L'Enjeu : Bâtir l’éfficacité énergétique bulletin - Février 2014

Enjeu : Bâtir l'efficacité énergétique Bulletin

Février 2014

Les participants au défi Race to Reduce en bonne voie d’atteindre leur objectif de réduction de la consommation d’énergie avant la date prévue

Après deux ans d’efforts consacrés à relever le défi Race to Reduce (en anglais seulement) lancé par CivicAction, les immeubles à bureaux participants sont à un pour cent d’atteindre leur objectif de réduction fixé pour quatre ans. Race to Reduce, lancé en 2011, vise à réduire la consommation d’énergie des immeubles participants de 10 p. 100 d’ici la fin de 2014. Dans le cadre du défi, axé sur la collaboration entre les propriétaires d’immeubles commerciaux et les locataires, on fournit aux participants un plan d’action et une trousse à outils afin de les sensibiliser à la consommation d’énergie, de les aider à réduire leurs émissions, à quantifier et à surveiller leur consommation d’énergie et, surtout, à apporter des changements positifs.

Pour quantifier et surveiller les résultats, CivicAction a adopté l’outil d’analyse comparative des bâtiments ENERGY STAR Portfolio Manager. L’outil permet aux participants de suivre et d’évaluer la consommation d’énergie de leur immeuble dans un environnement en ligne sûr.

Le défi a été populaire dès son introduction; dès le milieu de l’année 2012, 30 p. 100 des locaux à bureaux de la région de Toronto, soit une superficie de plus de 5,5 millions de mètres carrés (m2) (60 millions de pieds carrés), participaient au défi, y compris plus de 500 000 m2 (5,8 millions de pieds carrés) de bureaux dans la région de Peel. Quarante grands propriétaires et plus de 450 locataires ont inscrits 150 bâtiments.

En novembre 2012, CivicAction (en anglais seulement) et son conseil de direction pour les propriétaires de gros immeubles et les locataires de la région de Toronto ont tenu leur deuxième cérémonie annuelle de remise des prix pour faire connaître les lauréats de cette année. Déjà à cette date, le défi Race to Reduce avait permis de réaliser des économies d’énergie de l’ordre de 25,8 millions de dollars et de réduire de deux pour cent la consommation collective d’énergie.

Un an plus tard, on parvenait encore à des résultats impressionnants, et la troisième cérémonie de remise des prix soulignait les exploits de ces lauréats. « À ce jour, nous avons réalisé une réduction cumulative d’énergie de neuf pour cent, ce qui a inspiré même les plus sceptiques et fortifié la résolution des participants à viser des résultats encore plus élevés », déclare Brad Henderson, premier administrateur régional délégué, CBRE Limitée, et coprésident du conseil de direction pour l’efficacité énergétique des bâtiments de CivicAction.

« Le fait d’atteindre une réduction de neuf pour cent en deux ans seulement illustre ce que les propriétaires et les locataires peuvent réaliser lorsqu’ils se concentrent ensemble sur un objectif de réduction de la consommation d’énergie, des coûts et des émissions de carbone », confie Roger Johnson, premier vice-président, Services immobiliers du Groupe Banque TD, et coprésident du conseil de direction pour l’efficacité énergétique des bâtiments de CivicAction. « Ces résultats soulignent également les possibilités immenses pour les participants comme les non-participants au défi Race to Reduce de réaliser des économies d’énergie plus substantielles. »

« Les propriétaires d’immeubles et les locataires de Toronto ont surpassé toutes les attentes du Fonds de conservation de l’Ontario Power Authority (OPA). Nous estimons que le défi Race to Reduce est un programme d’engagement complet jumelé à des résultats mesurables qui prouve que les locataires et les propriétaires peuvent se concerter pour transformer réellement la consommation d’énergie des bâtiments », affirme Andrew Pride, vice-président, Conservation, Ontario Power Authority.

« Ce que CivicAction et le défi Race to Reduce ont pu accomplir avec les participants est sans précédent », ajoute Brad Henderson. Le degré de collaboration entre les divers intervenants a été incroyable, ce qui fait dire à M. Henderson « qu’il ne faut jamais sous-estimer la force d’un défi à pousser les gens à se dépasser ».

