L’Enjeu : Bâtir l’efficacité énergétique – Volume 1, numéro 4 (Juillet)

Volume 1, numéro 4

Une nouvelle Enquête sur l’utilisation commerciale et institutionnelle d’énergie commencera bientôt à l’échelle nationale

Crochet

Une nouvelle enquête nationale sur la consommation d’énergie commerciale et institutionnelle sera bientôt réalisée.

Tous les cinq ans, on mène cette enquête afin de recueillir des renseignements détaillés sur la demande en énergie et les habitudes de consommation des organisations et des institutions canadiennes, pour leurs immeubles et leurs établissements. Statistique Canada mènera cette enquête au nom de Ressources naturelles Canada.

La collecte, l’analyse et le partage des données sur la consommation d’énergie constituent une pratique intelligente, et ce, autant du point de vue des entreprises individuelles que des associations d’intervenants, comme les organisations sectorielles, les services publics et les organismes gouvernementaux. Les données obtenues grâce à cette enquête fourniront des renseignements essentiels pour évaluer l’efficacité énergétique et seront fréquemment utilisées dans l’élaboration de politiques et de programmes qui offrent des avantages aux entreprises individuelles et à l’ensemble du secteur des bâtiments commerciaux et institutionnels au Canada. Une meilleure connaissance de la consommation d’énergie dans ce secteur mène à une utilisation responsable de nos ressources énergétiques, à des programmes plus efficaces et à la sécurité économique et environnementale.

Les résultats de cette enquête seront utilisés par les services publics, ainsi que par les gouvernements provinciaux et fédéral pour élaborer des programmes et des politiques qui amélioreront l’efficacité énergétique des bâtiments commerciaux et institutionnels au Canada. Ils appuieront les programmes ciblés tels qu’ENERGY STAR Portfolio Manager en constituant le fondement pour mettre à jour les cotes ENERGY STAR de rendement énergétique de 1 à 100 actuellement utilisées et pour élaborer de nouvelles cotes pour les types de bâtiment qui ne sont pas admissibles actuellement à une cote. Les associations industrielles, les administrateurs d’immeubles et les propriétaires de bâtiment pourront obtenir des données à jour sur des bâtiments similaires avec lesquels ils pourront comparer leur propre consommation d’énergie.  De plus, les spécialistes de l’énergie et les consommateurs pourront en apprendre davantage sur les modèles de consommation des bâtiments.

En août et en septembre 2014, Statistique Canada commencera à communiquer avec d’éventuels répondants au sondage. En janvier 2015, on passera à l’étape de la collecte des données. Chaque répondant recevra une trousse de présentation expliquant en quoi consiste l’enquête et quel en est le processus; il y aura par la suite un appel téléphonique pour recueillir les données. Cette méthode vise à obtenir l’information la plus complète possible, et ce, de façon statistiquement valide et rentable. Ainsi, soyez prêts si quelqu’un communique avec vous en vue de participer à l’enquête!

Pour obtenir de plus amples renseignements sur cette enquête nationale, veuillez faire parvenir un courriel à info.services@rncan.gc.ca. Pour consulter les résultats de l’enquête de 2009, visitez : Enquête sur l’utilisation commerciale et institutionnelle d’énergie 2009 (EUCIE) – Bâtiments.

 

ENERGY STAR Portfolio Manager : publication de Web Services 3.0

La publication de la prochaine version majeure des services Web d’ENERGY STAR Portfolio Manager est prévue pour le 6 août 2014. Elle comprend certains changements mineurs pour les diagrammes, des correctifs et d’autres améliorations. Ces mises à jour ont été publiées pour l’environnement d’essai le 4 juin 2014, de sorte que les utilisateurs des services Web peuvent mettre les changements à l’essai avant leur publication en août. Pendant cette période, il y aura un léger décalage entre les environnements d’essai et RÉEL.

