L'Initiative écoÉNERGIE sur la Technologie

L'Initiative écoÉNERGIE sur la technologie fait partie des initiatives écoACTION du gouvernement au chapitre de l'air pur et de la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Veuillez noter que le financement sous l'Initiative technologique ecoÉNERGIE est entièrement alloué.

Projets

Projet Redwater de la région de Heartland

Promoteur principal : ARC Resources

Ce projet vise à démontrer la faisabilité du stockage sécuritaire du dioxyde de carbone dans le récif Leduc de Redwater, situé au nord-est d'Edmonton, en Alberta. Ce site est à proximité de la région industrielle albertaine de Heartland, où pullulent d'importantes sources industrielles d'émissions de gaz à effet de serre, y compris des usines de produits chimiques et d'engrais, de même que plusieurs installations de traitement des sables bitumineux en opération, en construction ou en cours de planification.

Le récif Leduc de Redwater est en outre situé dans un emplacement stratégique, le long d'un chemin rectiligne entre Fort McMurray et Edmonton, qui pourrait éventuellement servir de trajectoire à une canalisation de dioxyde de carbone à partir de Fort McMurray. Selon l'estimation réalisée durant les travaux préliminaires, la capacité totale de stockage de la partie saline de l'aquifère serait d'une gigatonne de dioxyde de carbone.

À long terme, ce projet démontrera que le captage et le stockage du dioxyde de carbone à l'échelle commerciale (à raison de plusieurs millions de tonnes par année) peuvent contribuer à réduire considérablement les émissions de GES en provenance de la région de Fort Saskatchewan-Heartland-Redwater, dans le centre de l'Alberta.

Projet d'intégration du captage de dioxyde de carbone et de la récupération assistée du pétrole

Promoteur principal : Enhance Energy

Ce projet vise le captage des émissions de dioxyde de carbone des sites industriels de la région albertaine de Heartland, située dans le comté de Sturgeon, au nord-est d'Edmonton. Le dioxyde de carbone capté sera transporté et injecté dans des réservoirs pétrolifères parvenus à maturité du centre de l'Alberta, à des fins de récupération assistée du pétrole. Il y demeurera séquestré en permanence. Le projet vise le captage du dioxyde de carbone en provenance de deux sources : une importante usine d'engrais et une installation de traitement des sables bitumineux (en attente de construction), dans le but de démontrer la faisabilité de la cueillette, par l'entremise d'un réseau unique, de dyoxide de carbone provenant de nombreux émetteurs industriels. Cette technologie pourrait être appliquée à bon nombre de réservoirs géologiques semblables de l'Alberta, chacun étant apte à assurer la séquestration de millions de tonnes de dioxyde de carbone.

D'ici cinq ans, ce projet pourrait permettre le captage et la séquestration d'une quantité annuelle de dioxyde de carbone pouvant atteindre 1,9 mégatonne, soit l'équivalent des émissions annuelles de 358 000 véhicules automobiles. À longue échéance, cette méthode pourrait permettre le captage et la séquestration d'une quantité annuelle de 15 mégatonnes de dioxyde de carbone. Le projet pourrait également permettre la récupération d'une quantité importante de pétrole qui ne peut actuellement être atteint par les méthodes traditionnelles.

Projet exploratoire de Fort Nelson

Promoteur principal : Spectra Energy Transmission

Il s'agit de la première phase d'une recherche portant sur un projet de captage et d'entreposage du dioxyde de carbone à l'échelle mondiale, en association avec l'usine de traitement de gaz de Spectra Energy, à Fort Nelson, en Colombie-Britannique. Le gaz naturel brut contient une quantité élevée de dioxyde de carbone, dont on le débarrasse lors du traitement. Si le projet en démontre la faisabilité, ce dioxyde de carbone pourrait être comprimé, déshydraté, refroidi en courant concentré et injecté dans de profondes formations salines, à une profondeur de plus de deux kilomètres, pour y être séquestré définitivement.

Ce projet vise à démontrer la faisabilité technique de l'injection et du stockage permanent de volumes importants de dioxyde de carbone brut dans de profondes formations salines. À long terme, ce projet pourrait permettre chaque année l'élimination de 1,3 à 1,6 mégatonne de dioxyde de carbone.

Projet Pioneer

Promoteur principal : TransAlta

Pioneer est un projet d'envergure de captage et de stockage du dioxyde de carbone visant la centrale de génération thermique d'énergie électrique Keephills, située à quelque 70 kilomètres à l'ouest d'Edmonton.

La proposition de TransAlta vise la construction de l'une des premières installations de CSC d'envergure au monde, qui aura plusieurs vocations, soit l'intégration de la technologie de captage de pointe après combustion, par le procédé de l'ammoniaque refroidi, dans une centrale thermique permettant annuellement le captage d'une mégatonne de dioxyde de carbone par année, le transport du dioxyde de carbone à des fins de récupération assistée du pétrole, puis vers un site permanent de stockage géologique, la démonstration de la sûreté et de la sécurité du stockage permanent à grande échelle dans les aquifères salins et la réduction de quantités considérables de dioxyde de carbone d'ici 2012.

Injection de dioxyde de carbone dans des réservoirs de pétrole lourd

Promoteur principal : Husky Energy Inc.

Ce projet portera sur des activités de R-D ciblées visant l'élaboration de nouvelles connaissances et de nouvelles méthodes en matière de récupération assistée du pétrole dans les réservoirs de pétrole lourd par l'injection de dioxyde de carbone qui demeurerait définitivement stocké dans ces réservoirs. Il s'agit là d'une nouvelle approche en matière d'extraction du pétrole lourd. Le dioxyde de carbone sera capté à l'installation de traitement et de production d'éthanol de Husky, à Lloydminster, puis transporté et injecté dans des réservoirs de pétrole lourds situés près de l'installation de traitement, à des fins de récupération assistée du pétrole.

Ce projet pourrait permettre annuellement la récupération de 300 000 tonnes de dioxyde de carbone en provenance de l'installation de traitement et de production d'éthanol de Husky par la purification, la déshydratation, la compression et le transport du dioxyde de carbone dans des réservoirs de pétrole lourd de la région de Lloydminster.