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le défi Race to Reduce ou pour vous y inscrire, visitez le site www.racetoreduce.ca (en anglais seulement). Pour connaître le nom des lauréats de l’an dernier et de cette année, visitez la page intitulée 2013 Winners du site Race to Reduce (en anglais seulement). Pour en apprendre davantage au sujet de l’outil ENERGY STAR Portfolio Manager, consultez la page Web Initiative nationale de Ressources naturelles Canada en matière d’analyse comparative énergétique des bâtiments.

Race to Reduce

Le Manitoba adopte le Code national de l’énergie pour les bâtiments – Canada 2011

Le 20 décembre 2013, le Manitoba s’est joint à la Nouvelle-Écosse, à la Colombie-Britannique, à la Ville de Vancouver et à l’Ontario en adoptant officiellement le Code national de l’énergie pour les bâtiments – Canada 2011 (CNÉB 2011). Ce faisant, le Manitoba devient la quatrième province à aller de l’avant en se dotant d’un meilleur outil en vue d’atteindre un rendement énergétique des bâtiments plus uniforme dans l’ensemble du Canada.

Le Code, qui entrera en vigueur le 1er décembre 2014, contient des exigences minimales pour la conception et la construction de bâtiments éconergétiques neufs. La version 2011 est une mise à jour du premier Code modèle national de l’énergie pour les bâtiments du Canada, lancé en 1997. Le code original était inspiré des normes 90.1 de l’ASHRAE des États-Unis, que certaines provinces, notamment la Colombie-Britannique et l’Ontario, avaient déjà intégrées par référence à leurs codes du bâtiment. Le CNÉB 2011 est un code modèle conçu à l’intention des provinces et des territoires pour qu’ils l’adoptent et l’adaptent en fonction de leurs besoins.

L’adoption du code par le gouvernement manitobain aura une incidence importante sur l’efficacité énergétique des bâtiments commerciaux neufs dans la province. De plus, elle touchera de nombreux secteurs de l’industrie de la construction au Manitoba, sans parler des administrations locales qui appliqueront le code. À plus grande échelle, l’adoption pancanadienne éventuelle du CNÉB 2011 contribuera à uniformiser le rendement énergétique des bâtiments dans toutes les provinces et territoires du Canada.

Pour de plus amples renseignements sur le Code national de l’énergie pour les bâtiments – Canada 2011, visitez la page Web de RNCan, Code de l’énergie du Canada, ou celle sur les Codes modèles nationaux de construction et documents connexes. Vous pouvez également posez vos questions en faisant parvenir un courriel à info.services@nrcan-rncan.gc.ca.

Outil ENERGY STAR Portfolio Manager : questions et réponses

question mark

Depuis le lancement de la version canadienne au cours de l’été 2013, l’outil Portfolio Manager a engendré rapidement une forte demande au Canada. Voici quelques questions et réponses pour vous aider à régler des problèmes que vous avez peut-être éprouvés. Pour obtenir des réponses à toute autre question qui vous tracasse, écrivez à info.services@nrcan-rncan.gc.ca. Votre question pourrait figurer dans un prochain numéro du bulletin.

Les questions présentées ci-dessous proviennent de la foire aux questions du site ENERGY STAR Buildings (en anglais seulement) de l’Environmental Protection Agency (EPA) des États-Unis.

Q. Un avertissement s’affiche lorsque je fais la saisie des données figurant sur mes factures. Pourquoi?

R. Dans l'ancienne version de l’outil Portfolio Manager, les utilisateurs pouvaient sauvegarder les données de lecture des compteurs même si les données précédentes contenaient des erreurs (c.-à-d., des données manquantes ou des chevauchements de données du compteur d’énergie). Avec le lancement de la nouvelle version, si vous tentiez d’ajouter de nouvelles données à un compteur qui affichait des erreurs, les nouvelles données ne pouvaient être sauvegardées. Vous deviez corriger les erreurs dans les données historiques avant de pouvoir sauvegarder les nouvelles données saisies. Nous recevions énormément de commentaires à ce sujet, c’est pourquoi nous avons transformé ce message d’erreur, qui vous obligeait à corriger les données, en un avertissement qui vous permet de poursuivre la saisie.

