques. Des entrevues, des sondages et des études de cas de partout au Canada éclairent les recommandations. Le rapport est destiné aux municipalités canadiennes.
La trousse d’action express pour l’adaptation aux changements climatiques : amorcer l’adaptation dans les petites municipalités albertaines

Objectif : Projet visant à créer, à tester, à peaufiner et à lancer une trousse d’action express pour l’adaptation aux changements climatiques afin d’éliminer les obstacles à l’adaptation et, par conséquent, d’inciter les petites municipalités à agir.

Responsable de projet : Resilient Communities

Organisations
partenaires : The Calgary Foundation; Municipal Climate Change Action Central (MACC)

Région : Alberta

Financement de RNCan : 59 700 $
Financement total : 169 200 $

État d’avancement : Terminé

Résultats : Climate Resilience Training Workshop (en anglais)

http://mccac.ca/programs/climate-resilience-express

  • Un atelier pour former les municipalités albertaines à la manière d’utiliser la trousse de mesures expresses relatives à la résilience climatique a été tenu en février 2016, à Olds en Alberta. La trousse permettra aux municipalités albertaines de planifier en fonction des répercussions locales des changements climatiques et de gérer celles-ci, d’établir des analyses de cas pour la planification en matière de résilience et d’appuyer les collectivités visées par des projets pilotes dans l’élaboration de leurs propres plans d’action en matière de résilience climatique.
Mobilisation des connaissances sur l’adaptation utiles aux décisions selon les rôles diversifiés des biologistes dans l’ouest du Canada

Objectif : Projet visant à améliorer la capacité des biologistes et des technologues en biologie de l’ouest du Canada à obtenir les informations sur les mesures d’adaptation aux changements climatiques. Il permettra de réfléchir aux effets d’un climat qui change sur la prise de décision et les pratiques professionnelles.

Responsable de projet: British Columbia College of Applied Biology

Personne-ressource: Pierre Lachetti, Executive Director, E-mail: executivedirector@cab-bc.org

Oganisations
partenaires : Alberta Society of Professional Biologists; ESSA Technologies Ltd.; BC Ministry of Environment

Région : Ouest canadien

Financement de RNCan: 50,000 $

Financement total: 100,000 $

État d’avancement: Terminé

Résultats : Climate Adaptation and the Role of Professional Biologists in Western Canada (en anglais)

  • Le présent rapport fournit un résumé technique de l'approche, des conclusions et des principales répercussions du projet. Il présente les résultats d'une enquête auprès des membres des deux organisations partenaires.
  • Le projet a également préparé trois «notes d'adaptation au climat» pour diffuser les résultats du projet :
    • Note no 1: Perspectives, situations et besoins des biologistes professionnels en matière d'adaptation au climat dans l'Ouest du Canada, résume les principaux résultats de l'enquête auprès des membres du Collège de biologie appliquée et de la Société des biologistes professionnels de l'Alberta;
    • Note no 2: Les données climatiques, l'information et les outils pour appuyer l'adaptation au changement climatique de la gestion des ressources naturelles et de l'environnement fournissent des informations sur les données climatiques, l'information et les outils disponibles pour appuyer la prise en compte des effets du changement climatique dans la planification des ressources naturelles et la gestion environnementale; et
    • Note no 3: Conservation et restauration des écosystèmes dans un climat en évolution, fournit des informations sur les connaissances en matière d'adaptation disponibles pour appuyer la conservation et la restauration des écosystèmes dans un climat en évolution.