Bioraffinage forestier

L’objectif de ce projet est de développer une méthodologie d’intégration systématique pour évaluer les effets de l’implantation des technologies de bioraffinage dans les usines du secteur des pâtes et papiers quant aux :

  • profil énergétique des usines et leur consommation d’eau
  • émissions atmosphériques
  • perspectives économiques des usines

Trois technologies de bioraffinerie susceptibles d’être mises en œuvre et intégrées aux usines de fabrication de la pâte Kraft seront étudiées :

  • l’extraction et le traitement de la lignine
  • l’extraction et le traitement de l’hémicellulose
  • la gazéification de la biomasse
Bioraffinerie forestière intégrée. S'il vous plaît voir la version textuelle

Bioraffinerie forestière intégrée

Cliquez pour agrandir
version textuelle

La méthodologie unifiée d’optimisation de l’énergie tiendra compte des interactions complexes entre les divers systèmes énergétiques constituant une installation moderne au niveau de la production de l’énergie et de la séquence d’utilisation de la vapeur, de l’eau, ainsi que de la récupération et de la revalorisation de la chaleur. Cette méthodologie sera utilisée pour développer des stratégies d’implantation d’unités de bioraffinage dans des usines Kraft fondées sur des études de cas réelles.

L’objectif ultime est de proposer des solutions technologiques de bioraffinage innovatrices, pratiques et viables économiquement destinées à transformer le modèle opérationnel des usines en leur permettant de fabriquer, en plus de leurs activités principales, un vaste ensemble de bioproduits novateurs à valeur ajoutée.

Outil d’aide à la décision

Les connaissances acquises par l’application des méthodes de conception à ce secteur seront combinées dans un outil d’aide à la décision pour les décideurs quant à l’intégration efficiente de la bioraffinerie. Dans un contexte de modernisation des usines en mode de rétroinstallation, cet outil :

  • fournira des règles d’ingénierie d’une bioraffinerie forestière et des directives quant à son implantation dans une usine Kraft
  • effectuera des calculs des profils de consommation énergétique et d’eau d’une bioraffinerie intégrée
  • évaluera les émissions de CO2 associées à la bioraffinerie intégrée
  • fournira les plateformes de produits et la famille de produits issus de l’intégration d’une bioraffinerie dans une usine Kraft

L’outil d’aide à la décision sera destiné à l’équipe d’ingénierie des usines ainsi qu’aux firmes d’ingénieurs conseils collaborant avec le secteur des pâtes et papiers.

Partenaires

Les activités reliées à ce projet se déroulent en collaboration avec plusieurs partenaires, notamment FPInnovations, l’École Polytechnique de Montréal et Hydro-Québec. Le projet profite également de l’initiative sur la bioraffinerie de FPInnovations, qui permet à de nombreuses usines de pâtes et papiers d’offrir et de partager des données nécessaires aux analyses. Le projet est consolidé grâce à la collaboration directe avec la Chaire CRSNG en génie de conception environnementale de l’École Polytechnique de Montréal.

CanmetÉNERGIE est à la recherche de partenaires intéressés à collaborer à ce projet de recherche. Pour discuter d'un partenariat, contactez-nous.