Analyse comparative – Foire aux questions

Analyse comparative ENERGY STAR des bâtiments au Canada

Nous procédons actuellement à l'amélioration de notre FAQ en y ajoutant de nouvelles questions et en revisitant les anciennes afin de répondre à vos préoccupations. Pour toutes autres questions, veuillez communiquer avec nous à l'adresse suivante : nrcan.buildings-batiments.rncan@canada.ca.

1. L'analyse comparative énergétique

  1. Qu'est-ce que l'analyse comparative énergétique?
  2. Quels sont les avantages de l'analyse comparative?
  3. Combien coûte l'analyse comparative?
  4. Comment puis-je faire partie du Cercle des champions canadiens de Ressources naturelles Canada?

2. ENERGY STAR Portfolio Manager

  1. Qu'est-ce qu'ENERGY STAR Portfolio Manager?
  2. Comment puis-je accéder à une formation sur Portfolio Manager?
  3. Comment fonctionnent le système de cotation ENERGY STAR de 1 à 100 et la cote ENERGY STAR?
  4. Quels types de propriétés sont admissibles à recevoir une cote de rendement ENERGY STAR de 1 à 100?
  5. Quel sera le prochain type de bâtiment à avoir une cote de rendement ENERGY STAR de 1 à 100?
  6. Existe-t-il des fonctions de signalement qui effectuent des comparaisons historiques jusqu'en 2007 relativement à la Loi 17 (Loi ontarienne pour l'énergie propre) puisque 2007 est à plus de 48 mois dans le passé?
  7. Portfolio Manager utilise-t-il des unités métriques ou impériales?
  8. Les immeubles résidentiels à logements multiples et les tours d'habitation pourront-ils recevoir une cote prochainement?
  9. Un message d'erreur à propos de la valeur numérique des dates apparaît lors du téléversement.
  10. Où sont stockées les données de bâtiments canadiens?
  11. Comment puis-je procéder à l'analyse comparative de ma propriété si aucune cote n'est disponible?
  12. Comment puis-je éliminer les écarts dans les données mesurées par les compteurs?
  13. Comment puis-je éliminer les recoupements entre les données mesurées par les compteurs?
  14. Comment puis-je sélectionner les compteurs qui fourniront des mesures pour mon bâtiment?
  15. Que devrais-je inclure dans la superficie brute de mon bâtiment ou de ma propriété?
  16. J'ai reçu une alerte en lien avec la superficie brute. Que faire?
  17. Comment puis-je modifier les mesures de la superficie brute de mon bâtiment?
  18. Comment puis-je entrer les données relatives aux aires de stationnement?
  19. Comment puis-je déterminer le taux d'occupation de mon bâtiment?
  20. Est-ce possible de modifier un type d'utilisation de la propriété (p. ex. de commerce de détail à des bureaux)?
  21. La station météorologique associée à ma propriété est inexacte. Comment puis-je la modifier?
  22. Qu'est-ce qui constitue une structure unique? Et si plusieurs bâtiments sont reliés au moyen de couloirs, d'espaces communs, etc.?
  23. Comment puis-je tenir compte des espaces inoccupés de ma propriété?
  24. Que devrais-je inscrire comme taux d'occupation si ce paramètre varie?
  25. Puis-je saisir une mesure négative pour l'énergie que je produis sur place et distribue à d'autres bâtiments?
  26. Quels sont les critères d'admissibilité pour la cote ENERGY STAR de 1 à 100?

3. La certification ENERGY STAR

  1. Comment puis-je faire une demande de certification ENERGY STAR?
  2. Y a-t-il des frais associés à l'utilisation de Portfolio Manager ou à une demande de certification ENERGY STAR?
  3. À quel moment ma demande de certification expirera-t-elle?
  4. Quand puis-je soumettre une nouvelle demande de certification?
  5. Puis-je obtenir une certification pour une propriété qui n'est pas occupée à 100 %?
  6. Où puis-je trouver le guide à l'intention des professionnels agréés?
  7. Quels sont les frais associés à l'examen d'une demande de certification par un professionnel agréé?
  8. Que puis-je exclure de ma propriété?

4. Les services Web

  1. Je suis fournisseur de services énergétiques et mes clients s'intéressent à l'échange de données par l'entremise d'ENERGY STAR Portfolio Manager et de services Web. Qu'est-ce qu'un service Web et est-il disponible au Canada?

5. Autre :

  1. Avec qui dois-je communiquer si j'ai d'autres questions ou commentaires?

1. L'analyse comparative énergétique

1. Qu'est-ce que l'analyse comparative énergétique?

L'analyse comparative énergétique correspond au processus de suivi et d'enregistrement de la consommation énergétique d'un bâtiment et à la comparaison de ces résultats avec ceux d'autres bâtiments de taille et de fonction semblables. L'analyse comparative vous permet de mesurer le rendement de votre bâtiment par rapport à celui d'autres bâtiments de votre secteur, à une moyenne nationale ou à un ensemble de pratiques exemplaires. Vous pouvez aussi comparer le rendement actuel de votre bâtiment à sa performance antérieure ou à d'autres bâtiments dans votre portefeuille.

2. Quels sont les avantages de l'analyse comparative?

L'analyse comparative identifie des occasions que vous pouvez saisir pour améliorer le rendement énergétique de votre bâtiment. En comparant l'efficacité énergétique de votre bâtiment à celui d'autres installations, l'analyse comparative vous permet de prioriser les mises à niveaux des immobilisations et de reconnaître des moyens qui vous permettront de réaliser des économies d'exploitation. L'analyse comparative vous permet aussi de bien vous préparer pour présenter vos projets de recommissioning à des investisseurs et cadres dirigeants. Aucun propriétaire ou gestionnaire de bâtiment ne souhaite exploiter un bâtiment inefficace sur le plan énergétique.

3. Combien coûte l'analyse comparative?

ENERGY STAR Portfolio Manager est offert sans frais, ne nécessite aucune installation, et est compatible avec tout ordinateur muni d'une connexion Internet. Certains coûts peuvent être associés au temps requis pour activer votre compte et saisir vos données, mais cet investissement devrait être minimal et vous offrira un excellent rendement.

Consultez la page Démarrage : l'adoption d'ENERGY STAR Portfolio Manager afin d'obtenir des conseils pour activer votre compte de manière rapide et facile.

