L’Enjeu : Bâtir l’efficacité énergétique – Volume 1, numéro 9

Volume 1, numéro 9

Bilan de l’année : revue des réussites de 2014 en matière d’efficacité énergétique

Ce fut une année occupée pour la Division des bâtiments de Ressources naturelles Canada (RNCan), une année qui a eu des répercussions positives sur l’efficacité énergétique dans l’ensemble du pays. Cela a commencé en janvier 2014 avec le lancement d’un nouveau site Web, puis s’est poursuivi en juin avec la publication des pages Web renouvelées sur l’analyse comparative de la consommation d’énergie.

Nouvelles publications maintenant disponibles auprès de Ressources naturelles Canada

La Division a également produit un grand nombre de nouvelles publications, dont les suivantes : Un meilleur débit d’air, une consommation d’énergie réduite, des coûts inférieurs : L’amélioration des hottes présente de grands avantages pour le bâtiment M-12 du Conseil national de recherches Canada, Améliorer le rendement énergétique de votre bâtiment : Introduction à l’analyse comparative énergétique et la fiche de renseignements CAN-QUEST : le logiciel de modélisation de la consommation d’énergie des bâtiments.

Analyse comparative énergétique

L’année a également été marquée par de nombreuses réalisations concernant l’analyse comparative. Les cotes de rendement ENERGY STAR Portfolio Manager pour les hôpitaux ont été publiées en mai 2014. En outre, plus de 700 participants ont assisté à nos webinaires sur l’analyse comparative énergétique. Il y a entre autres eu un webinaire national conçu pour le milieu hospitalier, les séries 101 et 201 de Portfolio Manager en mai, en juin, et en novembre, ainsi que des webinaires personnalisés pour des secteurs en particulier. Le tout premier webinaire canadien « Heures de bureau » a eu lieu à l’automne 2014 et donnait de l’information sur les nouvelles fonctionnalités relatives au partage de Portfolio Manager. 

Non seulement RNCan est la source à consulter pour de l’information et des outils d’analyse comparative énergétique pour Portfolio Manager, mais le Ministère prêche également par l’exemple. Ainsi, RNCan utilise désormais ENERGY STAR Portfolio Manager pour les principaux sites de ses bâtiments et a entré des données remontant à 2005 pour plus de 100 compteurs, ce qui totalise plus de 10 000 points de données. Selon les données entrées, le transfert actuel des services Web fonctionne bien pour les bâtiments avec une configuration simple des compteurs. La Division des bâtiments de RNCan travaille afin de s’assurer que la saisie de données pour les configurations de compteurs de livraison en vrac (p. ex., propane et diesel) et complexes des compteurs se fait également de façon harmonieuse.

Pour de plus amples renseignements, visitez www.rncan.gc.ca/energie/efficacite/batiments/ressources-renforcement-capacites/bulletin/15684.

Du nouveau concernant le CNEB

Les choses ont évolué au cours de la dernière année en ce qui concerne l’adoption et la mise en œuvre du Code national de l’énergie pour les bâtiments – Canada 2011 (CNEB de 2011). Les provinces de l’Ontario, de la Colombie-Britannique (C.-B.), du Manitoba et de la Nouvelle-Écosse, et la ville de Vancouver (ville à charte), ont toutes adopté le Code. L’application du Code se poursuit de façon graduelle, ayant commencé avec la C.-B. et Vancouver le 20 décembre 2013, l’Ontario le 1er janvier 2014, le Manitoba le 1er décembre 2014, et la Nouvelle-Écosse qui devrait à son tour commencer à appliquer le CNEB le 31 décembre 2014. L’adoption et l’application combinées du CNEB de 2011 dans ces quatre provinces devraient toucher environ 60 p. 100 de tous les nouveaux bâtiments commerciaux construits au Canada d’ici 2020. L’on s’attend à ce qu’au moins trois autres provinces adoptent ou adaptent ce nouveau code de l’énergie d’ici 2016.

Au printemps 2014, RNCan et BC Hydro ont conjointement mis au point un outil électronique de vérification de la conformité au CNEB de 2011 et l’ont mis à la disposition de toutes les provinces et de tous les territoires afin de les aider à faciliter leurs processus de délivrance de permis de construction suivant l’application du code. Également en 2014, la Division des bâtiments a mis au point des outils pour aider les concepteurs de bâtiments à faire les calculs détaillés pour la méthode de conformité des solutions de remplacement. On peut désormais se procurer gratuitement ces outils de solutions de remplacement qui concernent la Partie 4 (Éclairage) et les Parties 5 et 6 (Chauffage, ventilation et climatisation et Chauffage de l’eau sanitaire) du CNEB de 2011 en communiquant avec info.services@rncan-nrcan.gc.ca. En outre, on peut maintenant acheter un nouveau Guide de l’utilisateur du CNEB de 2011 par l’entremise du magasin virtuel du Conseil national de recherches Canada à www.nrc-cnrc.gc.ca/fra/magasin_virtuel/index.html.

