L’Enjeu : Bâtir l’efficacité énergétique – Volume 2, numéro 12

Retourner à L’Enjeu : Bâtir l’efficacité énergétique

Volume 2, numéro 12

Bilan de l’année – 2015, une année remplie d’activités en matière d’efficacité énergétique à la Division des bâtiments de RNCan

L’année aura été foisonnante en matière d’activités liées à l’efficacité énergétique à la Division des bâtiments de RNCan. De la publication de deux nouvelles cotes ENERGY STAR à la présentation d’outils et de services supplémentaires pour aider les organisations canadiennes à faire preuve d’une grande efficacité énergétique et à réduire les émissions de GES, la Division des bâtiments a été et continue à être occupée.

Nouvelles cotes ENERGY STAR de 1 à 100

Image d’un panier à emplettes

En plus de toutes les cotes ENERGY STAR déjà disponibles pour les organisations canadiennes grâce à ENERGY STAR Portfolio Manager, RNCan a publié des cotes pour les supermarchés et les commerces alimentaires, ainsi que pour les centres médicaux. Les commerces alimentaires sont parmi les bâtiments commerciaux les plus énergivores en raison de la consommation élevée d’énergie des équipements de réfrigération et des CVCA. D’ailleurs, on compte plus de 10 000 centres médicaux au Canada, ce qui représente une consommation d’énergie d’environ 10,5 millions de gigajoules par année.En adoptant l’analyse comparative énergétique et en prenant des mesures énergétiques, ces organisations peuvent récolter les fruits de leur investissement.

Le Canada a mis en place les cotes de rendement de 1 à 100 pour les supermarchés et les commerces alimentaires, ainsi que pour les centres médicaux, afin de permettre les comparaisons au sein des portefeuilles de bâtiments et entre eux. Portfolio Manager fournira des données de base énergétique à ces organisations, ainsi qu’un fondement pour des améliorations continues.

Image d’un stétoscope

Pour de plus amples informations, consultez les pages Analyse comparative énergétique pour les supermarchés et les commerces alimentaires et Analyse comparative énergétique pour les centres médicaux.

Logiciel de modélisation de la consommation d’énergie CAN-QUEST et formation associée

RNCan propose maintenant un logiciel de modélisation CAN-QUEST mis à jour qui peut servir à démontrer la conformité de rendement avec le Code national de l’énergie pour les bâtiments – Canada 2011 (CNÉB 2011). Le logiciel appuie la conception de bâtiments à haut rendement énergétique en intégrant des technologies comme le photovoltaïque, les pompes géothermiques, la cogénération, les accumulateurs thermiques et les nouveaux dispositifs de CVCA. La publication de CAN-QUEST en 2015 comprend des améliorations telles que des représentations graphiques de bâtiments en deux et trois dimensions, et la capacité à évaluer rapidement diverses conceptions écoénergétiques.

RNCan a également mis en place des formations que les autorités peuvent facilement adapter aux conditions locales et utiliser pour former des professionnels dans leurs régions. Les propriétaires et gérants de bâtiments, les inspecteurs en bâtiment, les urbanistes, les architectes et les ingénieurs qui établiront des projets en conformité avec le CNÉB 2011 pourront suivre un cours de présentation d’une journée au CNÉB 2011 et à CAN-QUEST. Un cours informatique pratique de deux jours axé sur le logiciel et le processus de modélisation est également proposé aux professionnels qui prépareront des modélisations de la consommation d’énergie pour démontrer la conformité avec le CNÉB 2011.

Pour de plus amples informations, visiter nos pages sur le logiciel de modélisation de l’énergie CAN-QUEST et la formation CAN-QUEST.

Ateliers de gestion de l’énergie « Le gros bon $ens »

Image de personnes dans une classe

En 2015, plus de 580 représentants issus d’organisations commerciales et institutionnelles ont bénéficié des ateliers « Le gros bon $ens » de RNCan qui traitent de sujets comme La remise au point, Les systèmes d’informations sur la gestion de l’énergie, La planification en gestion énergétique, Découvrir les occasions d’économiser l’énergie, La gérance énergétique, et Le financement de l’efficacité énergétique.