4. Comment puis-je faire partie du Cercle des champions canadiens de Ressources naturelles Canada?

Être un Champion de l'analyse comparative énergétique de Ressources naturelles Canada signifie tout simplement d'être une organisation qui mène régulièrement des analyses comparatives de sa consommation d'énergie et, qui plus est, utilise ces données pour prendre des décisions éclairées sur le plan des investissements et pour prendre des mesures concrètes afin d'améliorer le rendement des bâtiments de l'organisation. Ressources naturelles Canada désire collaborer avec les champions du secteur des bâtiments pour encourager l'adoption à grande échelle de l'analyse comparative énergétique. Participer est simple. Vous n'avez qu'à nous soumettre vos renseignements, par le biais de notre courriel info.services@rncan-nrcan.gc.ca, sur votre façon de mener des analyses comparatives, sur le ou les logiciels que vous utilisez et sur la manière dont vous utilisez les données. Nous utiliserons votre histoire de réussite, rédigerons une étude de cas et parlerons de vos accomplissements en matière d'analyse comparative sur notre site Web à titre de Champion en analyse comparative énergétique de Ressources naturelles Canada.

2. ENERGY STAR Portfolio Manager

1. Qu'est-ce qu'ENERGY STAR Portfolio Manager?

ENERGY STAR Portfolio Manager est un outil de gestion énergétique interactif gratuit qui vous permet d'effectuer le suivi et l'évaluation de la consommation d'eau et d'énergie pour l'ensemble de votre portefeuille de bâtiments, le tout dans un contexte sécurisé en ligne. Il génère des valeurs d'intensité énergétique normalisées en fonction des conditions météorologiques, des mesures des émissions de gaz à effet de serre et une cote de rendement énergétique de 1 à 100 pour les types de bâtiments admissibles. Il offre également des fonctionnalités de production de rapports et de partage.

L'outil a été développé par l'EPA des É.-U. En 2013, RNCan a lancé son adaptation canadienne comprenant une interface bilingue, des données météorologiques canadiennes et des cotes de rendement énergétiques de 1 à 100 attribuées aux types de bâtiments admissibles en fonction de données canadiennes réelles.

Pour de plus amples renseignements, consultez Tout sur Portfolio Manager.

2. Comment puis-je accéder à une formation sur Portfolio Manager?

Veuillez consulter notre page Ressources de formation ou communiquer avec nous directement.

3. Comment fonctionnent le système de cotation ENERGY STAR de 1 à 100 et la cote ENERGY STAR?

Avec ENERGY STAR Portfolio Manager, votre rendement énergétique sera coté sur une échelle de 1 à 100. Par exemple, une cote de 75 indique que le bâtiment, du point de vue de la consommation énergétique, offre un meilleur rendement que 75 % de tous les bâtiments semblables. Les cotes sont calculées en fonction des conditions météorologiques, de la situation géographique, des attributs du bâtiment et des caractéristiques d'exploitation.

4. Quels types de propriétés sont admissibles à la cote de rendement ENERGY STAR de 1 à 100?

Plus de 80 types de propriétés ont été intégrés à Portfolio Manager. Parmi ceux-ci, les types cités ci-dessous sont admissibles à la cote de rendement ENERGY STAR de 1 à 100, qui compare votre propriété à des propriétés semblables à l'échelle nationale. Une cote de 50 indique un rendement énergétique médian, tandis qu'une cote de 75 signifie que votre bâtiment affiche un rendement énergétique supérieur et qu'il pourrait être admissible à la certification ENERGY STAR.

  1. Bureaux financiers.
  2. Écoles du préscolaire au secondaire.
  3. Hôpitaux.
  4. Patinoires et pistes de curling.
  5. Centres médicaux.
  6. Résidences pour personnes âgées et les établissements de soins pour bénéficiaires internes.
  7. Supermarchés et commerces alimentaires (comprennent les supermarchés, les commerces alimentaires, les épiceries et les dépanneurs avec ou sans station d'essence).

5. Quel sera le prochain type de bâtiment à avoir une cote de rendement ENERGY STAR de 1 à 100?

RNCan travaille constamment à créer de nouvelles cotes de rendement énergétique pour d'autres types de bâtiments. Surveillez notre page Quoi de neuf au sujet d'ENERGY STAR Portfolio Manager? afin de découvrir sur quelle cote nous travaillons, ou consultez ENERGY STAR Portfolio Manager pour des types particuliers de bâtiments pour vérifier si votre type de bâtiment est déjà admissible à une cote.

6. Existe-t-il des fonctions de signalement qui effectuent des comparaisons historiques jusqu'en 2007 relativement à la Loi 17 (Loi ontarienne pour l'énergie propre) puisque 2007 est à plus de 48 mois dans le passé?

Si les données de consommation énergétique sont dans l'outil, ENERGY STAR Portfolio Manager vous permettra de définir l'année de référence de votre choix et de produire des rapports en fonction de cette année.

7. Portfolio Manager utilise-t-il des unités métriques ou impériales?

Vous pouvez choisir d'entrer vos données et de consulter vos mesures de rendement en unités impériales ou métriques.

8. Les immeubles résidentiels à logements multiples et les tours d'habitation pourront-ils recevoir une cote prochainement?

Il est très ardu de faire un suivi et de comparer la consommation énergétique des immeubles résidentiels à logements multiples, car il existe bien des façons de mesurer et de faire le suivi de l'énergie consommée dans ces bâtiments. Par conséquent, Ressources naturelles Canada ne dispose pas actuellement d'une quantité suffisante de données statistiquement fiables pour créer une cote de rendement ENERGY STAR de 1 à 100 pour ce type de bâtiment.

Toutefois, les immeubles résidentiels à logements multiples peuvent utiliser ENERGY STAR Portfolio Manager pour effectuer l'analyse comparative de leur consommation d'énergie en fonction de leur rendement antérieur. Dans les cas où les unités résidentielles sont comptabilisées individuellement, le propriétaire du bâtiment peut communiquer avec le fournisseur de services publics afin d'accéder aux données agrégées de consommation qui pourront servir à l'analyse comparative du bâtiment.

9. Un message d'erreur à propos de la valeur numérique des dates apparaît lors du téléversement.

Il est possible que ce message d'erreur apparaisse lors du téléversement d'un fichier de tableur :

artefact

 

Pour que le gabarit puisse identifier les dates, le format des données que vous entrez dans Excel doit correspondre au format de date de votre système d'exploitation. Si les formats de date ne correspondent pas, Excel ne reconnaîtra pas les données que vous saisissez en tant que dates et Portfolio Manager ne pourra pas accepter votre gabarit.

Vous pouvez vérifier/modifier le format utilisé par votre système d'exploitation Windows en suivant les consignes ci-après :

  • Ouvrez le « Panneau de configuration ».
  • Sélectionnez « Région et langue ».
  • Choisissez le format voulu dans le champ « Date courte » :

artefact

 

10. Où sont stockées les données de bâtiments canadiens?

Les données canadiennes et américaines sont stockées sur le serveur de l'Environmental Protection Agency (EPA) des États-Unis. Les données canadiennes et américaines sont séparées et l'EPA n'a pas accès aux données canadiennes sans autorisation préalable de Ressources naturelles Canada.