Pour de plus amples renseignements, vous pouvez consulter Portfolio Manager Web Services: August 2014 Schema Changes (en anglais seulement) de l’Environmental Protection Agency des É.-U. ou leur site Web Services FAQs (en anglais seulement).

 

Mention spéciale pour le Toronto Atmospheric Fund

Récemment, le Toronto Atmospheric Fund (TAF) a obtenu une mention spéciale pour une réalisation en matière de transformation des finances (en anglais seulement) dans le cadre du concours 2014 Transformational Business Awards du Financial Times/International Finance Corporation (FT/IFC). Créé en 1991 et avec une enveloppe de 23 millions de dollars, le TAF est un organisme autonome de la Ville de Toronto dont le mandat est de soutenir les initiatives qui diminuent les émissions de gaz à effet de serre et la pollution atmosphérique à Toronto.

Pour ce prix, décerné pour des initiatives commerciales novatrices qui créent des solutions transformatrices à long terme relativement aux défis environnementaux, sociaux et d’entreprise, il y a eu plus de 237 soumissions provenant de 214 institutions dans 61 pays. La cérémonie a eu lieu au Royaume-Uni, en juin dernier.

Le TAF a été reconnu pour son approche unique en matière de financement de projets à faible teneur en carbone qui permettent de réduire les émissions de gaz à effet de serre et la pollution atmosphérique grâce à l’Energy Savings Performance Agreement (ESPA) (en anglais seulement). Ce contrat d’amélioration du rendement énergétique consiste en une structure de financement sans création d’endettement afin de lutter contre les principaux obstacles empêchant de procéder aux améliorations d’efficacité énergétique. 

Cette reconnaissance a fait connaître sur la scène internationale les travaux novateurs de TAF en matière de finances. La liste courte des sept candidats (en anglais seulement) dans cette catégorie comprenait la Bank of America et Citigroup, et le lauréat a été JPMorgan Chase/Lion’s Head. La liste complète des lauréats est affichée sur le site Web de FT/IFC (en anglais seulement).

Pour de plus amples renseignements concernant l’ESPA, visitez le site TowerWise de TAF.

Modifier la relation entre propriétaires et locataires : la location écologique

La location écologique prend de l’essor et est en voie de modifier la relation traditionnelle entre propriétaires et locataires. De plus en plus, les locataires réclament des améliorations de l’efficacité énergétique et demandent aux propriétaires de réaliser des tâches d’exploitation et d’entretien bien précises. Parallèlement, les propriétaires indiquent le type de matériaux et d’équipement à utiliser pour les espaces de bureaux locatifs et exigent de la part des locataires qu’ils participent à des programmes de recyclage et de conservation de l’énergie. Avec la location écologique, des conditions de ce genre sont directement incluses dans les contrats de location.

En particulier, la location écologique intègre l’efficacité en matière d’énergie et d’eau, la réduction des émissions, la réduction des déchets et d’autres objectifs de durabilité au cours du processus complet de location commerciale. Il s’agit de contrats harmonisés en matière d’énergie, à rendement élevé et d’efficacité énergétique qui procurent des rendements financiers et environnementaux à chacune des parties. Bref, la location écologique constitue un puissant mécanisme pour favoriser la consommation responsable d’énergie et permettre de réaliser des économies d’énergie.

Le processus de location écologique est transparent pour toutes les parties et comporte généralement les conditions relatives : (i) au régime locatif et aux dépenses d’exploitation, (ii) aux détails sur les améliorations apportées par les locataires, (iii) aux principes et aux règlements du développement durable, (iv) à l’utilisation et à l’élimination des matières dangereuses, y compris les produits de nettoyage, (v) au recyclage et (vi) aux plans de gestion environnementale.

