Étape 1 : Connaître ses besoins

La première étape à suivre pour créer un bureau éconergétique consiste à bien comprendre vos besoins et vos attentes en matière de rendement. Le matériel trop gros, trop puissant ou trop perfectionné pour vos besoins, coûte plus cher et consomme plus d’énergie que nécessaire pour effectuer le travail. Par contre, les appareils trop petits pourraient devoir travailler au-delà de leur capacité optimale. Non seulement cela accroît-il la consomation d’électricité, mais cela risque aussi de raccourcir leur durée de vie.

Que faut-il rechercher?

Peu importe le type de matériel de bureau que vous achetez, assurez-vous qu’il est doté de fonctions de gestion de consommation qui mettent automatiquement l’appareil en mode d’économie d’énergie lorsqu’il n’est pas utilisé (ceci est d’ailleurs une exigence de l’initiative ENERGY STAR).

Ordinateurs

Lorsque vous achetez un ordinateur, optez pour un appareil qui est doté des fonctions dont vous avez besoin pour accomplir les tâches requises. En effet, l’ajout de tout matériel non requis augmentera probablement les besoins énergétiques de l’ordinateur. En règle générale, la consommation d’énergie augmente en fonction de la vitesse du processeur, de la quantité de mémoire et du nombre de composants facultatifs.

Le saviez-vous?

Lorsque vous pensez aux exigences en matière de rendement, l’efficacité énergétique devrait être l’une de vos priorités. L’achat d’un produit qui effectue le travail efficacement et qui consomme le moins d’énergie possible constitue une saine gestion des affaires.

Les ordinateurs portables peuvent être une option éconergétique pour de nombreuses applications, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du bureau. Selon une étude effectuée aux États-Unis en 2003, les ordinateurs portables sont de loin plus éconergétiques que les appareils de bureau – certains consomment cinq fois moins d’énergie que les appareils de bureau.

Écrans

Le type de technologie d’affichage que vous choisissez pour l’ordinateur a une grande incidence sur la consommation d’énergie. Les technologies les plus courantes sont les suivantes :

  • les modèles à affichage à cristaux liquides (ACL) sont les écrans les plus couramment utilisés de nos jours, et ils sont très éconergétiques comparativement à l’ancienne technologie de tubes à rayons cathodiques (TRC). La consommation d’électricité d’un écran couleur ACL correspond à seulement 10 à 20 p. 100 de celle d’un écran couleur TRC;
  • les écrans à diodes luminescentes (DEL) consomment peu d’énergie et offrent un excellent rendu des couleurs et un affichage brillant et uniforme. Bien que cette technologie soit relativement récente pour les ordinateurs, certains fabricants l’utilisent déjà pour tous leurs modèles d’ordinateurs portables;
  • les écrans TRC, qui étaient autrefois la norme pour les ordinateurs de bureau, sont en grande partie une technologie du passé. Leur consommation et leur coût d’énergie élevés camouflent de loin leur faible coût d’achat.

Matériel d’imagerie

Dans le bureau type, les imprimantes, les photocopieurs, les scanneurs et les appareils multifonctions (qui combinent l’impression, la reproduction et le balayage en un seul appareil) peuvent être de grands consommateurs d’énergie.

  • Optez pour une imprimante à jet d’encre plutôt qu’au laser. Celle à jet d’encre offre une qualité presque comparable à celle au laser, mais à une vitesse moins élevée, et consomme jusqu’à 95 p. 100 moins d’énergie. Les photocopieurs à jet d’encre et les appareils multifonctions peuvent répondre à des besoins moins exigeants.
  • En ce qui a trait au coût par page, les imprimantes au laser constituent la solution la plus rentable pour imprimer un volume de plus de 200 pages par mois, parce qu’elles permettent d’éliminer le coût de l’encre. Si vous imprimez moins de 200 pages par mois, l’appareil à jet d’encre est plus rentable.
  • Optez pour du matériel pouvant imprimer ou copier au recto et au verso. Ceci permettra de réduire la consommation de papier et les coûts connexes, ainsi que la quantité d’énergie et de fibres (arbres) utilisée pour produire le papier.
  • Bien que les appareils multifonctions puissent être un compromis en ce qui a trait à la vitesse et à la capacité, ils conviennent bien à certaines activités, notamment celles des entreprises à domicile et des petits bureaux. Outre le fait que vous n’avez pas à acheter plusieurs appareils, vous réduisez également le coût énergétique lié au mode veille (il n’y a qu’un seul appareil qui fonctionne au lieu de quatre) et les besoins en espace.

Le saviez-vous?

L’impression et la reproduction de qualité supérieure ou à haute vitesse exigent habituellement plus d’électricité, toutefois, les appareils haut de gamme peuvent fournir ce service en consommant moins d’énergie par copie qu’un appareil plus petit. Demandez au fournisseur d’inclure la consommation d’électricité dans la comparaison des coûts par page; ceci peut vous aider à choisir l’appareil le plus productif qui répond à vos besoins.

Serveurs

La consommation d’énergie des centres de données croît rapidement au Canada et dans le monde entier. Selon Ressources naturelles Canada, la consommation d’énergie des centres de données a doublé au Canada au cours des cinq dernières années, et elle devrait encore doubler, pour atteindre près de 10 milliards de kilowattheures (kWh) d’ici à 2011.

Les serveurs sont les éléments les plus énergivores d’un centre de données. On a souvent tendance à ne pas tirer pleinement parti de la capacité des serveurs en rajoutant constamment de la capacité en prévision des besoins futurs et en finissant par sous-utiliser cette capacité. Une façon d’éviter un tel problème est d’accroître progressivement la capacité du serveur au fil du temps. Ceci vous permettra de réduire le coût d’investissement à court terme, de bénéficier de nouvelles technologies au fur et à mesure qu’elles sont offertes sur le marché, et de diminuer la consommation et les coûts d’énergie liés aux serveurs inexploités.

Toutefois, les centres de données sont des environnements complexes, et les serveurs constituent seulement l’un des multiples éléments qui ont une incidence sur leur fonctionnement. Avant d’apporter tout changement, il est conseillé de faire appel à un spécialiste pour vous aider à réorganiser votre centre de données de façon à économiser de l’énergie et de l’argent tout en maximisant votre rendement.

Table des matières | Suivant