Comment se préparer à l’évaluation ÉnerGuide de sa maison?

Vous trouverez ci-dessous une description du processus d’évaluation ÉnerGuide d’une maison ainsi qu’une liste de vérification visant à s’assurer que votre maison satisfait aux conditions requises pour être admissible à une évaluation.

Étapes clés de l’évaluation ÉnerGuide d’une maison

  • L’évaluation ÉnerGuide est réalisée par un conseiller en efficacité énergétique enregistré auprès de Ressources naturelles Canada qui est un représentant de l’organisme de service auquel vous avez demandé une évaluation. Votre conseiller en efficacité énergétique se présentera chez vous à la date et à l’heure convenues. Si vous souhaitez annuler ou reporter votre évaluation, assurez-vous de communiquer directement avec l’organisme de service ou avec votre conseiller en efficacité énergétique enregistré.
  • Avant l’arrivée du conseiller en efficacité énergétique, si vous possédez un appareil à combustion au bois, enlevez toutes les cendres du foyer ou de l’appareil pour qu’elles ne soient pas aspirées dans la maison pendant l’essai d’infiltrométrie. De plus, dégagez l’accès aux zones difficiles d’accès que l’organisme de service ou le conseiller en efficacité énergétique aura déterminé comme importantes au moment de l’appel téléphonique ou par courriels préalables à l’évaluation.
  • Le conseiller en efficacité énergétique vous remettra un formulaire de consentement du propriétaire intitulé « Avis au propriétaire de la maison ». Veuillez lire, comprendre et, si vous souscrivez aux conditions, signer le formulaire requis pour que l’évaluation soit autorisée.
  • Avant de commencer, le conseiller en efficacité énergétique examinera la portée, le bien-fondé et la durée approximative de l’évaluation, ainsi que le processus général de collecte de données. Toutes les données recueillies et les photographies prises pendant l’évaluation sont strictement protégées par la législation relative à la protection de la vie privée. Des photographies seront prises de l’extérieur de votre maison, des installations mécaniques, des combles et des appareils à combustion au bois, le cas échéant. Ces photographies seront conservées dans un dossier et serviront à des fins d’assurance de la qualité seulement. Une photographie sera prise de la façade de votre maison et figurera dans votre rapport personnalisé.
  • Si vous avez demandé une évaluation ÉnerGuide de votre maison avant les rénovations, vous pourrez discuter avec votre conseiller en efficacité énergétique de vos plans et de vos priorités quant aux rénovations éconergétiques de votre maison.
  • Si vous êtes intéressé, le conseiller en efficacité énergétique vous expliquera les outils nécessaires pour réaliser l’évaluation, y compris le matériel utilisé pour les essais d’infiltrométrie visant à déterminer l’étanchéité à l’air de votre maison. Si vous avez des questions sur un aspect de l’évaluation, veuillez en faire part à votre conseiller en efficacité énergétique.
  • L’évaluation commence souvent par l’extérieur de votre maison, pour ensuite se poursuivre à l’intérieur. Le conseiller en efficacité énergétique mesurera et recueillera des données sur tous les éléments de votre maison pouvant avoir une incidence sur le rendement énergétique de celle-ci, et inscrira ces données dans le logiciel de simulation de la consommation d’énergie qui calcule la cote ÉnerGuide de votre maison. Les données recueillies comprennent :
    • le niveau d’étanchéité à l’air de votre maison, déterminé par un essai d’infiltrométrie;
    • les niveaux d’isolation des murs, des plafonds et du sous-sol;
    • le nombre, le type et l’emplacement de toutes les fenêtres et les portes extérieures;
    • les dimensions et les cotes d’efficacité de vos appareils de chauffage et de climatisation des locaux (conditionnement d’air/climatisation) et votre chauffe eau;
    • les renseignements sur l’équipement de ventilation;
    • toute autre information pertinente relative au rendement énergétique de votre maison.
  • Pendant l’évaluation, le conseiller en efficacité énergétique confirmera avec vous l’emplacement des accès aux combles, au sous-sol ou au vide sanitaire, des installations mécaniques, etc. Si l’accès n’a pas été dégagé avant l’évaluation, le conseiller en efficacité énergétique pourrait vous demander de lui donner un accès sécuritaire et dégagé à ces zones.
  • Si vous possédez un système de chauffage des locaux ou un chauffe-eau à combustion, vous devrez diminuer l’intensité du chauffage ou arrêter complètement l’appareil et réduire la température du chauffe-eau ou arrêter complètement celui-ci pour éviter que les appareils fonctionnent à pleine capacité pendant l’essai d’infiltrométrie. La raison est que le ventilateur utilisé pour l’essai d’infiltrométrie pourrait avoir une incidence sur le bon fonctionnement de vos appareils au gaz et pourrait entraîner des problèmes liés à la sécurité pendant l’évaluation. À la fin de l’essai, tous les appareils seront réglés comme ils l’étaient avant l’évaluation.
  • N’essayez pas d’utiliser le système de chauffage des locaux ni le chauffe-eau à combustion pendant l’essai d’infiltrométrie. Par exemple, éviter de monter le thermostat du générateur d’air chaud, de prendre un bain ou une douche, de faire fonctionner le lave-vaisselle ou la laveuse.
  • Pendant l’évaluation, évitez de faire fonctionner un appareil à combustion au bois ou tout autre appareil à combustible solide dans votre maison.
  • Une fois l’évaluation terminée, votre conseiller en efficacité énergétique pourrait vous faire part de renseignements liés à des programmes, y compris des demandes de sondage. N’hésitez pas à lui poser des questions. S’il ne peut répondre à certaines questions, il pourra vous orienter vers une personne qui pourra vous répondre ou encore il pourrait se renseigner et vous faire part de la réponse plus tard.
  • Avant de conclure l’évaluation, le conseiller en efficacité énergétique confirmera tous les renseignements pertinents requis dans le cadre de sa collecte de données. Ces renseignements sont présentés ci-dessous pour que vous puissiez les préparer avant l'évaluation :
  • le numéro de rôle d’impôts fonciers pour confirmer que vous êtes propriétaire de la maison;
    • le formulaire Formulaire d’autorisation d’évaluation d’une maison selon le système de cote ÉnerGuide que vous avez signé, si vous l’avez reçu avant l’évaluation;
    • le formulaire Formulaire d’autorisation d’évaluation d’une maison selon le système de cote ÉnerGuide que vous avez signé, si vous l’avez reçu avant l’évaluation;
    • s’il y a lieu, toutes les factures payées et les reçus pour les biens et les services associés aux améliorations éconergétiques que vous avez effectuées. Ces documents seront requis si vous participez à un programme de remise ou d’incitatifs, qui comprend une évaluation après amélioration et exige une preuve des améliorations apportées.