Le programme de reconnaissance Green Lease Leader (en anglais seulement), mis en place par l’Institute for Market Transformation (IMT) et par Better Buildings Alliance du département de l’Énergie (DOE) des É.-U., fait passer la location écologique au rang de courant dominant en favorisant les pratiques exemplaires pour la location commerciale et en récompensant les organisations qui parlent le « langage de la location écologique ». Les chefs de file de la location écologique qui, à ce jour, consistent en d’importants propriétaires immobiliers, créent les modèles en vue de rédiger des baux écologiques pour presque chaque type d’immeuble important.

Le groupe canadien Oxford Properties, qui a plus de 20 milliards de dollars d’actifs sous gestion comprenant 50 millions de pieds carrés (4,6 millions de mètres cubes) d’espaces de bureaux, locatifs, multi-résidentiels, industriels et hôteliers, a récemment été reconnu comme chef de file de la location écologique (Green Lease Leader) pour 2014. Depuis quelque temps déjà, l’entreprise intègre la durabilité dans l’exploitation des immeubles de son portefeuille et met en place des technologies écologiques dans ses nouveaux développements. Selon le site Web d’Oxford Properties  :

« [ils] se sont engagés à chercher constamment de nouvelles actions de développement durable dans [leurs] immeubles et dans l’entreprise . . . . [Leur] vision en ce qui concerne le développement durable est claire – [ils] souhaitent développer [leur] société sans aggraver [leur] empreinte écologique, tout en demeurant un employeur et un partenaire de choix. »

Lisez les articles complets sur la location écologique ici :

www.greenbiz.com/blog/2013/05/29/10-reasons-why-green-leases-create-value-tenants-and-landlords (en anglais seulement)

www.imt.org/news/the-current/2014-green-lease-leaders-light-the-way-to-sustainable-landlord-tenant-relat (en anglais seulement)

ENERGY STAR Portfolio Manager : de précieux documents techniques et de formation pour les Canadiens

Energy Start Potfolio Manager image

Avis à tous les utilisateurs d’ENERGY STAR Portfolio Manager! Vous avez désormais accès à plus de documents techniques et de formation par l’entremise du site FTP (protocole de transfert de fichiers) de Ressources naturelles Canada.

Sur le site, vous avez accès à de l’information sur les cotes ENERGY STAR au Canada, aux documents techniques et de formation à l’appui, ainsi qu’à des exemplaires d’anciennes présentations ENERGY STAR Portfolio Manager de RNCan.

Pour accéder au site, visitez :
https://fileexchange.nrcan.gc.ca/index.php
Entrez l’information suivante pour ouvrir une session :
Nom d’utilisateur : oee_efib_user
Mot de passe : energy_Mgt*

 
Capture d’écran d’échange de fichier de l’OEE,  Efficacité énergétique pour les bâtiments

 

Si vous avez des questions ou de la difficulté à accéder au site, veuillez faire parvenir un courriel à info.services@rncan.gc.ca.

Calendrier des événements et autres dates importantes

Voici la liste des principaux événements :  

Si vous souhaitez tenir un atelier Le gros bon $ens personnalisé, veuillez prendre note qu’il faut compter entre huit et dix semaines de la planification de l’atelier jusqu’à sa tenue.

Qu’en dites-vous?

Le bulletin L’Enjeu : Bâtir l’efficacité énergétique est publié par l’Office de l’efficacité énergétique de Ressources naturelles du Canada et distribué tous les mois à 12 000 abonnés. Son objectif consiste à offrir des nouvelles et des informations utiles sur les programmes, les services et les activités relatifs à l’efficacité énergétique dans les bâtiments commerciaux et institutionnels – et à communiquer les histoires de réussite des organismes qui ont apporté des changements positifs. Aidez-nous à diffuser le message en envoyant le présent lien à vos collègues et en vous abonnant à notre publication sœur portant sur l’efficacité énergétique dans les établissements industriels, L’Enjeu PEEIC.

Nous invitons les lecteurs à nous faire part de leurs commentaires ou à nous communiquer leurs idées d’articles.

Envoyer un commentaire | S’abonner/se désabonner | Changer de profil | L’Enjeu PEEIC |Faire part d’histoires de réussite