Étude de cas : Rip-O-Bec inc.

Efficacité énergétique dans la production de copeaux de bois

L'Office de l'efficacité énergétique (OEE) de Ressources naturelles Canada (RNCan) propose, dans le cadre du Programme d'économie d'énergie dans l'industrie canadienne, un incitatif financier afin d'aider les entreprises à trouver des moyens d'améliorer leur efficacité énergétique et leurs procédés de production et de réduire leurs coûts. Cet incitatif vise à aider les entreprises à payer les honoraires d'un entrepreneur spécialisé en vérification énergétique, en couvrant jusqu'à 50 p. 100 des coûts de la vérification, et ce, jusqu'à concurrence de 5 000 $.

Dans le cadre du programme Incitatif pour les vérifications énergétiques industrielles, l'entreprise Rip-O-Bec inc., fabricant de copeaux de bois utilisés comme litière pour les animaux, a fait réaliser en 2004, une vérification énergétique de son installation de Saint-Apollinaire, au Québec. Selon l'étude effectuée, les mesures en faveur d'une meilleure efficacité énergétique visaient la réduction de la consommation de propane de l'usine par le remplacement du générateur au propane raccordé au séchoir de copeaux par un brûleur aux résidus de bois, et la récupération de la chaleur générée par les groupes électrogènes de l'usine pour chauffer les bureaux adjacents et le remplacement des groupes électrogènes au diesel par des groupes électrogènes au gaz naturel.

L'utilisation d'un brûleur aux résidus de bois permettra à l'usine de mettre fin à l'utilisation de propane dans le procédé de séchage et de réaliser des économies annuelles supérieures à 160 000 $. D'ailleurs, depuis l'installation du nouveau brûleur, en décembre 2004, l'usine a non seulement réduit ses coûts énergétiques de plus de 10 000 $ par mois, mais elle a aussi plus que doublé sa production par rapport à la même période l'année précédente.

Faits saillants

  • Réduction de la consommation de propane de l'usine supérieure à 95 p. 100
  • Économies d'énergie annuelles supérieures à 160 000 $
  • Augmentation de la production supérieure à 100 p. 100
  • Réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) supérieure à 700 tonnes éq CO2 par année

Profil de l'usine

L'entreprise Rip-O-Bec inc. est un fabricant spécialisé dans la production de copeaux de bois – utilisés comme litière pour les animaux – à partir de bois vierge de pin et de sapin. L'entreprise fabrique trois types de copeaux secs :

  • gros, pour le confort et l'hygiène des chevaux de course;
  • moyen, d'abord pour les chevaux, mais convient aussi au bétail en général;
  • petit, pour les bovins et les porcs, offrant un taux élevé d'absorption de l'humidité.

L'usine de Saint-Apollinaire comprend des installations pour l'écorçage des billots et leur transformation en copeaux de bois, le tamisage, le séchage, l'ensachage et l'entreposage des copeaux. Une fois la transformation des billots terminée, les copeaux sont séparés des écorces et des autres morceaux de bois à l'aide d'un procédé de tamisage. Les copeaux sont ensuite séchés dans un séchoir à température constante. Le produit fini – les copeaux secs – est trié selon sa dimension, à l'aide de tamis de différents calibres, puis ensaché dans des sacs imperméables scellés à l'épreuve de l'humidité. Ce tamisage final permet aussi de retirer les fines particules de bran de scie. Les résidus de bois ainsi récupérés alimentent le brûleur.

Environ 60 p. 100 de la quantité des fragments de bois utilisés pour la production de copeaux est produite sur place, à partir de billots. Les 40 p. 100 restants sont achetés à l'extérieur puis traités à l'usine.

La source d'énergie utilisée dans le procédé de séchage est le propane. Pour la période 2003-2004, la consommation de ce combustible a été supérieure à 500 000 litres et a entraîné des coûts de plus de 160 000 $. L'électricité produite sur le site au moyen des groupes électrogènes au diesel sert exclusivement à la production (il n'y a pas de chauffage électrique). Hydro-Québec ne fournit pas d'électricité à la tension requise pour le fonctionnement des équipements de production dans le secteur où l'usine est située. Durant la même période, l'entreprise a consommé plus de 200 000 litres de diesel, pour un coût total supérieur à 100 000 $.

Vérification énergétique

La vérification énergétique réalisée à l'usine de Saint-Apollinaire a été effectuée par la société SPAP Énergie, une firme d'ingénierie spécialisée en vérification énergétique. L'entreprise Rip-O-Bec inc. a reçu de l'OEE un appui financier couvrant 20 p. 100 des honoraires professionnels liés à l'étude. L'analyse portait sur tous les équipements de production et visait principalement la détermination de mesures de réduction de la consommation de propane. En ce qui a trait aux équipements électriques, relativement neufs et efficaces, l'étude n'a rapporté aucune mesure potentielle favorisant une plus grande efficacité énergétique associée à une période de récupération intéressante. Les mesures d'efficacité énergétique retenues sont les suivantes :

  • remplacement du brûleur au propane raccordé au séchoir de copeaux par un brûleur aux résidus de bois, qui utilise le bran de scie produit dans la fabrication; période de récupération de 0,6 an;
  • récupération de la chaleur générée par les groupes électrogènes au diesel afin de chauffer les bureaux adjacents; période de récupération de 4,3 ans;
  • remplacement des groupes électrogènes au diesel par des groupes électrogènes au gaz naturel; période de récupération de 8 ans.

Les mesures visant l'efficacité énergétique adoptées par l'usine ont été choisies en fonction de leur période de récupération. Le virage vers le brûleur aux résidus de bois a été jugé le plus rentable.