Pour de plus amples renseignements, consultez la page Ateliers « Le gros bon $ens ». La distribution à vos réseaux des nouvelles dans L’Enjeu : Bâtir l’efficacité énergétique concernant les meilleures pratiques en matière d’énergie, la gestion énergétique et l’analyse comparative représente un moyen de garantir que 2016 sera une année encore meilleure pour l’efficacité énergétique des bâtiments.

Un autre prix pour l’installation durable de CanmetMATÉRIAUX à Hamilton

En octobre dernier, le prix pour l’innovation selon la norme LEED dans la nouvelle construction pour l’année 2015 a été remis à CanmetMATÉRIAUX, une installation de Ressources naturelles Canada, à Hamilton, en Ontario. Il s’ajoute aux distinctions déjà reçues par le bâtiment certifié Platine selon la norme LEED en 2013. Plus tôt dans l’année, l’installation a été citée par l’American Institute of Architects parmi les dix meilleurs exemples de projets d’architecture durable et de conception écologique. Diamond Schmitt Architects et McMaster Innovation Park ont également reçu le prix Brownie de 2013 pour le meilleur projet à grande échelle de la Canadian Urban Institute pour la conception du laboratoire de CanmetMATÉRIAUX sur un site désaffecté.

En comparaison avec des installations de taille et de type semblables, l’intensité énergétique du bâtiment de CanmetMATÉRIAUX (mesurée en kBtu par pied carré par année) est inférieure à la médiane nationale de 77 p. 100. Il s’agit d’une réalisation importante, étant donné que le bâtiment abrite 800 équipements personnalisés en plus de l’équipement de laboratoire général, ce qui augmente l’intensité énergétique de l’installation.

Les 15 400 m2 du bâtiment font partie de McMaster Innovation Park, qui est le plus grand centre de recherche au Canada axé sur la fabrication, la transformation et l’évaluation des métaux et de la matière. L’installation fournit le secteur canadien de la métallurgie son programme de coulage à échelle préindustrielle, de laminage et de soudage, de corrosion, d’essai mécanique et d’évaluations de microstructures.

Le chapitre du Grand Toronto du Conseil du bâtiment durable du Canada a remis la distinction à l’installation CanmetMATÉRIAUX pour de nombreuses caractéristiques en matière d’innovation, dont :

  • un système de ventilation par déplacement d’air qui fournit 100 p. cent d’air frais et qui est séparé des systèmes de chauffage et de refroidissement, ce qui augmente ainsi les économies d’énergie
  • un mur solaire qui préchauffe l’air frais de l’hiver à 16 °C
  • une orientation du bâtiment retenue pour maximiser l’efficacité thermique
  • des enveloppes thermiques de haute performance pour les murs, les fondations et le toit
  • des fenêtres à triple vitrage
  • plus de 200 capteurs solaires thermiques sur le toit afin de récupérer la chaleur pour le chauffage de l’eau par rayonnement
  • des capteurs qui règlent automatiquement l’éclairage et les stores pour économiser davantage d’énergie
  • des réceptacles d’eaux de pluie qui ont diminué la consommation d’eau potable du bâtiment de 92 p. cent

Les avantages d’une conception de bâtiment durable et écoénergétique, tel que l’illustre l’installation de CanmetMATÉRIAUX, sont présentés sur le site Web L’efficacité énergétique est importante pour les nouveaux bâtiments. Les propriétaires et gestionnaires de bâtiments peuvent également consulter les pages de RNCan suivantes Meilleures pratiques pour les nouveaux bâtiments et Efficacité énergétique : commissioning pour des idées en matière de conception de nouvelles constructions durables.

Les propriétaires, gérants et locataires de bâtiments de la RGT célèbrent une diminution importante de la consommation énergique

Les entreprises de la région du Grand Toronto (RGT) célèbrent une baisse de 12,1 p. cent de la consommation collective d’énergie entre 2011 et 2014, après avoir relevé le défi Race to Reduce lancé par CivicAction. Non seulement les participants ont-ils dépassé l’objectif initial de 10 p. cent de diminution d’énergie fixé par le défi, mais ils ont également économisé 13,7 millions de dollars en coûts énergétiques et ont retiré d’importants avantages en matière d’environnement.

Le défi Race to Reduce a été un défi à l’entreprise amical dont l’objectif était de réduire la consommation d’énergie dans les immeubles de bureaux de la région de Toronto. Tous les types d’immeubles de bureau ont été admissibles au concours, et tous les propriétaires et locataires ont pu participer.