Outil et formation sur CAN-QUEST bientôt disponibles

En décembre 2013, on a publié une version bêta de CAN-QUEST, soit la version canadienne de l’outil de modélisation de la consommation totale d’énergie des bâtiments eQUEST qui est populaire aux États-Unis. Le logiciel bilingue de modélisation de la consommation d’énergie des bâtiments CAN-QUEST sera disponible en mars 2015 sur le site Web sur l’efficacité énergétique de Ressources naturelles Canada. Le logiciel est conçu afin de se conformer au Code national de l’énergie pour les bâtiments – Canada 2011 (CNÉB de 2011). En outre, de la formation sur CAN-QUEST sera donnée dans l’ensemble du Canada par des spécialistes du secteur de la construction. Pour de plus amples renseignements sur la formation offerte dans votre région, communiquez avec RNCan à info.services@rncan-nrcan.gc.ca ou composez le 1-877-360-5500 (sans frais).

Finalement, le CNEB de 2011 a été mis à jour pour 2015, de pair avec tous les autres codes de construction nationaux modèles (c.-à-d., CNB, CNP et CNPI). Le CNEB de 2015 devrait être publié en décembre 2015 et pourra être acheté par l’entremise du magasin virtuel de RNCan. 

Dignes de mention

Défi énergétique des bâtiments à Richmond, en Colombie-Britannique

La Ville de Richmond organise un défi énergétique des bâtiments en 2014–2015, lequel utilise ENERGY STAR Portfolio Manager comme outil de suivi; ce défi vise à encourager l’évaluation, le contrôle et la réduction du gaspillage d’eau et d’énergie dans les bâtiments commerciaux, institutionnels ou résidentiels multifamiliaux. Dans le cadre du défi, 75 p. 100 des coûts des programmes de formation admissibles sont couverts, incluant la formation en ligne sur l’énergie pour les exploitants d’immeubles de la Building Owners and Managers Association et les ateliers de gestion de l’énergie « Le gros bon $ens » de RNCan. De la formation préliminaire personnalisée sur la gestion de l’énergie est offerte gratuitement aux participants qui s’inscrivent, en plus de l’accès aux programmes de remises pour l’énergie de BC Hydro et de Fortis BC. Ce sera le deuxième défi énergétique des bâtiments à utiliser Portfolio Manager au pays, après l’initiative Race to Reduce (en anglais seulement) de la région du Grand Toronto.

Pour de plus amples renseignements sur la façon de vous inscrire, visitez https://energy.richmond.ca/energychallenge/about/ (en anglais seulement).

La Ville de Vancouver et la Ville de Richmond, avec le soutien de BC Hydro, procèdent toutes deux à une analyse comparative de leurs bâtiments municipaux dans Portfolio Manager afin d’accroître l’analyse comparative volontaire. Grâce à cette collaboration, RNCan améliore l’efficacité énergétique du secteur des bâtiments au Canada et contribue à la santé et à la prospérité de la population, de l’économie et de l’environnement.

Répercussions positives des ateliers Le gros bon $ens

Toujours aussi populaires, les réputés ateliers de gestion de l’énergie « Le gros bon $ens » n’ont cessé d’être réclamés par le secteur des bâtiments commerciaux et institutionnels. Trente-huit ateliers de gestion de l’énergie ont été donnés à plus de 700 participants depuis avril cette année.

Témoignage sur l’atelier de gestion de l’énergie Le gros bon $ens

« La formation sur la gestion de l’énergie offerte par l’Association des municipalités de l’Ontario (AMO), avec le soutien du programme d’ateliers de gestion de l’énergie Le gros bon $ens de RNCan, s’est révélée extrêmement avantageuse pour la municipalité. Lors des ateliers, plusieurs des membres du personnel ont reçu une formation économique qui s’est traduite par des connaissances pratiques qu’ils ont pu mettre en application sur-le-champ pour l’exploitation de plusieurs de nos installations. Au cours de la première année suivant la formation, nous avons pu économiser un quart de million de dollars en coûts d’énergie, ce qui est remarquable pour une municipalité de taille moyenne. Une grande partie de notre réussite est directement attribuable aux possibilités de formation à coût abordable dont nous avons pu profiter. »

Franklin Wu
Directeur général
Municipalité de Clarington

Résultats de l’efficacité énergétique à Kingston, en Ontario

Le bureau du maire de Kingston a indiqué que grâce au programme Switch Ontario, la municipalité économise 0,5 million de dollars avec les lampadaires à diodes électroluminescentes (DEL) qui ont été nouvellement installés. Aussi à Kingston, une série d’améliorations apportées à l’Université Queen’s ont permis de réduire les besoins énergétiques annuels de l’établissement, les faisant passer de 5 MW à 3 MW. De plus, l’Hôpital général de Kingston a indiqué réaliser des économies globales de 14 p. 100 grâce à la mise en œuvre de mesures d’efficacité énergétique.