Préparer sa maison – Liste de vérification des conditions requises

Pour que l’évaluation ÉnerGuide puisse être réalisée, les conditions suivantes doivent être respectées :

  • Accès : Le conseiller en efficacité énergétique doit avoir accès, de façon sécuritaire et sans obstacle, aux combles, au vide sanitaire, aux installations mécaniques et aux autres zones difficiles d’accès. Si vous ne savez pas à quelles zones le conseiller en efficacité énergétique devra avoir accès, vous pouvez communiquer avec l’organisme de service avant l’évaluation de votre maison pour décrire le plan de votre maison et pour obtenir des instructions particulières.
  • Chauffage : Votre maison doit être dotée, à tout le moins, d’un système de chauffage des locaux au moment de l’évaluation. Ce système doit (ou devait, dans le cas d’une défaillance du système de chauffage) pouvoir maintenir une température de 22 °C dans l’espace habitable de la maison, même si ce n’est pas la température à laquelle vous chauffez habituellement votre maison.
  • Fenêtres et portes : Vérifier que toutes les fenêtres et les portes dans votre maison sont bien fermées pour assurer une précision maximale de l’essai d’infiltrométrie. Les fenêtres et les portes doivent toutes être en place; cependant, au plus une fenêtre ou une porte peut être manquante pourvu que l’ouverture soit temporairement recouverte et étanche à l’air. Tous les carreaux de fenêtre brisés doivent être scellés avec des matériaux comme une feuille de polyéthylène fixée au moyen d’un ruban pour assurer l’étanchéité à l’air pour la durée de l’essai d’infiltrométrie.
  • Enveloppe : En cas de défaillance d’un élément temporairement étanchéisé pendant l’essai d’infiltrométrie, la maison ne pourra être évaluée. L’enveloppe du bâtiment, qui comprend les plafonds directement sous le toit et les combles, les murs extérieurs, les planchers exposés, les fenêtres et les portes, doit être intacte, y compris les surfaces intérieures et extérieures. Si le revêtement extérieur de la maison n’est pas intact, l’évaluation peut tout de même être effectuée et le conseiller en efficacité énergétique en tiendra compte dans la collecte de données. Si le revêtement extérieur de la maison n’est pas intact, l’évaluation ne peut être effectuée et le conseiller en efficacité énergétique en tiendra compte dans la collecte de données. Si des rénovations sont en cours dans des pièces ou dans des parties de la maison, celles-ci ne doivent avoir une incidence que sur les cloisons intérieures et ne doivent pas perforer l’enveloppe du bâtiment
  • Fondations : La maison doit reposer sur des fondations permanentes ou être une maison flottante amarrée en permanence.
  • Électricité: Une alimentation électrique standard à courant alternatif doit être disponible pour faire fonctionner l’équipement requis pour l’essai d’infiltrométrie. Si une alimentation électrique n’est pas fournie par un service public, vous devrez trouver une source d’alimentation électrique appropriée et informer l’organisme de service de la situation.
  • Eau et égouts : De l’eau potable doit être fournie par la municipalité ou par des sources privées, comme des puits ou des citernes. Un service d’égout doit être fourni par la municipalité, par une fosse septique privée ou encore par une cuve de rétention (les toilettes extérieures et les toilettes biologiques sont permises).
  • Cuisine fonctionnelle : La cuisine doit comprendre un évier, une cuisinière fonctionnelle (pas d’appareils portatifs) et une surface de comptoir d’au moins 0,5 m2 (6 pi2) ou une preuve qu’un comptoir sera éventuellement installé de façon permanente (pas seulement une table de cuisine).