Mission Innovation

Avec Mission Innovation, le Canada se joint à la communauté internationale pour lutter contre les changements climatiques. Les membres de Mission Innovation s’engagent à doubler leurs investissements pour l’avancement de l’innovation dans les technologies de l’énergie propre sur cinq ans afin d’accélérer l’innovation dans ce secteur, de rendre largement abordables les technologies développées et de stimuler la croissance économique.

Version texte

Mission Innovation

23 Membre: Allemagne, Arabie Saoudite, Australie, Brésil, Canada, Chili, Chine, Danemark, Émirats Arabes Unis, États-Unis, Finlande, France, Inde, Indonésie, Italie, Japon, Mexique, Norvège, Pays-Bas, République de Corée, Royaume-Uni, Suède, Union européenne

Tout comme 22 autres membres, le Canada s’est engagé à soutenir l’énergie propre en :

Doublant les investissements fédéraux réalisés en R-D sur l’énergie propre x2 sir cinq ans

Encourageant les investissements privés dans les technologies qui permettent de transformer l’énergie propre 

 

À titre de membre du comité directeur (en anglais seulement), le Canada joue un rôle de premier plan au sein de Mission Innovation. De plus, il assure la direction conjointe des travaux du sous-groupe d’analyse et de recherche en partenariat (en anglais seulement) qui vise à déterminer les domaines de collaboration les plus importants pour innover dans les technologies propres. À ce jour, le sous-groupe en a repéré sept. En outre, dans le cadre de sa participation au sous-groupe de la mobilisation de l’industrie et des investisseurs (en anglais seulement), le Canada codirige des travaux visant à assister les pays membres dans l’adoption d’une approche collaborative pour mobiliser les acteurs du secteur privé.

Le Canada a déjà réalisé des progrès considérables relativement à ses objectifs Mission Innovation. Au cours de 2015-2016, il a augmenté de 24 % ses investissements de recherche, développement et démonstration dans le secteur de l’énergie comparativement à l’année précédente. Le budget de 2017 prévoit de nouveaux, investissements soit :

  • 400 millions de dollars pour le développement et la démonstration de nouvelles technologies propres;
  • 229 millions de dollars pour poursuivre les activités de recherche et de développement dans l’énergie propre et le transport;
  • 200 millions de dollars pour soutenir la recherche sur les technologies propres et leur adoption au sein des secteurs des ressources naturelles au Canada; et
  • 75 millions de dollars pour accélérer la résolution de problèmes, comme aider les communautés rurales ou éloignées à adopter des technologies écoénergétiques plus abordables.

En participant à Mission Innovation, le Canada appuie également les Défis de l’innovation (en anglais seulement) conçus de manière à accélérer l’innovation dans l’énergie propre à l’échelle mondiale. Voici quelques exemples (les sites sont en anglais seulement) :

World leaders launch Mission Innovation at the United Nations Climate Change Conference 2015 (COP21) in Paris-Le Bourget, France

Seconde réunion ministérielle de Mission Innovation, Beijing, Chine, du 6 au 8 juin 2017 — « Le Canada, tout comme la Chine et beaucoup d’autres pays œuvrant ensemble au sein de Mission Innovation, se propose d’accélérer le développement dans la société canadienne de moyens de production d’énergie plus propres. » a déclaré le ministre des Ressources naturelles du Canada, l’honorable Jim Carr. « La concertation internationale que nous avons recherchée à Beijing cette semaine en recherche-développement est précisément ce qui nous permettra de trouver de nouvelles écotechnologies novatrices et d’accélérer le progrès mondial vers un avenir abordable et sobre en carbone. »

Contexte :

C’est le 30 novembre 2015 que le premier ministre Trudeau a annoncé la participation du Canada à Mission Innovation (en anglais seulement), une initiative mondiale où des pays unissent leurs efforts pour accélérer l’innovation dans le secteur des énergies propres. Les pays qui participent à cette initiative ont accepté de doubler en cinq ans leurs investissements dans l’innovation, tout en encourageant le secteur privé à investir davantage dans les technologies transformatrices en la matière. 

Cet engagement comprend une collaboration avec la Breakthrough Energy Coalition (en anglais seulement), une initiative indépendante parallèle qui comprend 30 investisseurs influents de partout dans le monde qui se sont engagés à fournir du capital de démarrage pour l’avancement de l’innovation dans les technologies énergétiques.

L’ancien sous-ministre des Ressources naturelles Bob Hamilton participe à une séance-déjeuner avec les chefs de délégation et les investisseurs du secteur privé lors de la réunion ministérielle inaugurale de Mission Innovation

L’ancien sous-ministre des Ressources naturelles Bob Hamilton participe à une séance-déjeuner avec les chefs de délégation et les investisseurs du secteur privé lors de la réunion ministérielle inaugurale de Mission Innovation.

Le Canada et ses partenaires de Mission Innovation agissent pour faire avancer comme jamais auparavant la recherche et le développement dans les énergies propres et de stimuler ainsi les solutions transformatrices de l’avenir. Les pays membres de Mission Innovation voient dans cette initiative un appui à la croissance économique et à l’accès à l’énergie et à la sécurité énergétique, ainsi qu’une action mondiale urgente et durable dans la lutte contre les changements climatiques. Mission Innovation appuie la vision du Canada pour la lutte contre les changements climatiques, le développement d’énergies propres, la croissance économique et la création d’emplois de qualité pour les Canadiens et les Canadiennes.

Dans le sillage de l’engagement pris par le premier ministre Justin Trudeau lors de la 21e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21), l’honorable Jim Carr, ministre des Ressources naturelles du Canada, a annoncé que le Canada doublera son financement de l’énergie propre et de la recherche, du développement et de la démonstration en matière d’écotechnologies, qui passera de 387 millions de dollars en 2014-2015 à 775 millions d’ici 2020.

Les chefs de délégation de Mission Innovation posent pour une photo de groupe, accompagnés des principaux investisseurs du secteur privé lors de la réunion ministérielle inaugurale de Mission Innovation. Les participants notables comprennent Bill Gates et Richard Branson.

Les chefs de délégation de Mission Innovation posent pour une photo de groupe, accompagnés des principaux investisseurs du secteur privé lors de la réunion ministérielle inaugurale de Mission Innovation. Les participants notables comprennent Bill Gates et Richard Branson.

 
Liens connexes