Pour d'autres renseignements, veuillez consulter notre page Le protocole de sûreté et de sécurité pour les données canadiennes.

11. Comment puis-je procéder à l'analyse comparative de ma propriété si aucune cote n'est disponible?

Si aucune cote ENERGY STAR n'est disponible pour votre type de propriété :

  1. Comparez-vous à la médiane nationale. Pour chaque type de propriété, Portfolio Manager présente les valeurs médianes nationales en matière de consommation d'énergie, de coûts et d'émissions de gaz à effet de serre. Vous pouvez accéder aux mesures de la médiane nationale à plusieurs endroits.
    • Vous verrez une comparaison à la médiane nationale dans le coin supérieur de l'écran pour chaque propriété (sans cote) :

      artefact

       
    • Sous l'onglet Objectifs, vous pourrez voir une comparaison de plusieurs mesures par rapport à la médiane.

      artefact

       
    • Tous nos rapports de diagrammes et de graphiques indiquent la proportion de vos propriétés dont le rendement est inférieur à la médiane.
    • Vous pouvez créer des rapports personnalisés qui incluent les valeurs médianes nationales en matière d'énergie, de coûts et d'émissions. (Consultez la liste complète des mesures.)
  2. Effectuez une analyse comparative en fonction de l'historique du rendement énergétique de votre propriété et établissez une cible en matière de réduction. Vous pouvez entrer tout type de propriété dans Portfolio Manager et suivre un vaste éventail de mesures au fil du temps, telles que l'énergie du site, l'énergie à la source, l'énergie normalisée en fonction des conditions météorologiques selon le type de carburant, les coûts et les émissions. Vous pouvez établir des cibles pour une ou plusieurs mesures afin de suivre vos progrès entre deux périodes. Les valeurs normalisées en fonction des conditions météorologiques (disponibles pour l'énergie du site, l'énergie à la source, l'électricité et le gaz) peuvent permettre de relever les variations de votre rendement tout en vous ajustant en fonction des changements météorologiques. Certaines de ces mesures apparaîtront lorsque vous cliquerez sur votre propriété. Vous pouvez également créer un rapport personnalisé afin que vous puissiez en consulter davantage.
  3. Établissez une référence en fonction du reste de vos propriétés. Si vous avez plusieurs propriétés de type semblable sans cote, vous pouvez calculer la moyenne de l'intensité énergétique à la source (GJ/m2) pour l'ensemble de vos propriétés. Cette moyenne peut servir de référence par rapport à laquelle vous pourrez évaluer le rendement relatif de vos propriétés. De la même manière, vous pouvez faire une comparaison avec votre portefeuille en fonction du coût de l'énergie, de la consommation d'eau et des émissions de gaz à effet de serre.

12. Comment puis-je éliminer les écarts dans les données des compteurs?

Si vous recevez une alerte concernant la présence d'écarts dans les données de vos compteurs, cela signifie que vos factures ne couvrent pas tous les jours de l'année.

Nos règles relatives aux compteurs sont les suivantes.

  • La date de début pour une entrée de compteur peut être :
    • la même journée que la date de fin de la dernière entrée de compteur; ou
    • le jour après la date de fin de la dernière entrée de compteur.
  • Vous recevrez un avertissement si certains jours n'ont pas été couverts par un compteur depuis la date à laquelle le compteur est devenu actif. S'il vous manque les données d'une année précédente et que vous n'avez pas besoin des mesures pour l'année en question, ignorez l'avertissement.
  • Vous ne recevrez PAS les mesures relatives à une année pour laquelle il manque certains jours de données pour un compteur actif au cours de la période de 12 mois en question.

artefact

 

Comment régler ce problème :

  • Cliquez sur une date pour la mettre à jour. Puis, cliquez sur Enregistrer les factures au bas de l'écran.
  • Si vous devez ajouter une nouvelle entrée, cliquez sur Ajouter une entrée, saisissez les données pertinentes, puis cliquez sur Enregistrer les factures au bas de l'écran. Après l'enregistrement, vos données seront classées en ordre chronologique.

13. Comment puis-je éliminer les chevauchements entre les données des compteurs?

Si vous recevez une alerte concernant un chevauchement dans les données d'un compteur, cela signifie qu'au moins deux de vos factures électriques couvrent un ou plusieurs même(s) jour(s) de l'année.

Nos règles relatives aux compteurs sont les suivantes.

  • Les dates du compteur peuvent se chevaucher pour un maximum d'un jour (la date de fin d'une facture = la date de début de la prochaine).
  • Vous recevrez un avertissement s'il y a des chevauchements dans les données des compteurs. Si vos données chevauchées datent d'une année précédente et que vous n'avez pas besoin des mesures pour l'année en question, ignorez l'avertissement.

Comment régler ce problème :

  • Cliquez sur une date ou une quantité pour la mettre à jour. Puis, cliquez sur Enregistrer les factures au bas de l'écran.
  • Si certaines données ont été entrées plusieurs fois dans le logiciel (une erreur courante), vous devez supprimer toute entrée superflue. Pour ce faire, cochez la case près de l'entrée, puis cliquez sur Supprimer les entrées sélectionnées et sur Enregistrer les factures. Consultez cette FAQ pour obtenir plus d'information (en anglais seulement).

14. Comment puis-je sélectionner les compteurs qui fourniront des mesures pour mon bâtiment?

Sous l'onglet Énergie (ou les onglets Eau ou Déchets), vous pouvez Modifier les sélections de compteurs (vous trouverez le lien au-dessus du tableau énumérant vos compteurs). Sur cette page (voir ci-dessous), vous pouvez sélectionner les compteurs que vous désirez inclure dans vos mesures et vérifier qu'ils prennent en compte de l'ensemble de l'énergie (ou l'eau/les déchets) consommée par la propriété.

Pour la plupart des propriétés, toutes les cases sont cochées et la première option est sélectionnée : « Ces compteurs comptent pour la consommation énergétique totale ... »

artefact

 

Les réponses diffèrent pour les bâtiments munis de compteurs divisionnaires et parfois pour les campus.

15. Que devrais-je inclure dans la superficie brute de mon bâtiment ou de ma propriété?

La superficie brute correspond à la superficie totale d'une propriété, mesurée à partir des murs extérieurs du bâtiment. Elle comprend tous les espaces aménagés à l'intérieur du bâtiment, y compris les espaces de soutien.

La superficie brute ne correspond pas à la superficie louable, mais inclut plutôt toute la superficie intérieure du bâtiment. La superficie louable représente un sous-ensemble de la superficie brute.

Bien que la superficie brute du stationnement ne devrait pas être comprise dans la superficie brute de votre propriété, vous devrez peut-être l'entrer si votre aire de stationnement n'est pas associée à un compteur divisionnaire. (Consultez la question «Comment puis-je entrer les données relatives au stationnement? ».)

