FAQ - Prix du pétrole brut et des produits pétroliers

L'offre de pétrole au Canada est-elle en danger?

Non. À l'heure actuelle, les raffineries canadiennes sont en mesure de recevoir tout le pétrole brut dont elles ont besoin pour satisfaire à la demande.

Nos stocks de pétrole brut et de produits pétroliers raffinés semblent adéquats pour la saison hivernale qui approche. Ils reflètent les stocks normaux pour ce temps de l'année. Toutefois, l'offre canadienne devrait être examinée dans son contexte. Grâce à notre affiliation à l'Agence internationale de l'énergie, nous nous engageons à appuyer la sécurité énergétique collective de tous les membres de l'AIE, et à partager les ressources pétrolières en cas de situation d'urgence.

Est-ce la demande croissante en Chine et en Inde qui est à l'origine de la rareté des stocks?

La demande est en croissance dans la plupart des marchés pétroliers dans le monde, mais augmente à un rythme plus rapide dans certains pays asiatiques qui ne sont pas membres de l'OCDE, particulièrement la Chine. Entre 2003 et 2007, la demande de pétrole en Chine a atteint 9 fois celle des États Unis. Cependant, la demande prévue pour 2007 en Chine correspond seulement au tiers de la demande aux É. U. La Chine consomme en moyenne 2 barils de pétrole per capita, alors qu'aux États Unis, la consommation est de 25 barils par jour.

Pourquoi exporte-t-on du pétrole et du gaz naturel vers les États Unis?

Le Canada est à la fois un pays importateur et exportateur de pétrole brut et de produits pétroliers raffinés. En effet, le Canada est un pays exportateur net de pétrole brut.

Nous produisons actuellement environ 2,5 millions de barils de pétrole par jour et consommons environ 1,85 millions de barils par jour. De façon générale, le Canada importe à peu près 930 000 barils par jour et exporte environ 1,63 millions de barils par jour.

La structure du marché canadien du pétrole est double. Le pétrole est produit et exporté par l'Ouest du Canada et par Terre Neuve, alors que l'industrie du raffinage dans le Canada atlantique, au Québec et dans une partie de l'Ontario repose sur le pétrole brut importé pour les stocks. Cette situation est attribuable au fait qu'il n'y a pas d'avantage à l'égard des frais de transport lorsque le pétrole brut est expédié de l'Ouest du Canada vers les raffineries qui se trouvent dans l'Est, qui ont d'ailleurs facilement accès au pétrole brut par les voies maritimes. Le surplus de production de pétrole brut canadien est plutôt exporté vers les raffineries américaines, qui se trouvent relativement proches de la source de production. Les raffineries de la côte Est du Canada, qui dépendent du pétrole brut importé, exportent leur surplus de production vers les États-Unis. Cela permet de s'assurer que le Canada tire le maximum d'avantages de la mise en valeur de ses ressources pour ce qui est des investissements, de l'emploi et de la croissance économique.

Pourquoi les Canadiens devraient-ils réduire leur consommation afin d'exporter davantage de pétrole et de gaz naturel vers les États Unis?

Les marchés canadien et américain de produits pétroliers sont entièrement intégrés. Les problèmes d'offre aux É. U. affectent non seulement les consommateurs américains, mais également les consommateurs canadiens. Le pétrole brut et les produits pétroliers circulent librement entre les deux pays. Bien que le Canada soit un pays exportateur net d'énergie, il importe des quantités importantes d'énergie des États-Unis et de l'Europe, principalement des produits pétroliers raffinés et du charbon.

Les contributions canadiennes à la réduction de la consommation aideront à atténuer la demande et les prix sur le plan mondial. Rappelons que l'Office de l'efficacité énergétique fournit de nombreux conseils utiles sur la manière d'améliorer l'efficacité avec laquelle nous consommons l'énergie.

Le Canada possède-t-il une capacité de raffinage adéquate?

