Le fonctionnement des marchés mondiaux du pétrole

Résumé

Plusieurs facteurs influencent le marché mondial du pétrole : les types de pétrole brut, les intervenants sur le marché du pétrole, l'offre et la demande de pétrole brut, et le prix du pétrole. Tous ces facteurs ont un impact direct sur les prix que les consommateurs paient pour l'essence, le carburant diesel et les autres produits à base de pétrole.

Les types de pétrole brut

Le pétrole brut est sans doute le produit le plus important et le plus activement transigé partout dans le monde. Le marché du pétrole est mondial et le pétrole est acheté et vendu à des prix qui sont fonction des prix mondiaux. Comme il y a de nombreuses variétés et qualités de pétrole brut, il est plus facile pour les acheteurs et les vendeurs de se baser sur quelques pétroles bruts de référence. Les acheteurs et les vendeurs situent les prix des diverses variétés de brut à un niveau plus élevé ou moins élevé que celui du brut de référence, en fonction de leur qualité par rapport à celle du brut de référence. Le West Texas Intermediate (WTI) est le type de brut qui est utilisé comme référence en Amérique du Nord. C'est un brut léger, non sulfuré. C'est le prix du WTI qui est habituellement cité dans les articles de journaux. Les bruts légers à faible teneur en soufre se vendent à des prix plus élevés que les bruts lourds sulfureux, dont le raffinage est plus difficile et coûteux et dont on tire une moins grande quantité de produits pétroliers de grande valeur, l'essence et le carburéacteur par exemple.

Les intervenants

Les producteurs de pétrole

La concentration est très élevée dans l'industrie pétrolière mondiale : dix compagnies contrôlent à elles seules 68 pour cent des réserves prouvées du globe. Neuf des dix entreprises qui possèdent les réserves de pétrole les plus abondantes sont des sociétés d'État. Bon nombre de ces sociétés d'État sont d'anciennes entreprises privées qui ont été nationalisées dans les années 70. Huit des dix producteurs de pétrole les plus importants du monde sont des sociétés d'État. Les autres sont de grandes entreprises énergétiques intégrées privées.

Depuis 1960, le marché mondial du pétrole est grandement influencé par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP). Les pays de l'OPEP ont pour objectif de stabiliser les prix du pétrole en rajustant leurs niveaux de production et en exerçant un effet sur l'équilibre entre l'offre et la demande de pétrole dans le monde. Onze pays, pour la plupart du Moyen-Orient et de l'Afrique, sont actuellement membres de l'OPEP. Ces pays contrôlent près de 70 pour cent des réserves mondiales prouvées et, en 2005, ils ont contribué à 41 pour cent des approvisionnements mondiaux.

À plus de 178 milliards de barils, les réserves de pétrole du Canada lui valent le deuxième rang dans le monde. L'importance du Canada en tant que grand producteur de pétrole devrait s'accroître au cours de la prochaine décennie car il est prévu que sa production de sables bitumineux triplera. La Russie, les États-Unis, le Mexique, la Chine et la Norvège sont d'autres importants pays producteurs qui ne sont pas membres de l'OPEP.

Les consommateurs de pétrole

Les raffineries de pétrole en sont les principaux utilisateurs et elles transforment le brut en produits utilisables, par exemple, de l'essence, du diesel, du carburéacteur et du mazout de chauffage domiciliaire. Les besoins en pétrole brut de l'industrie du raffinage fluctuent selon la demande pour ces produits. Les principaux consommateurs de produits pétroliers demeurent les pays industrialisés de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) en particulier les États-Unis, l'Europe et le Japon, qui consomment à eux seuls près de la moitié de la production mondiale annuelle de pétrole. Mais la consommation qui augmente le plus rapidement est celle des marchés émergents (tout particulièrement la Chine), parce que ces marchés connaissent une croissance rapide et parce que leur utilisation de l'énergie dans les transports, l'industrie et le secteur résidentiel est en hausse. Le secteur des transports représente près de la moitié du pétrole utilisé dans le monde et environ les deux tiers du pétrole consommé aux États-Unis.

Les négociants en pétrole

Le pétrole est un produit qui fait l'objet d'une multitude d'opérations boursières partout dans le monde. Tout comme le café, le soja et d'autres produits, le pétrole attire les investisseurs qui espèrent réaliser un profit en spéculant sur l'instabilité des prix. En règle générale, ces négociants ne contribuent aucunement à la production ou à l'utilisation du pétrole B ils achètent et vendent des contrats papier, non pas des quantités concrètes B mais ils peuvent souvent exercer une grande influence sur les cours du marché.

