Vendre le prix caché

L’économie de coûts, un élément clé

Lorsque les consommateurs magasinent, ils achètent souvent des articles en fonction du prix et des caractéristiques. Toutefois, lorsqu’il s’agit de produits consommateurs d’énergie, il faut tenir compte d’autres facteurs.

À titre de vendeur, votre rôle consiste non seulement à aider les consommateurs à trouver le bon équilibre entre le prix et les caractéristiques, mais aussi à les informer au sujet des avantages moins évidents d’un produit.

Voici quelques faits que vous devez connaître au sujet de l’étiquette de prix et du prix caché.

  1. L’étiquette de prix indique le prix d’achat du produit.
    La plupart des consommateurs comprennent que, plus ils veulent de caractéristiques dans un produit, plus ils devront probablement débourser davantage. Toutefois, ils croient à tort que les produits éconergétiques coûtent toujours plus cher que les produits classiques. En fait, la différence de prix entre les produits éconergétiques et les produits énergivores est minime.
  2. Le prix caché est la somme d’argent qu’un client économisera à long terme.
    Les consommateurs ne tiennent pas toujours compte du coût de fonctionnement d’un produit tel qu’un gros appareil ménager. Ils devraient pourtant le faire. Plus un appareil ménager est éconergétique, moins il consomme d’eau ou d’énergie, et plus le client réalise des économies sur les factures de services publics au cours de la durée de vie utile de l’appareil.

Le prix caché indique également si un appareil est bon pour l’environnement. Personne n’aime le gaspillage, et la plupart des consommateurs sont prêts à faire leur part pour conserver les ressources naturelles. En discutant avec les clients de la consommation d’énergie à long terme d’un produit, vous les aidez à mieux comprendre les produits qui diminuent notre empreinte environnementale collective et réduisent les factures de services publics. Ce sont des bonnes nouvelles pour tout le monde.