Bien qu'il n'y ait pas de nouvelles constructions de raffineries, les raffineurs investissent dans des tentatives de limiter le goulot d'étranglement de la production et accroissent leur capacité afin de satisfaire à la demande. En outre, les sociétés tentent de respecter les nouvelles normes environnementales qui sont plus rigoureuses.

Le Canada est déjà un important pays exportateur net de produits pétroliers. Les raffineries canadiennes produisent 10 p. 100 plus de produits pétroliers que ce qui est consommé au pays.

Pourquoi le Canada n'a-t-il pas de réserve stratégique de pétrole?

La question de la réserve stratégique a été examinée de manière approfondie au fil des ans.

Le coût de l'établissement, du maintien et de l'administration d'une telle réserve, ainsi que les difficultés logistiques inhérentes au transport du pétrole l'emportent sur les avantages de la création d'une réserve stratégique nationale de pétrole.

Les stocks commerciaux de pétrole brut et de produits pétroliers raffinés sont adéquats pour la saison hivernale.

Que peut-on faire pour assurer la sécurité de l'offre?

La sûreté des approvisionnements au Canada découle de notre situation de grand fournisseur d'énergie, de nos plans pour régler les urgences en matière d'approvisionnement en pétrole et de notre participation à des ententes internationales collectives, comme le Programme international de l'énergie.

S'il y avait des pertes importantes d'approvisionnement pour les pays de l'OCDE, l'économie du Canada serait sans doute affectée, en raison des effets néfastes sur nos partenaires commerciaux et des impacts des prix élevés dans le monde. À titre de membres de l'Agence internationale de l'énergie, nous participons à une planification collective visant à réduire ces effets néfastes.

Les sociétés pétrolières font-elles des profits excessifs?

Étant donné la croissance récente du prix du brut sur les marchés internationaux, on s'attend à ce que les producteurs de pétrole canadiens tirent parti de la situation. En amont (prospection et production), on signale des rendements intéressants, comparativement à ceux connus en 1998 et en 1999, alors que le prix du brut connaissait des bas historiques. Une grande proportion des profits générés au cours de la dernière année sera réinvestie par les producteurs dans l'exploration et la mise en valeur d'autres sources d'approvisionnement en pétrole, ce qui contribuera à la croissance de l'économie canadienne.

Pendant la majeure partie de la dernière décennie, la marge de raffinage a été de beaucoup inférieure aux niveaux renouvelables. Les raffineurs de pétrole canadiens utiliseront leurs rendements pour aider à financer les nouveaux investissements qui seront requis au cours des prochaines années, afin de respecter les nouvelles spécifications liées au carburant, ainsi que la réglementation sur les émissions requises à des fins environnementales. La marge plus élevée a également constitué un incitatif pour l'industrie, afin qu'elle investisse dans de nouvelles capacités de raffinage.

Que fait le Canada pour assurer la transition de notre économie basée sur le pétrole vers une économie basée sur les nouvelles sources d'énergie et les sources d'énergie de remplacement?

Pour assurer une transition sans heurt entre une économie basée sur le pétrole et une économie basée sur les nouvelles sources d'énergie et les sources d'énergie renouvelables, le gouvernement du Canada investit maintenant dans la recherche et le développement afin d'avancer la technologie, et encourage l'utilisation de sources d'énergie renouvelables, afin de répondre à nos besoins en énergie. Ressources naturelles Canada finance en grande partie cette recherche et travaille de concert avec des partenaires du secteur public et du secteur privé, afin d'accroître l'utilisation des énergies renouvelables, de développer de nouveaux carburants et de nouvelles technologies, et d'encourager l'utilisation responsable de l'énergie classique, ce qui aidera à sécuriser l'avenir énergétique à long terme du Canada.

Tel que démontré lors de l'annonce récente de l'initiative écoÉNERGIE, le gouvernement s'est également engagé à accroître l'efficacité énergétique, ainsi que le développement des sources et technologies d'énergie renouvelables. Cette initiative peut réduire notre dépendance face au pétrole, tout en diminuant les polluants atmosphériques et d'autres émissions associées à la consommation d'énergie.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site suivant : /ecoaction/