Cependant, même si les données manquantes ou les chevauchements de données du compteur d’énergie ne vous obligent plus à mettre à jour ces données, il est tout de même conseillé d’y faire les corrections nécessaires. Voici quelques conseils pour vous aider à régler vos problèmes de données manquantes ou de chevauchements de données du compteur :

  • si les données manquantes concernent une période assez longue (p. ex., durant une année, vous ne faisiez pas le suivi des données et vous n’avez plus accès aux factures), il est conseillé de fermer l’ancien compteur (en entrant une « date à laquelle le compteur est devenu inactif » Date Meter Became Inactive) et de créer un nouveau compteur (option « date à laquelle le compteur est devenu actif » Date Meter Became Active) à partir de la date à laquelle vous avez recommencé la lecture du compteur;
  • s’il ne manque que quelques jours de données, modifiez les dates des factures, ou entrez une consommation nulle (zéro) pour les jours manquants;
  • signalez cette donnée comme étant une « Estimation » pour ne pas oublier que vous n’étiez pas certain de la donnée (facultatif).

Q. Est-ce que l’EPA tient une liste des améliorations prévues à l’outil Portfolio Manager?

R. Oui. Voici la liste des améliorations à venir.

1. Retransmission : Nous savons que pour bon nombre d’entre vous, il est important de pouvoir partager une propriété qu’un autre utilisateur a partagée avec vous (c’est ce que nous appelons la « retransmission »). Et nous savons également que le retrait de cette fonction – une décision motivée en partie par la protection de la vie privée des utilisateurs – a entraîné quelques difficultés compliquées. Par conséquent, nous sommes présentement à mettre au point un concept visant à ajouter cette nouvelle fonctionnalité à l’outil Portfolio Manager, en tenant compte de la priorité de protéger votre vie privée, et nous espérons qu’elle sera intégrée à Portfolio Manager d’ici la fin de l’été 2014. Entre-temps, comme solution temporaire, il est possible de transférer la propriété de votre compte à une autre personne, lui permettant ainsi de partager vos propriétés avec d’autres utilisateurs. Surveillez les mises à jour sur l’évolution de ce projet.  

2. Rapports sur les tableaux et les graphiques – À l’onglet sur les rapports, vous constaterez que les rapports pour les tableaux et les graphiques (Chart/Graph) sont présentement disponibles pour les options suivantes : Site EUI, Source EUI et la cote ENERGY STAR. Cet automne, nous ajouterons des rapports semblables pour l’intensité des émissions, le coût lié à l’intensité énergétique, l’intensité de l’eau courante et le coût de l’intensité de l’eau courante.

Voici la liste des améliorations mises en œuvre récemment.

1. Bouton pour l’admissibilité à l’homologation – À compter du 24 janvier 2014, un bouton sera affiché dans la partie supérieure de chaque écran de propriété qui vous indiquera si vous êtes autorisé à faire une demande d’homologation à ENERGY STAR. Si vous n’êtes pas admissible, vous en saurez la ou les raisons en cliquant sur le bouton.

2. Entrée de données négativesÀ compter du 9 janvier 2014, nous avons amélioré la méthode d’entrée des données négatives de lecture de compteur afin que vous n’ayez à choisir une raison (justifiant l’entrée négative) qu’une seule fois par compteur. Auparavant, vous deviez entrer une raison pour chaque entrée de compteur, une exigence que les utilisateurs jugeaient lourde.

Q. De quelle façon l’outil Portfolio Manager établit-il une date de référence? Puis-je la modifier?

R. Portfolio Manager établit une date de référence par défaut, en choisissant la première année pour laquelle votre propriété compte 12 mois de données. Vous pouvez modifier cette date à l’onglet Goals (sous « Current and Baseline Targets »).

