L’Enjeu : Bâtir l’efficacité énergétique – Volume 4, numéro 4

Volume 4, numéro 4

Voulez-vous demeurer à jour?

Consultez notre nouvelle page Bâtiments : quoi de neuf pour plus de détails sur :

  • Mise à jour sur ENERGY STAR Portfolio Manager
  • Bâtiments certifiés ENERGY STAR Canada
  • Nouvelles ressource et plus!

Un prix pour visez vert pour le Collège Okanagan

Deux projets de bâtiments écologiques du Collège Okanagan, situé à Kelowna, en Colombie-Britannique, ont été mis à l’honneur par les prix Tommie 2017, décernés par l’Association canadienne des constructeurs d’habitations. Le nouveau complexe des métiers du collège a été reconnu par le prix de la meilleure initiative environnementale dans le secteur de la construction et l’initiative Wilden Living Lab a reçu le prix FortisBC des bâtiments écoénergétiques.

Okanagan valley building
 

Les prix Tommie mettent en lumière la vision, le talent et l’engagement de l’industrie de la construction de la vallée de l’Okanagan, et reconnaît une variété d’innovations dans le bâtiment, notamment des initiatives environnementales et écoénergétiques. La catégorie Meilleure initiative environnementale dans le secteur de la construction reconnaît les efforts en matière de durabilité tels que le recyclage et la réduction des déchets, la diminution de l’empreinte carbone, la gestion de l’énergie ou les économies d’eau. Le prix FortisBC peut être décerné à toute installation consommant du gaz naturel qui applique des mesures innovantes pour augmenter son efficacité énergétique.

Le projet du complexe des métiers consistait à rénover un espace de 10 000 mètres carrés et à agrandir les installations existantes. L’espace existant a été réaménagé à l’aide de mises à niveau environnementales et un espace d’apprentissage de trois étages ainsi que des ateliers ont été construits. Le bâtiment a intégré de nombreux éléments écoénergétiques et durables dans le but de se voir décerner la certification LEED platine et de parvenir à une consommation énergétique nette zéro.

Les caractéristiques durables du bâtiment incluent les suivantes :

  • un raccordement à une usine de traitement des eaux usées voisine pour utiliser l’excédent de chaleur généré par les effluents traités comme source d’énergie;
  • Une grande installation solaire photovoltaïque qui génère assez d’énergie pour alimenter 25 maisons par an;
  • des technologies intelligentes telles que l’automatisation des fenêtres qui permet de réguler les systèmes de chauffage et de refroidissement en fonction de la température et de la position du soleil;
  • une ventilation sur demande qui permet de réduire la consommation d’énergie des ateliers de manière significative.

Le Wilden Living Lab (en anglais seulement) est un projet d’études novateur et unique en Amérique du Nord. Il permet aux étudiants de surveiller et comparer la consommation d’énergie de deux maisons construites selon des normes d’efficacité énergétique différentes. La « maison d’aujourd’hui » a été construite conformément aux exigences du code actuel et sert de point de référence, alors que la « maison de demain » dépasse ces exigences et est équipée de technologies durables de pointe. Ces maisons seront occupées par de vrais familles et leur consommation d’énergie sera surveillée en temps réel sur une période de trois ans.

« La reconnaissance de notre communauté envers ces deux initiatives environnementales avant-gardistes est très encourageante », indique Jim Hamilton, président du Collège Okanagan. « Nous sommes fiers d’avoir établi et respecté des normes élevées en matière de durabilité. Le complexe des métiers et l’initiative Living Lab sont la preuve de notre démarche dans la poursuite de ces normes. »

Les nouvelles constructions et les bâtiments existants peuvent optimiser leur efficacité énergétique en adoptant des meilleures pratiques de gestion de l’énergie. Cela implique de respecter ou dépasser les exigences des codes de l’énergie, de suivre un processus de conception intégrée, d’effectuer une analyse comparative du rendement énergétique et de procéder à d’importantes réaménagements écoénergétiques au besoin.

Pour lire l’article en intégralité, consultez : College’s green buildings earn gold (en anglais seulement).

Visitez le site Web des prix Tommie pour découvrir la liste complète des lauréats et en savoir plus sur ces prix.

Réaménagez vos bâtiments! Avoir un sens d’affaires!

Le réaménagement des bâtiments est logique sur le plan économique, et pas seulement parce qu’il permet de réduire les coûts de fonctionnement : les bâtiments écologiques peuvent générer des loyers plus élevés et inciter les locataires à rester plus longtemps. De plus, avec l’augmentation du coût du carbone, les bâtiments plus durables auront un net avantage en matière de réduction des émissions de GES.

Une étude réalisée sur le portefeuille nord-américain de Bentall Kennedy, qui contient plus de 300 bâtiments, a permis de constater que les immeubles de bureaux respectueux de l’environnement donnaient lieu à des loyers près de 4 pour cent plus élevés. En outre, les taux d’occupation au sein de leurs actifs canadiens étaient 18,7 pour cent plus élevés pour les bâtiments bénéficiant d’une certification environnementale que pour ceux qui n’en ont pas. Les auteurs de l’étude suggèrent également que les locataires de ces bâtiments tendent à être plus heureux et « collants », et réduisent ainsi les frais de location assumés par les propriétaires lors du changement de locataires.