Image de gratte-ciels

CivicAction a lancé le défi Race to Reduce en 2011, rassemblant les chefs d’entreprise pour relever les défis dans la RGT et à Hamilton. Un défi réside dans le fait qu’en 2011, les locaux à bureaux ont contribué aux émissions de carbone de la RGT à hauteur de 20 p. cent.

Les participants ont été des entreprises et des propriétaires de 196 bâtiments, soit environ 40 p. cent des locaux à bureaux commerciaux dans la RGT. Parmi les 21 premiers bâtiments à réduire leur consommation d’énergie d’au moins 20 p. cent, on trouve l’hôtel de ville de Toronto et la TD Bank Tower. Ces réductions importantes ont été réalisées en améliorant les systèmes de chauffage, en installant un éclairage efficace ainsi que d’autres aménagements.

À la fin du défi, la cote ENERGY STAR moyenne des 17 premiers bâtiments était de 95,5 (37 points au-dessus de la moyenne nationale). Avec presque 418 000 m2 de locaux à bureaux, la Banque Royale du Canada a remporté trois prix d’excellence en équipe en collaboration avec trois de ses propriétaires pour des projets concernant des capteurs d’éclairage électroniques et la diminution des heures de nettoyage de nuit.

Au cours du défi, les dirigeants et propriétaires de bâtiments participants ont utilisé ENERGY STAR Portfolio Manager pour effectuer une analyse comparative du rendement énergétique des bâtiments et cibler leurs améliorations en matière d’efficacité énergétique.

La réussite des entreprises de la RGT qui ont participé au défi repose, en partie, sur l’analyse comparative du rendement énergétique, puisque cette stratégie permet aux organisations de déterminer les problèmes relatifs à l’économie d’énergie, de mettre en place et de faire un suivi des mesures d’efficacité énergétique, et de maintenir le cap d’une gestion de l’énergie à long terme. La page Web de RNCan L’importance de l’analyse comparative du rendement énergétique présente les avantages d’une telle analyse, tandis que la page Analyse comparative énergétique des bâtiments d’espace de bureaux commerciaux expose les étapes à suivre pour une analyse comparative des bâtiments de bureaux commerciaux. L’outil le plus célèbre, facile à utiliser et gratuit en matière d’analyse comparative énergétique est ENERGY STAR Portfolio Manager (voir la page Pourquoi ENERGY STAR Portfolio Manager) accompagné de ses Cotes de rendements ENERGY STAR de 1 à 100.

Les participants au défi Race to Reduce ont mis la barre très haute jusqu’à maintenant, mais un effort accru peut être fait pour diminuer davantage la consommation d’énergie. Bien que de nombreuses mesures d’efficacité énergétique évidentes aient été prises, beaucoup d’occasions existent toujours, telles que la mise en œuvre de dispositifs de récupération de chaleur, l’amélioration de dispositifs de CVCA et le choix de systèmes de gestion de l’énergie.

Pour tout connaître, consultez le site http://news.nationalpost.com/toronto/gta-businesses-celebrate-12-drop-in-energy-use-in-office-towers-equal-to-taking-4200-cars-off-the-road et pour de plus amples informations relatives au défi Race to Reduce, visitez le site http://racetoreduce.ca/the-race/introduction (les deux sites sont disponibles uniquement en anglais).

Calendrier des événements et autres dates importantes

Ateliers de gestion de l'énergie « Le gros bon $ens »

Qu’en dites-vous?

Le bulletin L’Enjeu : Bâtir l’efficacité énergétique est publié par l’Office de l’efficacité énergétique de Ressources naturelles du Canada et distribué tous les mois à 16 000 abonnés. Son objectif consiste à offrir des nouvelles et des informations utiles sur les programmes, les services et les activités relatifs à l’efficacité énergétique dans les bâtiments commerciaux et institutionnels – et à communiquer les histoires de réussite des organismes qui ont apporté des changements positifs.

Aidez-nous à diffuser le message en envoyant le présent lien à vos collègues et en vous abonnant à notre publication sœur portant sur l’efficacité énergétique dans les établissements industriels, L’Enjeu PEEIC.

Nous invitons les lecteurs à nous faire part de leurs commentaires ou à nous communiquer leurs idées d’articles.

Retourner à L’Enjeu : Bâtir l’efficacité énergétique