Un pionnier du bâtiment durable, Stephen Carpenter, nommé à l’Ordre du Canada

Félicitations à Stephen Carpenter! Le 30 décembre 2013, M. Carpenter a été nommé membre de l’Ordre du Canada pour son travail d’avant-garde dans le secteur du bâtiment durable. M. Carpenter, par son travail de conseiller en énergie et sa participation au développement du système LEED canadien, a été un chef de file visionnaire dans le mouvement de la construction écologique au Canada. Le Conseil du bâtiment durable du Canada a déjà souligné ses réalisations en lui décernant le premier Prix pour services exceptionnels du Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDCa) en 2010, en plus de lui conférer le titre de Fellow LEED.

Stephen Carpenter a obtenu son diplôme de génie mécanique de l’Université de Waterloo et il a démarré peu après Enermodal Engineering à Waterloo en 1981 pour se spécialiser dans la conception de bâtiments éconergétiques. L’entreprise s’est appliquée au départ à concevoir le premier logiciel canadien de modélisation de l’énergie.

En 1992, après avoir construit la Maison verte de la région de Waterloo, qui consommait 75 p. 100 moins d’énergie et d’eau qu’une maison canadienne de construction classique, son entreprise a pris le virage d’aider à concevoir de nombreux bâtiments durables, y compris 23 des 25 premiers bâtiments certifiés LEED NC en Ontario. Enermodal a été la première entreprise à proposer des technologies écologiques, comme des réservoirs d’eau de pluie, la biofiltration sur place, des circuits de fluide frigorigène à débit variable et des systèmes à l’énergie renouvelable.

Les sièges sociaux de l’entreprise, le bâtiment Green on the Grand et A Grander View, sont deux exemples d’efficacité énergétique et de durabilité. Le dernier a remporté le Prix canadien du génie-conseil Tree for Life en 2011 et il est le seul immeuble à bureaux du Canada certifié triple Platine LEED.

M. Carpenter a une vision globale de la conception d’un bâtiment qu’il refuse de considérer comme un regroupement de parties. Il estime également qu’il faut porter la durabilité plus loin que la seule construction en tenant compte de la manière dont les locataires peuvent contribuer à la durabilité; il faut se questionner sur la façon dont les bâtiments peuvent réduire leur impact sur l’environnement voisin.

L’étude de cas réalisée par RNCan sur le siège social d’Enermodal, A Grander View, procure des renseignements supplémentaires sur les mesures d’efficacité énergétique mises en œuvre.

Calendrier des événements et autres dates importantes

Voici la liste des principaux événements:

Consultez notre site Web pour plus d’informations sur les ateliers de gestion de l’énergie « Le gros bon $ens ».

Voici la liste des principaux événements:

 

Présenté en anglais à Vancouver (Colombie-Britannique)
Présenté en collaboration avec le collège Langara College par le biais du bureau de la formation continue (en anglais seulement). Pour vous inscrire, communiquez directement avec le collège au 604-323-5322.
Visitez notre site Web pour obtenir de plus amples renseignements sur nos Ateliers de gestion de l’énergie « Le gros bon $ens ».

Visitez le site Web pour de l’information sur les dates et les emplacements

Qu’en dites-vous?

Le bulletin L’Enjeu : Bâtir l’efficacité énergétique est publié par l’Office de l’efficacité énergétique de Ressources naturelles du Canada et distribué tous les mois à 12 000 abonnés. Son objectif consiste à offrir des nouvelles et des informations utiles sur les programmes, les services et les activités relatifs à l’efficacité énergétique dans les bâtiments commerciaux et institutionnels – et à communiquer les histoires de réussite des organismes qui ont apporté des changements positifs. Aidez-nous à diffuser le message en envoyant le présent lien à vos collègues et en vous abonnant à notre publication sœur portant sur l’efficacité énergétique dans les établissements industriels, L’Enjeu PEEIC.

Nous invitons les lecteurs à nous faire part de leurs commentaires ou à nous communiquer leurs idées d’articles.

Envoyer un commentaire | S’abonner/se désabonner | Changer de profil | L’Enjeu PEEIC |Faire part d’histoires de réussite