16. J'ai reçu une alerte en lien avec la superficie brute. Que faire?

Si vous recevez une alerte concernant la superficie brute, il est possible que ce soit parce que vous avez modifié la superficie brute associée à une utilisation de la propriété sans compenser ce changement en modifiant ce paramètre pour une autre utilisation, la même journée et la même quantité. Par exemple, supposons que votre propriété, dont la superficie brute totale est de 40 000 m2, comprend des bureaux et un commerce de détail :

artefact

 

Le 1er décembre 2015, vous avez libéré 5 000 m2 d'espace de bureaux pour agrandir votre commerce de détail. Vous avez diminué de 5 000 m2 la superficie associée à l'utilisation de bureaux le 1er décembre 2015. Toutefois, puisque le nouveau commerce de détail n'a pas ouvert ses portes avant le 1er janvier 2016, vous n'avez pas compensé les 5 000 m2 en ajustant sa superficie brute à la hausse avant cette date. Le total des superficies brutes associées aux utilisations de votre propriété ne correspond plus au total de la propriété, soit 40 000 m2:

artefact

 

Le problème est que les 5 000 m2 n'ont pas été pris en compte pour un mois (vous avez soustrait 5 000 m2 à une utilisation le 1er décembre et l'avez seulement ajouté à une autre utilisation le 1er janvier). Puisque la superficie brute associée à chaque utilisation de propriété est pondérée dans le temps, les superficies brutes inscrites pour votre propriété peuvent paraître anormales durant les 12 mois suivant toute modification. Toutefois, la somme des superficies associées aux utilisations de la propriété (la superficie brute de la propriété [des bâtiments]) devrait toujours correspondre à la superficie brute totale de votre propriété.

Veuillez noter que ceci n'aura aucune incidence sur l'admissibilité de votre propriété à la certification ENERGY STAR.

17. Comment puis-je modifier les mesures de superficie brute de mon bâtiment?

La superficie brute de votre propriété est suivie en fonction de quatre mesures différentes :

  • Superficie brute de la propriété – autosignalée : est la valeur que vous avez saisie lors de l'inscription de votre propriété dans l'outil. Elle peut être modifiée à partir de l'onglet Détails, dans la section Renseignements de base. Cette valeur ne change pas au fil du temps, et elle n'est pas pondérée dans le temps. Si vous la modifiez, l'ancienne valeur sera entièrement supprimée.
  • Superficie de la propriété – calculée par ENERGY STAR (bâtiments et stationnement) : est la somme des superficies brutes associées à toutes les utilisations de la propriété que vous avez saisies à partir de l'onglet Détails, y compris la superficie brute de vos aires de stationnement. Cette valeur est pondérée dans le temps.
  • Superficie brute de la propriété – calculée par ENERGY STAR (bâtiments) : est la somme des superficies brutes associées à toutes les utilisations de la propriété que vous avez saisies à partir de l'onglet Détails, excluant la superficie brute des aires de stationnement. Cette valeur devrait correspondre à la superficie brute autosignalée de votre propriété. Si la superficie de certaines des utilisations de votre propriété change fréquemment (p. ex. des bureaux qui deviennent inoccupés), il s'agit d'une manière efficace de veiller à ce que la somme des utilisations de la propriété soit exacte. Cette valeur est pondérée dans le temps.
  • Superficie brute de la propriété – calculée par ENERGY STAR (stationnement)  : est la somme des superficies brutes associées aux aires de stationnement partiellement et complètement fermées, telles que saisies à partir de l'onglet Détails. Cette valeur est pondérée dans le temps.

Votre superficie brute autosignalée devrait être équivalente à la superficie brute totale de vos bâtiments, ou bien au total de celles de vos bâtiments et de vos aires de stationnement, selon la mesure dans laquelle vous tenez compte de vos aires de stationnement dans votre analyse comparative. Apprenez-en davantage sur la façon de réaliser une analyse comparative pour vos aires de stationnement (en anglais seulement).

18. Comment puis-je entrer les données relatives au stationnement?

Deux options s'offrent à vous si vous souhaitez obtenir une cote ENERGY STAR pour une propriété comprenant une aire de stationnement :

  1. Associez votre aire de stationnement à un compteur divisionnaire et excluez sa consommation d'énergie et sa superficie brute. (*Option recommandée*)
    1. N'entrez pas une utilisation de la propriété pour une aire de stationnement.
    2. N'entrez pas la consommation énergétique de votre aire de stationnement.
    3. Si votre garage est physiquement relié à votre bâtiment, avec lequel il forme une structure unique, votre aire de stationnement (complètement ou partiellement fermée) ne peut représenter plus de 75 % de la superficie brute totale de votre propriété. Par exemple, une propriété d'une superficie de 100 000 m2, avec une aire de stationnement de 80 000 m2 et des espaces de bureaux totalisant 20 000 m2, est considérée comme un garage par ENERGY STAR et n'est pas admissible à la certification ENERGY STAR. Cette restriction ne s'applique pas aux aires de stationnement ouvertes.
    4. Il n'y a aucune restriction relative à la superficie si votre aire de stationnement n'est pas physiquement reliée à votre bâtiment, c'est-à-dire si elle constitue une structure distincte. 
  2. Faites l'analyse comparative de votre aire de stationnement et de votre bâtiment en intégrant la consommation d'énergie et la superficie brute de l'aire de stationnement à celles du bâtiment.
     
    1. N'incluez pas la superficie brute de l'aire de stationnement dans la superficie brute autosignalée de votre propriété.
    2. Incluez la superficie brute de votre stationnement sous une utilisation distincte de la propriété, soit celle de stationnement.
      • Déclarez la superficie brute pour chaque type d'aire de stationnement (complètement fermée, partiellement fermée ou ouverte).
    3. Incluez l'ensemble de l'énergie consommée dans votre aire de stationnement aux données mesurées par vos compteurs d'énergie.
    4. Qu'il y ait une connexion physique ou non entre les installations, la superficie brute de votre aire de stationnement (complètement ou partiellement fermée) ne peut représenter plus de 50 % de la superficie brute totale de votre propriété.

artefact

 

Pourquoi?  La cote ENERGY STAR évalue le bâtiment, et non son aire de stationnement. Si vous n'êtes pas en mesure de lier votre aire de stationnement à un compteur divisionnaire, Portfolio Manager estimera la quantité d'énergie consommée par votre aire de stationnement et la soustraira à la consommation totale de votre propriété avant de procéder au calcul de vos mesures.

