ARCHIVÉE - La chaîne d’approvisionnement du 99mTc : du réacteur national de recherche universel aux patients au Canada

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Sources d'énergie

Les isotopes médicaux radioactifs technétium-99 (99mTc) sont utilisés dans une variété de procédures médicales d’imagerie diagnostique. Le 99mTc  est dérivé du molybdène-99 (99Mo), produit par un petit nombre des réacteurs à travers le monde, dont le réacteur national de recherche universel (NRU) des Laboratoires de Chalk River en Ontario.

Chaîne d’approvisionnement :

La chaîne d'approvisionnement du 99mTc pour les Canadiens comprend une série d’étapes complexes requérant la coopération et la coordination parmi des organismes nationaux et internationaux publics et privés. Voici le résumé des étapes (voir aussi le diagramme connexe) :

  1. Au Canada, le NRU est la première étape de la chaîne d’approvisionnement. Le NRU irradie l’uranium très enrichi pour produire le 99Mo.

  2. Le 99Mo est extrait de l’uranium irradié et transformé en vrac aux Laboratoires de Chalk River.

  3. Le 99Mo traité est ensuite expédié à MDS Nordion, une société privée d’Ottawa, aux fins d’un traitement plus poussé et de la purification.

  4. MDS Nordion exporte le 99Mo purifié à des sociétés radiopharmaceutiques privées – principalement aux États-Unis – qui fabriquent des générateurs de 99mTc. Les générateurs sont des appareils servant à extraire le 99mTc du 99Mo purifié.

  5. Les radiopharmacies et les hôpitaux à travers le Canada achètent les générateurs de 99mTc directement des distributeurs, qui sont des filiales canadiennes des compagnies radiopharmaceutiques américaines.

  6. Les radiopharmacies centrales et les hôpitaux gèrent l’approvisionnement des 99mTc et des médicaments administrés en association avec ceux-ci au sein de leurs réseaux selon les besoins de soins des patients.

Alors que le 99mTc dérivé du 99Mo produit au NRU a, à travers l’histoire, satisfait à une grande partie de la demande canadienne, le système de soins de santé du Canada utilise également le 99mTc en provenance de réacteurs en Europe et en Afrique du Sud. 

La chaîne d'approvisionnement du 99mTc : du réacteur national de recherche universel (NRU) aux patients canadiens

Délais :

  • Le 99Mo a une période radioactive relativement courte de 66 heures (la période radioactive est la durée au cours de laquelle son activité radioactive décroît de moitié par désintégration). Le 99mTc a une période radioactive encore plus courte, soit environ six heures.

  • Vu leurs courtes périodes radioactives, ces isotopes ne peuvent être stockés pour une utilisation ultérieure. Il est donc important de produire les 99Mo et 99mTc régulièrement et de les expédier dans des délais adéquats afin d’assurer un approvisionnement continu.

  • Les diverses étapes de la chaîne d’approvisionnement peuvent se dérouler à divers endroits et dans divers pays. Ces étapes, plus le transport requis, prennent du temps qu’il faut compter. Le processus de production, de l’irradiation de l’uranium tout au début jusqu’à la livraison du 99mTc aux patients, prend environ 10 jours. 

Exigences réglementaires :

L’importation et la vente de produits radiopharmaceutiques sont régies par la Loi sur
les aliments et drogues, le Règlement sur les aliments et drogues et la Loi sur la sûreté
et la réglementation nucléaires du Canada.