Groupe de champions environnementaux de l’analyse comparative

Comme les coûts en services publics des immeubles résidentiels à logements multiples (IRLM) représentent souvent 30 p. 100 des coûts de fonctionnement, la Federation of Registered Property Owners (FRPO) met sur pied un groupe de champions environnementaux qui fera l’analyse comparative des IRLM locatifs. L’objectif du groupe est de faire l’analyse comparative de 1 000 bâtiments, de 125 000 logements et de sensibiliser 300 000 résidants.

Publication prochaine des cotes ENERGY STAR canadiennes pour le secteur de l’alimentation de détail

L’utilisation d’ ENERGY STAR Portfolio Manager comme outil d’analyse comparative continue de s’étendre : à l’hiver 2015, des cotes de rendement énergétique canadiennes seront disponibles pour les supermarchés/magasins de détail (alimentation). Pour les utilisateurs canadiens, l’outil Portfolio Manager offre actuellement des cotes de rendement ENERGY STAR de 1 à 100 pour les immeubles de bureaux, les écoles et les hôpitaux.

L’outil ENERGY STAR Portfolio Manager, la seule plate-forme nationale uniformisée pour l’analyse comparative énergétique au Canada, est déjà utilisé pour des milliers de bâtiments dans l’ensemble du pays, avec une part de marché supérieure à 16 p. 100 pour le secteur commercial/institutionnel.

Plus de 450 magasins canadiens de vente au détail d’aliments font actuellement l’analyse comparative de leur rendement énergétique. L’outil d’analyse comparative énergétique aidera à connaître les données de base et à établir des objectifs énergétiques.

Ne manquez pas de lire le bulletin L’Enjeu : Bâtir l’efficacité énergétique et de visiter notre site Web (www.rncan.gc.ca/energie/efficacite/batiments/analyse-comparative/3692) pour avoir de plus amples renseignements sur les mises à jour de Portfolio Manager, y compris les possibilités de formation à venir et la Foire aux questions concernant les commerces de vente au détail d’aliments.

Les mesures d’efficacité énergétique ont des répercussions mondiales importantes

Selon les données analysées dans le Rapport sur le marché de l’efficacité énergétique 2014 (RMEE 2014) de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), l’efficacité énergétique a surpassé le pétrole, l’électricité et le gaz naturel comme nouvelle « première énergie » à l’échelle mondiale. En 2011, les économies réalisées par la non-consommation d’énergie ont été estimées à 59 p. 100 de la consommation totale de combustible. En fait, les efforts en matière d’efficacité ont permis d’économiser plus d’énergie que ce que représente la consommation d’énergie annuelle des É.-U. , de la Chine ou de l’Union européenne (UE).

En outre, au cours de la même année, les économies d’efficacité énergétique de 1 337 millions de tonnes d’équivalent pétrole (MTep) des 11 pays membres de l’AIE ont été supérieures à la consommation totale combinée de l’UE ou de l’Asie, excluant la Chine.

La valeur du marché international de l’efficacité énergétique se situait entre 310 et 360 milliards de dollars en 2012, favorisant les améliorations d’efficacité pour l’ensemble des secteurs. De plus, le potentiel du marché de l’efficacité énergétique est en croissance dans les économies qui ne font pas partie de l’Organisation de coopération et de développement économiques.

Le rapport RMEE 2014 a également révélé que le financement de l’efficacité énergétique est en hausse, avec des méthodes de financement et des modèles commerciaux nouveaux et novateurs, et qu’il est devenu un segment établi du marché financier.

Selon l’AIE, les marchés de l’efficacité énergétique connaîtront vraisemblablement une croissance mondiale alors que les questions liées à la sécurité énergétique, à la croissance économique et à l’atténuation des changements climatiques continuent de retenir l’attention.

(Source : www.iea.org/Textbase/npsum/EEMR2014SUM.pdf; en anglais seulement)

Calendrier des événements et autres dates importantes

Voici la liste des principaux événements :

Si vous souhaitez tenir un atelier Le gros bon $ens personnalisé, veuillez prendre note qu’il faut compter entre huit et dix semaines de la planification de l’atelier jusqu’à sa tenue.

À VENIR!

RNCan lancera à l’hiver 2015 un nouveau volet à sa série d’ateliers de gestion de l’énergie « Le gros bon $ens », destiné aux bâtiments commerciaux et institutionnels. Ce nouveau volet consiste en une démonstration de base d’ENERGY STAR Portfolio Manager adapté au Canada et donne de l’information sur la façon de réaliser l’analyse de rentabilité à l’aide des données obtenues avec l’outil

Qu’en dites-vous?

Le bulletin L’Enjeu : Bâtir l’efficacité énergétique est publié par l’Office de l’efficacité énergétique de Ressources naturelles du Canada et distribué tous les mois à 12 000 abonnés. Son objectif consiste à offrir des nouvelles et des informations utiles sur les programmes, les services et les activités relatifs à l’efficacité énergétique dans les bâtiments commerciaux et institutionnels – et à communiquer les histoires de réussite des organismes qui ont apporté des changements positifs. Aidez-nous à diffuser le message en envoyant le présent lien à vos collègues et en vous abonnant à notre publication sœur portant sur l’efficacité énergétique dans les établissements industriels, L’Enjeu PEEIC.