19. Comment puis-je déterminer le taux d'occupation de mon bâtiment?

Le taux d'occupation représente le pourcentage de la superficie brute de votre propriété qui est occupé et opérationnel. Par exemple, si vous détenez un immeuble de bureaux de dix étages et qu'en moyenne neuf étages sont entièrement loués et occupés, le taux d'occupation de votre immeuble est de 90 %. Un seul taux d'occupation est associé à chaque propriété dans son ensemble.

Vous entrez le taux d'occupation lorsque vous inscrivez la propriété, mais vous pouvez modifier cette donnée à partir de l'onglet Détails. Voici les instructions à suivre lorsque votre taux d'occupation est variable (en anglais seulement).

La valeur que vous entrez pour votre taux d'occupation n'aura aucune incidence sur votre cote ENERGY STAR ni sur vos mesures. La cote de votre propriété s'appuie sur les détails spécifiques relatifs à son utilisation (nombre de travailleurs, nombre d'ordinateurs, etc.) Ainsi, lorsque vous modifiez votre taux d'occupation ou d'inoccupation, vous devez mettre à jour vos détails d'utilisation afin de refléter de façon fidèle l'activité de votre propriété.

Le taux d'occupation que vous inscrivez pourrait avoir une incidence sur votre admissibilité à la certification ENERGY STAR. Notre exigence minimale relative au taux d'occupation est la suivante :

  • bureaux et centres financiers : supérieur à 50 %.

Si vous ne souhaitez pas obtenir une certification pour l'un de ces types de propriété, le taux d'occupation est moins important. Toutefois, cette donnée est requise. Saisissez une estimation raisonnable et passez à la prochaine étape sans souci. Par ailleurs, ce facteur pourrait vous être utile si vous souhaitez générer des rapports personnalisés comparant des propriétés de votre portfolio comportant des taux d'occupation différents.

À l'heure actuelle, vous pouvez entrer un seul taux d'occupation, mais vous ne pouvez pas effectuer un suivi des changements au fil du temps ni consulter les valeurs des années précédentes. Toutefois, l'ajout de la capacité d'effectuer le suivi des valeurs au fil du temps figure parmi nos objectifs éventuels. Lorsque cette fonctionnalité sera intégrée à l'outil, vous pourrez comparer le taux d'occupation à la consommation d'eau et d'énergie pour chacune de vos propriétés.

20. Est-ce possible de modifier un type d'utilisation de la propriété (p. ex. de commerce de détail à des bureaux)?

Non. Il est présentement impossible de modifier le type d'utilisation de la propriété à la suite de son inscription (p. ex. de commerce de détail à des bureaux).

À titre de solution de rechange, vous pouvez supprimer l'ancienne utilisation de la propriété et en ajouter une nouvelle (ou augmenter la superficie associée à un type de propriété existant).

Pour apporter cette modification :

  1. Ouvrez l'onglet Détails de la propriété. 
  2. Trouvez l'utilisation de la propriété que vous souhaitez remplacer, puis rassemblez (imprimez ou écrivez) ses détails d'utilisation de propriété afin que vous puissiez les copier sous la nouvelle utilisation de propriété.
  3. Retournez à l'onglet Détails et sélectionnez la nouvelle utilisation de la propriété dans le menu déroulant Ajouter un autre type d'utilisation.
  4. À droite de ce menu déroulant, cliquez sur Ajouter.
  5. Entrez les détails d'utilisation de la propriété (les heures d'exploitation, la superficie brute, etc.). Vous devrez peut-être modifier la date À jour le sélectionnée.
  6. Cliquez sur Enregistrer l'utilisation.
  7. Retournez à l'onglet Détails et trouvez l'utilisation de la propriété que vous souhaitez supprimer. Sous la colonne Action, sélectionnez Supprimez l'utilisation. Un avertissement apparaîtra. Cette suppression est permanente.
  8. Cliquez sur Continuer pour supprimer l'utilisation de propriété erronée.

21. La station météorologique associée à ma propriété est inexacte. Comment puis-je la modifier?

Si vous croyez que la station météorologique associée à votre propriété est inexacte, veuillez nous écrire à info.services@rncan-nrcan.gc.ca et nous faire part des particularités de votre situation. Portfolio Manager attribue les stations météorologiques selon le code postal et il n'y a aucun moyen pour l'utilisateur de modifier cette sélection.

Nous obtenons notre liste de stations météorologiques auprès du National Climatic Data Center (NCDC) de la National Oceanic and Atmospheric Administration des États-Unis. Le NCDC met à jour ses données de façon régulière et l'Environmental Protection Agency des États-Unis met à jour ses données historiques dans Portfolio Manager sur une base annuelle afin de refléter toute modification ou correction apportée par le NCDC.

Les propriétés situées à l'extérieur des États-Unis et du Canada doivent sélectionner leur propre station météorologique lors de l'inscription de leur propriété, car Portfolio Manager ne comprend aucun inventaire de codes postaux internationaux.

Pour de plus amples renseignements :

Une carte des stations météorologiques utilisées dans Portfolio Manager est comprise dans notre document de référence technique : Le climat et les conditions météorologiques. (Consultez la Figure 1 pour les États-Unis et le Canada, et la Figure 2 pour les autres pays). Il existe 778 stations météorologiques aux États-Unis, 153 stations au Canada et 2 368 stations pour les autres pays.

22. Qu'est-ce qui constitue une structure unique? Et si plusieurs bâtiments sont reliés au moyen de couloirs, d'espaces communs, etc.?

Une « structure unique » est un bâtiment dont toutes les parties sont liées par une connexion physique complète et indivisible. Autrement dit, deux bâtiments doivent partager un espace fonctionnel ne pouvant être divisé entre eux (comme une aire de stationnement souterraine, un atrium ou une salle de conférence) afin de former une structure unique. Les couloirs et les passerelles intérieures entre les bâtiments ne sont pas considérés comme des espaces communs fonctionnels, même s'ils sont éclairés ou chauffés. Ni le propriétaire du bâtiment ni un système de CVCA commun ont une incidence sur la détermination du statut de structure unique d'une propriété.

Remarque : la pratique exemplaire recommandée est de faire l'analyse comparative de chaque bâtiment séparément, car cela peut permettre d'isoler les éventuels problèmes et vous aider à déterminer les améliorations les plus rentables. Toutefois, nous savons que ce n'est pas toujours possible. Voici quelques exemples utiles pour vous aider à déterminer si votre bâtiment correspond réellement à une structure unique.

