L’Enjeu : Bâtir l’efficacité énergétique – Volume 3, Numéro 4

Volume 3, numéro 4

RNCan remporte le Prix d’excellence de l’IBIC

RNCan a été reconnu par l’Institut des biens immobiliers du Canada (IBIC) pour son leadership en matière d’efficacité énergétique en 2015. Le ministère fédéral a reçu le Prix d’excellence de l’IBIC pour l’efficacité énergétique des édifices fédéraux pour ses programmes novateurs et ses projets d’économies d’énergie mis en place dans le cadre de l’initiative Défi Carbone RNCan.

Photo de l’équipe du projet Défi carbone de Ressources naturelles Canada

L'initiative Défi Carbone – L'équipe du projet de RNCan

RNCan a mis en place l’initiative Défi Carbone RNCan pour soutenir son but de « prêcher par l’exemple ». Par l’intermédiaire de cette initiative, RNCan vise à réduire les émissions de GES de ses 17 bâtiments (qui représentent 94 pour cent de ses émissions) de 17 pour cent d’ici 2020, par rapport aux résultats de référence de 2005. À cette fin, RNCan a mis en œuvre plusieurs mesures qui améliorent l’efficacité énergétique des bâtiments fédéraux, y compris les rénovations, le recommissioning et l’optimisation des bâtiments. D’autres mesures mises en place comprennent notamment le projet pilote de mise en œuvre de la norme de gestion de l’énergie ISO 50001, la présentation de technologies propres et le renforcement de l’engagement des employés et de leur  sensibilisation en matière d’efficacité énergétique.

Chaque année, l’IBIC remet plusieurs prix pour rendre hommage à l’innovation et au leadership dans divers aspects de la gestion immobilière, notamment la durabilité environnementale et l’efficacité énergétique. Le Prix d’excellence de l’IBIC pour l’efficacité énergétique des édifices fédéraux récompense les meilleurs projets d’efficacité énergétique pour un ou plusieurs bâtiments d’un site. Chaque année, un prix est remis dans chacune des catégories suivantes : bâtiments existants, nouvelles constructions et équipes de spécialistes de l’énergie/équipes vertes. Les candidats doivent présenter les économies d’énergie réalisées grâce à leur projet, de préférence à l’aide d’ENERGY STAR Portfolio Manager, et les améliorations environnementales associées.

À ce jour, 62 projets d’efficacité énergétique ont été mis en œuvre en vertu de l’initiative Défi Carbone RNCan, et, en date de 2014-2015, ceux-ci ont réussi à réduire les émissions de GES de 10,7 pour cent. Les projets comprenaient le recommissioning des bâtiments, des marchés de services énergétiques, et le suivi des émissions de GES et de la consommation énergétique à l’aide de Portfolio Manager. De plus, dix équipes de spécialistes de l’énergie ont été créées pour cerner les possibilités et superviser la mise en œuvre du projet.

RNCan n’a pas été le seul ministère fédéral récompensé pour ses efforts en matière d’efficacité énergétique des bâtiments. La base des Forces canadiennes Valcartier du ministère de la Défense nationale au Québec a également remporté un prix de l’IBIC dans la catégorie fédérale. Une étude de faisabilité de 2011 a été entreprise par Honeywell Ltd. pour étudier les solutions écoénergétiques pour 111 bâtiments de la base, représentant au total 431 622 mètres carrés. Les nombreuses mesures entreprises au moyen d’un marché de services énergétiques ont permis de réduire les coûts énergétiques et les émissions de GES tout en conservant le confort des employés.

Pour une description complète des prix de l’IBIC, consultez la page www.rpic-ibic.ca/fr/prix/prix-des-biens-immobiliers-bi/categories-des-prix-bi et pour une description des autres projets récompensés, rendez-vous sur www.rpic-ibic.ca/fr/prix/prix-des-biens-immobiliers-bi/laureat-recent-des-prix-bi.

L’installation de la GRC en Nouvelle-Écosse reçoit la certification LEED Or

Le quartier général de la Division H de la GRC en Nouvelle-Écosse est l’un des bâtiments les plus écoénergétiques jamais construits par le gouvernement du Canada. Le bâtiment a reçu la certification LEED Or au début de l’année 2015 et compte de nombreux détails de conception et procédés écoénergétiques qui ont permis d’améliorer son efficacité énergétique de 47 pour cent par rapport aux bâtiments construits conformément au Code.