L'offre et la demande de pétrole

Le prix du pétrole a traditionnellement été déterminé en fonction de l'écart entre l'offre et la demande. Lorsque les approvisionnements sont supérieurs à la quantité que les consommateurs veulent, ces derniers s'adressent à plusieurs fournisseurs afin d'obtenir le meilleur prix. Cette pratique fait baisser les prix. Lorsque la demande de pétrole est supérieure à la quantité disponible, les consommateurs se font concurrence en déposant des offres pour les approvisionnements dont ils ont besoin. Il en résulte alors une hausse des prix.

Toutefois, l'équilibre actuelle entre l'offre et la demande n'est pas le seul facteur qui détermine les cours du marché. Les acheteurs et les vendeurs essaient de prévoir les prix. Lorsque les acheteurs pensent que les approvisionnements vont diminuer au cours des prochaines semaines ou des prochains mois et que le prix pourrait monter, ils achètent aussitôt des approvisionnements supplémentaires même s'ils doivent les payer un peu plus cher, pour se mettre à l'abri d'une hausse des prix dans l'avenir. Par contre, lorsque les acheteurs pensent que les approvisionnements vont augmenter dans l'avenir ou que le prix pourrait baisser bientôt, ils reportent leurs achats le plus longtemps possible ou exigent une réduction du prix.

Les prix du pétrole brut

Le prix du pétrole est fixé sur le marché mondial. Le pétrole fait l'objet d'un commerce intense partout dans le monde et il peut être facilement expédié d'un marché à un autre, par navire, pipeline ou barge. Par conséquent, le marché du pétrole s'étend à toute la planète et l'équilibre entre l'offre et la demande détermine le prix du brut partout dans le monde. Lorsqu'il y a une pénurie de pétrole quelque part dans le monde, les prix augmentent sur ce marché pour attirer les approvisionnements des autres marchés, jusqu'à ce que l'offre et la demande soient en équilibre. Lorsqu'il y a surproduction dans une région et que le prix baisse, les acheteurs se précipitent sur ce marché. C'est pourquoi les prix du brut sont semblables partout dans le monde. Les prix ne varient qu'en fonction du coût du transport du brut jusqu'au marché et des différences de qualité entre les divers types de pétrole. Par ailleurs, l'envergure mondiale du marché explique comment il se fait que certains événements, peu importe où ils se produisent dans le monde, ont un effet sur les prix du pétrole dans chacun des marchés.

En plus des barils de pétrole qui changent concrètement de main, il y a les barils de pétrole qui sont l'objet d'un commerce uniquement « sur papier ». Dans ce dernier marché, le pétrole est acheté et vendu « sur papier » d'après une valeur pécuniaire hypothétique du produit et, en règle générale, il n'y a pas d'échange physique du produit. Les deux principaux marchés où des barils de pétrole sont achetés et vendus sur papier sont le NYMEX (New York Mercantile Exchange), situé à New York, et l'IPE (International Petroleum Exchange), situé à Londres. Dans ces marchés à terme, des contrats papier sont achetés et vendus selon la conjoncture du marché prévue pour les prochains mois ou même pour des années.

Il existe deux sortes de joueurs sur le marché à terme : les producteurs et les utilisateurs de brut; et les acheteurs de contrats à terme. Ces derniers achètent ces contrats à titre d'investissements et n'ont aucune intention de prendre possession de leur brut. Les membres du premier groupe utilisent le marché à terme afin de se protéger contre l'instabilité des prix en verrouillant leurs coûts ou leurs revenus. Le second groupe est formé d’investisseurs donc de gens qui essaient de prévoir si les prix augmenteront ou diminueront dans l'avenir afin de réaliser un bénéfice s’ils devinent bien..

Dans le marché au comptant, le pétrole est acheté et vendu moyennant un paiement en espèces et une livraison immédiate. Le prix au comptant du pétrole dépend du prix sur le marché à terme parce que ce dernier représente le prix futur prévu par l'ensemble du marché à un moment donné.

Dans le cas du pétrole, les médias citent le plus souvent le prix sur le marché à terme au cours du mois le plus près comme étant représentatif du prix courant.