Exemples – structures uniques :

  • Un immeuble de bureaux comporte trois étages d'espaces communs, y compris un atrium, une cafétéria et des passages continus entre deux tours. Elles peuvent être considérées comme une structure unique, même si elles ressemblent à deux tours distinctes au-dessus du sol. Les propriétés superposées à la verticale comme ceci constituent TOUJOURS une structure unique puisqu'elles partagent une connexion indivisible, réelle et physique.
  • Une tour comprend des bureaux du premier au huitième étage et une résidence pour personnes âgées du neuvième au quatorzième étage. Même si vous percevez les bureaux et la résidence pour personnes âgées comme des entités distinctes et qu'ils sont gérés par des entreprises distinctes, ils sont situés dans la même tour, et devraient fair l'objet d'une seule analyse comparative (autant pour les bureaux que pour la résidence pour personnes âgés).
  • Les bâtiments situés côte à côte qui partagent un mur sont considérés comme des bâtiments distincts, car ils ne partagent aucun espace fonctionnel (comme un hall d'entrée ou un garage souterrain).

Exemples – ne constituent PAS des structures uniques :

  • Un complexe de bureaux composé de deux bâtiments reliés par une passerelle extérieure (fermée) n'est pas considéré comme une structure unique et l'analyse comparative de l'énergie consommée dans ces bâtiments doit être réalisée séparément.
  • Deux tours de bureaux qui n'ont aucune connexion physique entre elles, mais qui partagent une seule centrale et des compteurs d'énergie communs, ne sont pas considérées comme une structure unique en raison de l'absence d'une connexion physique et structurelle.

Exemples – soit une structure unique, soit plusieurs bâtiments :

  • Deux tours de bureaux construites au-dessus d'un garage souterrain peuvent être considérées comme une structure unique ou (préférablement) chacune peut faire l'objet d'une analyse comparative distincte (l'énergie consommée par l'aire de stationnement ne doit pas être comprise), à condition de disposer de données énergétiques complètes pour chacune. La pratique exemplaire recommandée est de réaliser l'analyse comparative de chaque bâtiment de façon distincte, mais dans ce cas les tours pourraient être traitées à titre de propriété unique.

Si vous détenez une propriété dont les installations ne peuvent se qualifier à titre de structure unique, mais qui ne sont pas liées à des compteurs distincts, vous pouvez en faire l'analyse comparative à titre de structure unique. Votre propriété sera toutefois inadmissible à la certification ENERGY STAR.

Si vous souhaitez être admissible à la certification, vous devrez installer un compteur supplémentaire afin de comptabiliser la consommation des bâtiments séparément. L'installation de compteurs distincts constitue une pratique exemplaire en gestion de l'énergie, car elle permet de relever tout problème et de cibler les possibilités d'amélioration les plus rentables.

23. Comment puis-je tenir compte des espaces inoccupés de ma propriété?

Si les espaces inoccupés représentent en moyenne 10 % ou plus de la superficie brute de votre bâtiment au cours de la période de 12 mois visée, ils doivent être entrés à titre d'utilisation de la propriété distincte comme suit :

  • Type de propriété = le type qui correspondrait à la propriété si elle était occupée (bureau, centre médical, etc.)
  • Heures d'exploitation hebdomadaires = 0
  • Nombre de travailleurs lors du quart de travail principal = 0
  • Nombre d'ordinateurs = 0
  • Pourcentage chauffé et pourcentage refroidi = déclarer la climatisation réelle des espaces inoccupés

Remarque : la saisie de l'utilisation des espaces inoccupés est exigée uniquement pour les bureaux, les centres médicaux et les bureaux financiers.

Les types de propriétés mentionnés ci-après doivent également respecter une exigence minimale en matière d'occupation. Ainsi, si vos espaces inoccupés placent votre taux d'occupation sous le seuil requis, vous devez mettre à jour votre taux d'occupation également. Notre exigence est la suivante :

  • Bureaux et bureaux financiers : > 50 %.

24. Que devrais-je inscrire comme taux d'occupation si ce paramètre varie?

Il est important d'entrer le taux d'occupation réel lors de la soumission d'une demande de certification ENERGY STAR pour les types de propriété suivants, qui doivent respecter une exigence minimale en matière d'occupation :

  • Bureaux et bureaux financiers : > 50 %.

Si vous détenez l'un de ces types de propriété et que votre taux d'occupation est variable, calculez le taux d'occupation moyen pour une période déterminée (dans le cadre d'une demande de certification, le taux d'occupation doit être calculé en fonction de l'année visée par votre demande). Par exemple, si la propriété était occupée à 50 % pendant la première moitié de l'année, puis à 100 % pendant la deuxième moitié de l'année, le taux d'occupation annuel serait de 75 %.

Si vous ne visez pas l'obtention d'une certification pour l'un des types de propriété mentionnés ci-dessus, ce paramètre est moins important. Il est toutefois requis, donc saisissez une estimation raisonnable et passez tout simplement à la prochaine étape. Votre taux d'occupation n'a aucune incidence sur votre cote ni sur les mesures associées à votre bâtiment.

25. Puis-je saisir une mesure négative pour l'énergie que je produis sur place et distribue à d'autres bâtiments?

Oui, dans certaines situations.
Si vous utilisez une mesure négative pour capter l'énergie que vous avez produite sur place et vendue au réseau ou distribuée à d'autres bâtiments, vous pouvez soustraire l'énergie que vous distribuez. Vous devez cependant vous assurer de la soustraire dans la même forme que celle que vous avez achetée. En voici deux exemples :

  1. L'électricité est produite sur place à partir de panneaux solaires et vendue au réseau. Les besoins en électricité du bâtiment sont obtenus entièrement à partir du réseau. L'énergie produite sur place et vendue au réseau peut être saisie comme négative.
  2. Utiliser une chaudière au gaz pour produire de la vapeur et mesurer la vapeur distribuée au bâtiment voisin. Dans ce cas, la chaudière prend le gaz comme intrant, mais distribue la vapeur. Si le carburant acheté (gaz) diffère de celui qui est produit (vapeur), alors des calculs supplémentaires devront être effectués avant de soustraire quoi que ce soit.

Des calculs particuliers sont nécessaires si l'on soustrait de l'énergie produite sur place par l'un des moyens suivants :

  • Une chaudière
  • Un refroidisseur
  • Une installation de PCCE
  • De l'énergie solaire ou éolienne sur place

Dans ces cas, vous ne pouvez pas simplement saisir des valeurs négatives directement à partir de votre compteur sortant. Vous devez plutôt suivre les directives ci-dessous pour vous assurer de comptabiliser correctement la transformation d'énergie. Pour des renseignements plus détaillés et des exemples précis sur les raisons pour lesquelles ces calculs sont nécessaires, veuillez vous référer au document Référence technique pour la consommation négative d'énergie (en anglais seulement)

Lorsqu'une mesure négative est saisie à partir d'un compteur, il vous faudra indiquer une justification. Le tableau suivant présente les raisons que vous pouvez sélectionner et indique si les données négatives provenant du compteur sont adéquates ou non dans chaque situation.