Il n’est pas possible d’avoir des bâtiments net zéro en un jour, des rénovations sont donc essentielles. Heureusement, l’industrie du bâtiment est bien équipée en compétences et en technologie pour faire du net zéro une réalité. À l’aide d’outils tels que l’analyse énergétique comparative et de nombreuses pratiques exemplaires en matière de gestion énergétique, les propriétaires et gestionnaires de bâtiments peuvent facilement entreprendre d’importantes rénovations allant plus loin qu’un simple changement d’ampoules.

De plus, le réaménagement correspond précisément aux objectifs nationaux et internationaux en matière de changements climatiques, à savoir la réduction des émissions des bâtiments et des maisons afin de les faire disparaître d’ici 2030. Dès aujourd’hui, améliorez votre efficacité énergétique et effectuez des réaménagements écologiques afin de réduire vos émissions et attirer des locataires sur le court terme et les conserver sur le long terme.

Pour en savoir plus sur les façons comment identifier les investissements stratégiques les plus économique qui peuvent être bénéfiques pour votre bâtiment, consultez la page sur les analyses comparative du rendement énergétique avec ENERGY STAR Portfolio Manager.

Pour lire l’article en intégralité, consultez : The economic case for retrofitting buildings (en anglais seulement).

Les bâtiments a énergie nette-positive sont les plus énergétique au Canada

La construction du bâtiment Evolv1 doit débuter ce mois-ci alors que ce dernier devrait devenir un des immeubles de bureaux les plus écoénergétiques au Canada. Ces propriétaires cherchent à démontrer non seulement que les bâtiments à consommation énergétique nette zéro sont un objectif atteignable, mais que les bâtiments à énergie positive le sont aussi, sans que ceux-ci n’entraînent des dépenses supplémentaires importantes.

« Nous voulons déstabiliser l’industrie avec la construction de ce nouveau bâtiment », déclare Adrian Conrad, chef de l’exploitation du groupe Cora, un des partenaires de construction du bâtiment. Cora et les autres partenaires du projet, à savoir Sustainable Waterloo Region et EY Canada, considèrent que Evolv1 changera la façon dont les immeubles de bureaux sont construits.

Evolv1 représentera un exemple pratique d’un bâtiment hautement durable et financièrement viable, avec un coût de construction estimé à 35 millions de dollars pour un espace de 10 000 mètres carrés. En tant que bâtiment à énergie positive, il générera plus d’énergie qu’il n’en consommera pour son fonctionnement. Les excédents d’énergie pourront être vendus au réseau électrique de la province ou utilisés pour alimenter les 14 bornes de charge de véhicules électriques du bâtiment.

En plus du rendement positif net, les propriétaires du bâtiment Evolv1 chercheront également à obtenir la certification LEED platine. Voici quelques-unes des caractéristiques qui seront intégrées au bâtiment pour l’aider à atteindre ses objectifs :

  • des matériaux au rendement élevé tels que du triple vitrage et des matériaux isolants de haut niveau;
  • un éclairage à DEL contrôlé de manière numérique avec des capteurs d’occupation et de niveau de lumière;
  • un système géothermique qui extrait la chaleur provenant du sol pour se chauffer l’hiver et qui renvoie l’excédent de chaleur dans le sol durant l’été.
  • une énergie générée grâce à 1,5 acre de panneaux solaires installés sur le toit et l’abri à voitures;
  • un accès direct au système de train léger sur rail de la ville afin de réduire l’impact environnemental des navetteurs;
  • de la lumière naturelle pour tous les occupants;
  • un mur végétal de trois étages pour améliorer la qualité de l’air.

Alors que les bâtiments à consommation énergétique nette zéro sont de plus en plus communs, les bâtiments à énergie positive sont encore rares. « Ce projet est totalement novateur », indique Tova Davidson, directrice générale de Sustainable Waterloo Region. « Si nous parlons d’une économie propre, ce bâtiment change totalement la donne. » Evolv1 vise à prouver que les bâtiments à énergie positive ne sont pas seulement une solution viable sur le plan financier mais aussi une solution gagnante.

Pour s’assurer que le rendement du bâtiment construit correspond à ce qui était prévu, les gestionnaires de bâtiments  vont devoir veiller à ce que le nouveau bâtiment soit subi à un processus de commissioning approprié, et que l’analyse comparative de son rendement énergétique soit effectuée à l’aide d’ENERGY STAR Portfolio Manager.

Pour lire l’article en intégralité, consultez : An office building so green it actually produces energy (en anglais seulement).

Avez-vous un projet d'énergie net zéro que vous voulez partager? S'il vous plait contactez-nous à info.services@nrcan-rncan.gc.ca .

Qu’en dites-vous?

L’Enjeu : Bâtir l’efficacité énergétique  est publié par l’Office de l’efficacité énergétique de Ressources naturelles Canada et distribué tous les mois à 16 000 abonnés. Son objectif consiste à offrir des nouvelles et des informations utiles sur les programmes, les services et les activités reliées à l’efficacité énergétique dans les bâtiments commerciaux et institutionnels, et également à communiquer les histoires de réussite des organismes qui ont apporté des changements positifs. Aidez-nous à diffuser le message en envoyant le présent lien à vos collègues. Nous vous invitons à vous abonner à notre publication sœur portant sur l’efficacité énergétique dans les établissements industriels, L’Enjeu PEEIC

Nous invitons les lecteurs à nous faire part de leurs commentaires ou à nous communiquer leurs idées d’articles.

Cliquez ici si vous souhaitez vous désabonner.