 
Photo de l’édifice du quartier général de la division H de la GRC en Nouvelle-Écosse

Le bâtiment de 14 860 mètres carrés est situé dans le parc d’activités Burnside à Darmouth et accueille environ 500 employés dans les principaux ministères de la GRC, notamment la Section des chiens policiers, le Groupe des crimes majeurs et le Groupe de l’enlèvement des explosifs, le Groupe tactique d’intervention, l’Équipe de récupération sous-marine et les patrouilles de la circulation. Le projet de construction de 113 M$ s’est achevé en 2013.

Le quartier général de la Division H a été conçu avec une enveloppe très écoénergétique qui comporte des fenêtres à triple vitrage. La lumière naturelle est un élément clé de la conception qui permet de réduire la nécessité d’un éclairage artificiel et contribue aux économies d’énergie. Les stores extérieurs réduisent également le besoin de climatiser en été. De plus, des capteurs de présence et d’éclairage naturel sont associés aux réductions supplémentaires des coûts d’éclairage.

D’autres caractéristiques qui ont permis au bâtiment d’obtenir la certification LEED Or comprennent les chaudières à gaz à condensation, les refroidisseurs à paliers magnétiques à vitesse variable, et les pompes de circulation et les ventilateurs équipés de variateurs de vitesse. De plus, la chaleur est récupérée à partir de l’évacuation d’air qui passe à travers les groupes de traitement de l’air du bâtiment.

Le Conseil du bâtiment durable du Canada remet la certification LEED pour les bâtiments à haut rendement à la suite d’une vérification indépendante, réalisée par un tiers, du développement durable du site, des économies en eau, de l’efficacité énergétique, de la sélection des matériaux et de la qualité de l’environnement intérieur.

Il existe quatre niveaux de certification :

  • certifié
  • argent
  • or
  • platine

Des matériaux recyclés et locaux ont été utilisés autant que possible dans la construction du bâtiment, et on a maximisé le recyclage des déchets de la construction. L’utilisation de l’eau de pluie recyclée récupérée dans une citerne et les appareils de robinetterie à faible débit ont également permis de réduire la consommation globale d’eau. Enfin, un environnement intérieur de haute qualité a été intégré à la conception avec un système de qualité de l’air intérieur qui surveille le CO2, la matière particulaire, l’humidité, les composés organiques volatils totaux et la température.

Pour se préparer à la certification LEED, les propriétaires immobiliers et les gestionnaires devraient suivre les Meilleures pratiques pour les nouveaux bâtiments.L’analyse comparative de l’énergie est un outil essentiel pour cerner des possibilités et surveiller le rendement énergétique d’un bâtiment (se référer à L’importance de l’analyse comparative du rendement énergétique).De plus, les bases de référence de la consommation énergétique et la réussite des projets d’efficacité énergétique peuvent être suivis de façon efficace à l’aide d’ENERGY STAR Portfolio Manager<.

Pour lire l’article entier, rendez-vous sur www.reminetwork.com/articles/the-rcmps-new-nova-scotia-headquarters/ (en anglais seulement). Pour en savoir plus sur les caractéristiques de conception durable de ce bâtiment, rendez-vous sur : www.mreng.ca/portfolio/government-of-canada-building (en anglais seulement).

Pour en savoir plus sur le système de certification LEED du Conseil du bâtiment durable du Canada, rendez-vous sur Systèmes d'évaluation LEED Canada.

La Société Canadian Tire Limitée obtient les meilleurs résultats en matière de divulgation des données climatiques

« Nous avons considéré qu’une meilleure efficacité énergétique, la réduction de l’utilisation des ressources et de la production des déchets, et la réduction des émissions étaient des priorités dans chacune de nos activités, ce qui est bon pour notre entreprise et pour l’environnement, » déclare Robyn Collver, vice-présidente directrice, risques et affaires réglementaires, Société Canadian Tire.

La Société Canadian Tire a été le seul détaillant canadien à faire partie du Climate Disclosure Leadership Index (CDLI) du CDP en 2015. Il s’agit de la deuxième année consécutive au cours de laquelle la société a été reconnue pour sa transparence quant aux changements climatiques.

Canadian Tire a réussi cela en divulguant des données de haute qualité, évaluées par un tiers indépendant par l’intermédiaire du programme sur les changements climatiques du CDP. La société a reçu un score de 99 (A-) sur 100, ce qui représente une amélioration par rapport aux scores de 92 (B) obtenu en 2014 et de 79 (D) en 2013.