Ma facture d'électricité présente des valeurs négatives. Oui. Nous vous recommandons cependant de vérifier ces valeurs à nouveau auprès de votre service public afin de détermine pourquoi elles sont négatives. Cette situation peut se produire si votre service public réalise une estimation des lectures précédentes et corrige ou adapte vos valeurs par la suite.
Je soustrais l'énergie que j'achète auprès d'un fournisseur de service public (comme le réseau électrique). Je soustrais soit :
  • l'énergie envoyée à un autre bâtiment : oui, les valeurs négatives peuvent être saisies directement à partir de votre compteur divisionnaire sortant.
  • l'énergie utilisée pour une partie de ma propriété que je veux exclure (p. ex., une tour de téléphonie cellulaire, une borne pour VE, un garage). Si vous excluez une partie de votre propriété, consultez la FAQ « Que puis-je exclure de ma propriété? » pour de plus amples renseignements.
Je soustrais l'énergie que j'ai produite sur ma propriété (comme la vapeur d'une chaudière). Je soustrais soit :
  • l'énergie envoyée à un autre bâtiment. Seulement après avoir effectué des calculs supplémentaires. Utilisez le Calculateur de consommation négative d'énergie pour vous aider à effectuer les calculs nécessaires.
  • l'énergie utilisée pour une partie de ma propriété que je veux exclure (p. ex., une tour de téléphonie cellulaire ou un garage). Si vous excluez une partie de votre propriété, consultez la FAQ « Que puis-je exclure de ma propriété? » pour de plus amples renseignements.
Je soustrais l'énergie solaire ou éolienne que je produis sur ma propriété. Non. Nous offrons une colonne spéciale sous les compteurs d'énergie solaire ou éolienne produite sur place. Vous pouvez y saisir les renseignements sur les exportations vers le réseau ou d'autres propriétés. Vous pourriez vouloir consulter le document Référence technique sur l'énergie verte.
Autre.
  • Les conduites de condensat de retour du système collectif ne peuvent être saisies comme mesures négatives, car il n'y a aucun moyen de les modifier en fonction de l'efficacité de votre système de vapeur collectif en particulier.
  • Vous pouvez également nous communiquer une description détaillée de votre situation et nous vous expliquerons la marche à suivre.

26. Quels sont les critères d'admissibilité pour la cote ENERGY STAR de 1 à 100?

Il y a plusieurs critères à satisfaire pour obtenir une cote ENERGY STAR de 1 à 100.

Type de propriété :

Pour obtenir une cote :

  • Au moins 50 % de la superficie du bâtiment (excluant les stationnements) doit être fait d'un seul type de propriété admissible.
  • Le stationnement ne doit pas être plus grand que la superficie brute totale du bâtiment.
  • Les types de propriétés inadmissibles ne doivent pas compter pour plus de 25 % de la superficie totale.

Données énergétiques : Pour obtenir une cote, vous devez entrer les compteurs d'énergie prenant en compte la totalité de la consommation d'énergie pour tous les types de carburant (l'électricité, le gaz, le mazout, l'énergie renouvelable créée sur place, etc.) dans tout le bâtiment, peu importe qui reçoit ou paie les factures de services publics. Il doit y avoir au moins 12 mois civils complets consécutifs de données énergétiques pour tous les compteurs actifs et tous les types de carburants.

Détails d'utilisation : Les renseignements concernant les minimums et maximums approximatifs pour les utilisations clés de propriété sont notés dans le tableau ci-dessous.

Quels sont les critères d'admissibilité pour la cote ENERGY STAR de 1 à 100?
Type de propriété Exigences
Tous les bâtiments
  • Minimum de 1 travailleur lors du quart de travail principal, lorsque demandé
    • Pour les patinoires/pistes de curling, minimum de 1 travailleur à temps plein ou à temps partiel
  • Superficie brute minimale :
    • Bureaux : 93 m2 (1 000 pi. ca.)
    • Hôpitaux et écoles du préscolaire au secondaire : 100 m2 (1 096 pi. ca.)
    • Centres médicaux : 250 m2 (2 740 pi. ca.)
    • Supermarchés : 400 m2 (4 384 pi. ca.)
    • Résidences pour personnes âgées : 550 m2 (6 028 pi. ca.)
  • Minimum de 30 heures d'exploitation par semaine, lorsque demandé
Hôpitaux
  • Minimum de 1 lit autorisé
Résidences pour personnes âgées
  • Minimum de 5 lits autorisés
Écoles du préscolaire au secondaire
  • Minimum de 70 % de la superficie brute doit être chauffé
  • Le gymnase doit être plus petit que la superficie brute de l'école
Supermarchés
  • Minimum de 1 ordinateur ou caisse enregistreuse
Patinoires et pistes de curling
  • Maximum de 5 000 sièges de spectateurs
  • Minimum de 5 mois d'exploitation par année
  • Minimum de 1 patinoire
    • Les bâtiments utilisés exclusivement pour le curling ne sont pas admissibles à la cote.
  • Maximum de 90 % de l'installation peut être couvert par des surfaces glacées

3. La certification ENERGY STAR

1. Comment puis-je faire une demande de certification ENERGY STAR?

Vous faites votre demande de certification ENERGY STAR dans Portfolio Manager. Pour les types de bâtiments admissibles, il y aura un lien en haut de l'écran à partir duquel vous pouvez amorcer une demande. Ressources naturelles Canada procède actuellement à l'élaboration d'un guide pratique, qui présentera chaque étape du processus en détail. La diffusion de ce guide est prévue sous peu.

La certification ENERGY STAR est octroyée aux types de bâtiments admissibles qui obtiennent une cote ENERGY STAR supérieure ou égale à 75. Cela signifie que leur rendement est supérieur à celui d'au moins 75 % des bâtiments similaires à l'échelle nationale.

La certification est remise sur une base annuelle. Les bâtiments doivent donc maintenir leur rendement supérieur afin d'obtenir une certification d'année en année. Les renseignements soumis dans le cadre de la demande de certification doivent également être vérifiés par un professionnel agréé afin d'être admissibles.

2. Y a-t-il des frais associés à l'utilisation de Portfolio Manager ou à une demande de certification ENERGY STAR?

Non. ENERGY STAR Portfolio Manager est un outil gratuit fourni par l'Environmental Protection Agency des États-Unis.

Aucuns frais ne sont associés à la soumission d'une demande de certification ENERGY STAR. Toutefois, vous devrez peut-être rémunérer un professionnel agréé afin qu'il visite votre site et atteste l'exactitude de votre demande avant sa soumission à Ressources naturelles Canada.

3. À quel moment ma demande de certification expirera-t-elle?