Les copeaux de bois produits par la société Rip-O-Bec inc. sont séchés au séchoir afin d'offrir la meilleure capacité d'absorption de l'humidité de façon à assurer l'hygiène et le confort de l'animal. Le brûleur chauffe de l'air à une température tout juste supérieure à 148,9 °C (300 °F), puis l'air est introduit à l'intérieur du séchoir, qui tourne de manière à brasser les copeaux de bois et à les sécher uniformément. Une évaluation de la quantité de bran de scie produite à l'usine a démontré qu'elle était suffisante pour alimenter un brûleur aux résidus de bois ayant une plus grande puissance de chauffage que celui utilisé actuellement. Par conséquent, brûler les résidus de bois produits sur place permet de satisfaire aux besoins énergétiques de séchage d'une quantité de copeaux beaucoup plus importante que celle séchée présentement. Ceci représente donc l'occasion pour l'usine d'augmenter considérablement sa production tout en éliminant les coûts du combustible requis pour le séchage.

Le brûleur aux résidus de bois, raccordé au séchoir actuel, a été fabriqué par la compagnie Energy Unlimited Inc. L'isolant, les ventilateurs, ainsi que les contrôles et indicateurs du brûleur étaient inclus dans le prix d'achat. Le fabricant s'est également chargé de l'installation du brûleur et a aidé à sa mise en marche. Les travaux d'installation, qui ont débuté en décembre 2004 et ont duré environ quatre semaines, ont nécessité l'arrêt complet de la production.

Les coûts d'acquisition du brûleur, de certains équipements requis pour son fonctionnement et de la main-d'œuvre pour l'installation, se sont élevés à un peu plus de 150 000 $. Dans le cadre du Programme d'encouragement aux systèmes d'énergies renouvelables (PENSER) de RNCan, qui a pour objectif de promouvoir l'utilisation des systèmes à énergie renouvelable pour le chauffage et la climatisation des locaux ainsi que le chauffage et le refroidissement de l'eau, l'entreprise Rip-O-Bec inc. a bénéficié d'une subvention de 40 000 $, qui a servi à couvrir une partie de ces coûts.

Mentionnons que, lors du calcul de la période de récupération, seule la subvention qu'a reçue Rip-O-Bec inc. pour couvrir une partie des coûts d'achat et d'installation du nouveau brûleur a été prise en compte. Les pertes financières associées à l'arrêt de la production requis pour effectuer les travaux d'installation du brûleur n'ont pas été considérées dans le calcul.

Résultats

La mise en œuvre de l'une des mesures dégagées dans le cadre de l'étude a permis à la société Rip-O-Bec inc. de diminuer ses coûts énergétiques annuels et d'augmenter considérablement sa production. La simple élimination de la quantité de propane dépassant les 500 000 litres par année pour le séchage a engendré des économies annuelles de l'ordre de 160 000 $ ainsi qu'une réduction des émissions de GES supérieure à 700 tonnes d'équivalent en dioxyde de carbone (éq CO2).

Le facteur principal qui limitait le niveau de production de l'usine résidait dans les coûts élevés associés à l'achat du propane requis pour l'alimentation du séchoir; c'est pourquoi, en remplaçant le propane comme source d'énergie du séchoir par les résidus de bois générés sur place, l'usine a pu installer un brûleur d'une plus grande puissance et augmenter ainsi la quantité de copeaux qui peut être séchée, tout en éliminant les coûts de combustible. Trois mois après l'installation du brûleur aux résidus de bois, l'usine avait plus que doublé sa production, tout en économisant plus de 30 000 $ en coûts pour le combustible, par rapport à la même période l'année précédente.

La décision de mettre en œuvre l'une des mesures proposées par la vérification énergétique s'est avérée très payante pour l'entreprise Rip-O-Bec inc., étant donné que la période de récupération visant l'application de cette mesure n'est que de 0,6 an, et que le brûleur aux résidus de bois a une durée de vie d'environ 25 ans. De plus, l'usine pourrait encore augmenter ses économies, puisqu'elle étudie la possibilité de récupérer la chaleur générée par les génératrices électriques pour chauffer les bureaux adjacents.

Ressources :

Rip-O-Bec inc.
629, chemin Bourret
Saint-Apollinaire (Québec)
G0S 2E0
Site Web : ripobec.com

SPAP Énergie
107, rue Quai St-André, bureau 303
Québec (Québec) G1K 3Y3
Courriel : am.gagne@videotron.ca

Energy Unlimited Inc.
Site Web : energyunlimited.com

Incitatif pour les vérifications énergétiques industrielles
Programme d'économie d'énergie dans l'industrie canadienne
Office de l'efficacité énergétique
Ressources naturelles Canada
Télécopieur : 613-992-3161
Courriel : info.industrie@rncan.gc.ca
Site Web : oee.rncan.gc.ca/industriel/peeic.cfm

La mosaïque numérique du Canada qui apparaît sur la page couverture est réalisée par Ressources naturelles Canada (Centre canadien de télédétection) et est une image composite constituée de plusieurs images satellites. Les couleurs reflètent les différences de densité de la couverture végétale : vert vif pour la végétation dense des régions humides du sud; jaune pour les régions semi-arides et montagneuses; brun pour le Nord où la végétation est très clairsemée et blanc pour les régions arctiques.

© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2007
No de cat. : M144-132/1-2006F
ISBN 0-662-72378-3

Also available in English under the title:
Case Study: Rip-O-Bec inc. – Energy Efficiency in the Production of Wood Shavings