Robyn Collver, vice-présidente directrice, risques et affaires réglementaires, Société Canadian Tire, déclare : « Nous avons considéré qu’une meilleure efficacité énergétique, la réduction de l’utilisation des ressources et de la production des déchets, et la réduction des émissions étaient des priorités dans chacune de nos activités, ce qui est bon pour notre entreprise et pour l’environnement. Qu’il s’agisse de fournir des produits plus novateurs et écologiques à nos consommateurs, de mettre au point des moyens plus durables d’emballer et d’expédier les marchandises ou d’utiliser de nouvelles technologies écoénergétiques dans nos magasins, nous cherchons toujours des façons novatrices de devenir une entreprise plus durable. »

Le CDP, anciennement Carbon Disclosure Project, est une organisation internationale à but non lucratif qui encourage les sociétés et les villes à divulguer les renseignements sur leurs impacts sur l’environnement, et ainsi, donner aux décisionnaires les données nécessaires pour changer l’orientation des marchés. L’index de la CDP comporte les sociétés du monde entier qui sont des chefs de file de la lutte contre les changements climatiques. Le CDLI montre comment les organisations ont tenu compte des changements climatiques en tant que facteur économique clé et ont considérablement réduit leurs émissions de GES.

L’inscription au CDLI n’est pas la seule distinction obtenue par Canadian Tire en 2015 grâce à ses efforts de durabilité. La société a également été choisie pour les Dow Jones Sustainability World et North American Indices de 2015 (en anglais seulement). Ces indices font partie de la famille des indices de durabilité qui permettent d’assurer le suivi du rendement économique, environnemental et social des plus grandes sociétés du monde. De plus, Canadian Tire a également reçu le Prix ENERGY STAR 2015 pour la transformation du marché de RNCan pour l’amélioration de l’efficacité énergétique. Chaque année, les participants ENERGY STAR sont récompensés dans les catégories fabricant, détaillant, prestataire de services publics, promoteur et participant de l’année, et reçoivent le privilège d’utiliser un logo spécial des lauréats ENERGY STAR.

Les principales entreprises comme Canadian Tire suivent les Meilleures pratiques de gestion de l’énergie, qui comprennent l’analyse comparative à l’aide d’outils comme ENERGY STAR Portfolio Manager. Pour découvrir les avantages qu’offre l’utilisation de cet outil en ligne gratuit, rendez-vous sur : Pourquoi ENERGY STAR Portfolio Manager?

Pour lire l’article sur l’inscription de Canadian Tire au CDLI, rendez-vous sur www.newswire.ca/news-releases/canadian-tire-corporation-earns-top-marks-on-cdps-climate-disclosure-leadership-index-552165361.html (en anglais seulement) et pour connaître les autres prix remportés par Canadian Tire, rendez-vous sur : http://corp.canadiantire.ca/FR/AboutUs/Pages/AwardsRecognition.aspx.  

Pour de plus amples renseignements sur les Prix ENERGY STAR Canada de RNCan, rendez-vous sur rncan.gc.ca/energie/produits/pour-participants/prix/13526 et pour lire les profils des lauréats de 2015, rendez-vous sur rncan.gc.ca/energie/produits/pour-participants/prix/17718.

Calendrier des événements et autres dates importantes

Institut canadien de formation en énergie (CIET)

CIET Formation en énergie durable – Cours avancé en recommissioning de bâtiments

  • Date : 17-20 mai 2016 – Montréal, Québec
  • Le cours avancé de recommissioning, d’une durée de 4 jours, couvre toutes les phases du processus de recommissioning, soit la planification, l’investigation, l’implantation, le transfert et le suivi.
    • Cette formation est offerte en collaboration avec CanmetÉNERGIE
    • Cliquez ICI pour voir la description du cours et pour vous inscrire dès maintenant.  

Qu’en dites-vous?

L’Enjeu : Bâtir l’efficacité énergétique est publié par l’Office de l’efficacité énergétique de Ressources naturelles du Canada et distribué tous les mois à 16 000 abonnés. Son objectif consiste à offrir des nouvelles et des informations utiles sur les programmes, les services et les activités en lien avec l’efficacité énergétique dans les bâtiments commerciaux et institutionnels, et également à communiquer les histoires de réussite des organismes qui ont apporté des changements positifs. Aidez-nous à diffuser le message en envoyant le présent lien à vos collègues. Nous vous invitons à vous abonner à notre publication sœur portant sur l’efficacité énergétique dans les établissements industriels, L’Enjeu PEEIC.
Nous invitons les lecteurs à nous faire part de leurs commentaires ou à nous communiquer leurs idées d’articles.