Votre demande de certification ENERGY STAR est fondée sur 12 mois de renseignements sur la consommation d'énergie de votre propriété. Vous disposez de 120 jours à partir de la dernière journée de la période de 12 mois pour soumettre votre demande à Ressources naturelles Canada. De plus, si vous ne répondez pas dans les 30 jours aux questions qui peuvent vous être envoyées, votre demande sera annulée.

4. Quand puis-je soumettre une nouvelle demande de certification?

Dans la plupart des cas, vous pourrez déposer une nouvelle demande de certification ENERGY STAR 11 mois après la date de fin de l'année de votre dernière demande approuvée. Par exemple, si vous recevez votre certification pour l'année se terminant en mars 2016 (du 2015-04-01 au 2016-03-31), votre prochaine date de fin d'année admissible sera en février 2017 (du 2016-03-01 au 2017-02-28).

L'année inscrite sur votre certification ENERGY STAR est déterminée en fonction de la date à laquelle votre demande a été approuvée, peu importe votre date de fin d'année. Nous permettons donc une certaine souplesse afin d'assurer que vous pourrez obtenir vos certifications de manière consécutive. Si vous soumettez une demande dont la date de fin d'année se situe entre août et décembre 2016, ET que vous avez reçu votre certification pour l'année d'étiquetage 2016, votre prochaine date de fin d'année admissible sera en juillet 2017.

Si vous possédez déjà la certification pour 2017, votre prochaine période d'admissibilité sera 11 mois après votre date de fin d'année précédente. Vous pouvez soumettre votre demande à tout moment, mais elle sera mise en attente jusqu'en janvier 2018, lorsque nous commencerons à traiter les demandes de certification pour 2018.

Le processus de renouvellement de la certification est le même que celui de la demande initiale. Une nouvelle visite du site par un professionnel agréé est également exigée.

5. Puis-je obtenir une certification pour une propriété qui n'est pas occupée à 100 %?

Oui. Vous pouvez faire une demande de certification ENERGY STAR tant que votre propriété présente un taux d'occupation moyen conforme aux exigences au cours de la période d'évaluation de 12 mois.

Les types de propriétés devant respecter un taux d'occupation minimal sont les suivants :

  • bureaux et bureaux financiers – 50 %
  • écoles du préscolaire au secondaire – ouvertes 8 mois par année

Tous les autres types de propriété ne sont tenus de respecter aucune exigence relative au taux d'occupation. Toutefois, certains détails d'utilisation doivent respecter des valeurs annuelles minimales afin qu'une cote puisse être générée pour la propriété. Par exemple, les immeubles de bureaux doivent comporter des heures d'exploitation hebdomadaires supérieures ou égales à 30 heures pour recevoir une cote ENERGY STAR.

6. Où puis-je trouver le Guide du professionnel agréé?

Le guide du professionnel agréé est disponible sur notre site Web. Il comprend tous les renseignements nécessaires à propos de la vérification des demandes de certification ENERGY STAR et résume chaque étape du processus. Sa lecture est obligatoire si vous procédez à la vérification de demandes de certification ENERGY STAR.

7. Quels sont les frais associés à l'examen d'une demande par un professionnel agréé?

Les coûts associés à l'évaluation de votre demande de certification ENERGY STAR par un professionnel agréé dépendront de la taille de votre bâtiment et des coûts régionaux.

8. Que puis-je exclure de ma propriété?

La pratique exemplaire consiste à inclure toute la surface de plancher brute et la consommation d'énergie d'une propriété lorsque vous effectuez une analyse comparative. Cependant, il y a quelques exemples d'énergie dont l'exclusion de votre propriété pourrait être logique (si elle est mesurée par un compteur divisionnaire), soit :

  1. Les tours de téléphonie cellulaire
  2. Les garages
  3. Les bornes de recharge pour véhicules électriques
  4. Les piscines extérieures chauffées (notez que les piscines intérieures ne devraient pas être exclues)
  5. Un panneau d'affichage ou un écran de projection sur un bâtiment (ou dans votre stationnement) lorsque le panneau n'est pas lié à l'utilisation du bâtiment. (Un panneau présentant le nom de l'entreprise ou tout autre élément lié à l'entreprise DOIT être compté dans l'utilisation du bâtiment.)

En ce qui concerne la certification, toute utilisation de la propriété pouvant recevoir une cote, comme les centres de données, doit être incluse. Plus spécifiquement, la consommation énergétique du centre de données doit être comprise dans la consommation énergétique totale du bâtiment et ne doit pas être exclue ou mesurée par un compteur divisionnaire. Ces utilisations de la propriété ne peuvent être exclues de l'application sous aucune circonstance.
Vous pourriez exclure une utilisation d'un bâtiment (et pour la certification ENERGY STAR) si TOUTES les conditions suivantes sont remplies :

  • L'utilisation de la propriété doit compter pour moins de 10 % de la surface de plancher brute du bâtiment
  • L'utilisation de la propriété ne doit pas être un type de propriété admissible à une cote ENERGY STAR
  • L'utilisation de la propriété doit être mesurée par un compteur divisionnaire afin que la surface de plancher et la consommation d'énergie soient exclues
  • Les tendances en matière de consommation d'énergie de l'utilisation de la propriété doivent être considérablement différentes de celles du reste du bâtiment (p. ex., une tour de téléphonie cellulaire sur un bâtiment)

4. Les services Web

1. Je suis fournisseur de services énergétiques et mes clients me posent des questions sur l'échange de données avec ENERGY STAR Portfolio Manager au moyen de services Web. Qu'est-ce qu'un service Web et est-il disponible au Canada?

L'échange de données par les services Web d'ENERGY STAR Portfolio Manager permet aux bases de données des fournisseurs de services publics ou d'autres d'interagir directement avec Portfolio Manager. Il s'agit d'un service précieux pour vos clients, puisqu'il leur permet d'éviter de saisir leurs données manuellement dans l'outil. De tels services sont disponibles au Canada, et plusieurs fournisseurs de services publics canadiens les offrent à leurs clients. À l'heure actuelle, RNCan ne dispose d'aucune liste des organisations canadiennes offrant des services Web dans son site Internet.

RNCan et l'Environmental Protection Agency des États-Unis offrent une interface de programmation d'application gratuite et souple qui vous permet de créer des services Web correspondant à vos besoins spécifiques et à ceux de vos clients.

Consultez la page Échange de données à l'aide des services Web d'ENERGY STAR Portfolio Manager pour obtenir de plus amples renseignements.

5. Autre :

1. Avec qui dois-je communiquer si j'ai d'autres questions ou commentaires?

Pour les questions d'ordre général en lien avec l'analyse comparative énergétique, veuillez envoyer un courriel à l'adresse suivante : nrcan.buildings-batiments.rncan@canada.ca. Pour toutes les questions en lien avec la certification ENERGY STAR au Canada, veuillez écrire à rncan.certificationenergystarbatiments.nrcan@canada.ca.